Connexion  •  M’enregistrer

SPOLIATIONS

Annoncez ici les films, séries, documentaires, émissions radio en relation avec la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR: Vincent Dupont

SPOLIATIONS

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de laverdure  Nouveau message 21 Mai 2007, 19:19

Dans une théma vendredi 25 mai à partir de 22 h 10 ARTE programme un documentaire suivi d'un film :

à 22 h 10 : Au nom des victimes
Allemagne, Israel, 2006, 55mn
ZDF
Réalisateur: Ilan Ziv

Spoliations nazies et indemnisations
Plus de soixante-dix ans après les spoliations infligées aux familles juives par les nazis, des survivants de la Shoah et des descendants des victimes ne parviennent pas à obtenir réparation. “Thema” enquête.

Des institutions juives peuvent-elles se déclarer héritières de 6 millions de morts ou dépositaires de leurs biens ? Une enquête explosive à travers l’histoire de survivants de la Shoah et d’enfants de victimes.
Les accords conclus entre le chancelier allemand Adenauer et le Premier ministre d’Israël Ben Gourion avaient permis une indemnisation directe des survivants des camps, qui pouvaient faire valoir leurs droits à titre individuel à partir de biographies, de faits et de dates précis. Cinquante ans plus tard, un grand nombre des survivants d’origine est décédé et ces nouvelles demandes d’indemnisation ou de restitution ont donc été négociées globalement “de la part de” et “au nom” des victimes. C’est ce caractère “indirect” qui a peu à peu transformé le processus de “restitution”. Cette “médiation” très médiatisée a ainsi conduit à l’enrichissement d’organisations, sans commune mesure avec la question de l’indemnisation des victimes au nom desquelles elle avait été menée. David Michaelis n’a appris qu’en 2003 qu’il était héritier d’un immeuble à Berlin-Est. Mais faute d’avoir fait valoir son droit dans le délai imparti par le gouvernement allemand, ce bien est revenu à la Conférence de Restitution : la JCC, Jewish Claims Conference, fondée en 1951 à New York, par vingt-trois organisations juives et comptant des antennes à Francfort, Vienne et Tel-Aviv. En 1992, Gabriele Hammerstein, originaire du Mecklembourg, réclame avec sa sœur une indemnisation pour l’ancienne propriété familiale… pour apprendre que la JCC la leur conteste. Greta Beer, née à Cernovitz (aujourd’hui en Ukraine), a tenté en vain de récupérer les avoirs déposés par son père, avant son assassinat, dans les banques suisses… Ilan Ziv, qui a consacré à Israël de nombreux films primés internationalement, enquête sur les indemnisations des victimes du nazisme.

Rediffusion le 3 juin 2007 à 18h00

Tout un dossier sur les restitutions ici :
http://www.arte.tv/fr/histoire-societe/ ... 74856.html

à 23 h 10 : La nuit d'Epstein
(Allemagne, Autriche, Suisse, 2001, 81mn)
Réalisateur: Urs Egger
Berlin, 1985. Deux vieux amis, qui assistent à une messe de Noël, découvrent que le prêtre n’est autre que l’un des tortionnaires SS qui a sévi dans leur camp de concentration.

Jochen Epstein sort de prison où il vient de purger une peine de quinze ans pour meurtre. Alors qu’il semble décidé à quitter l’Allemagne et à repartir à zéro, il se remémore les terribles événements qui l’ont conduit à être incarcéré. En 1985, Epstein et son ami Adam Rose, tous deux juifs, se retrouvent par hasard dans une veillée de Noël chrétienne. À leur grande stupeur, ils reconnaissent en la personne du prêtre le tortionnaire du camp de concentration dans lequel ils ont été déportés durant la guerre. Le Sturmbannführer Giesser tente d’abord de dissimuler son identité. Mais rapidement, l’ex-SS cherche son salut dans l’offensive. Pour lui, les véritables coupables sont les juifs eux-mêmes qui se sont trahis et se sont vendus mutuellement pour sauver leur peau. Au cours de la discussion, Giesser met le doigt sur le secret le plus douloureux d’Epstein : sous la menace du SS, il a dû sacrifier la vie de codétenus pour sauver celle de ses amis. Et parmi les victimes se trouvait le grand amour d’Adam, la jeune Hannah…

Rediffusion le 3 juin 2007 à 15 h 50


 

Voir le Blog de laverdure : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Levy  Nouveau message 24 Mai 2007, 20:42

Après avoir lu vos articles, surtout celui traitant de la spoliation de la Shoah, je reconnais que le sujet est vaste. Je pense qu'il faut rendre à César ce qui lui appartient. Bien sùr, si les victimes sont décédées, les héritiers directs devraient être les ayants droits. Si j'ai bien compris, les communautés ayant, je pense, grandement participées à la restitution des biens ne doivent pas en avoir l'usufruit. Certain qu'en vérité cela ne se passe pas comme cela, je pense que réunir une commission de conciliation pourrait résoudre une partie du problème. Je n'y connais pas grand chose, mais vu simplement. Ou alors, perpétrer un souvenir comme la Shoah est plutôt onéreux.


 

Voir le Blog de Levy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de laverdure  Nouveau message 24 Mai 2007, 22:02

Le problème des restitutions est très complexe car il varie d'un pays à l'autre, d'une société à l'autre (le problème des banques suisses par exemple ou encore de la Sacem pour les droits d'auteur en France).
C'est pour ça que ce documentaire est intéressant à voir car apparemment, il dresse un panorama des situations variées (et qui semblent injustes du point de vue des héritiers directs).


 

Voir le Blog de laverdure : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Levy  Nouveau message 25 Mai 2007, 19:23

Il est certain qu'à la base, ce sont les héritiers directs qui sont lésés. Je pense qu'il faut traiter cela au cas par cas. Néanmoins, je crois qu'il ne faut pas espérer un règlement avant plusieurs années, pour le moins.


 

Voir le Blog de Levy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de laverdure  Nouveau message 25 Mai 2007, 19:48

Levy a écrit:Je pense qu'il faut traiter cela au cas par cas.

c'est quasi impossible, c'est pour cela que des organisations ou des associations juives ont passé des accords. A titre individuel, les procédures sont monstrueusement longues et coûtent extrêmement chères. Seul le pouvoir de certaines organisations a permis de traiter avec des états (l'Allemagne, la France, la Suisse, tous les pays occupés en fait).
C'est un problème complexe car il y a d'un côté la morale (légitimité des descendants), de l'autre l'inertie des états, sans parler d'un énorme problème : à ce jour, toutes les victimes de l'Holocauste (dont on peut penser que beaucoup furent spoliées, ne serait-ce que d'un bijou) n'ont pas été dénombrées et identifiées. Et elles ne le seront jamais...


 

Voir le Blog de laverdure : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Levy  Nouveau message 25 Mai 2007, 20:15

En effet, c'est presque mission impossible. Je comprends que les institutions juives ont oeuvrées en la faveur, notamment, des victimes spoliées et de leurs héritiers directs. Cependant, il faudrait quand même, qu'une certaine justice puisse plaider en leurs faveurs. Il est clair que le prix à payer rebute, mais n'y a t il pas de mémoire pour les vivants ? Il faudra bien un jour que les vrais droits soient reconnus, dans un premier temps puis, que les rares survivants et héritiers directs soient contentés, du moins, dans une certaine mesure, compte tenu du fait qu'il ne pourra pas en être autrement.


 

Voir le Blog de Levy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Levy  Nouveau message 25 Mai 2007, 22:22

Je viens de voir l'émission sur Arté "Au nom des victimes". Je suis stupéfait de ce que je viens de voir. Il y a des personnes abonnées aux monstruosités; que ce soit en tant que déportés ou en tant que pensionnaire d'un organisme social juif. Ce n'est pas croyable que tant d'argent soit aux mains d'organisations, juives ou non et qu'il ne soit pas, au moins ça, distribué aux plus nécessiteux, à savoir, les grabataires, vivant au crochet des organisations sociales. Personne, je crois, ne changera rien à cela. Je pense que, dès leur libération des camps de la mort, les déportés n'auraient pas dù dire qu'ils ne voulaient pas d'argent. Je crois que cela a eut un effet. Somme toute, des états, oh combien légitime mais qui, je le pense, n'ont quand même pas du peser si lourd dans la balance. C'est un problème récurent qui n'est pas près de trouver solution.


 

Voir le Blog de Levy : cliquez ici



Retourner vers CINEMA - TELEVISION - RADIO




  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a moins d’une minute
par: kfranc01 
    dans:  Meutes Eisbär 1 et Eisbär 2 
il y a 8 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 13 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 14 minutes
par: Gaston 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Aujourd’hui, 21:54
par: Gennaker 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Aujourd’hui, 21:38
par: alain adam 
    dans:  Identifications de pseudos 
Aujourd’hui, 20:32
par: miarka 
    dans:  Identification pseudos 
Aujourd’hui, 19:55
par: miarka 
    dans:  les sous-marins Français 
Aujourd’hui, 19:02
par: kfranc01 
    dans:  Nikola Tesla, génial inventeur 
Aujourd’hui, 18:12
par: alfa1965 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités


Scroll