Connexion  •  M’enregistrer

THE WAR

Annoncez ici les films, séries, documentaires, émissions radio en relation avec la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR: Vincent Dupont

THE WAR

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Nicki le Bousier  Nouveau message 17 Mai 2007, 11:49

Voici ce que je viens de trouver sur "ECRAN" journal spécialisé cinéma comme son nom l' indique.
« The War », le point de vue des vétérans

par Edouard Waintrop

jeudi 17 mai 2007

tags : documentaires, histoire

DR

Ce n’est pas la première fois que le Festival de Cannes sélectionne (cette fois-ci hors compétition) un documentaire mais jamais il n’en avait choisi un qui dure quatorze heures ! En fait, The War n’est pas un film mais sept épisodes d’un feuilleton sur la Seconde Guerre mondiale, produits par PBS (Public Broadcasting System), le réseau des télévisions publiques américaines. Addition intelligente d’interviews, de photos, d’extraits d’actualités, de reportages, The War est signé par le spécialiste du genre, Ken Burns (avec Lynn Novick). De ce réalisateur peu connu chez nous et star dans son secteur aux Etats-Unis, Stephen Ambrose, le biographe d’Eisenhower et de Nixon, disait : « Les Américains connaissent plus leur histoire grâce aux films de Ken Burns que par une quelconque autre source. »

C’est en découvrant un sondage, qui révélait que 40 % des concitoyens d’Eisenhower et Patton croyaient que la Seconde Guerre mondiale les avait opposés aux Russes, que Burns a eu l’idée de faire ce film. Juste après avoir gagné ses galons avec son opus sur la guerre de Sécession (The Civil War, 1990). Il attendit encore dix ans. Entre-temps, il captiva le public cultivé de PBS avec des sagas comme The Rise and Fall of Jack Johnson sur la vie du premier champion noir-américain des poids lourds, une histoire du jazz, une autre du base-ball... Puis il se lança dans ce travail de titan.

Burns a choisi quatre villes emblématiques de l’Amérique profonde : Waterbury, sur la côte Est du Connecticut, où se sont enracinées des émigrations italienne et juive ; Mobile, en Alabama, dans ce Sud où l’esclavagisme a engendré un racisme anti-Noirs virulent et où fonctionnaient d’importants chantiers navals ; Luverne, dans le Minnesota, un bourg du Middle West ; enfin, Sacramento, la capitale administrative de la Californie. Il y a trouvé des documents et surtout des gens encore en vie pour raconter leur expérience sur le front européen ou dans le Pacifique, ou à l’arrière, dans l’attente angoissée du retour d’un proche. Parmi ces interlocuteurs, qui n’auraient sans ce film laissé aucune trace dans l’histoire, certains ont émergé, au fil de leur récit, comme d’authentiques personnages.

Sur cette guerre, peu de choses nous sont tues (1). Evidemment, on y trouve les actes d’héroïsme d’hommes ordinaires arrachés à une existence tranquille par l’agression japonaise contre Pearl Harbour en décembre 1941, les souffrances des boys en Afrique du Nord, dans les Ardennes, à Saipan ou Okinawa. Mais on y écoute aussi les récits des vexations subies par les Nippo-Américains relégués dans des camps de concentration, des actes de racisme endurés par les Noirs jusque dans l’armée. N’y manquent même pas les exemples de la connerie meurtrière d’officiers supérieurs.

Ce que l’on garde en mémoire, une fois le film terminé, c’est Quentin Aaneson, pilote originaire de Luverne, évoquant son écoeurement face à certaines missions ; Olga Ciarlo, de Waterbury, se souvenant de l’annonce de la mort de son frère en Italie, terre de ses ancêtres. C’est aussi Walter Rushton expliquant qu’un coiffeur de la Marine refusa de lui couper les cheveux parce qu’il était noir. Et Paul Fussell, à l’époque fantassin et sudiste pur et dur, étouffant un sanglot en pensant à sa découverte des camps nazis. Ces émotions, et celles qu’engendre le dernier épisode, le plus beau, font oublier un démarrage poussif, l’abus de certains trucs pour animer des documents jugés trop bruts pour les laisser tels quels.

(1) Des associations hispano-américaines estiment que leur communauté n’est pas représentée, mais c’est confondre un film avec un catalogue exhaustif.


CRITIQUE
La note evene : 5/5

“Dans un grain de sable voir un monde" : cette citation de William Blake illustre parfaitement le documentaire de Ken Burns ; quatre petites villes des Etats-Unis, représentatives de la population américaine, quatre visages différents d'un même conflit. Ou comment mêler destins personnels et grande Histoire.
'The War' est un vibrant plaidoyer pour la paix ; Ken Burns mélange efficacement images d'archives et témoignages des boys et de leurs proches pour nous plonger dans la Seconde Guerre mondiale telle qu'elle a été vécue par les Américains. Une vision quasi-inédite pour nous autres Européens, il faut bien l'avouer !
Car pour les Américains, le conflit s'est longtemps résumé à la Guerre du Pacifique contre le Japon. Le traumatisme violent de Pearl Harbor évoque immanquablement l'onde de choc du 11 Septembre, tout comme la propagande intense à destination de la population US sur le thème "les bons contre les méchants". Autre point commun avec la guerre en Irak : les Etats-Unis ne s'attendaient pas à un conflit si long et difficile...
'The War' tire sa force des témoignages des anciens combattants, pour la plupart à peine sortis de l'adolescence lorsqu'ils se sont engagés, totalement inconscients de ce qui les attendait...L'émotion et les larmes de ces hommes lorsqu'ils parlent du conflit soixante ans après sont plus efficaces que n'importe quel discours, et soulignent l'absurdité de la guerre. Les images d'archives, tournées par les boys eux-mêmes, sont souvent difficiles à supporter, choquantes. Les corps figés dans la boue, des hommes blessés et mutilés, voilà ce qu'est la guerre. Bien loin des images aseptisées que l’on nous montre aujourd'hui...
Avec 'The War', Ken Burns livre un documentaire efficace et complet, sobre et réaliste qui frappe les esprits et les coeurs. Une piqûre de rappel indispensable et émouvante.


allez :cheers:


 

Voir le Blog de Nicki le Bousier : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de laverdure  Nouveau message 21 Mai 2007, 18:44

Eh bien si après ça les Américains comprennent que les Russes étaient du bon côté, la perestroïka arrivera enfin à l'Ouest !


 

Voir le Blog de laverdure : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Nicki le Bousier  Nouveau message 29 Mai 2007, 15:11

J' ai trouvé un autre article sur cette énorme production.

« The War », de Ken Burns
Mémoires de guerre

Un extraordinaire puzzle de témoignages sur la Seconde Guerre mondiale. Un monument de quinze heures



Une voix sur des photos noir et blanc : « Un soir de l'été 1941, dans une petite ville d'Alabama, un gamin de 16 ans découvrit que la fille qu'il aimait s'intéressait à un autre. Désespéré, rendu furieux par le refus d'un patron de bar de le servir, il sauta sur sa moto et rentra dans la vitrine, avant de s'enfuir. Le propriétaire se lança à sa poursuite avec un flingue. Le lendemain, humilié, apeuré et incapable d'affronter ses parents, Glenn Frazier se

Ken Burns est né le
29 juillet 1953. On lui doit notamment « Brooklyn Bridge » (1981), « The Statue ofyberty»(1985), «Baseball» (1994),«Frank Lloyd Wright » (1998), « Mark Twain » (2001), « Unforgivable Blackness : The Rise and Fall of Jack Johnson» (2004).
rendit dans le bureau de recrutement le plus proche, mentit sur son âge, s'engagea dans l'armée alors en paix et se porta volontaire pour servir aux Philippines. » Couleurs. Glenn Frazier aujourd'hui : « Quand je me suis porté volontaire pour les Philippines, je n'imaginais pas... » Pour « rendre l'histoire vivante », Ken Burns fait raconter par ceux qui les ont vécues des dizaines d'histoires comme celle-ci, qui ouvre « The War ». A chaque minute, le spectateur le mieux informé, le plus endurci,

découvre, ressent, apprend. Tout ce que révèle le film est revécu par ceux qui en furent les acteurs ou les témoins, les faits qu'il met au jour et les effets miroirs qu'il crée avec l'Amérique d'aujourd'hui, tout est saisissant. Virtuosité du montage des images et des sons, rareté des documents d'archives, sobriété des témoignages et de leur iïlmage, « The War » est un monument.
Le nom de Ken Burns n'est guère connu en France que des spécialistes du traitement des photos par ordinateur, aux--—n quels « l'effet Ken Burns » offre de *i zoomer sur un cliché. Aux Etats-Unis en revanche, les films de ce New-Yorkais sur la guerre de Sécession, le jazz, le baseball ou Mark Twain ont été vus par des millions de téléspectateurs. Au sein de Florentine Films, la société qu'il a fondée grâce à un accord avec la chaîne PBS et la création d'une fondation, il œuvre en toute liberté (mais, dit-il, « le budget total de tous les films que j'ai réalisés depuis bientôt trente ans est inférieur, promotion comprise, à celui d'un seul film hollywoodien, promotion non comprise »). « The War », c'est aussi comment les Etats-Unis sont devenus la première nation au monde : «En 1941, la puissance de l'armée américaine était équivalente à celle de l'armée roumaine mais, quelques mois après Pearl Harbor, les usines qui jusqu'alors produisaient des automobiles nécessitant l'assemblage de 15 000 pièces sortaient un bombardier B23 de 1 520 000 pièces toutes les 63 minutes, 24 heures sur 24. ..En un sens, cette domination qu'indirectement h guerre nous a donné d'exercer s'est révélée une malédiction. Aujourd'hui, nous sommes devenus l'image de nous-mêmes dont nous faisons h publicité, alors que nous valons souvent mieux que cela. » Quel distributeur, quelle chaîne de télévision en France, pour « The War » ? PASCAL MÉRIGEAU « The War », par Ken Burns, à Cannes (sélection officielle).

130 • LE NOUVEL OBSEJWTEUR

allez :cheers:


 

Voir le Blog de Nicki le Bousier : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Century  Nouveau message 04 Aoû 2007, 19:24

Il y a un site pour la promo du film :

http://www.pbs.org/thewar/

A ne pas rater, il y a une bande annonce à voir...


 

Voir le Blog de Century : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Rokossovsky  Nouveau message 05 Oct 2007, 20:36

Premier épisode très récemment diffusé aux Etats-Unis et énorme succés.

Article du monde sur le sujet:

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0 ... 787,0.html


 

Voir le Blog de Rokossovsky : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de deimos  Nouveau message 06 Oct 2007, 10:16

40% des américains pensent que la seconde guerre mondiale les a opposés aux Russes?????? :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil:
et ça se pense maitre du monde????
un grand merci à ceux qui nous ont aidés dans la reconquête de la démocratie, mais tout de même... :?
40% des américains aujourd'hui sont des idiots... désolé d'être aussi cru, mais alors que des millions d'entre eux sont allés se battre en europe et en asie, ils sont incapable de dire qui étaient leurs ennemis... au delà du contexte politique bien sur...


 

Voir le Blog de deimos : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Century  Nouveau message 03 Fév 2008, 16:20

A signaler, la diffusion de "The War" sur Arte les mercredis à 21H du 5 mars au 16 avril...


 

Voir le Blog de Century : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de DENYS hubert  Nouveau message 03 Fév 2008, 16:27

Merci de cette information Century
Préparez vos magnétoscopes
Hubert


 

Voir le Blog de DENYS hubert : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de gregnalex  Nouveau message 07 Fév 2008, 22:59

Voire même vos enregistreurs DVD! Soyons fous! ;)


 

Voir le Blog de gregnalex : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de jean françois  Nouveau message 07 Fév 2008, 23:21

Perestroika : Restructuration :arrow: Politique économique de Gorbatchev
Glasnost : Transparence :arrow: Réforme politique de Gorbatchev

:mrgreen:


 

Voir le Blog de jean françois : cliquez ici


Suivante

Retourner vers CINEMA - TELEVISION - RADIO




  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 18 minutes
par: iffig 
    dans:  Coup de force japonais de Langson, 22 septembre 1940 
il y a 26 minutes
par: alfa1965 
    dans:  Médecin urgentiste 
il y a 26 minutes
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 22:42
par: iffig 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Aujourd’hui, 22:31
par: Manu 
    dans:  Testament de Hitler : Sur le problème juif et le racisme 
Aujourd’hui, 22:08
par: Manu 
    dans:  Meutes Eisbär 1 et Eisbär 2 
Aujourd’hui, 21:46
par: alfa1965 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Aujourd’hui, 21:35
par: alain adam 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 21:10
par: kfranc01 
    dans:  recherches sur le parcours de mon arrière grand père 
Aujourd’hui, 21:09
par: brehon 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités


Scroll