Page 2 sur 8

Nouveau messagePosté: 16 Fév 2004, 18:29
de jeunot
n'emportait il pas un sabre avec eu??

Nouveau messagePosté: 16 Fév 2004, 19:59
de dugi
:? moi je suis là pour apprendre j'en sais rien du tout

Nouveau messagePosté: 16 Fév 2004, 20:34
de Utaha_Beach
jeunot a écrit:n'emportait il pas un sabre avec eu??


J'ignore la réponse à ta question, mais tous kamikazes qui partait pour une mission sans retour faisait un rituel bien précis et emportait avec eux a tous hasard, un kit de survie.

amicalement

Nouveau messagePosté: 16 Fév 2004, 20:40
de HistoQuiz
il y avait au début des kamikazes tout un rituel : le kamikaze écrivait un poeme à l'adresse de sa famille, il se recueillait également (shintoïsme) il y avait également un repas d'adieu puis le rituel du verre de saké. puis c'était le décollage....sans retour
A la fin de la guerre, ce rituel avait tendance à disparaitre...

Nouveau messagePosté: 16 Fév 2004, 20:46
de HistoQuiz
j'oubliais : ces hommes étaient considérés avant leur "Jibaku" comme étant des dieux vivants. Ils ont leur temple à tokyo qui est extrêmemnt vénéré encore aujourd'hui . Jeunot : les officiers kamikazes emportaient leur sabre bien sûr ! ceux qui n'étaient pas officiers je l'ignore

Nouveau messagePosté: 16 Fév 2004, 21:34
de dugi
Pierre Chaput a écrit:j'oubliais : ces hommes étaient considérés avant leur "Jibaku" comme étant des dieux vivants. Ils ont leur temple à tokyo qui est extrêmemnt vénéré encore aujourd'hui . Jeunot : les officiers kamikazes emportaient leur sabre bien sûr ! ceux qui n'étaient pas officiers je l'ignore


et il y avait de quoi les vénérer... c'est pas en europe qu'on aurait trouvé des gens pour foncer tête basse dans la coque d'un navire allemand par exemple :?

Nouveau messagePosté: 16 Fév 2004, 23:28
de Lille
Attention les comparaisons sont dangereuses. J'ai travaillé 6 ans avec eux et je peux vous assurer que vous ne pouvez pas comparer la mentalité orientale avec la nôtre.

Nouveau messagePosté: 17 Fév 2004, 18:58
de Utaha_Beach
Pierre Chaput a écrit:il y avait au début des kamikazes tout un rituel : le kamikaze écrivait un poeme à l'adresse de sa famille, il se recueillait également (shintoïsme) il y avait également un repas d'adieu puis le rituel du verre de saké. puis c'était le décollage....sans retour
A la fin de la guerre, ce rituel avait tendance à disparaitre...


J'ai gouté une fois au saké :cry: :cry: ; C'est ... déguelasse! Ca arrache les tripes!

Nouveau messagePosté: 17 Fév 2004, 19:01
de HistoQuiz
et bien moi : j'aime le saké !!! ça se boit en fait tiède !!

Nouveau messagePosté: 17 Fév 2004, 19:04
de Lille
il existe en vérité, cher Pierre, 9 cérémonials différents pour boire le saké