Connexion  •  M’enregistrer

Détroit de Surigao

Moins connue que les batailles du front Européen, la guerre du Pacifique n'en reste pas moins tout autant meurtrière et décisive dans la fin de la seconde guerre mondiale.
MODERATEUR ; alfa1965

Détroit de Surigao

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Nimitz  Nouveau message 23 Jan 2004, 09:18

Alors que la grande bataille du golfe de Leyte a réellement débuté le 24/10/1944 par l'épisode de la mer de Sibuyan, les escadres japonaises de Nishimura et Shima, qui doivent effectuer leur jonction au niveau du détroit de Surigao poursuivent leur route. Il avait été prévu que les appareils américains devaient attaquer l'escadre de Kurita ET celle de Nishimura au cours de lajournée du 24 mais, voyant que Kurita représentait une menace bien plus grande, les aviateurs avaient quelque peu oublié Nishimura.

De son côté, l'amiral Oldendorf avait en charge la défense du détroit de Surigao et bénéficiait pour cela de 6 cuirassés, 8 croiseurs, 28 destroyers répartis en deux flotilles et 39 vedettes lance-torpilles.

Le détroit est un vrai goulot d 'étranglement de 28km de large sur 53km de long.
Oldendorf disposa ses forces de façon intelligente : les unités rapides de part et d'autre du détroit, et les unités lourdes barrant le détroit.

Ainsi placé Oldendorf "Barre le T" de l'escadre japonaise, position des plus favorables puisque l'adversaire ne peut utiliser que ses tourelles avant.

Ainsi, à l'arrivée des japonais, les vedettes lance-torpilles entreraient en action, puis les destroyers et enfin les croiseurs et cuirassés.

En face, Nishimura et Shima n'ont à opposer que 2 cuirassés, 4 croiseurs et 10 destroyers.

Se sachant découvert, Nishimura force l'allure et ne tient pas compte du plan initial qui lui demandait d'attendre Shima. Ce dernier suit à près de 40 milles

Quand Nishimura pénètre dans le détroit à 2h50, les vedettes lance-torpilles approchent lentement mais comme la brume se lève, les japonais allument leurs projecteurs, les repèrent et ouvrent aussitôt le feu. Elles se replient à vive allure non sans avoir lancé. Même si elles n'obtiennent aucun résultat, leur action a désorganisé la formation japonaise.

Quelques minutes plus tard les destroyers entrent en action avec plus de succès : 2 destroyers japonais sont atteints ainsi que le Fuso qui coulera à 3h38 ([10.25N, 125.23E])
ImageCuirassé Fuso

A 3h50, les cuirassés américains ouvrent le feu : les véterans de Pearl Harbor occupent à nouveau le devant de la scène (excepté le Nevada qui, en 1944 prend part aux opérations en Europe)

A 4h00, les destroyers américains attaquent à nouveau et atteignent à nouveau le Yamashiro mais Oldendorf fait cesser le feu : un destroyer américain (Albert W. Grant) a reçu 17 obus de ses propores unités lourdes.

A 4h19 le Yamashiro, à nouveau atteint, coule ([10.22N, 125.21E])
ImageCuirassé Yamashiro
alors que le Mogami, gravement endommagé se replie.

ImageCroiseur lourd Mogami

C'est alors qu'arrive l'escadre de Shima dont le croiseur lourd Nachi entre en collision avec le Mogami dont la vitesse tombe à 20 nœuds. Shima décide alors de faire demi-tour.

ImageCroiseur lourd Nachi
Le Mogami, poursuivi par les destroyers puis par l'aviation, sera finalement coulé par un destroyer japonais.

Cet engagement nocturne est connu comme étant le dernier combat au canon de l'histoire. Les américains remportent une victoire éclatante, n'ayant eu qu'un destroyer endommagé contre 2 cuirassés et 1 croiseur lourd coulé, sans compter les destroyers.

La fin de la marine japonaise était alors imminente.
Personne par la guerre ne devient grand
Maître Yoda

Image

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 430
Inscription: 29 Déc 2003, 15:10
Localisation: France
Région: Sud-Ouest
Pays: France

Voir le Blog de Nimitz : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de HistoQuiz  Nouveau message 23 Jan 2004, 09:37

Effectivement Nimitz, son temps était compté. la perte de leurs porte-avions sonna le glas de la marine impériale japonaise


 

Voir le Blog de HistoQuiz : cliquez ici


Détroit de Surigao

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Kelilean  Nouveau message 27 Jan 2004, 11:46

Salut Nimitz , voici enfin mon post .
Pas mal ton récit , c'est bien en plus d'avoir rajouté des profils de navires ( ça illustre bien ) .
Si je ne me trompe pas , c'est bien le destroyer Ulysse Grant qui fut endommagé côté américain ? Je crois même que c'était par les obus de son camp ...
Je me rappelle aussi que Nishimura avait cru que deux destroyers avaient coulé après la destruction du Fuso , car l'épave avait vite explosé en deux parties distinctes .
Ce que je trouve amusant c'est aussi qu'effectivement 5 des 6 cuirassés américains sont des vétérans de Pearl Harbor ... comme quoi l'attaque japonaise se retournait contre eux . :lol:
Bye !


 

Voir le Blog de Kelilean : cliquez ici


La fin d'un cuirassé japonais

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Robin l'Amiral  Nouveau message 06 Mai 2005, 23:32

Beau résumé de la bataille, si je peut me permettre je voudrais y ajouter le récit de la fin du cuirassé Yamashiro ( pour montrer la résistance d'un cuirassé de la WW 2


La bataille du détroit de Surigao – le 25 octobre 1944

Le contre-Amiral américain Jesse B. Oldendorf avait placé plusieurs destroyers en « Picket Radar « à savoir : Mc Dermut DD 677, Monssen DD 798, Melvin DD 680, Remey DD 688 et Mc Gowan DD 678. A 02h45 le Mc Gowan obtient un contact radar à 15 miles ( 27,78 km ), cinq minutes plus tard 39 vedettes lance-torpilles américaines attaquent les cuirassés Yamashiro et Fuso qui ouvrent le feu avec leur artillerie secondaire de 152 mm, touche une vedette, la PT-493 qui s’échoue et coule plus tard ( toutes les torpilles manquent leur but ) Les destroyers américains sont maintenant à 9.000 yards ( 8.226 mètres ) quand le destroyer japonais Shigure les illuminent, il est 02h56. A 3h00 les destroyers américains Melvin, Remey et Mc Gowan lancent 27 torpilles et encaisse immédiatement le feu du cuirassé Yamashiro et de ses destroyers d’escorte. A 03h09, le cuirassé Fuso est touché d’une torpille et le feu se déclare, sa vitesse tombe à 10 nœuds ( 18,52 km/h ) il rompt la formation de combat et s’éloigne. A 3h11 les destroyers Mc Dermut et Monssen lancent également leurs torpilles. A 3h20 les destroyers d’escorte de la flotte principale américaine lancent également leurs torpilles ( toutes ratent leur objectif ) mais une torpille lancée par le Monssen touche le cuirassé Yamashiro et le feu se déclare mais l’Amiral Shinoda, commandant le cuirassé fait inonder deux soutes à munitions, ce qui rend inutilisable 4 canons de son artillerie principale. Une torpille, lancée par le Mc Dermut touche le destroyer Yamagumo qui explose et coule, une autre, lancée par le même destroyer américain touche le destroyer Michishio, qui est désemparé et coulera un peu plus tard, une 3ème torpille du Mc Dermut touche le destroyer Asagumo qui coulera au matin.
A 3h25, les destroyers américains lancent une nouvelle bordée de torpilles et une des torpilles lancées par le Killen DD 593 ( réglées à 6 mètres de profondeur ) touche le Yamashiro, sa vitesse chute mais à 3h36 il est à nouveau capable de faire 18 nœuds
( 33,336 km/h ).
A 03h38, le feu n’est toujours pas éteint sur le Fuso, il s’est même propagé et atteint une soute à munition faisant sauter le cuirassé qui se casse en deux et coule.
Entre-temps, la force principale de l’Amiral Oldendorf arrive à portée et à 3h51 les croiseurs lourds américains Portland CA 33, Minneapolis CA 36 et Louisville CA 28 et les croiseurs légers américains Columbia CL 56, Denver CL 58, Phœnix CL 46 et Boise CL 47 ainsi que le croiseur australien Shropshire ouvrent le feu sur le cuirassé japonais suivi 2 minutes plus tard par la ligne des cuirassés américains, California BB 33, Pennsylvania BB 38, Mississippi BB 41, Tennessee BB 43, Maryland BB 46 et le West Virginia BB 48 qui ouvrent également le feu sur le cuirassé japonais qui est touché à maintes reprises mais continue toujours à riposter.
A 4h05, les destroyer américain Newcomb DD 586, Richard P. Leary DD 664 et Albert W. Grant DD 649, en 2 minutes le Grant reçoit 7 impacts de 120 mm du cuirassé japonais et 11 impacts d’obus de 152 mm de croiseurs américains Portland et Denver. A 4h09 l’Amiral Oldendorf ordonne le cessez le feu car ils tirent sur les destroyers américains. Entre-temps le Yamashiro monte à 15 nœuds ( 27,78 km ) et à 4h11 2 torpilles lancées par le Newcomb touchent le cuirassé, complètement dévasté par les obus, il est une épave et coule à 4h19.
Le destroyers Claxton DD 571 recueille 3 survivants, plus de 150 naufragés refusent les secours et meurent, y compris le Vice-Amiral de la flotte Nishimura et le Contre-Amiral Shinoda commandant le cuirassé.


 

Voir le Blog de Robin l'Amiral : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Brem's  Nouveau message 07 Mai 2005, 10:19

Le pire dans cette bataille, c'est que le "T" aura été barré uniquement durant cette guerre par de vieux cuirassés renovés, parfois endommagés à Pearl Harbor....dommage pour les Iowa ou autres Massachussets.....
Ces derniers contre le Yamato, ça aurait eu encore plus de g....!!


 

Voir le Blog de Brem's : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Nimitz  Nouveau message 23 Juin 2005, 15:29

Brem's a écrit:Le pire dans cette bataille, c'est que le "T" aura été barré uniquement durant cette guerre par de vieux cuirassés renovés, parfois endommagés à Pearl Harbor....dommage pour les Iowa ou autres Massachussets.....
Ces derniers contre le Yamato, ça aurait eu encore plus de g....!!


Je sais, je sais je réagis tardivement...
Il faut s'en prendre à ce kbksfvb (censuré) de Halsey qui a mis cap au Nord sans laisser la moindre protection aux portes-avions d'escorte.
Il devait à l'origine laisser au large du détroit de San Bernardino :

4 cuirassés (Iowa, New Jersey, Washington, Alabama), 2 croisuers lourds (Wichita, New Orleans), 3 croiseurs légers (Miami, Vincennes, Biloxi) et
18 destroyers.

En face : 4 cuirassés(Yamato, Nagato, Kongo, Haruna), 6 croiseurs lourds (Chokai, Chikuma, Tone, Kumano, Suzuya, Haguro), 2 croiseurs légers (Noshiro, Yahagi) et 11 destroyers

Nous aurions alors eu droit à un bel engagement (le dernier entre bâtiments de surface) dont l'issue n'était pas évidente...
Personne par la guerre ne devient grand
Maître Yoda

Image

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 430
Inscription: 29 Déc 2003, 15:10
Localisation: France
Région: Sud-Ouest
Pays: France

Voir le Blog de Nimitz : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Jules Lafontaine  Nouveau message 31 Aoû 2005, 20:30

Pour anecdote, le seul batiment de l'escadre Nishimura a s'en tirer plus ou moins entier fut le contre-torpilleur "Shigure" (Commandant Nishino) qui rentra a Bruneï avec les reste de la Flotte Impériale. La dernière salve de cuirassé de la bataille de Surigao fut tirée par le "Mississipi" vétéran de la PGM et dont le commandant (Redfield) s'excusa pour manquement a la discipline ! En effet, il avait tiré après l'ordre de cessez-le-feu, mais n'etant pas doté de la conduite de tir radar, ce fur la seule occasion pour ses cannoniers d'ouvrir le feu en réglant leurs tir sur les lueurs d'incendies. :wink: Source : "Les Grandes Batailles Navales de la Seconde Guerre Mondiale" de J-J Antier


 

Voir le Blog de Jules Lafontaine : cliquez ici



Retourner vers LA GUERRE EN ASIE ET DANS LE PACIFIQUE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a moins d’une minute
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 2 minutes
par: kfranc01 
    dans:  "Hitler" par P. Longerich 
il y a 4 minutes
par: Soxton 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 7 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Amazon et Ebay sommés de retirer des faux Lego représentant des soldats du IIIe Reich 
il y a 11 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  la marine Française en 1939-1945 
il y a 28 minutes
par: P. Vian 
    dans:  Harnais de parachute à identifier 
Aujourd’hui, 21:46
par: Michel03 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 20:46
par: alain adam 
    dans:  identification de soldats 
Aujourd’hui, 19:20
par: Didier 
    dans:  Le bonnet de police dans l'Armée de terre française 
Aujourd’hui, 17:46
par: iffig 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: GBW067 et 7 invités


Scroll