Page 2 sur 4

Re: CEFEO : CORPS EXPÉDITIONNAIRE FRANÇAIS EXTRÊME ORIENT

Nouveau messagePosté: 23 Avr 2021, 19:49
de lelorrain55
Super toutes vos infos. Je vais pouvoir commencer à mettre en relation affectation et photos. Merci vraiment pour vos différentes aides.

Re: CEFEO : CORPS EXPÉDITIONNAIRE FRANÇAIS EXTRÊME ORIENT

Nouveau messagePosté: 23 Avr 2021, 22:35
de lelorrain55
En m'appuyant sur vos réponses très précises j'ai une nouvelle question :
Ces 2 officiers ou soit l'un ou l'autre (Général BLAIZOT et le futur Amiral LANCELOT) étaient ils présents lors de la signature de la reddition japonaise le 12 septembre 1945 ?
N'ayant pas le livret militaire de mon père je n'ai pu récupérer que ses états de service auprès des archives départementales. Sur ce document il y a à mon avis plusieurs soit des erreurs, des incohérences ou des oublis. D'après son album photos et ce document je suppose fortement que mon père était présent à Singapour le 12 septembre (plusieurs photos de la ville ainsi que de la cérémonie). Il y a aussi une photo sur un navire de guerre qui d'après mes recherches serait le Richelieu qui était présent ce jour là. Si l 'un de ces officiers supérieurs était aussi présent ce jour là cela conforterait mon intuition.
Image
Mon père est le 2ème en partant de la droite (calot foncé)

Re: CEFEO : CORPS EXPÉDITIONNAIRE FRANÇAIS EXTRÊME ORIENT

Nouveau messagePosté: 23 Avr 2021, 22:43
de lelorrain55
Image
Image
Image
Image

Re: CEFEO : CORPS EXPÉDITIONNAIRE FRANÇAIS EXTRÊME ORIENT

Nouveau messagePosté: 24 Avr 2021, 00:42
de brehon
Bonsoir,
lelorrain55 a écrit:Il y a aussi une photo sur un navire de guerre qui d'après mes recherches serait le Richelieu qui était présent ce jour là.

Cette photo est bien prise à bord du bâtiment de ligne Richelieu, devant un affût double de 100mm CA.

Re: CEFEO : CORPS EXPÉDITIONNAIRE FRANÇAIS EXTRÊME ORIENT

Nouveau messagePosté: 24 Avr 2021, 08:57
de NIALA
Le 2 septembre 1945 jour de la reddition du Japon le Richelieu était à Trincomalee à Ceylan ou il a séjourné du 18 aout 1945 au 5 septembre.

Alain

Re: CEFEO : CORPS EXPÉDITIONNAIRE FRANÇAIS EXTRÊME ORIENT

Nouveau messagePosté: 24 Avr 2021, 14:10
de alfa1965
NIALA a écrit:Le 2 septembre 1945 jour de la reddition du Japon le Richelieu était à Trincomalee à Ceylan ou il a séjourné du 18 aout 1945 au 5 septembre.

Alain

Effectivement, pour embarquer la 2 DB de Leclerc pour l’Indochine alors que les Viets ont remplacé les Japonais et commis d’effroyables massacres comme la cité Hérault de Saigon.

Re: CEFEO : CORPS EXPÉDITIONNAIRE FRANÇAIS EXTRÊME ORIENT

Nouveau messagePosté: 03 Mai 2021, 16:25
de lelorrain55
Merci pour vos réponses. Donc la photo est bien à bord du Richelieu. D'après vos précisions et d'après les recherches que j'ai effectué après avoir lu vos infos le Richelieu était bien à Singapour le 12 septembre 1945 où la capitulation des troupes japonaises du Sud-Est asiatique est conclue en présence de Lord Mountbatten, commandant en chef du Sud-Est asiatique. Le général japonais Itagaki signe au nom du maréchal Terauchi.

Image
A Singapour, un détachement du Richelieu se rend à la cérémonie de la capitulation

Re: CEFEO : CORPS EXPÉDITIONNAIRE FRANÇAIS EXTRÊME ORIENT

Nouveau messagePosté: 04 Mai 2021, 12:15
de Alfred
Il me semble qu'auparavant Leclerc avait rencontré Mountbatten à Delhi.Ce dernier l' avait mis en garde contre tout engagement de la France dans le Pacifique pour reprendre l'Indochine disant qu'il savait que les USA voulaient virer définitivement tous les européens du Pacifique,qu'ils s'opposeraient à toute acquisition de matériels de guerre,mais que les Britanniques, étant eux mêmes obligés de quitter l'Inde, avaient une position différente et nous céderaient tout matériel qui intéresserait les Français..........C'était clair et net ,il faudra par la suite attendre 1949 donc la victoire définitive du totalitarisme marxiste communiste en Chine pour que cet embargo sur le matériel américain soit levé.......

Re: CEFEO : CORPS EXPÉDITIONNAIRE FRANÇAIS EXTRÊME ORIENT

Nouveau messagePosté: 04 Mai 2021, 20:37
de Loïc Charpentier
Coucou,

Je ne vais pas m'étendre, plus que çà, sur les différences fondamentales qui existaient entre les méthodes coloniales anglaises et françaises, même si, de nos jours, il est de bon ton de ch... dessus, notamment, à propos de l'administration coloniale française, alors, même, que la France, depuis les années 1830, avait dépensé, sans le moindre retour digne de ce nom, des fortunes pour entretenir ses "danseuses coloniales", y compris, historiquement, les Antilles! :D

En 1945, côté britannique, il existait deux discours différents...
Celui officiel du 10 Downing Street, qui, un, avait, vite, pigé que son armée, même, si placé sur le pied de guerre, en 1945, comme ses "cousines", n'était pas en mesure de juguler un éventuel soulèvement indien, deux, avait les States au basques, parce que l'Oncle Sam louchait, alors, sur les possibilités commerciales de ses entrepreneurs à l'Export, en vantant les supposés bienfaits de l'indépendance coloniale... ben, tiens !... Ce qui, dès lors, avait, en 1945, condamné toutes nos intentions en Indochine. Nous passerons, sous silence, les agissements de la "Cellule 101" de l'OSS, qui s'était empressée d'aller cirer les pompes de Ho-Chi-Min et de filer un sérieux coup de main à un certain Général Giap!

A contrario, l'assistance, assurée "en privé", au quotidien, par les plus hautes instances militaires britanniques locales, n'avait été, qu'une aimable politesse, formulée entre deux conviviales de tournées de wiskhy - Hello, jolly old fellow! :D -, et encore moins de la tarte, car la décision du "10 Dawning Street" avait été, le plus souvent respectée par les responsables de dépôts britanniques asiatiques!... Tandis que l'armée française, en Indochine, avait été contrainte à réaliser des prouesses!