Connexion  •  M’enregistrer

Guadalcanal

Moins connue que les batailles du front Européen, la guerre du Pacifique n'en reste pas moins tout autant meurtrière et décisive dans la fin de la seconde guerre mondiale.
MODERATEUR ; alfa1965

Guadalcanal

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de HistoQuiz  Nouveau message 13 Jan 2004, 11:45

Hello !

pour inaugurer cette nouvelle année, voici un rapide résumé de cette fameuse campagne

Cette campagne surgit du désir du général MacArthur et de l'amiral King de passer (après la victoire de Midway) de la défensive à la contre-offensive. La pression sur Hawaï n'existait plus et la marine américaine souhaitait jouer un rôle majeur dans les opérations qui seraient obligatoirement amphibies. Les Japonais donnèrent aux Alliés un premier objectf : Guadalcanal. Le 5 juillet 1943, des avions de reconnaissance signalèrent que les Japonais construisaient une piste d'aviation sur l'île. Le danger de voir des bombardiers japonais opérer à partir de cette piste désignait Guadalcanal commme objectif prioritaire.
La direction stratégique de l'opération sous les ordres de l'amiral Nimtz fut confiée au vice-amiral Ghormley, tandis que le contre-amiral Fletcher était responsable des trois groupes navals constitués autour des porte-avions Enterprise, Wasp et Saratoga. L'opération fut lancée le 7 août 1942 avec la force amphibie du Sud-Ouest (contre-amiral Turner) et la 1ère division de marines du général Vandergrift, soit 17 000 hommes.

Le débarquement se déroula sans résistance, les Japonais laissant l'aérodrome, rebaptisé Henderson Field. Les Américains établirent un périmètre défensif tout autour.
A Tulagi, les 6 000 Marines anéantirent la garnison japonaise le 8 août au soir, après de violents combats. Les Japonais lançèrent une contre-attaque aérienne à partir de Rabaul mais celle-ci fut repoussée. Malgré tout, cette attaque contraint Fletcher à ramener ses porte-avions à l'est de Guadalcanal. L'amiral Tanaka envoya 7 croiseurs et un destroyer près de l'île de Savo qui fut rapidement envahie (4 croiseurs lourds américains furent coulés). L'amiral Turner et ses navires de transports durent alors se retirer, craignant d'autres attaques. Entre temps, les Marines achevèrent la construction de la "piste Henderson", qui devint opérationnelle le 20 août.
Le 24 août, l'amiral Kondo, lança dans les Salomon orientales, 8 navires de ligne, 3 porte-avions, ainsi que des croiseurs et des destroyers qui protégeaient des transports de troupes devant apporter des renforts sur l'île. Cette flotte se heurta à la Task Force de l'amiral Fletcher. Kondo perdit le porte-avions léger Ryujo, tandis que l'Enterprise fut sérieusement touché. Les Japonais durent battre en retraite sans avoir pu approcher de l'île.
Dans la nuit du 13 au 14 septembre, le général Hyukatake, qui disposait alors de 6 000 hommes, contre 11 000 pour les Américains, décida de lancer une vaste offensive de nuit. Mais les Japonais se heurtèrent aux Marines et perdirent plus de 1 200 hommes, contre 40 Marines. Néanmoins, la marine américaine perdit le porte-avions Wasp et le destroyer O'Brien coulés par des sous-marins.
Le Saratoga et le cuirassé North Carolina furent également gravement endommagés. Les Japonais compensaient leurs pertes par une série de petits détachements amenés par destroyers.
Début septembre, ces navettes avaient ainsi déposé 6 000 soldats supplémentaires. Fin septembre, la marine américaine ne disposait plus que du Hornet et du cuirassé Washington pour assurer la couverture aérienne. Néanmoins elle débarqua 4 200 hommes sur Guadalcanal. Début octobre, les Américains disposaient de 23 000 hommes sur Guadalcanal et 4 500 sur Tulagi.
Dans la nuit du 11 au 12 octobre eu lieu la "bataille du Cap Espérance" : 3 croiseurs et 2 destroyers s'approchèrent de l'île, mais se heurtèrent à la Task Force 64 de l'amiral Scott, qui possédait 5 croiseurs et destroyers équipés de radars. Les Japonais furent battus mais débarquèrent de nouveaux renforts qui portèrent leur effectif à 22 000 hommes. Octobre fut une époque critique, en particulier lorsque 2 cuirassés japonais bombardèrent l'aérodrome de Guadalcanal (Henderson field) le 23 octobre, détruisant 48 avions sur 90, tout en forçant les bombardiers lourds de l'armée à retourner se poser aux Nouvelles-Hébrides.
Le 24 octobre, une nouvelle offensive de la XVIIème armée japonaise se déclencha à partir du sud de l'île. Les Marines, bien retranchés, infligèrent aux Japonais des pertes très lourdes.
Le 26, les Japonais battaient en retraite laissant 2 000 morts sur le terrain. Nimitz fit remplacer Ghormley (totalement épuisé) par Halsey, et Fletcher par l'amiral Kinkaid.
Le 26 octobre, la flotte de l'amiral Kinkaid contre-attaqua la flotte de l'amiral Kondo qui se tenait au large avec 4 cuirassés, 2 porte-avions, 14 croiseurs, et 44 destroyers.
Ce fut la bataille de Santa Cruz, au cours de laquelle le Hornet fut coulé, et l'Enterprise gravement endommagé mais les Japonais avaient perdu 100 avions sur 150 engagés. A terre, les Marines résistèrent aux assauts japonais.
Du 14 au 15 novembre, eut lieu une ultime bataille navale. Les Américains perdirent 2 croiseurs et 7 destroyers, tandis que les Japonais perdaient 6 navires de ligne et 6 transports de troupes sur 10. Les 4 autres transports réussirent quand même à débarquer quelques renforts (environ 4 000 hommes). Les Japonais perdirent également les cuirassés Kirishima et Hiei. Les troupes américaines se renforçaient chaque jour et étaient bien ravitaillées tandis que les Japonais ne pouvant plus bénéficier de renforts ni de ravitaillement étaient affaiblis par la faim et le paludisme. La marine impériale avait subi tant de pertes qu'elle était dans l'incapacité de soutenir la défense de l'île et préconisait l'abandon de Guadalcanal.
En janvier 1943, les effectifs américains étaient de 50 000 hommes tandis que les japonais étaient 25 000. Ne pouvant plus envoyer par bateaux les 50 000 hommes rassemblés à Rabaul, l'état-major impérial décida alors d'évacuer la XVIIème armée.
Entre les nuits du 1er et du 7 février 1943, cette évacuation fut opérée.
Le 8, les Japonais avaient totalement évacués l'île. Durant cette campagne, les Américains avaient perdu 24 navires (126 000 tonnes) et les Japonais également 24 (136 000 tonnes). Ils avaient perdu 25 000 hommes dont 9 000 par suite de famine tandis que les Américains n'en avaient perdu que 1 500. Les Japonais avaient également perdu 600 avions.
Ce fut la première défaite terrestre de l'armée impériale Japonaise.


 

Voir le Blog de HistoQuiz : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Hit917  Nouveau message 13 Jan 2004, 13:17

Guadalcanal ou "Verdun dans la jungle".

Le débarquement des troupes US le 7 août 1942 dans l'île de Guadalcanal avait pour but de stopper la progression japonaise vers le Sud. La construction d'un aérodrome par les japonais laissait entrevoir une menace pour les côtes Nord de l'Australie.
Les combats furent féroces, aussi bien sur terre, mer, et dans les airs.
La bataille du Cap Espérance fut terrible. Cette zone fut appelée la "baie du tas de ferraille" à cause du nombre de navires et d'avions qui gisent au fond de l'eau.
Pendant 6 mois, les japonais ont amené des renforts la nuit à bord de destroyers, chaloupes, sous-marins. Toutes les nuits, des navires de guerre japonais arrosaient les positions US. Les Marines avaient baptisé cela le "Tokyo Express".
L'accroissement des effectifs US (50.000 hommes en janvier 1943) finit par avoir raison de la résistance japonaise. Ceux-ci évacuérent l'île le 8 février 1943.


 

Voir le Blog de Hit917 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Hit917  Nouveau message 13 Jan 2004, 13:30

Pierre,

C'est une première dans les annales de l'Histoire. Les japonais qui construisent un aérodrome 5 mois après avoir été chassés de l'île :o :o :o


 

Voir le Blog de Hit917 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de HistoQuiz  Nouveau message 13 Jan 2004, 13:37

:D :D ben oui tout le monde peut mélanger le clavier numérique !!!!! tout le monde a traduit : lire 1942 au lieu de 1943 pour la construction de l'aérodrome japonais .. Merci de me le faire remarquer Hit ! je modifie cette coquille dans mon site :D :D


 

Voir le Blog de HistoQuiz : cliquez ici


Re: Guadalcanal

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Igor  Nouveau message 13 Jan 2004, 18:53

Pierre Chaput a écrit:L'amiral Tanaka envoya 7 croiseurs et un destroyer près de l'île de Savo qui fut rapidement envahie (4 croiseurs lourds américains furent coulés). L'amiral Turner et ses navires de transports durent alors se retirer, craignant d'autres attaques.


Ce fut une des plus graves défaites de l'US Navy dans le Pacifique. Les Amérivains eurent 4 croiseurs lourds coulés, un autre endommagé ainsi que 2 destroyers. De leur côté, les Japonais avaient seulement 38 morts, ainsi que 2 navires très légèrement endommagés.
En revanche, le lendemain 9 août, sur la route du retour, le croiseur lourd Kako fut torpillé par le sous-marin américain S-44. Il se cassa en deux et coula en 5 minutes.
Cette bataille prouva que la flotte japonaise était supérieure dans les batailles entre bâtiments de ligne, notamment lors des combats de nuit.

Igor

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2048
Inscription: 18 Juil 2003, 14:35

Voir le Blog de Igor : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Hit917  Nouveau message 13 Jan 2004, 19:00

En 1942, les USA étaient en train de construire des navires, de constituer une armée. Bref, ils n'étaient nulle part.
Il faudra attendre 1943 pour que les USA deviennent une grande puissance militaire. Mais c'est surtout en 1944, que cette puissance va s'affirmer aux yeux de tous.


 

Voir le Blog de Hit917 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Igor  Nouveau message 13 Jan 2004, 19:12

Hit917 a écrit:En 1942, les USA étaient en train de construire des navires, de constituer une armée. Bref, ils n'étaient nulle part.
Il faudra attendre 1943 pour que les USA deviennent une grande puissance militaire. Mais c'est surtout en 1944, que cette puissance va s'affirmer aux yeux de tous.


En effet, jusqu'à février 1943, Américains et Japonais font jeu égal. Ces derniers avaient les moyens de gagner les batailles de Midway et Guadalcanal. Par contre, ensuite, la machine de guerre des USA se transforme en rouleau compresseur, et là les Japonais ne peuvent opposer qu'une résistance acharnée, mais finalement inutile.

Igor

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2048
Inscription: 18 Juil 2003, 14:35

Voir le Blog de Igor : cliquez ici


Guadalcanal : l'enfer de la jungle

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Kelilean  Nouveau message 17 Jan 2004, 17:42

Salut tous ,
Effectivement Guadalcanal fut une campagne acharnée . L'île elle-même , d'un climat tropical , recelait des araignées géantes , des guêpes de 7 cm de long , des serpents , des marécages , des sables-mouvants ... et j'en passe .
De plus la guerre sur mer était loin d'être moins sanglante , quand on se rappelle le sort des naufragés du croiseur US anti-aérien Juneau .
Igor , pour la petite histoire , il y a longtemps , je jouais à un simulateur de sous-marin , Silent Hunter I , et j'avais réussi en mode difficile à couler le Kako avec un sous-marin S ... mais mes trois premières torpilles n'avaient pas explosé :lol:
Bye !


 

Voir le Blog de Kelilean : cliquez ici


Re: Guadalcanal : l'enfer de la jungle

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Igor  Nouveau message 18 Jan 2004, 10:12

Salut

Kelilean a écrit:Igor , pour la petite histoire , il y a longtemps , je jouais à un simulateur de sous-marin , Silent Hunter I , et j'avais réussi en mode difficile à couler le Kako avec un sous-marin S ... mais mes trois premières torpilles n'avaient pas explosé :lol:
Bye !


Cela ne m'étonne pas, les torpilles américaines connurent de nombreux ratés au début de la guerre. Rien à voir avec les torpilles japonaises, les fameuses "longues lances", qui firent des ravages sur les navires alliés.
Ce n'est qu'à partir de la fin 1943 que l'US Navy utilisa enfin des torpilles fiables.

Igor

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2048
Inscription: 18 Juil 2003, 14:35

Voir le Blog de Igor : cliquez ici


Lockwood ?

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Kelilean  Nouveau message 18 Jan 2004, 17:46

Bonjour Igor ,
Merci pour les précisions sur les torpilles . Il est vrai que les engins américains étaient capricieux - je peux témoigner , ils m'ont même empêcher de couler le Yamato ...
Je crois en fait que l'arme sous-marine US dans le Pacifique a connu un démarrage phénoménal avec l'arrivée d'un homme : Charles Lockwood . Tu peux peut-être nous en dire plus ?

bye et merci ! :wink:


 

Voir le Blog de Kelilean : cliquez ici



Retourner vers LA GUERRE EN ASIE ET DANS LE PACIFIQUE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  identification de soldats 
il y a 16 minutes
par: iffig 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 36 minutes
par: Aldebert 
    dans:  Amazon et Ebay sommés de retirer des faux Lego représentant des soldats du IIIe Reich 
Aujourd’hui, 13:25
par: frontovik 14 
    dans:  Philippine Commonwealth Army 
Aujourd’hui, 12:46
par: Dog Red 
    dans:  Joyeuses fêtes à vous toutes et tous 
Aujourd’hui, 12:19
par: Dog Red 
    dans:  Le bonnet de police dans l'Armée de terre française 
Aujourd’hui, 10:30
par: iffig 
    dans:  Paras Allemands en Lorraine en mai 44 ? 
Aujourd’hui, 08:58
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 08:40
par: iffig 
    dans:  Opération Neptune sur cartes... 
Aujourd’hui, 00:48
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 00:21
par: Marc_91 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Scroll