Connexion  •  M’enregistrer

1er et 2eme BATAILLON DE MARCHE DE CHINE

Moins connue que les batailles du front Européen, la guerre du Pacifique n'en reste pas moins tout autant meurtrière et décisive dans la fin de la seconde guerre mondiale.
MODERATEUR ; alfa1965

1er et 2eme BATAILLON DE MARCHE DE CHINE

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 07 Déc 2017, 19:07

Je reprends ce qui a été écrit sur deux bataillons de marche affectés en Chine au début de la guerre, tiré de ce très intéressant site : http://www.symboles-et-traditions.fr/ar ... -chine.htm
1ER BATAILLON DE MARCHE DE CHINE ( 1° B.M.C.)
Image
Historique
Le 7 juillet 1937 éclate, entre troupes chinoises et japonaises, l' incident dit du " Pont Marco Paulo" (sur le Hun-Ho le " fleuve boueux") à Oanping, localité proche de Pékin. C'est le début d'une guerre qui ne prendra fin qu'avec la capitulation du Japon en août 1945. Très vite l'événement a des répercussions dans tout le pays. Devant la montée de la tension dans le sud, face aux sentiments xénophobes de la population et en prévision de troubles graves, l'Amiral LE BIGOT, Commandant la Division Navale d'Extrême-Orient fait appel aux unités d'Indochine pour renforcer la défense de Changhaî.
le 1° Bataillon de Marche de Chine est mis sur pied en Cochinchine. Embarqué sur le croiseur-cuirass " Waldeck Rousseau", il débarque à Changhaï le 24 août. Le Bataillon participera à la défense de la concession, puis après l'éloignement des combats entre chinois et japonais, à la mi-novembre il y tiendra garnison .

En décembre 1939, devant la menace d'un conflit généralisé, le Bataillon est ramené au Tonkin et devient, en janvier 1940 1° Bataillon du 16° R.I.C.


2° BATAILLON DE MARCHE DE CHINE ( 2° B.M.C.)
Image
Historique : Le destin de ce Bataillon est très proche de celui du 1° B.M.C. : ils sont frères jumeaux.
Le 2° B.M.C. est formé au Tonkin. Embarqué à Haiphong sur le " Porthos", il débarque à Changhaï le 28 août 1937 ou il tiendra une série de blockhaus aux limites de la concession. En décembre 1939, il est renvoyé au Tonkin dans les mêmes conditions que le 1° B.M.C. Devient, en janvier 1940 : 2° Bataillon du 16° R.I.C.
Siamo 30 d'una sorte, 31 con la morte. Tutti tornano o nessuno. Gabriele d'Annunzio, Canzone del Quarnaro.

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7985
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: Budapest
Région: Budapest
Pays: Hongrie

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: 1er et 2eme BATAILLON DE MARCHE DE CHINE

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 07 Déc 2017, 21:19

Sur un autre forum, une personne a fait une remarque judicieuse concernant le Waldeck ROUSSEAU :
Il rejoint Brest, où il est mis en réserve, de 1932 à 1936. sabordé le 18 juin 1940, la veille de l'entrée des troupes allemande dans la ville ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Waldeck-R ... rass%C3%A9) )
Siamo 30 d'una sorte, 31 con la morte. Tutti tornano o nessuno. Gabriele d'Annunzio, Canzone del Quarnaro.

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7985
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: Budapest
Région: Budapest
Pays: Hongrie

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: 1er et 2eme BATAILLON DE MARCHE DE CHINE

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 08 Déc 2017, 16:57

Bonjour,
Le croiseur-cuirassé Waldeck-Rousseau, après avoir été désarmé en 1936, avait été remorqué à Landevennec, où il était resté au cimetière des bateaux, de 1936 jusqu''au printemps 1940. Peu avant l'entrée des Allemands, dans Brest, il avait été remorqué en rade, où il était resté durant toute l'occupation. Par manque d'entretien, abandonné, il avait fini par couler, pendant la guerre. Ses derniers "vestiges" auraient été découpés au chalumeau, en 1954.

Le Waldeck-Rousseau, désarmé, en octobre 1939, à Landevennec ; à ses côtés, les avisos déclassés Meuse et Oise et derrière, le nouveau paquebot Pasteur qui, lui, venait d'entrer en service.

Image

Il y a, donc, un problème dans "l'historique" du 1er BMC... soit une erreur de date, soit de bâtiment. ;)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4965
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: 1er et 2eme BATAILLON DE MARCHE DE CHINE

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 08 Déc 2017, 17:32

Je vais chercher ce soir du côté de la division navale d'Extrême Orient
Siamo 30 d'una sorte, 31 con la morte. Tutti tornano o nessuno. Gabriele d'Annunzio, Canzone del Quarnaro.

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7985
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: Budapest
Région: Budapest
Pays: Hongrie

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: 1er et 2eme BATAILLON DE MARCHE DE CHINE

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de brehon  Nouveau message 08 Déc 2017, 17:36

Bonjour,
Loïc Charpentier a écrit:Il y a, donc, un problème dans "l'historique" du 1er BMC... soit une erreur de date, soit de bâtiment.

Les bâtiments des F.N.E.O présents à Shanghaï pendant les événements de 1937 étaient le croiseur Lamotte-Picquet, les avisos coloniaux Dumont d'Urville et Savorgnan de Brazza et la canonnière Doudard de Lagrée. Ils y étaient avant le 24 août.
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9332
Inscription: 14 Déc 2009, 16:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: 1er et 2eme BATAILLON DE MARCHE DE CHINE

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de DahliaBleue  Nouveau message 08 Déc 2017, 18:14

Loïc Charpentier a écrit:[…] Le croiseur-cuirassé Waldeck-Rousseau, après avoir été désarmé en 1936, avait été remorqué à Landevennec, […] Le Waldeck-Rousseau, désarmé, en octobre 1939, à Landevennec ; à ses côtés, les avisos déclassés Meuse et Oise et derrière, le nouveau paquebot Pasteur qui, lui, venait d'entrer en service. Image Il y a, donc, un problème dans "l'historique" du 1er BMC... soit une erreur de date, soit de bâtiment. ; )
On peut dire que voilà bien une mise au point du tac au tac ! :sweet:

Accessoirement, je suis surprise qu'un paquebot (navire civil, donc) - et qui plus est tout neuf - ait été mouillé à Landévennec, dans ce "cimetière" de bateaux désarmés... (je devrais en parler à notre expert).

Chief Warrant Officer
Chief Warrant Officer

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 124
Inscription: 04 Jan 2014, 12:44
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de DahliaBleue : cliquez ici


Re: 1er et 2eme BATAILLON DE MARCHE DE CHINE

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de brehon  Nouveau message 08 Déc 2017, 19:13

DahliaBleue a écrit:Accessoirement, je suis surprise qu'un paquebot (navire civil, donc) - et qui plus est tout neuf - ait été mouillé à Landévennec, dans ce "cimetière" de bateaux désarmés...

Il venait d'être réquisitionné pour être armé en transport de troupes: peinture grise, ajout de canons, etc...
La cheminée fume. Donc au moins une chaudière est allumée, pour assurer l'énergie du bord certainement.
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9332
Inscription: 14 Déc 2009, 16:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: 1er et 2eme BATAILLON DE MARCHE DE CHINE

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de DahliaBleue  Nouveau message 08 Déc 2017, 23:11

brehon a écrit:
moi-même a écrit:Accessoirement, je suis surprise qu'un paquebot […] ait été mouillé à Landévennec […]

Il venait d'être réquisitionné pour être armé en transport de troupes: peinture grise, ajout de canons, etc...
La cheminée fume. Donc au moins une chaudière est allumée, pour assurer l'énergie du bord certainement.
Effectivement (j'ai vérifié ça après avoir publié mon post). Mais, "logistiquement" et techniquement parlant, ce n'est tout de même pas l'endroit le plus pratique pour procéder à la "militarisation" de ce navire : pour la peinture de la coque et l'installation de l'armement, même léger, l'arsenal de Brest eût été bien plus approprié…
Ou alors, peut-être était-il 'garé" là en attendant que de la place soit disponible dans la port militaire ?

Chief Warrant Officer
Chief Warrant Officer

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 124
Inscription: 04 Jan 2014, 12:44
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de DahliaBleue : cliquez ici



Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA GUERRE EN ASIE ET DANS LE PACIFIQUE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 21 
Aujourd’hui, 00:46
par: Marc_91 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 24 
Hier, 23:10
par: Jdrommel 
    dans:  Tombés du ciel: le sort des pilotes abattus en Europe 1939-1945 
Hier, 22:20
par: Belchasse 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 20 
Hier, 22:11
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Dessin fusain 1934. 
Hier, 18:28
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Blockhaus de Torreilles 
Hier, 17:57
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Parution de mon livre "P'tit Louis" (Celui qui croyait au ciel) 
Hier, 14:07
par: La Lésion d'honneur 
    dans:  Découverte de photos inédites de la «rafle du billet vert», en mai 1941 
Hier, 09:33
par: Clauster 
    dans:  LE HALTBEFEHL (suite) 
Hier, 06:35
par: Dog Red 
    dans:  Absurdité ou optimisme incroyable après juin 1944 à l'Ouest? 
16 Mai 2021, 22:33
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google et 76 invités


Scroll
cron