Connexion  •  M’enregistrer

actualités décembre 1941

Moins connue que les batailles du front Européen, la guerre du Pacifique n'en reste pas moins tout autant meurtrière et décisive dans la fin de la seconde guerre mondiale.
MODERATEUR ; alfa1965

actualités décembre 1941

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de HistoQuiz  Nouveau message 25 Nov 2003, 18:04

La chute des Philippines

Le général Homma commandant la XIVème armée japonaise disposait pour cette attaque de 57 000 hommes. Ce nombre relativement peu important de soldats japonais rendait l'effet de surprise et la maîtrise du ciel encore plus essentiels. Les Alliés, quant à eux, disposaient de 80 000 hommes, dont 15 000 Américains, à Bataan, et 13 000 Américains à Corregidor. Le général MacArthur avait laissé la plupart des soldats près de Manille, laissant défendre les côtes par des troupes philippines de deuxième ordre atteignant un total de 110 000 hommes.
Le 7 décembre 1941, 190 appareils de l'armée et 300 appareils de l'aéronavale japonaise attaquèrent les avions américains stationnés sur l'île de Luçon, s'emparèrent de l'île principale de l'archipel de Batan puis, le 10, ils envahirent l'île de Caminguin. Enfin, entre les 22 et 24 décembre, 50 000 Japonais débarquèrent dans le golfe de Lyngayen situé près de Manille. Aucune force japonaise ne rencontra de réelle difficulté car les troupes philippines mal armées s'effondraient devant les Japonais. Les pertes japonaises ne dépassaient pas 2 000 hommes. MacArthur, sentant qu'il ne pourrait pas écraser les Japonais avant qu'ils ne soient réellement installés à terre, décida, dès le 23 décembre, de replier ses forces dans la péninsule de Bataan. Le 26 Manille fut déclarée ville ouverte et, malgré la confusion, les troupes étaient établies dans la péninsule de Bataan le 6 janvier 1942. Dès le repli sur la péninsule de Bataan, les Américains subirent le handicap de nourrir 100 000 personnes au lieu de 43 000 prévues. De plus, la région étant infestée de paludisme, les trois quart des soldats furent hors de combattre. Ils repoussèrent malgré tout de nombreux assauts des Japonais. Début mars, les Japonais, affaiblis, n'étaient plus que 3 000 mais les Américains ne purent profiter de la situation étant eux-mêmes touchés par le paludisme. Le général MacArthur quitta les Philippines le 11 mars en faisant ce serment : "je reviendrai" Ce départ affecta le moral des Américains. Fin mars, les Japonais reçurent 22 000 hommes en renfort et reprirent leurs attaques. Le 9 avril le dernier responsable américain sur place, le général King, capitula pour éviter un "massacre". Les 78 000 prisonniers de Bataan furent emmenés en captivité. Les Japonais leur imposèrent une "marche de la mort" de Mariveles au camp O'Donnell à San Fernando. Les prisonniers durent parcourir plus de 100 kilomètres sous un soleil de plomb. Nombre d'entre eux furent assommés et tués à coups de baïonnette sur le bord de la route. La plupart des rescapés furent transférés par la suite au Japon. Les Japonais avaient pendant ce temps conquis Mindanao, Mindoro, Cebu, Panay, et Samar. Ils voulaient maintenant conquérir l'île fortifiée de Corregidor qui se trouvait à l'entrée de la baie de Manille, et de la péninsule de Bataan, au nord-ouest de la baie. L'effectif de la garnison de Corregidor était de 15 000 hommes. Cette île n'était séparée de la péninsule de Bataan que par un peu plus de trois kilomètres, ce qui permettait aux Japonais de la bombarder. Le bombardement intensif se poursuivit semaine après semaine pulvérisant les défenses américaines. Le 4 mai 1942, les Japonais tirèrent 16 000 obus dans la même journée et, le 5, 2 000 soldats japonais débarquèrent sur l'île. L'arrivée de chars provoqua l'effondrement des Américains. Le 6 mai, le général Wainwright, qui commandait Corregidor capitula. Certains détachements refusèrent de se rendre par loyauté envers MacArthur. Ces derniers combats cessèrent le 9 juin. Les pertes américaines durant cette campagne s'élèvent à 30 000 hommes tandis que les Philippins perdirent 110 000 hommes. Le nombre total des hommes qui capitulèrent à Corregidor et à Bataan s'éleva à 95 000 hommes. Les Japonais dénombraient 12 000 tués et blessés, sans compter les malades. Les défenseurs de Bataan et de Corregidor avaient tenu 6 mois. Les Japonais étaient désormais maîtres les Philippines.


 

Voir le Blog de HistoQuiz : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de larry  Nouveau message 26 Nov 2003, 10:50

ca prouve vraiment a quelle point les allies n avaient pas prevus de se battre a l origine


 

Voir le Blog de larry : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de _Sn@ke-  Nouveau message 22 Déc 2003, 07:29

Surtout les Américains qui voulaient éviter cette guerre à tout prix


 

Voir le Blog de _Sn@ke- : cliquez ici



Retourner vers LA GUERRE EN ASIE ET DANS LE PACIFIQUE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Joyeuses fêtes à vous toutes et tous 
il y a 1 minute
par: luc-luc 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
il y a 33 minutes
par: Didier 
    dans:  la marine Française en 1939-1945 
il y a 33 minutes
par: P. Vian 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 35 minutes
par: iffig 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
il y a 59 minutes
par: P. Vian 
    dans:  Un projet de musée d'aviation à Saint-Hubert 
Aujourd’hui, 16:27
par: Marc_91 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 15:23
par: Marc_91 
    dans:  La véritable histoire de l'Orchestre rouge 
Aujourd’hui, 14:06
par: Rob1 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 13:54
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la situation désespérée de l’Allemagne 
Aujourd’hui, 12:18
par: Aldebert 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Scroll