Connexion  •  M’enregistrer

Hiroshima

Moins connue que les batailles du front Européen, la guerre du Pacifique n'en reste pas moins tout autant meurtrière et décisive dans la fin de la seconde guerre mondiale.
MODERATEUR ; alfa1965

Nouveau message Post Numéro: 31  Nouveau message de romualdtaillon  Nouveau message 15 Aoû 2008, 14:18

vandoos_22e_bataillon a écrit:Merci pour ces informations Shiro, des informations que souvent beaucoup de gens ( tout comme moi ) ignorent.

Mais pourquoi, après la guerre, HiroHito a-t'il décidé de faire un si brusque changement de direction, après avoir tant fanatisé son peuple?


Bonjour,

l'empereur Shōwa n'a pas choisi ce changement de direction. Il a essentiellement tenté de sauver sa peau, d'éviter une inculpation comme criminel de guerre et de protéger l'institution impériale en répondant aux exigences de MacArthur dont :

-approbation d'une nouvelle constitution dictée par les américains, abolissant les pouvoirs exécutifs de l'empereur comme commandant suprême des forces militaires et abolissant ces mêmes forces

-abolition des forces armées et de la Tokko, la police de la pensée

-réformes sociales diverses allant du droit de vote aux femmes a l'accréditation syndicale

-déclaration du nouvel an 1946 reprenant le serment de 1868 de son grand-père l'empereur Meiji (Gokajō no Goseimon) et contenant a la fin le Ningen Sengen, par lequel Hirohito affirmait ne pas être un akitsumikami, uniquement pour calmer les chrétiens de droite aux États-Unis

Shiro l'a rappellé justement plusieurs fois, la population nipponne s'est sentie trompée par le régime shōwa et l'a réalisé d'un coup en 1945. L'empereur conquérant devenait du jour au lendemain un pacifiste et un démocrate !!

Dans un ouvrage exceptionnel publié en 1983 sous le titre Divinité fracassée (Kudakareta Kami), qui constitue en fait le journal d'un vétéran nippon qui avait 19 ans à la reddition, on réalise la fragilité de cet enrôlement dans la guerre sainte.

Kioshi Watanabe décrit ainsi en long et en large son dégoût pour ces hommes autrefois prêts à dénoncer leur voisin, qui vantent du jour au lendemain les bienfaits de l'Amérique, ces femmes qui s'affichent avec des GI et surtout cet empereur qui se fait photographier avec le commandant ennemi en reniant la guerre.

Dans des commentaires d'une rare violence, il décrit son mépris du peuple nippon, si prompt à changer de maître. Ce jeune homme tout entier plongé dans la propagande shōwa sur la supériorité de sa race ne peut comprendre ce qui arrive... Son univers s'effondre, tout ce en quoi il croyait n'existe plus et certains lui reprochent même sans candeur. Il s'imagine dans un fantasme pendre l'empereur, ce "dieu vivant", la tête en bas et le frapper à coups de bâtons. Désillusionné, il se rapproche des communistes pour être déçu encore une fois.

Il finit par écrire personnellement à Hirohito pour lui exprimer son dégout et lui renvoie le montant de la paye qu'il a reçu dans la marine, finissant sa lettre par «Ainsi, je ne te dois rien».

Autant les japonais avaient adhéré à la mission du hakko ich'iu, autant à la reddition ils se liguaient avec les occidentaux pour appuyer la mode de la démocratie, puis le nationalisme par la conquête économique dans les années 1950.

Pour Hirohito, l'essentiel était de maintenir a flot son poste et de perpétuer la continuité de la kokutai, peu importe les compromis, pour la même raison qu'il avait sans réserve appuyé la guerre sainte (seisen) a compter de 1937... Il avait entrainé son peuple et tout l'Extrême-orient dans le gouffre de la guerre par opportunisme, il agi de la même façon en 1945 et 46.


 

Voir le Blog de romualdtaillon : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 32  Nouveau message de vandoos_22e_bataillon  Nouveau message 15 Aoû 2008, 14:51

Merci Romuald :)


 

Voir le Blog de vandoos_22e_bataillon : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 33  Nouveau message de tietie007  Nouveau message 15 Aoû 2008, 15:21

Je ne sais pas si c'est Hiro Hito ou ses généraux, qui ont fanatisé le peuple ... Je pencherais plutôt pour la deuxième option, l'Empereur ayant plutôt fait du suivisme.


 

Voir le Blog de tietie007 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 34  Nouveau message de romualdtaillon  Nouveau message 15 Aoû 2008, 21:12

tietie007 a écrit:Je ne sais pas si c'est Hiro Hito ou ses généraux, qui ont fanatisé le peuple ... Je pencherais plutôt pour la deuxième option, l'Empereur ayant plutôt fait du suivisme.


Comme son grand-père Mutsuhito avant lui, Hirohito était convaincu d'être le descendant d'Amaterasu. Il l'a répété à son chambellan Michio Kinoshita au moment de recevoir l'ultimatum de MacArthur sur le Ningen Sengen. Il était également comvaincu de la pertinence de réaliser le hakko ichi'u, la réunion des huit coins du monde sous un seul toit.

Hirohito a cautionné toutes les initiatives totalitaires de ses premiers ministres Konoe, Yonai, Tōjō et Koiso; notamment le Mouvement national de mobilisation spirituelle, l'Association d'aide à l'autorité impériale, et la Ligue des parlementaires adhérant à la Guerre sainte. Il s'est personnellement réservé le contrôle des armes chimiques et bactériologiques. Au yeux de son peuple il était le symbole de la guerre sainte et sa caution divine.

C'est plus que du suivisme, c'est une communion d'esprit imminement coupable qui n'a d'égal que sa mesquinerie à l'égard de ses collaborateurs lorsqu'il dénigre et pourfend tout son entourage dans son haichoroku de 1946, à l'exception de Kido et de Tōjō.

En refusant d'accepter le blâme et la responsabilité de la défaite comme le pressaient publiquement nombre de personalités dont des membres de sa famille comme son frère Nobuhito et son oncle Naruhiko Higashikuni, Hirohito a montré en plus qu'il n'était qu'un pleutre sans dignité.


 

Voir le Blog de romualdtaillon : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 35  Nouveau message de tietie007  Nouveau message 16 Aoû 2008, 07:43

romualdtaillon a écrit:
tietie007 a écrit:Je ne sais pas si c'est Hiro Hito ou ses généraux, qui ont fanatisé le peuple ... Je pencherais plutôt pour la deuxième option, l'Empereur ayant plutôt fait du suivisme.


Comme son grand-père Mutsuhito avant lui, Hirohito était convaincu d'être le descendant d'Amaterasu. Il l'a répété à son chambellan Michio Kinoshita au moment de recevoir l'ultimatum de MacArthur sur le Ningen Sengen. Il était également comvaincu de la pertinence de réaliser le hakko ichi'u, la réunion des huit coins du monde sous un seul toit.

Hirohito a cautionné toutes les initiatives totalitaires de ses premiers ministres Konoe, Yonai, Tōjō et Koiso; notamment le Mouvement national de mobilisation spirituelle, l'Association d'aide à l'autorité impériale, et la Ligue des parlementaires adhérant à la Guerre sainte. Il s'est personnellement réservé le contrôle des armes chimiques et bactériologiques. Au yeux de son peuple il était le symbole de la guerre sainte et sa caution divine.

C'est plus que du suivisme, c'est une communion d'esprit imminement coupable qui n'a d'égal que sa mesquinerie à l'égard de ses collaborateurs lorsqu'il dénigre et pourfend tout son entourage dans son haichoroku de 1946, à l'exception de Kido et de Tōjō.

En refusant d'accepter le blâme et la responsabilité de la défaite comme le pressaient publiquement nombre de personalités dont des membres de sa famille comme son frère Nobuhito et son oncle Naruhiko Higashikuni, Hirohito a montré en plus qu'il n'était qu'un pleutre sans dignité.


Il faut dire, que Hiro Hito a été élevé comme un Dieu ...
Entre cautionner et initier, il y a une marge.


 

Voir le Blog de tietie007 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 36  Nouveau message de tietie007  Nouveau message 16 Aoû 2008, 07:58

Sur ce grand loufoque de Garaudy, un interview de Pierre Vidal-Naquet qui parle d'un grand n'importe quoi à propos de l'ancien stal que fut le philosophe officiel du PCF. Pour soutenir une thèse sur "La liberté à l'Université de Moscou sous Staline", il fallait être méchamment atteint !

http://www.anti-rev.org/textes/VidalNaquet96a/

A noter qu'en France, comme le souligne Vidal-Naquet, les historiens révisionnistes et négationnistes viennent plutôt de l'ultra-gauche.


 

Voir le Blog de tietie007 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 37  Nouveau message de romualdtaillon  Nouveau message 16 Aoû 2008, 14:13

Shiro a écrit: Si je puis me permettre. ;) J'ai lu l'article en question et dans celui-ci, on y fait mention que les Japonais ont fait des propositions de paix des 1943. En 1943, Tojo Hideki etait encore Premier Misnistre et au vu de son message, sauf erreur de ma part, je ne pense pas que le Japon a cette epoque ait pu faire des propositions de paix.


Bonjour Shiro, je crois savoir ce à quoi il est fait référence. Le jour où il cautionna la guerre de la Grande Asie orientale, Hirohito confia à Tōjō la mission de préparer aussi un plan d'armistice lorsque les conditions seraient avantageuses.

En 1943, ces conditions, c'étaient évidemment le maintien de la Sphère de co-prospérité de la Grande Asie orientale encore en place ... En janvier 1945, Hirohito rejeta ensuite la suggestion d'armistice de Konoe en lui répondant que les conditions n'étaient pas avantageuses et qu'il attendait un tennōzan !!

Aujourd'hui dans le journal Asahi, il y a un article a propos de Tojo Hideki.

" Tojo blamed Japan's defeat on weakness". Article tres interessant.

http://www.asahi.com/english/Herald-asa ... 30070.html



Oui, ces notes montrent que Tōjō était en parfaite harmonie avec Anami et Umezu, le ministre et le chef d'état-major de l'Armée, sur la question des conséquences du désarmement.

Elles montrent aussi qu'il était en harmonie avec Hirohito sur la question de la préservation «à tout prix» de l'institution impériale. Le 12 août, lorsque son oncle Yasuhiko Asaka demanda à Hirohito si la guerre allait continuer si la kokutai ne pouvait être préservée, l'empereur répondit laconiquement :«bien sûr»(!!!!).


 

Voir le Blog de romualdtaillon : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 38  Nouveau message de romualdtaillon  Nouveau message 16 Aoû 2008, 14:20

tietie007 a écrit: Il faut dire, que Hiro Hito a été élevé comme un Dieu ...
Entre cautionner et initier, il y a une marge.



Non; pas quand on a la responsabilité d'être le commandant suprême de la marine et de l'armée.

Pour reprendre les termes de deux juges du Tribunal de Tokyo :

Le juge en chef, l'australien Webb :«L'Empereur a ordonné que le processus soit exécuté. Il demeure que les hommes qui conseillent la commission d'un crime ne sont pas plus coupables que celui qui en a ordonné la commission.»

Pour le juge français Bernard : «La déclaration de guerre du Japon avait un auteur principal qui a échappé à l'inculpation et envers lui, les accusés ne peuvent être considérés que ses complices.»


 

Voir le Blog de romualdtaillon : cliquez ici


Re: hiroshima,

Nouveau message Post Numéro: 39  Nouveau message de tietie007  Nouveau message 03 Déc 2008, 19:24

Comme je l'ai déjà précisé sur le topic sur Pearl Harbor, il y a, dans cette période d'anti-américanisme féroce, qui a été exacerbé par la politique de George Bush, une tentative d'instrumentaliser l'histoire dans des buts idéologiques et politiques. C'est le cas de l'article de John Pilger, qui stigmatise la décision américaine de lancer la bombe, sur Hiroshima, alors que le Japon avait soi-disant, fait des propositions de paix aux USA. Cette fameuse proposition de paix nippone aux USA, revient souvent dans la bouche de la mouvance révisionniste américaine, mais n'est jamais vraiment sourcée précisément ...

http://en.wikipedia.org/wiki/John_Pilger

Ce qui me gêne, c'est que l'analyse de Pilger manque totalement de sources, et que le journaliste se sert de son analyse d'un événement historique pour valider sa thèse actuelle sur la politique actuelle des USA !



C'est un peu comme Pear Harbor ...il paraîtrait, selon les "archives" (quelles archives ?) que Roosevelt était au courant de Pearl Harbor ...ce qui amène les thuriféraires de Thierry Meyssan, partisan d'une gigantesque manipulation des attentats du 11/09, de faire référence à ce nouveau Pearl Harbor, comme l'indique le livre de David Ray Griffin, Le nouveau Pearl Harbor, en référence à la fameuse attaque nippone de 1941.
Mais jusqu'à preuve du contraire, je demande à voir ces fameuses archives qui prouvent la duplicité américaine ...

Conclusion : l'instrumentalisation de l'histoire à des fins idéologiques, si elle a toujours existé, prend une dimension assez inquiétante et donne lieu à des travaux un peu fantaisistes, comme celui de Jacques Pauwels, par exemple, qui ne brillent pas par la qualité de leurs sources et la fiabilité de ses informations.


 

Voir le Blog de tietie007 : cliquez ici


Re: hiroshima,

Nouveau message Post Numéro: 40  Nouveau message de Shiro  Nouveau message 05 Aoû 2009, 08:24

Demain, c'est le soixante-quatrieme anniversaire de la bombe atomique d'Hiroshima.

Pour ma part, je vais regarder la ceremonie a la tele ici et aurai une pensee pour la soeur de Mme Hamai. Temoignage que j'ai recueilli et traduit dans Histomag HS " Destins de femmes ".

Je connais tres bien la fille de Mme Hamai et elle m'a montre des photos de sa tante decedee.

Dans son temoignage, Mme Hamai a fait mention : " Ayant subi le lavage de cerveau par l'education militariste et le patriotisme au lycee, j'ai grandi en devenant totalement une jeune fille patriote. "

Et pourtant la polemique subsiste.

Voici un article d'aujourd'hui du Journal Asahi.

http://www.asahi.com/english/Herald-asa ... 50055.html

U.S. group's A-bomb apology plan provokes ire
BY TOSHIHIRO YAMANAKA

THE ASAHI SHIMBUN

2009/8/5

SEATTLE--Controversy is dogging a group of 17 citizens from the Pacific coast state of Washington visiting Japan in what the members call a "Journey of Repentance" ahead of the 64th anniversaries of the atomic bombings of Hiroshima and Nagasaki.

The group, which includes a former U.S. Navy officer, left here for Tokyo in late July amid anguished debate in the state over their original plan to apologize directly to hibakusha for the 1945 bombings that killed more than 200,000 people by the end of the year.

While surprised at the anger unleashed to their plan, the group decided to go ahead and visit Hiroshima and Nagasaki on the memorial days even though they will refrain from offering an apology as a group.

The Hiroshima anniversary of the atomic bombing is Thursday. Nagasaki will hold its memorial services on Sunday.

The group, comprising people who live in and around Tacoma and ranging in age from 15 to 81, are taking 4,000 paper cranes folded by elementary and junior high school students to offer with prayers for peace.

Among the organizers of the two-week trip is Tom Karlin, 73, who was a petty officer assigned to what is now the Naval Air Facility Atsugi in Kanagawa Prefecture in the second half of the 1950s.

In 1957, Karlin visited Nagasaki and saw the city's display of thousands of photographs, relics and documents.

"I was moved by them. After I left the Navy, I became a conscientious objector. My call to conscience became clear," he said.

Campaigning against war, he spent more than a year planning for the trip with Mitch Kohjima, 60, a Japanese Buddhist priest who lives in Tacoma, and others.

Besides the paper cranes, the group collected 500 citizens' signatures on a statement of apology for the A-bombings of the two cities.

But media reports of their plan in July sparked a barrage of criticism.

A letter to the editor to a local newspaper said: "Please first ask for Japan to apologize for the harsh treatment of Chinese, Korean and other Asian neighbors they aggressively attacked."

Another said an apology would be an "insult" to Americans killed by Japanese in World War II.

Joseph Zelazny, an 88-year-old retired army lieutenant colonel who spearheaded the criticism, said, "I believe the atomic bombs were essential to end the unfortunate and prolonged WWII."

He said, "I support (President Barack Obama's) address in Prague about the nuclear elimination," but added he didn't understand why those with no battlefield experience must now apologize to Japan.

Patrick O'Callahan, an editorial writer for The News Tribune, said he believes about 60 percent of Americans disagree with apologizing to Japan, and such sentiment is strong in Tacoma, a city with many military bases.

"Ultimate responsibility for all the hell unleashed in that war ultimately falls on the people who started it," he wrote in an editorial.

"The angry letters to the editor were more than I anticipated," Karlin said.

Even though the group members decided to "exclude any apology" after a thorough discussion, Karlin said their journey would go ahead as scheduled.

"Our missions are (to) acknowledge and listen to the stories of hibakusha," he said.(IHT/Asahi: August 5,2009)

検索フォーム

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 997
Inscription: 19 Déc 2004, 15:30
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de Shiro : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LA GUERRE EN ASIE ET DANS LE PACIFIQUE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Médecin urgentiste 
il y a moins d’une minute
par: TPE 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 1 minute
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 33 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 55 minutes
par: iffig 
    dans:  Testament de Hitler : Sur l'Espagne et Gibraltar 
Aujourd’hui, 13:16
par: Chef Chaudart 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Aujourd’hui, 11:34
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  SUR RMC DECOUVERTE LE 05 JANVIER 
Aujourd’hui, 11:28
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Aujourd’hui, 00:55
par: alain adam 
    dans:  les sous-marins Français 
Aujourd’hui, 00:48
par: P. Vian 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la colonisation 
Aujourd’hui, 00:28
par: Manu 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: GBW067, Semrush et 10 invités


Scroll