Connexion  •  M’enregistrer

Personnalité: Orde Wingate

Moins connue que les batailles du front Européen, la guerre du Pacifique n'en reste pas moins tout autant meurtrière et décisive dans la fin de la seconde guerre mondiale.
MODERATEUR ; alfa1965

Personnalité: Orde Wingate

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 06 Avr 2004, 10:54

Imphal, Inde, 24 mars 1944

Certains héros meurent bêtement. Le général Orde Wingate, le célèbre chef des Chindits, a aujourd'hui trouvé la mort dans un accident d'avion. La RAF avait pourtant interdit tous les vols sur la région en raison du mauvais temps. Mais Wingate a refusé d'obtempérer. La mort l'a cueilli en plein ciel, loin de ce vacarme des armes qu'il aimait. Sa disparition sera regrettée par certains, et accueillie avec soulagement par d'autres. Sa personnalité était très controversée. Toujours en quête de croisades, Wingate s'était d'abord distingué en Éthiopie, autant pour son talent que pour sa brutalité. Son état-major le détestait à un point tel qu'après sa vaine tentative de suicide à l'aide d'un rasoir, au lendemain d'un échec, un de ses officiers lui avait lancé : "Imbécile, pourquoi n'avez-vous pas utilisé un revolver !" Mais c'est en Birmanie qu'il s'est vraiment rendu célèbre en mettant en pratique ses théories sur la pénétration en profondeur en territoire ennemi. Leur succès a été tel que c'est Sir Winston Churchill en personne qui a salué cet "homme d'audace et de génie".

Lancée il y a trois semaines, l'opération Thursday avait pour but de couper les lignes japonaises dans le nord-est de la Birmanie et de harceler leurs arrières. Dès le dixième jour de l'opération, la 77e brigade du major Calvert avait pris Mawlu, coupé toutes les routes et les voies ferrées menant vers le nord-est et établi des places fortes ravitaillées par air. En revanche, de son côté, la 16e brigade du major Fergusson, épuisée par une longue marche dans la jungle, n'est toujours pas parvenue à prendre Indaw, la principale base de ravitaillement des Japonais. À présent, le temps presse, car l'ennemi rassemble des renforts en vue d'une contre-attaque.

Mais les Chindits sont désorientés par la disparition de leur chef. Leur mission était d'attaquer les Japonais du côté chinois, mais il semble que Wingate ait enfreint les ordres pour porter son offensive à l'ouest, du côté indien. Comme il ne consignait rien par écrit et ne se confiait jamais à ses subordonnés, Orde Wingate emporte avec lui tous les secrets de sa tactique.


Chronique de la Seconde Guerre mondiale.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5798
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


commando ou pas?

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Yakolev Yak-3  Nouveau message 17 Juin 2004, 21:03

:?
Les chindits s'étaient un peu des commandos non?


 

Voir le Blog de Yakolev Yak-3 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 18 Juin 2004, 06:49

Ils opéraient toujours loin derrière les lignes ennemies, alors oui, ils étaient des commandos.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5798
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de MENATOR  Nouveau message 18 Juin 2004, 09:43

lien interessant:
http://www.chindits.info/


 

Voir le Blog de MENATOR : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de van Witzenburg  Nouveau message 18 Juin 2004, 10:48

Sur ce point, est-ce que l'on ne peut pas comparer les chindits de l'armée britannique avec les merrill's marauders de l'armée US ?


 

Voir le Blog de van Witzenburg : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de HistoQuiz  Nouveau message 18 Juin 2004, 11:20

Le capitaine Orde Wingate fut l'initiateur des "Chindits", d'après un animal mythologique, mi-lion, mi-aigle, dont les statues se trouvent dans les pagodes birmanes. Ces "groupes de pénétration à longue distance" furent entraînés pour opérer dans la jungle Birmane. Le capitaine Orde Wingate était convaincu qu'une étroite coopération terre-air était nécessaire pour de telles opérations. C'est pourquoi des éléments de la R.A.F. se joignirent aux "Chindits". Ces forces étaient de 22 000 hommes, réparties en 7 colonnes. Leur mission était d'attaquer les communications et avant-postes japonais.


Après l'échec de la tentative de l'Arakan en 1942, les Alliés avaient convenus de donner priorité à la réoccupation de la Birmanie septentrionale. Ceci permettrait de reprendre la ravitaillement de la Chine par la "route de la Birmanie" à travers les montagnes. Fin août 1943, l'amiral Lord Mountbatten prit le commandement du Sud-Est Asiatique. La Marine fut commandée par l'amiral Sommerville, l'Armée de terre par le général Giffard, et l'Armée de l'air par l'Air Chief Marshal Peise. Le général Stilwell fut nommé adjoint de Mountbatten. Quant au général Wavell, il fut nommé vice-roi des Indes et remplacé par le général Auchinleck. Les forces alliées s'accrurent considérablement : les forces du général Giffard étaient constituées par la nouvelle XIVème armée, comprenant le 15ème corps d'armée du général Christison stationné en Arakan et le 4ème corps d'armée du général Scoone sur le front central en Birmanie septentrionale. La flotte restait modeste mais le nombre d'escadrilles fut porté à 67 escadrilles dont 19 Américaines (850 avions). En ce qui concerne les "Chindits", leurs effectifs furent portés de 2 à 6 brigades et furent dotés d'une aviation (11 escadrilles). Quant à Orde Wingate, il fut promu général de division. Ses groupes de L.R.P. (Long Range Penetration) devaient s'emparer d'Indaw et de sa région afin de couper les lignes de communication japonaises. L'importance du dispositif incita les Japonais à pénétrer en Inde, à occuper la plaine d'Imphal contrôlant les cols de montagne menant en Assam (ceci interdisait le ravitaillement de la chine). Le général Kawabe, le commandant en chef des troupes nipones en Birmanie avait sous ses ordres 3 armées "réduites", en fait, le total représentait une armée seulement. La XXXIIIème armée du général Honda dans le Nord-Est, composée de 2 divisions, la XXVIIIème armée du général Sakurai sur le front d'Arakan composée de 3 divisions et la XVème armée du général Mutagachi au centre du front composée de 3 divisions et d'une division nationale indienne de 9 000 hommes. Cette dernière armée devait lancer l'offensive sur Imphal.
Le 5 avril 1943, les "Chindits" lancèrent leur offensive dans des conditions chaotiques, perdant un grand nombre de planeurs. Le 13 mars, 9 000 hommes étaient néanmoins en place derrière les lignes japonaises. Surpris par cette attaque surprise, les Japonais parvinrent toutefois à contre-attaquer, repoussant une attaque des L.R.P. sur Indaw et tuant également le général Wingate. Son remplaçant, Lentaigne, accepta d'envoyer les "Chindits" plus au nord pour faciliter l'avance de stilwell et des Chinois. L'offensive japonaise déclenchée à la mi-mars arriva sur la route Imphal-Kohima le 29 mars. Celle-ci fut coupée durant plusieurs heures mais les anglais parvinrent à se rétablir dans la plaine d'Imphal. Dans la nuit du 4 avril, les japonais s'emparèrent des hauteurs de Kohima, encerclant les défenseurs. Le 10, le général Slim ordonna une contre-attaque et, le 18, 2 brigades anglaises arrivèrent pour soutenir la garnison de kohima puis chassèrent les Japonais. D'autres combats violents se déroulèrent autour de la route de Kohima. Imphal, toujours encerclée put heureusement être ravitaillé par air. Au mois de mai, les troupes de Stopford ouvrirent la route d'Imphal et chassèrent les Japonais. Courant juillet, l'armée de Slim poursuivit la contre-offensive et atteignit la rivière Chindwin.
Pendant cette offensive, les Japonais avaient perdu 50 000 hommes sur 84 000 hommes. Les Britanniques, quant à eux en avaient perdus 17 000.
Le coup porté aux Japonais était rude mais pas assez puissant pour les chasser de Birmanie. A la mi-octobre 1944 (à la fin de la mousson), Slim entama la progression sur le front central et concentra les hommes de Stopford pour s'emparer de Kalemyo et de Kalewa. A la mi-novembre 1944, ils établirent une tête de pont sur la Chindwin avec le 4ème corps de Messery qui atteint Banmauk avec la 36ème division de Festing venant d'Indax et Katha sur l'Irrawaddi. A la mi-décembre, bénéficiant des renforts du 4ème corps d'armée, ils s'emparèrent de Monywa et Mandalay. Les Japonais ne pouvant pas recevoir de renforts voyaient leur situation se dégrader de jour en jour et pressentaient qu'ils devraient bientôt évacuer la Birmanie du Nord. Début 1945, le 33ème corps atteint Shewo le 10 janvier et Monywa le 22.
Désormais, la quasi totalité des forces japonaises étaient sur la rive est de l'Irrawaddi. Le 14 février, Slim s'emparait d'une tête de pont près de Nyaunga, le 24, ses forces s'emparaient de Taungtha et atteignirent Meiktila le 28. Le 20, Stopford, était à Mandalay et Fort Dufferin. Devant la gravité de la situation, la XVème armée japonaise se replia vers le sud. Tout le centre de la Birmanie était entre les mains des Anglais et la route de Rangoon était ouverte. Les Japonais espéraient malgré tout pouvoir tenir sur l'Irrawaddi avec les troupes de retour de l'Arakan et espéraient que les lambeaux des deux autres armées pourraient arrêter le 4ème corps de Messery. Celui-ci détruisit le 22 avril les restes de la XVème armée japonaise qui battaient en retraite à travers les collines de Shan. 7 jours plus tard, Messery atteint Kadok à 120 kilomètres de Rangoon. Le 6 mai, Rangoon était libérée.

Nb : en indochine, le général de Gaulle créa un corps similaire : les Gaurs

En novembre 1943 , le général de Gaulle décida de créer un " Corps Léger d'Intervention". Cette unité de commandos était destinée à renforcer les troupes de l'intérieur de l'Indochine. Ce corps a été créé en Afrique du Nord , uniquement avec des volontaires, militaires d'actives, réservistes ou engagés pour la durée de la guerre mondiale. Ces hommes étaient volontaires pour servir en Extrême-Orient contre les Japonais. Ces unités commandos furent mises sur pied et entraînés en Algérie, puis, par la suite, à Ceylan ainsi qu'en Australie par les anglais sur le modèle des Chindits opérant en Birmanie. Ils étaient destinés à être introduits sur les arrières japonais, pour des actions commandos reposant essentiellement sur la surprise, la violence et la précision du feu, suivie de la rupture immédiate du combat, genre d'engagement où la cohésion et l'efficacité individuelle compte beaucoup plus que le nombre. Entraînés aux opérations de guérillas et à la guerre de jungle les premiers commandos, sous le nom de Gaurs, furent parachutés en Indochine en 1944 avec l'aide des Britanniques. Ces divers commandos effectuèrent de nombreux coups de mains en Indochine contre les installations japonaises, détruisirent des ponts, des terrains d'aviation, des dépôts et anéantirent des convois japonais. L'action de ces groupes retardèrent considérablement les Japonais qui déployèrent vainement des bataillons pour les détruire.


 

Voir le Blog de HistoQuiz : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 18 Juin 2004, 11:41

Merci Pierre pour toute ces informations, j'avais posté sur Wingate il y a quand même assez longtemps et je croyais que ça n'avait intéressé personne à part moi-même !
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5798
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de HistoQuiz  Nouveau message 18 Juin 2004, 12:11

C'est un personnage intéressant pourtant !! :wink:


 

Voir le Blog de HistoQuiz : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 19 Juin 2004, 10:04

D'accord Larminat, de plus ils étaient 3000 hommes, ça fait tout un commando ! J'aurais dû plutôt dire que leurs missions s'effectuant derrière les lignes ennemies, ils s'apparentaient un peu aux commandos.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5798
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Chindints

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Yakolev Yak-3  Nouveau message 22 Juin 2004, 09:56

Qu'est-ce que cette aviation Chindits? :?:


 

Voir le Blog de Yakolev Yak-3 : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LA GUERRE EN ASIE ET DANS LE PACIFIQUE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  identification de soldats 
il y a 14 minutes
par: Didier 
    dans:  Harnais de parachute à identifier 
il y a 30 minutes
par: Marc_91 
    dans:  Amazon et Ebay sommés de retirer des faux Lego représentant des soldats du IIIe Reich 
Aujourd’hui, 18:12
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 18:11
par: iffig 
    dans:  Le bonnet de police dans l'Armée de terre française 
Aujourd’hui, 17:46
par: iffig 
    dans:  la marine Française en 1939-1945 
Aujourd’hui, 17:43
par: Tri martolod 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 17:11
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Philippine Commonwealth Army 
Aujourd’hui, 16:16
par: iffig 
    dans:  Joyeuses fêtes à vous toutes et tous 
Aujourd’hui, 12:19
par: Dog Red 
    dans:  Paras Allemands en Lorraine en mai 44 ? 
Aujourd’hui, 08:58
par: JARDIN DAVID 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: GBW067 et 7 invités


Scroll