Connexion  •  M’enregistrer

Les armées Roumaines, Hongroises, Italiennes, ...

Après l'opération Barbarossa, les forces de l'Axe contraignent l'URSS au repli.
Après une série de succès, l'Allemagne s'enlisera progressivement puis cédera à Stalingrad et à Koursk.
MODÉRATEURS: Marc_91, alfa1965

Re: Les armées Roumaines, Hongroises, Italiennes, ...

Nouveau message Post Numéro: 51  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 18 Oct 2010, 18:28

Composition du CSIR en 1941 :
Commandant : Général de C.A. Giovanni MESSE

9e Division "autotrasportabile" PASUBIO
79° Rgt inf. Roma
80° Rgt inf. Roma
8° Rgt Art. mot.

52° Division "autotrasportabile" TORINO
81° Rgt inf. Torino
82° Rgt inf. Torino
52° Rgt Art. mot.

3° Division Celere "Principe Amedeo Duca d'Aosta" (PADA)
3° Regt. Bersaglieri
Rgt Savoia Cavalleria
Rgt Lancieri di Novara
3° Rgt Cavalleria a cavallo

environ 60000 hommes
Ainsi que la 63° Legione CCNN Tagliamento (voir plus haut)
L'aviation dépendait du CSIR (colonel Drago)
22 Gr.Aut Caccia comprenant les 362°,369°, 359°, 371° squadrille
61° Gruppo Osservazione
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6365
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Les armées Roumaines, Hongroises, Italiennes, ...

Nouveau message Post Numéro: 52  Nouveau message de brehon  Nouveau message 18 Oct 2010, 18:44

Bonjour,
alfa1965 a écrit:Composition du CSIR en 1941 :
C'est quoi le CSIR?
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7274
Inscription: 14 Déc 2009, 16:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: Les armées Roumaines, Hongroises, Italiennes, ...

Nouveau message Post Numéro: 53  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 18 Oct 2010, 19:03

Acronyme de Corpo di Spedizione In Russia ou Corps expéditionnaire en Russie, valeur d'un corps d'armée qui deviendra l'Armir ou Armata italiana in Russia c'est-à-dire la 8e armée italienne sous les ordres du général Gariboldi, comprenant
-le XXXV Corpo d'Armata ex CSIR
-le Corpo Alpino (général Nasci) div. Tridentine Julia et Cuneense
-le II Corpo d'Armata
2 Raggrupamenti CCNN M :
la CXIII° Legione CCNN 'Assalto Tagliamento fit parti du CSIR. Elle était commandée par le Consul Nicolo Nicchiarelli.
LXIII Btg Udine;
LXXIX Btg Reggio Emilia
103° Compagnie mitrailleuses.
Après la création des bataillons M en octobre 1941 et l'envoi de renforts pour composer l'Armir, la Leggione devint Gruppo CCNN Tagliamento.
Avec le Gruppo CCNN Montebello, ils forment le Raggruppamento CCNN 3 Gennaio.
Composition du Gruppo CCNN M Montebello :
VI Btg CCNN M Vigevano ;
XXX Btg CCNN M Novara ;
XII Btg CCNN M Aosta.

Le second raggruppamento fut le Raggruppamento CCNN 23 Marzo, composé des bataillons suivants :
Gruppo di battaglioni CCNN M Leonessa
-14 Bgt CCNN M Bergamo
-15 Bgt CCNN M Brescia
-38 Btg CCNN M Asti

Gruppo di battaglioni CCNN M Valle Scrigna
-5 Btg CCNN M Tortona
-34 Btg CCNN M Savona
-41 Btg CCNN M Trento

Soit en tout 11 bataillons M
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6365
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re:

Nouveau message Post Numéro: 54  Nouveau message de normanno  Nouveau message 02 Nov 2010, 21:23

warbird a écrit:en ce qui concerne les Italiens j'ai de modestes informations en 1939 l'armée italienne comprenait 1,5 millions d'hommes dont 0,6 millions de professionnel sa flotte comprenait 240 navire de guerre et sa force aérienne approximativement 1300 appareil que ce soit bombardiers ou chasseurs
si quelqu'un peut apporter plus de détails je l'en remerci par avance


Mon ami dans ces deux sites il trouvera toutes les réponses à ses questions, soit sur les rayons que sur les armes des Italiens dans la second guerre mondiale

http://www.regioesercito.it/

http://www.italie1935-45.com/RE/photosc ... opere.html


 

Voir le Blog de normanno : cliquez ici


Re: Les armées Roumaines, Hongroises, Italiennes, ...

Nouveau message Post Numéro: 55  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 02 Nov 2010, 22:38

En étant succinct, je n'ai pas la doc sous les yeux, les stocks avaient été vidés lors de la campagne d'Ethipie et surtout en raison de l'aide portée à l'Espagne franquiste. L'économie italienne ne pouvait pas rapidement reconstituer les stocks. On verra partir dans les Alpes ou en Epire des soldats aux brodequins avec des semelles en carton.
L'aviation, était obsolète, d'ailleurs on se demande comment on a pu croire à cette histoire d'avions au-dessus de la Loire, mais ceci est un autre débat. Les moyens de communication font défaut, pas de radio dans les avions ou les chars.
La flotte, orgueil du régime a également des lacunes et surtout le stock de carburant est limité.
C'est pourquoi Mussolini avait demandé à Hitler de ne pas partir en guerre avant 1942. C'est à partir de cette date d'ailleurs que l'on verra apparaitre les premiers chasseurs modernes comme le Macchi MC 202.
ALEX
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6365
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Les armées Roumaines, Hongroises, Italiennes, ...

Nouveau message Post Numéro: 56  Nouveau message de matasso  Nouveau message 03 Nov 2010, 23:38

Bonjour,

Comme j'ai une documentation assez abondante sur l'Armée Roumaine je vais donc essayer de compléter un peu ce sujet. Les troupes roumaines prennent position sur le front du Don, pour les unités engagées vers Stalingrad, e deux grands groupes:
La 3e Armée du Général Petre Dumitrescu sur la boucle du Don au Nord de la 6e Armée Allemande et la 4e Armée Roumaine du Général Constantinescu-Claps sur la steppe Kalmouke. Le dispositif de ses armées s'est fait graduellement et dans des conditions très difficiles pour les troupes roumaines, faisant à pied en poursuite des forces soviétiques des milliers de km entre la Crimée, la Transnistrie et le Don. Certaines Divisions roumaines come la 1re d'Infanterie combattaient sans relâche depuis Juin 1941 et l'état aussi bien matériel que moral s'en ressentait. De plus, le Maréchal Antonescu avait réduit la taille des Divisions à 7 bataillons au lieu de 10. L'équipement antichar restait très déficitaire avec seulement 6 pièces de 75 par division, le restant étatnt du 37, voire du 47 sans effet sur les T34 et autres KV1. La densité AC était de 3 à 4 km par pièce, très insuffisante même pour les normes tactiques de l'époque.
Je vais donc commencer par la situation de la 3e Armée au 19 Novembre 1942 le jour du commencement de l'offensive soviétique.
La 3e Armée avait reçu un front de 148 km de défense. Ce front n'avait aucune ligne de défense naturelle et les soviètiques détenaient 2 têtes de pont (Kletskaya et Serafimovich) sur la rive du Don que les allemands ont toujours refusé de réduire, malgré le fait que la 3e Armée Roumaine avait présenté 2 plans d'attaque visant à réduire ces têtes de pont et à utiliser directement le Don comme ligne principale de défense. Reste à dire que les divisions roumaines avaient un front de défense absolument énorme face à leurs possibilités et même face à ce que tous les manuels préconisent. Le dispositif était le suivant:
Le 4e Corps à droite avait la la 1re Division de Cavalerie avec 221 officiers, 241 sous-officiers et 6895 soldats avait un front de 15 km et la 13e Division d'Infanterie avec 400 officiers, 322 sous-officiers et 10635 soldats qui avait un front de 22 km. La seule résèrve de contre_attaque de la Division était composée d'une compagnie de Sapeurs à 130 hommes! Le Corps n'avait en réserve que son Groupe de Reconnaissance et son Bataillon de Sapeurs.
Venait ensuite le 5e Corps avec la 6e Division d'Infanterie qui défendait 20 km avec 442 officiers, 434 sous-officiers et 13296 soldats, puis la 5e Divison d'Infanterie avec 474 officiers, 427 sous-officiers et 13624 soldats pour 21 km de front. La seule réserve du secteur était encore une fois le Groupe de Reconnaissance de Corps d'Armée, le Bataillon de Sapeurs et les 2 bataillons du 15e Régiment d'Infanterie de la 6e Division.
Le 2e Corps Roumain avait les 14e Division d'Infanterie avec 437 officiers, 376 sous-officiers et 11775 soldats pour un front de 14 km et la 9e Division d'Infanterie avec 472 officiers, 400 sous-officiers et 13349 soldats pour 21 km de front. La résèrve de secteur avait 1 bataillon de chaque Division plus les omniprésents Groupes de Reconnaissace de CA et le Bataillon de Sapeurs.
Finalement tout à l'Ouest de la position le 1er Corps d'Armée Roumain avait la 7e Division d'Infanterie pour un front de 21 km avec 440 officiers, 305 sous-officiers et 13485 hommes et la 11e Division d'Infanterie qui tenait un front "beaucoup" plus petit de 14km avec 502 officiers, 371 sous-officiers et 14950 soldats. La résèrve de secteru était encore une fois assurée par le Groupe de Reconnaissance, le Bataillon de sapurs du Corps et par 1 bataillon de chaque DI.
La résèrve totale d'Armée était constituée par la 15e DI avec 455 officiers, 367 sous-officiers et 13707 soldats plus la 7e Division de Cavalerie très réduite et représentant quelques 4000 hommes au total.

Voilà pour aujourd'hui. To be continued, si vous le voulez bien sûr
Mathias


 

Voir le Blog de matasso : cliquez ici


Re: Les armées Roumaines, Hongroises, Italiennes, ...

Nouveau message Post Numéro: 57  Nouveau message de matasso  Nouveau message 04 Nov 2010, 22:40

Les seules unités mobiles sont la 1re DB Roumaine et la 22e Pz D Allemande, mais elles sont très en arrière du front et sont sous le commandement direct du HeeresGruppe B et donc leur temps de réaction est très long. Pour finir l'énumération des unités roumaines dans la région il y a aussi la 20e DI qui est intégrée à la 6e Armée de Von Paulus et qui combattra directement dans Stalingrad et ce jusqu'à la fin en février 1943.
Des unités roumaines, les 1re, 2e, 4e et 20e combattaient sur le front depuis février 1942 et Kharkov ou elles avaient été envoyées pour aider à arréter l'offensive soviétique d'Hiver. Elles etaient donc très fatiguées. Les travaux de construction défensifs réalisés exclusivement la nuit ne representaient que 60 a 70% de travaux de 1re ligne, 20 a 30% des lignes de barbelés et 30 à 40% des champs de mines nécéssaires à une défense adéquate.
L"e commandement roumain à envoyé diberses alertes au Haut Commmandement allemand sur l'imminence d'une offensive amsi sans succès, le dernier avertissement étant donné le 18 Novembre, juste la veille de l'offensive d'après des renseignements d'un prisonnier capturé ce même jour.
Les forces allemandes d'appui étaient très faibles et étaient composées, outre la 22e Pz D qui avait seulement 51 chars au 19 Novembre, de, en tout et pour tout, 2 bataillons d'artillerie de 150mm, 2 bataillons AC, 1 bataillon de cyclistes et 1 bataillon de Sapeurs.
On peut donc dire que au matin du 19 Novembre 1942 le sort de la 3e Armée Roumaine était déjà scéllé avant même le début de l'offensive.
De l'autre côté de Stalingrad sur le front de la 4e Armée Roumaine, la situation était encore plus dramatique car la situation de troupes roumaines était encore plus grave et le terrain à défendre encore plus long.

à continuer demain
Mathias


 

Voir le Blog de matasso : cliquez ici


Re: Les armées Roumaines, Hongroises, Italiennes, ...

Nouveau message Post Numéro: 58  Nouveau message de matasso  Nouveau message 06 Nov 2010, 23:26

La 1re Division Blindée Roumaine avait le 19 Novembre 1942 le 1er Régiment de Chars de Combat, les 3e et 4e Régiments de Chasseurs Portés, plus des bataillons divers d’appui. Elle avait 501 officiers, 538 sous-officiers, 11592 soldats, 36 canons, 109 chars R-2 (skoda Pz-35) 11 Pz-3, 11 Pz-4, 2 T-34 soviétiques capturés, 10 Sdkfz 222 et 8 Spw 251.

La 4e Armée Roumaine le 19 Novembre 1942 à la veille de l'offensive Uranus avait un front de 250 km à sa garde avec un effectif total de 63 000 hommes. Ses divisions, notamment le 6e Corps étaient les plus fatigués des troupes roumaines et avaient des effectifs qui variaient entre 25% et 48% de l'effectif théorique. Son organisation était la suivante:
Au nord, la 20e Division d'Infanterie reliée à la 6e Armée Allemande avec 237 officiers, 341 sous-officiers et 10714 soldats.
Venait ensuite le 6e Corps d'Armée, constitué des 1re Division d'Infanterie à 330 officiers, 321 sous-officiers et 8720 soldats, de la 2e Division d’Infanterie avec ses 289 officiers, 295 sous-officiers et 8144 soldats. Venait ensuite la 4e Division d’Infanterie qui disposait de 330 officiers, 341 sous-officiers et 9809 soldats. La dernière grande unité du 6e Corps était la 18e Division d’Infanterie avec 429 officiers, 319 sous-officiers et 12665 soldats. Plus au sud, était placé le 7e Corps d’Armée Roumain composé de la 5e Division de Cavalerie qui avait 178 officiers, 179 sous-officiers et 3666 soldats. Ces unités tenaient ensemble un front immense de 150 km. La 8e Division de Cavalerie rattachée elle aussi au 7e Corps avait la mission de surveiller 100 (!!) km de front à elle seule !
Il ne fait pas oublier que les forces Roumaines n’étaient sous contrôle de leurs généraux que de façon théorique car les 2 Corps d’Armée étaient subordonnés à la 4e Panzer Armée Allemande. Le Général Constantinescu-Claps n’a reçu le commandement effectif de son Armée que le 20 Novembre en pleine offensive soviétique et ce pour que les Roumains soient plus facilement accusés de lâcheté par les allemands. La 4e Armée Roumaine n’avait aucun Hôpital de Campagne dispo, le Centre de Récupération de Blessés Légers Nr ;1 en faisant office et l’Armée n’avait qu’un bataillon de 69 camions comme unité de ravitaillement. En termes de défense antichar le 6e Corps n’avait que 14 pièces de 75mm pour 80 km de front et au total la 4e Armée avait 34 pièces de 75mm antichar pour les 250 km de front de l’Armée. l’Armée n’avait pas de 2e ligne de défense préparée ce qui fait que plus encore que sur le front de la 3e Armée, les forces Roumaines étaient disposés sur le front pour une mission de sacrifice sans aucune chance d’aboutir à autre chose que le massacre inutile de dizaines de milliers de soldats pour aucune raison valable

Mathias


 

Voir le Blog de matasso : cliquez ici


Re: Les armées Roumaines, Hongroises, Italiennes, ...

Nouveau message Post Numéro: 59  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 04 Jan 2011, 01:35

Le prélude à ceci fut la récupération de la Bukovine du Nord (capitale Cernauti) et de la Bessarabie (Chisina ou Kichinev), le groupement d'armée du général Antonescu regroupant la 3e armée roumaine (Gal Dumitrescu), la 4e armée roumaine (gal Ciuperca) et la 11. armee (Gal Schobert), positionnées le long du Pruth qui entamèrent Barbarossa. La prise d'Odessa fut une affaire strictement roumaine. Durant cette période, des pogroms effroyables furent commis à Iassy dont témoigne Curzio Malaparte dans Kaputt.
Dans Einsatzgrppen, de Mickaël Prazan, il parle de 14000 victime. 75000 juifs furent massacrés dans des camps en Transnistrie, au-delà du Dniestr.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6365
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Les armées Roumaines, Hongroises, Italiennes, ...

Nouveau message Post Numéro: 60  Nouveau message de pierson lenark  Nouveau message 19 Mai 2015, 14:14



 

Voir le Blog de pierson lenark : cliquez ici


Précédente

Retourner vers LE FRONT DE L'EST




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Villefranche : base opérationnelle Ouest de la Xa MAS 
il y a 7 minutes
par: NIALA 
    dans:  Sous uniforme allemand 
il y a 9 minutes
par: Pigoreau 
    dans:  Polices des temps noirs 
il y a 13 minutes
par: Pigoreau 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 17 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Hitler 
il y a 20 minutes
par: Pigoreau 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 35 minutes
par: Didier 
    dans:  Bataille mer de Ligure 
Aujourd’hui, 11:33
par: alfa1965 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 11:29
par: Didier 
    dans:  Ligne Maginot vs mur de l'Atlantique 
Aujourd’hui, 07:57
par: Lusi 
    dans:  La femme au temps du National-Socialisme 
Aujourd’hui, 07:11
par: JARDIN DAVID 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités


Scroll