Connexion  •  M’enregistrer

une defaite aussi desastreuse que stalingrad

Après l'opération Barbarossa, les forces de l'Axe contraignent l'URSS au repli.
Après une série de succès, l'Allemagne s'enlisera progressivement puis cédera à Stalingrad et à Koursk.
MODÉRATEURS: Marc_91, alfa1965

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 30 Jan 2006, 00:47

Salut Igor !

Igor a écrit:Salut Audie !

Dans un de ses derniers ouvrages, Philippe Masson expliquait que, contrairement à une idée reçue, le ravitaillement de l'armée allemande n'avait pas posé de gros problèmes jusqu'à l'année 1944. Selon lui le rôle de la résistance russe était sur-estimé dans ce domaine.


Si Philippe Masson l'a écrit, il devait avoir de bonnes sources, c'est un historien très crédible. J'ai cependant quelques doutes encore, car ravitailler une si grande armée sur un si grand front devait exiger une logistique incroyable.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5198
Inscription: 22 Mar 2004, 14:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de Igor  Nouveau message 30 Jan 2006, 13:14

Zgorzelsky a écrit:Tu parles sans doute de son magistral "Histoire de l'armée allemande" (je viens de le terminer :wink: ), où en effet il les passe littéralement à la moulinette.

Zgorz.


Je pensais plutôt à cet ouvrage:

Image

mais Philippe Masson doit aussi en parler dans son excellente ( :wink: ) Histoire de l'armée allemande.


 

Voir le Blog de Igor : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de Tyrex  Nouveau message 31 Jan 2006, 09:00

Les unites allemandes comportent toutes des echelons de ravitaillement importanten leur sein.
Bon certes on est loin des proportions US mais dans une ID c'est environ un homme sur deux ou trois qui est preposé au ravitaillement.
Avant 1944 la plus grande crise pour les armées allemandes dans le domaine fut le redoutable hiver 41-42. Normal car les vehicules n'etaient pas du tout adaptés au climat et le rail pas encore mis aux normes europeennes.
Par la suite les problemes se firent bien moindres. Le seul vrai souci des allemands fut la penurie de certains materiaux du à une insuffisance des ressources (tungstene ou encore petrole). Mais quand ces materiaux existaient ils parvenaient quasiment toujours au front.

Il ne faut pas confondre penurie d'approvisionnement et manque de ravitaillement au front


 

Voir le Blog de Tyrex : cliquez ici


Précédente

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LE FRONT DE L'EST




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Pourquoi la france combattante ne fut pas considérée comme un cobelligérant après l'Opération Torch 
Aujourd’hui, 01:06
par: Leumacks 
    dans:  Le mythe de la base nazie dans l'Antarctique 
Aujourd’hui, 00:50
par: Manu 
    dans:  Identification radar et missile eperlecques 
Hier, 23:48
par: Signal Corps 
    dans:  LE QUIZ 
Hier, 23:40
par: iffig 
    dans:  80° ANNIVERSAIRE - BARBAROSSA - LA LUFTWAFFE ATTAQUE A L'EST 
Hier, 23:22
par: Tomcat 
    dans:  Le père de Bob Morane s'en est allé. 
Hier, 23:10
par: Gaston 
    dans:  Conséquences des accords de Munich sur le déclenchement de la guerre. 
Hier, 22:37
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LES PANTHER DE L'ARMEE ROUGE 
Hier, 18:39
par: Loïc Charpentier 
    dans:  L'aviation sanitaire 
Hier, 13:29
par: alfa1965 
    dans:  conseil de livre sur la 2eme guerre mondiale 
Hier, 10:11
par: frontovik 14 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 29 invités


Scroll