Connexion  •  M’enregistrer

La première bataille de Vitebsk

Après l'opération Barbarossa, les forces de l'Axe contraignent l'URSS au repli.
Après une série de succès, l'Allemagne s'enlisera progressivement puis cédera à Stalingrad et à Koursk.
MODÉRATEURS: Marc_91, alfa1965

La première bataille de Vitebsk

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Kelilean  Nouveau message 13 Juin 2005, 19:28

La première bataille de Vitebsk, fin 1943-hiver 1944

Après les succès stratégiques de l'Armée Rouge sur le front de l'est, les Soviétiques montrent une mobilité remarquable. La motorisation de leurs unités s'accentue et avec l'appui de plus en plus important de l'aviation, ils exploitent chaque parcelle de terrain à leur profit. Les Allemands sont de plus en plus affaiblis et déplacent la majorité des leurs unités par traction hippomobile, perdant ainsi une partie de leur rapidité sur le terrain. Le débarquement en Italie continentale en septembre 1943 (Calabre puis Salerne) et la menace de l'ouverture d'un second front en Europe de l'Ouest dispersent le peu de forces dont ils disposent. Depuis l'échec de l'opération Zitadelle, en juillet 1943, les Allemands ont définitivement perdu l'initiative stratégique globale sur le front de l'est.

L'offensive soviétique

Au cours de la bataille qui a lieu, les adversaires se livrent à un chassé-croisé meurtrier. Les Soviétiques attaquent à plusieurs endroits du front et les Allemands ne peuvent pas monter de contre-attaque sérieuse à cause de la faiblesse de leurs effectifs. Ceux-ci tentent de compenser cette situation en coupant les arrières des armées soviétiques, opérations parfois fructueuses.
Durant cette offensive, la 20. Panzer-Division joue le rôle ingrat de « pompier du front » en brisant les assauts et en colmatant les brèches. Elle est appuyée par la schwere Panzer-Abteilung 505 équipée de Tigres I et diverses unités de StuG : les StuG Abteilungen 177,600 et 667. Avec la poignée de Panzergrenadieren restants, ils parviennent à circonscrire l'effondrement complet du front au sud de la ville de Nevel. Pendant ces combats, les régiments de Panzergrenadieren de la 20. Panzer comptent à peine 160 soldats chacun. Mais elle parvient à prendre l'avantage grâce à la combinaison de ses Panzer et de son Panzer-Artillerie Regiment, qui se compose d'une batterie de Wespe et un autre de Hummel.
Un coup de main prévu pour le 5 novembre 1943, qui aurait dû couper entièrement les arrières des 3ème et 4ème armées soviétiques ainsi que du 3ème corps de cavalerie, est annulé : le commandant de la division ne peut joindre Hitler à l'Obersalzberg et le General Feld-Marschall Busch, chef du Heeres-Gruppe Mitte, ne veut pas prendre le risque de donner l'ordre d'attaque. Les Allemands disposent d'un atout, le contrôle de la Rollbahn Nevel-Godorok. Les Soviétiques doivent se mouvoir dans des terrains boueux et sans route praticable ; conscients de leur infériorité, ils essayent de couper la Rollbahn, mais les Allemands veillent. Le 22 novembre, ceux-ci réduisent la tête de pont soviétique au nord du lac Lossiwida avec les chars de la 20. Panzer. Ils détruisent plusieurs T-34 et en capturent 12 intacts.

Les faiblessses du front allemand

La ligne de front qui est désavantageuse pour les Allemands ne peut être ajustée, sur ordre d'Hitler. Busch est convaincu qu'une attaque va avoir lieu à la jonction des 4ème et 9ème armées allemandes. Mais il se trompe : le Generaloberst Reinhardt lui avait pourtant indiqué l'endroit de l'attaque, à la liaison entre sa Panzerarmee et le Heeresgruppe Nord.

L'attaque soviétique

Les succès de la 20. Panzer ne font que retarder l'échéance, elle n'a fait que son possible avec ses quelques 300 Panzergrenadieren. Mais la chance sourit aux Allemands : le 25 novembre, une période de dégel stoppe les attaques soviétiques dans un torrent de boue. Les forces allemandes, sauf quelques unités (87. et 129. Infanterie Divisionen) sont surtout composées de territoriaux et de bataillons de construction de faible valeur. La 20. Panzer qui aurait grand besoin de recompléter ses effectifs, se réorganise début décembre.

La première bataille de Vitebsk

Le gel revient dès le 9 décembre et les Soviétiques accentuent leur tir d'artillerie sur les positions allemandes pour préparer leur offensive. Le 13, une vaste tenaille doit se refermer par le flanc nord de la Panzerarmee, dans le secteur de la 129. I.D. Et de la Kampfgruppe Michaelke, et sur le flanc sud-ouest, secteur de la 20. Panzer, pour encercler l'essentiel des forces allemandes.
La première bataille de Vitebsk commence, elle durera 37 jours. La 129. I.D. Est repoussée par-delà la Rollbahn et la 20. Panzer colmate une brèche de près de 3km. Elle met hors de combat 27 chars russes. Dans le secteur de la Kampfgruppe Michaelke, les Soviétiques progressent vers le nord-est vers Noviki, Rodtschicha, Jakuschenki et Samory. Ils avancent en suite sur Klimaschovo. Malgrè les efforts du I./Panzergrenadier-Regiment 112, du Panzer Aufklärungs Abteilung 20 et du Panzer Pionniere Batallion 92 et du train blindé n°61, les Allemands n'arrivent pas à éliminer les pointes soviétiques. Ils s'emparent néanmoins de quelques localités grâce au Panzer Regiment 21 et à la 3ème compagnie du StuG Abteilung 28. Des combats féroces se poursuivent jusqu'au 15 décembre, date à laquelle les Soviétiques coupent la Rollbahn près de Malaschenki. Le I./Panzergrenadier-Regiment 59 et quelques chars réussissent le tour de force de la libérer, mais les Russes s'en emparent à nouveau et isole la 87. I.D. .
Celle-ci demande de pouvoir se replier. Mais Hitler tergiverse. Ce manque d'initiative va coûter cher, d'autant plus que Busch hésite encore. Lorsque l'ordre arrive enfin, il est trop tard : la 87. I.D., une des meilleures unités allemandes du secteur, brise l'encerclement soviétique mais perd tout son matériel lourd et 1600 tués, blessés ou prisonniers ainsi que 212 Hiwis. La 20. Panzer ne peut rien faire malgrè la destruction de 14 blindés russes, ses compagnies ne comptent plus que 20 à 30 hommes.
Le 17 décembre 1943, 5000 survivants de la 87. I.D. Atteignent les lignes allemandes. La manoeuvre soviétique a porté : la 129. I.D. Se retrouve dans une situation délicate et avec la Kampfgruppe Michaelke et le I./Panzergrenadier-Regiment 112 (21 hommes valides!), elle attend l'ordre de repli de Busch. Il arrive enfin, autorisant aussi les 3. et 6. Luftwaffe Feld-Divisionen à faire de même. La 20. Panzer défait tous les assauts russes jusqu'au 21 décembre, date à laquelle elle est relevée par la 197. I.D. . Elle a deux jours de répit. Entretemps le front est menacé d'effondrement et Busch refuse la montée en ligne de la Panzer-Grenadier Division Feldherrnalle, la jugeant dépourvue d'expérience. C'est donc avec les restes du Panzergrenadier-Regiment 112, du Regiment-Stab 112, du I./Panzergrenadier-Regiment 59, du Panzer Aufklärung Abteilung 20, du Panzerjäger-Abteilung 92, d'une malheureuse compagnie de chars (10 machines en tout et pour tout) et du III./Panzer-Artillerie Regiment 92 que la 20. Panzer sauve la situation. Un support d'infanterie de 250 hommes placés sous le commandement de la 252 I.D. vient à point nommé. Une autre partie de la 20. Panzer, avec le Panzer-Artillerie Regiment 92 de l'Oberst Knoch équipé de Wespe et de Hummel, est mise à la disposition de la 5. Jäger-Division le 28 décembre. Tandis que les Panzer réparables sont remis en état vers Ulla, le Panzer Regiment 21 est prêt au combat le 30.

Nouvelles menaces

Les lacs commencent à geler en profondeur et les Soviétiques en profitent pour rouler dessus avec leurs blindés. Ce problème pose le besoin de renforts car les zones des lacs deviennent alors des lieux possibles d'offensives. C'est ce qui arrive devant les 3. et 4. Kompanien du Panzer-Regiment 21. Les Allemands installés sur une hauteur détruisent un certain nombre de blindés russes, qui brûlent et coulent dans le lac après avoir fait fondu la glace. Du 19 au 31 décembre, les Soviétiques ne perdent pas moins de 350 blindés. Ils continuent d'attaquer mais l'élan est brisé. Les renforts allemandes arrivent : 12.,131., 299. I.D. et la Feldherrnalle. L'Armée Rouge dispose de 56 divisions et 5 brigades d'infanterie, 3 divisions de cavalerie et 22 brigades blindées en tout. Les Allemands alignent quant à eux 10 divisions d'infanterie, une de Jäger, une Panzergrenadier-Division et deux Panzer-Divisionen très affaiblies. Ils ont aussi des petites unités comme les schwere Panzer-Abteilungen 501 et 505 (58 Tiger à elles deux), des StuG-Abteilungen, et la schwere Panzerjäger-Abteilung 519, équipée de Hornisse/Nashorn qui pulvérisent à eux seuls 57 chars ennemis et en endommagent 27 autres le 9 janvier 1944.

Bilan

D'après les chiffres allemands, variant selon les sources, ceux-ci auraient perdu 20 000 hommes dans l'affaire (tués, blessés, prisonniers). Une grande partie aurait pu être sauvée si Hitler avait permis le repli à temps. La 87 I.D. A ainsi particulièrement souffert, les pertes en chars restent cependant limitées. Du 13 décembre 1943 au 18 janvier 1944, les Russes auraient perdu 1203 chars, 349 canons et 150 000 hommes dont 40 000 morts, une bonne part dans cette offensive. Le 22 janvier 1944, le front autour de Vitebsk est calme, les Allemands espèrent pouvoir se réorganiser, mais cette « pause » ne durera que 11 jours.

Source : article de Jean Restayn, Steel Masters n°34.
Modifié dans la formulation et corrections apportées sur des erreurs dans les dénominations d'unités.

Amicalement,

Keli
Dernière édition par Kelilean le 14 Juin 2005, 20:28, édité 1 fois.


 

Voir le Blog de Kelilean : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Kelilean  Nouveau message 13 Juin 2005, 19:30

Image
Un Befehlpanzer III (char de commandement avec canon factice) dans le secteur de Vitebsk, fin 43-début 44.

Image
Batteries de Wespe et Hummel semblables à celles du Panzer-Artillerie-Regiment de la 20. Panzer
Dernière édition par Kelilean le 13 Juin 2005, 19:32, édité 1 fois.


 

Voir le Blog de Kelilean : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Kelilean  Nouveau message 13 Juin 2005, 19:30

Image

Un Tigre de la schwere Panzer-Abteilung 505 refait le plein de munitions grâce à un Panzer III détourellé ravitailleur.


 

Voir le Blog de Kelilean : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Kelilean  Nouveau message 13 Juin 2005, 19:51

Deux photos de Nashorn durant la bataille de Vitebsk (mauvaise qualité désolé):

Image
Une colonne monte vers le front.

Image
Un Hornisse soutient des Panzer IV de la 4ème compagnie du I./Panzer-Regiment 21. La scène pourrait se situer autour du 9 janvier 1944. Le Panzer IV H en arrière plan porte le n°431.


 

Voir le Blog de Kelilean : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Papa schultz  Nouveau message 14 Juin 2005, 18:41

Toujour égal a lui même, un post utile pour une fois


 

Voir le Blog de Papa schultz : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Petit_Pas  Nouveau message 14 Juin 2005, 20:20

Salut,
un récit précis et intéressant. Merci je ne connaissais absolument pas cette bataille.


 

Voir le Blog de Petit_Pas : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Kelilean  Nouveau message 14 Juin 2005, 20:31

Merci beaucoup :)

Pour te répondre Petit pas, c'est précisément parce qu'elle est méconnue que j'avais décidé d'effectuer cette retranscription modifiée comme je le précise plus haut. Je renouvellerai bien sûr ce genre d'articles qui permet de découvrir des offensives ou batailles moins connues que les canons que sont Barbarossa, Stalingrad, Koursk, Bagration, etc.

Là je tournais à un article par jour mais aujourd'hui je n'étais pas motivé (lol). Demain promis j'essaye de faire quelque chose.

Amicalement,

Keli :wink:


 

Voir le Blog de Kelilean : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Igor  Nouveau message 14 Juin 2005, 22:22

Kelilean a écrit:Là je tournais à un article par jour mais aujourd'hui je n'étais pas motivé (lol). Demain promis j'essaye de faire quelque chose.


Gaffe au surmenage tout de même. :lol: :wink:
Cordialement

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2041
Inscription: 18 Juil 2003, 15:35

Voir le Blog de Igor : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de profyler  Nouveau message 15 Juin 2005, 04:04

merci pour ce recit bien construit ,sa rajoutera a ma connaisance :roll:

si vous avez d 'autres bataille sur le front de l 'Est n 'hesitez pas a les racontez !!

Est-ce qu 'il y ya 1 post sur Stalingrad ???


 

Voir le Blog de profyler : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de tachy  Nouveau message 30 Juin 2005, 14:50

les pertes sovietiques semblent enormes face a celles des allemands, le nombre de chars perdus est impressionnant........rien n'etait epargné pour la victoire mais les allemands ont tout de mem été dans une situation critiques je pense


 

Voir le Blog de tachy : cliquez ici



Retourner vers LE FRONT DE L'EST




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
il y a 42 minutes
par: Dog Red 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Aujourd’hui, 13:41
par: NIALA 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 13:26
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 11:19
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DEFAITE LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
Aujourd’hui, 11:01
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 10:58
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Des négatifs retrouvés, besoin d'identifier l'époque, le pays et le rang 
Aujourd’hui, 10:14
par: marine 
    dans:  NAUFRAGE du LAMORICIERE 1942 Départ d'ALGER 
Aujourd’hui, 08:35
par: Alcide NITRYK 
    dans:  Armée Royale Yougoslave : ses uniformes 
Aujourd’hui, 00:29
par: iffig 
    dans:  LA BATAILLE DE HANNUT 
Hier, 18:30
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités


Scroll