Connexion  •  M’enregistrer

Ressentiments et commémoration

Après l'opération Barbarossa, les forces de l'Axe contraignent l'URSS au repli.
Après une série de succès, l'Allemagne s'enlisera progressivement puis cédera à Stalingrad et à Koursk.
MODÉRATEURS: Marc_91, alfa1965

Ressentiments et commémoration

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de gfregfre  Nouveau message 15 Mai 2005, 16:33

copié collé de ouest france:

"Les cérémonies anniversaires du 9 mai 1945, qui viennent d'avoir lieu à Moscou, complètent les commémorations du 6 juin 1944 célébrées l'année dernière en Normandie. Le chancelier Schröder et le président Chirac se donnèrent l'accolade de la pleine réconciliation sur le parvis du Mémorial de Caen.

Ce n'est pas ce qui s'est passé à Moscou. Les ressentiments restaient présents, visibles ou non. C'est que la fin de la guerre avait été, pour certains pays, le début d'une tyrannie nouvelle. L'hypocrisie du système perdura pendant un demi-siècle. L'Occident fit mine de croire que l'Union soviétique avait séduit par son système ceux qu'elle appelait les pays frères. Mais, en réalité, la fraternité n'existait que de nom. Ainsi, les pays Baltes étaient considérés comme faisant partie intégrale de l'Union soviétique et se voyaient russifiés avec la dernière rigueur. Les Soviétiques déportèrent leur population par centaines de milliers et accélérèrent, en même temps, la venue dans ces territoires de ressortissants Russes ; ce qui pose, aujourd'hui, de délicats problèmes. On comprend dès lors le refus des dirigeants Baltes d'aller à Moscou fêter une prétendue libération qui n'était que le premier jour d'une occupation honnie.

La Présidente de la Lettonie s'est tout de même rendue à Moscou dans le but d'obtenir des excuses des dirigeants Russes, mais en pure perte. Ceux-ci ne voulant probablement pas prendre le risque de se voir reprocher les mêmes exactions dans les ex-républiques soviétiques encore sous l'influence aujourd'hui de Moscou, comme l'Ouzbékistan. Cependant, certains dirigeants baltes pensent que l'Union européenne devrait désormais inviter la Russie à la rejoindre. Ce serait, pour eux, une sécurité face au grand voisin qui serait alors contraint de se démocratiser pour de bon et d'appliquer les règles régissant les relations entre les pays de l'Union européenne. Certes, il ne faut pas rejeter la Russie mais, de là à l'accueillir en l'Europe, il y a un pas qu'il nous paraît impossible de franchir car l'Union serait totalement déséquilibrée par une telle adhésion. Le chemin ne peut être que celui de la coopération avec ce grand pays et le resserrement des liens entre les pays récemment entrés en Europe et leurs prédécesseurs. La Constitution actuelle est la vraie réponse à cette attente."


 

Voir le Blog de gfregfre : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Igor  Nouveau message 19 Mai 2005, 20:05

Il est vrai que nous autres, Européens de l'ouest, avons eu la chance de ne pas connaître ce passé pour le moins douloureux. Pour nous, la fin de la guerre c'est la Libération, la fin de l'oppression nazie, la fête dans les villes ... C'est aussi le retour de la démocratie et de la liberté. Bref la fin d'un long cauchemar.
A l'est, certaines populations avaient d'abord connu le joug soviétique avant le joug nazi. Peut-on blamer les Baltes d'avoir vu d'un bon oeil l'arrivée des Allemands à l'été 41 ? Soixante années après il est facile de trouver cela choquant. Mais sur le moment, les réactions des Baltes ne sont-elles pas compréhensibles ? Ensuite, pour les autres nations, la fin de la guerre marque aussi la vassalisation face à Moscou. Ceux qui avaient résisté aux Allemands (l'AK en Pologne, Mihajlovic en Yougoslavie) ont fait les frais de la mise en place des régimes communistes. Ces pays ont quitté une dictature pour tomber dans une autre. La victoire sur le nazisme n'a pas amené la démocratie qu'ils pouvaient espérer.
Je comprends parfaitement l'attitude des pays baltes. Après, il est aussi choquant que d'anciens Waffen-SS en viennent à être honorés.
Cordialement

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2041
Inscription: 18 Juil 2003, 14:35

Voir le Blog de Igor : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Filippov Ilitch Obrisky  Nouveau message 01 Juin 2005, 11:48

C'est oublier qu'en 1944, les Baltes n'ont pas craché sur la "libération"
soviétique. Aprés les crimes commis par les nazis dans ces pays, ils ont ont préféré le mauvais au pire....


 

Voir le Blog de Filippov Ilitch Obrisky : cliquez ici



Retourner vers LE FRONT DE L'EST




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Renard R-31 : une demande reçue par MP ... 
il y a moins d’une minute
par: Marc_91 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
il y a 17 minutes
par: François 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 51 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Aujourd’hui, 07:47
par: Dog Red 
    dans:  Yoyo fait son show dans le Finistère. 
Aujourd’hui, 00:00
par: Alfred 
    dans:  L'avertissement du général Mordacq 
Hier, 23:42
par: Alfred 
    dans:  "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT" 
Hier, 22:47
par: thucydide 
    dans:  Circonstances de la mort du général Mordacq 
Hier, 19:53
par: Alfred 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 19:39
par: kfranc01 
    dans:  IRLANDAIS 
Hier, 16:09
par: alfa1965 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Scroll