Connexion  •  M’enregistrer

Les purges dans le NKVD

Après l'opération Barbarossa, les forces de l'Axe contraignent l'URSS au repli.
Après une série de succès, l'Allemagne s'enlisera progressivement puis cédera à Stalingrad et à Koursk.
MODÉRATEURS: Marc_91, alfa1965

Re: Les purges dans le NKVD

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 08 Juin 2020, 20:46

On reste quand même dans l'orbite du sujet.
Bon, Prosper n'a pas marmonné, c'est bon signe.
Hors Sujet :

Au fil des ans, des caisses excavées avec des balles et des balles ont été trouvées
J'en profite pour une correction sur mon message précédent : Au fil des ans, des caisses enterrées contenant des obus et diverses munitions ont été trouvées.
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1201
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: Les purges dans le NKVD

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 08 Juin 2020, 22:40

Prosper, c'est pas très bien vissé.
Je revois demain.
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1201
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: Les purges dans le NKVD

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 08 Juin 2020, 23:00

Alcide NITRYK a écrit:Prosper, c'est pas très bien vissé.
Je revois demain.


Pourquoi t'adresses-tu à moi, tu visses quand bon te semble, du moment que tu restes dans le sujet (enfin dans l'orbite) ::pipo:: ::pipo:: ::pipo::
Bien amicalement et bonne fin de soirée
Prosper ;) ;) ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 83463
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Les purges dans le NKVD

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 09 Juin 2020, 10:46

Pour revenir au sujet :
L'été 1937 fut extrêmement sanglant en URSS. Les purges battaient leur plein depuis un certain temps, mais les ordonnances rendues en juillet et août ont porté le crime à un nouveau niveau.
La période des meurtres de masse qui a commencé à l'été 1937 est entrée dans l'histoire comme la "Jezhovchtchyna", et Jeżow lui-même était connu comme un "nain sanglant".

En juin 1937, Staline pouvait admettre que personne ne le menaçait dans l'élite de l'État. Le nettoyage dans le Parti et dans l'armée a éliminé la majorité des rivaux manifestes, secrets et surtout imaginaires.
Lev Kamenev et Grigory Zinoviev ont été liquidés un an plus tôt, le maréchal Mikhail Tuchaczewski vient d'être abattu. Des condamnations à mort ont été exécutées sans cesse.
La paranoïa, cependant, ne pouvait pas ralentir. Supprimant la "menace" dans l'environnement immédiat, le dictateur l'attendait de l'extérieur.
"A partir de 1937, Staline s'attendait à une guerre et s'y prépara. Contrairement à ses habitudes, il a même cessé de partir en vacances dans le Sud (il n'est parti qu'en 1945). Peut-être a-t-il décidé que la situation nécessitait sa présence constante à Moscou », écrivent les historiens Nikita Petrov et Mark Jansen.
L'image de la société 20 ans après la révolution était loin d'être conforme à l’idéal stalinien. Le crime s’était abattu sur de nombreuses villes. Le recensement du début de l'année a également révélé d'autres phénomènes inquiétants, comme un haut niveau de religiosité. A cette époque, pendant la guerre d'Espagne, le concept de la cinquième colonne a fait carrière ; des organisations secrètes de partisans de l'ennemi sur leur propre territoire, qui devaient mener des actes de sabotage et de sabotage pendant les combats. Avant l'assaut de Madrid, les commandants frankistes se vantaient d'avoir la cinquième colonne de la ville pour les aider. Staline a commencé à craindre que des forces hostiles aient également leurs partisans dans le pays et a décidé de les détruire.
Nikolai Yezhov, le nain devenu le chef du NKVD était censé accomplir sa volonté.
Jeżow était un enfant de la Révolution. Au moment de son émergence, il avait 22 ans et rien à perdre. On ne sait pas grand-chose de sa jeunesse, car il l'a présentée différemment, selon les circonstances. En tout cas, il a mené diverses activités, notamment serrurier. Il s'est impliqué très tôt dans le mouvement révolutionnaire et a lu le journal du parti avec lequel on emballait des produits de boulangerie. Dans les années 1914-1915, il a été vu à Petrograd lors de manifestations. Il a ensuite servi dans l'armée à Vitebsk. Comme il l'a affirmé plus tard, il a participé activement au coup de force de 1917, mais les historiens ont émis des doutes considérables sur cette affirmation.

Il n'avait pratiquement aucune éducation, mais il a poursuivi ses études et a constamment gravi les échelons de la carrière du parti. Il était ambitieux, déterminé et probablement aussi capable - peut-être sa petite taille, un peu plus de 150 cm, l'a encouragé à acquérir une position qui inspirerait le respect de son entourage. Il ne lui a fallu que quelques années pour quitter la province de Moscou. Il a travaillé dans poste de police agricole, puis il a dirigé le service du personnel du parti, y effectuant des purges après l'assassinat de Sergei Kirov. Il est devenu Commissaire du Peuple aux Affaires intérieures en 1936, bien qu'il soit déjà intervenu dans les travaux du NKVD sur ordre de Staline. Il atteignit ce poste en piétinant littéralement les cadavres.
Son prédécesseur Gienrich Jagoda tomba en disgrâce, d'abord renvoyé dans une position subalterne, puis arrêté et finalement exécuté en 1938. Jeżow y prit une part importante. Bien qu'il ne fût pas membre du Politburo, en 1937, il était vraiment l'une des personnes les plus importantes du pays.

La révolution et les autorités communistes ont donné à Jeżow ce qu'il n'aurait normalement pas pu avoir. Lorsqu'il était au sommet de sa carrière, il vivait dans une datcha confortable avec une salle de projection et un court de tennis. Avec sa femme, Jewgienia il adopta une fille avec qui il aimait passer du temps à jouer.

Comme Staline, il travaillait la nuit, passant de longues heures sur un bureau éclairé par une lampe et signait des listes interminables de noms de condamnés à mort.
Ils se voyaient souvent, dans les années 1937-1938, ils ont passé plus de 800 heures ensemble. Jeżowik a également eu l'avantage de pouvoir capter les pensées de Staline et présenter des idées pour leur mise en œuvre presque immédiatement.

La révolution et les autorités communistes ont donné à Jeżow ce qu'il n'aurait normalement pas pu avoir. Lorsqu'il était au sommet de sa carrière, il vivait dans une datcha confortable avec un cinéma et un court de tennis. Avec sa femme, Jewgienia a adopté une fille avec qui il aimait passer du temps à jouer.

A suivre
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1201
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: Les purges dans le NKVD

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 09 Juin 2020, 11:40

J'avais oublié d'insérer cette photographie de groupe.
Elle fut ensuite retouchée de façon que le "nain sanglant" n'y figure plus.
Image
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1201
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: Les purges dans le NKVD

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 09 Juin 2020, 17:38

Pour ceux qui n'auraient pas entendu parler d'Ivan Serov, un des piliers du NKVD puis du NKGB/KGB.
viewtopic.php?f=18&t=45885&p=609973&hilit=.+Serov#p609973
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1201
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Précédente

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LE FRONT DE L'EST




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Bunjes un historien d'art à Paris au service de Goering et du SD 
il y a 7 minutes
par: orpo57 
    dans:  gamelle française type 1939 
il y a 19 minutes
par: Danglard 
    dans:  Le massacre d'Oradour sur Glane 
il y a 34 minutes
par: JARDIN DAVID 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 21 
il y a 40 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LEXIQUE DES FRANÇAIS ANNEXES A L’USAGE DES FRANÇAIS DE L’INTERIEUR 
il y a 59 minutes
par: JARDIN DAVID 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 20 
Aujourd’hui, 11:52
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 24 
Aujourd’hui, 11:49
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  8O°ANNIVERSAIRE - LE SIEGE DE TOBROUK 
Aujourd’hui, 11:03
par: Dog Red 
    dans:  RAF vs PANZER... 
Aujourd’hui, 09:26
par: Dog Red 
    dans:  39-45 : le monde en guerre 
14 Juin 2021, 21:38
par: Klarrue 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 66 invités


Scroll