Connexion  •  M’enregistrer

Impact des partisans sur le front de l'Est

Après l'opération Barbarossa, les forces de l'Axe contraignent l'URSS au repli.
Après une série de succès, l'Allemagne s'enlisera progressivement puis cédera à Stalingrad et à Koursk.
MODÉRATEURS: Marc_91, alfa1965

Re: Impact des partisans sur le front de l'Est

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Tarpan  Nouveau message 12 Jan 2018, 23:31

Tout ce que je peux pour l'instant dire à ce sujet va dans le sens de ce qui dit Tomcat, tous les articles que j'ai pu lire concernant le sujet m'ont convaincu que ce sujet brulant et dangereux (dangereux pour tout le monde, allemands, civils, partisans eux même, communiste ou non) est un fameux "merdier" qui regroupe un nombre impressionnant de visages, de motivations et d'horreur. Ce fourre-tout fut récupéré par le pouvoir des le lendemain de la guerre comme étant l'expression du courage indomptable du peuple russe communiste face à l'agresseur faciste nazi, la réalité est evidemment tout autre et il faudra plusieurs année aprés la guerre, au pouvoir Stalinien pour "enterrer ce dossier" souvent dans le sang. Il paraitrait que certains éléments survivants aient fait des petits et ont des ramifications encore existantes aujourd'hui !

Pagaille, anarchie, peur, non droit, insécurité et atrocité furent surtout le premier impact.

vétéran
vétéran

 
Messages: 3980
Inscription: 28 Mar 2016, 21:45
Région: maine et loire
Pays: France

Voir le Blog de Tarpan : cliquez ici


Re: Impact des partisans sur le front de l'Est

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de kfranc01  Nouveau message 13 Jan 2018, 00:21

Bonsoir, ::chapeau - salut::

Pour avoir un peu étudié le thème il y a 4/5 ans, ci attaché une étude très intéressante de J. Amstrong datant de 1963. Le contenu est très riche et assez neutre vu la date de l'écriture. Il y a des études de 5 cas concrets vraiment bien faites. Cette étude se base sur plus de .... 125 documents. :D

Sur le sujet, j'ai lu deux bouquins qui datent aussi, mais qui sont très instructif:
The Nazi War Against Soviet Partisans, 1941-1944 Hardcover – September 1, 1979 (Un historique des mouvements des partisans soviétiques sur la période 1941-44 et leurs impacts sur la guerre).
Soviet Casualties and Combat Losses in the Twentieth Century Hardcover – November 30, 1997 (Un décompte des pertes, permettant de comprendre l'ampleur des combats)

Le meilleur bouquin de mon point de vue qui traite le sujet global de la guerre à l'est, c'est sans hésiter Russia at War 1941 - 1945 de Werth. Plus de 1000 pages; c'est un pavé. Il a été régulièrement édité. Ok, certains me diront que depuis les historiens ont eu accès à une masse importante de doc déclassifiée; mais franchement celui-ci donne une excellente vue d'ensemble.

Tarpan, je te recommande de lire le chapitre ad'hoc (chap. III et IV) relatif à la relation entre partisans et population, c'est instructif. ;)

Un apport important des Partisans, c'est la qualité des renseignements collectés ayant eu un grand impact dans la conduite opérationnelle. Joukov aurait dit, de mémoire, qu'une fois que l'armée soviétique avait pénétré en Allemagne, ils avançaient en aveugle.

Voili, voilou ! :cheers:
Fichiers joints
Soviet-Partisans-in-World-War-Two-John-Armstrong 1963.pdf
(2.12 Mio) Téléchargé 10 fois

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5735
Inscription: 04 Fév 2017, 14:27
Localisation: Picardie
Région: Oise
Pays: France

Voir le Blog de kfranc01 : cliquez ici


Re: Impact des partisans sur le front de l'Est

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de kfranc01  Nouveau message 13 Jan 2018, 00:56

Tarpan a écrit:Tout ce que je peux pour l'instant dire à ce sujet va dans le sens de ce qui dit Tomcat, tous les articles que j'ai pu lire concernant le sujet m'ont convaincu que ce sujet brulant et dangereux (dangereux pour tout le monde, allemands, civils, partisans eux même, communiste ou non) est un fameux "merdier" qui regroupe un nombre impressionnant de visages, de motivations et d'horreur. Ce fourre-tout fut récupéré par le pouvoir des le lendemain de la guerre comme étant l'expression du courage indomptable du peuple russe communiste face à l'agresseur faciste nazi, la réalité est evidemment tout autre et il faudra plusieurs année aprés la guerre, au pouvoir Stalinien pour "enterrer ce dossier" souvent dans le sang. Il paraitrait que certains éléments survivants aient fait des petits et ont des ramifications encore existantes aujourd'hui !

Pagaille, anarchie, peur, non droit, insécurité et atrocité furent surtout le premier impact.


J'ai traduit le chapitre I.I.A3 de l'étude de Amstrong:

"La combinaison des objectifs soviétiques et allemands produisit une situation dans laquelle des mesures d'une cruauté presque sans pareille devinrent la norme de la guérilla et de la guerre antiguérilla. La doctrine nazie a glorifié l'usage de la violence et a regardé avec méfiance toute personne qui manifestait des inclinations envers la miséricorde. Pour les antiguérillas allemandes, la cruauté est devenue non seulement une norme pratique, mais une règle. Tandis que certains leaders antiguérilla, en particulier parmi les corps des officiers moyens et inférieurs, essayaient d'exercer la modération, pour des raisons d'opportunisme et d'humanité, entre autres, les tendances sadiques à la brutalité et à la destructivité entraînaient des excès même au-delà .
[Sur la politique allemande, voir en particulier la discussion complète par Alexander Dallin dans la règle allemande en Russie, 1941-1945 (Londres: Macmillan, 1957, New York: St. Martin, 1957).]
En dehors des cas individuels de sadisme, l'activité partisane soviétique n'était pas guidée par le désir d'infliger des souffrances, mais par le mépris de la souffrance, considérée comme «nécessaire» aux fins de la guerre. Fréquemment, la distinction pratique entre les deux types de motivations n'était pas très évidente, cependant."

Sale guerre ! Les uns cruels par doctrine, les autres par mépris de la souffrance - et dans les deux cas considérés comme une nécessité. grossesurprise

A pluches ! ::alatienne::
Le meilleur apéro n'est pas nécessairement le plus cher, c'est celui que l'on partage !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5735
Inscription: 04 Fév 2017, 14:27
Localisation: Picardie
Région: Oise
Pays: France

Voir le Blog de kfranc01 : cliquez ici


Re: Impact des partisans sur le front de l'Est

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de kfranc01  Nouveau message 13 Jan 2018, 01:44

Tient, il y a un Osprey récent sur le sujet dans leur série Warrior
Osprey Soviet Partisan Warrior 171 1941-1944.jpg
Osprey Soviet Partisan Warrior 171 1941-1944.jpg (33.12 Kio) Vu 234 fois


https://ospreypublishing.com/soviet-partisan-1941-44

Je ne l'ai pas lu, mais en général les Osprey sont de qualité et ils prennent en compte les dernières découvertes des historiens pour les plus récents. Le tout pour une somme assez raisonnable.

Je pense que je vais le mettre dans mon prochain lot des livres à lire ! :roll:

A+ :cheers:
Le meilleur apéro n'est pas nécessairement le plus cher, c'est celui que l'on partage !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5735
Inscription: 04 Fév 2017, 14:27
Localisation: Picardie
Région: Oise
Pays: France

Voir le Blog de kfranc01 : cliquez ici


Re: Impact des partisans sur le front de l'Est

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Tomcat  Nouveau message 13 Jan 2018, 21:38

kfranc01 a écrit:Bonsoir, ::chapeau - salut::

Pour avoir un peu étudié le thème il y a 4/5 ans, ci attaché une étude très intéressante de J. Amstrong datant de 1963. Le contenu est très riche et assez neutre vu la date de l'écriture. Il y a des études de 5 cas concrets vraiment bien faites. Cette étude se base sur plus de .... 125 documents. :D

Sur le sujet, j'ai lu deux bouquins qui datent aussi, mais qui sont très instructif:
The Nazi War Against Soviet Partisans, 1941-1944 Hardcover – September 1, 1979 (Un historique des mouvements des partisans soviétiques sur la période 1941-44 et leurs impacts sur la guerre).
Soviet Casualties and Combat Losses in the Twentieth Century Hardcover – November 30, 1997 (Un décompte des pertes, permettant de comprendre l'ampleur des combats)

Le meilleur bouquin de mon point de vue qui traite le sujet global de la guerre à l'est, c'est sans hésiter Russia at War 1941 - 1945 de Werth. Plus de 1000 pages; c'est un pavé. Il a été régulièrement édité. Ok, certains me diront que depuis les historiens ont eu accès à une masse importante de doc déclassifiée; mais franchement celui-ci donne une excellente vue d'ensemble.

Tarpan, je te recommande de lire le chapitre ad'hoc (chap. III et IV) relatif à la relation entre partisans et population, c'est instructif. ;)

Un apport important des Partisans, c'est la qualité des renseignements collectés ayant eu un grand impact dans la conduite opérationnelle. Joukov aurait dit, de mémoire, qu'une fois que l'armée soviétique avait pénétré en Allemagne, ils avançaient en aveugle.

Voili, voilou ! :cheers:


Merci pour les références et le document joint. ::super::

Puisque tu as déjà étudié ce sujet, aurais tu des chiffres pour mesurer l'impact des partisans ?

vétéran
vétéran

 
Messages: 716
Inscription: 16 Avr 2015, 14:16
Région: midi-pyrennées
Pays: france

Voir le Blog de Tomcat : cliquez ici


Re: Impact des partisans sur le front de l'Est

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de kfranc01  Nouveau message 14 Jan 2018, 19:43

Bonsoir Tomcat, ::chapeau - salut::

J'avais cela sur un serveur; je m'était fait un tableur excell.
Le hic, c'est que mon serveur m'a été "emprunté" pour une durée indéterminé par un :censored: :censored: :censored: !
Et pas de sauvegarde, le serveur étant en Raid 2 je n'avais pas jugé nécessaire de le faire... grosse erreur ! :pleure: :pleure: :pleure:

Donc, non, je n'ai plus désolé ! :|

Bonne soirée ! :cheers:
Le meilleur apéro n'est pas nécessairement le plus cher, c'est celui que l'on partage !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5735
Inscription: 04 Fév 2017, 14:27
Localisation: Picardie
Région: Oise
Pays: France

Voir le Blog de kfranc01 : cliquez ici


Re: Impact des partisans sur le front de l'Est

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de Tomcat  Nouveau message 15 Jan 2018, 16:05

Voici une traduction de la version anglaise de wiki concernant 3 opérations majeures auxquelles ont participé les partisans soviétiques et qui donne une idée des impacts importants que cela pu avoir :

Opération Rails War, 3 août-15 septembre 1943. Une opération majeure de formations partisanes contre les communications ferroviaires avait pour but de perturber les renforts allemands et les approvisionnements pour la bataille de Koursk et plus tard la bataille de Smolensk. Il s'agissait d'actions concentrées de plus de 100 000 combattants partisans de Biélorussie, de l'oblast de Léningrad, de l'oblast de Kalinin, de l'oblast de Smolensk, de l'oblast d'Orel et de l'Ukraine sur une distance de 1 000 km et de 750 km . Selon les témoignages, plus de 230 000 rails ont été détruits, ainsi que de nombreux ponts, trains et autres infrastructures ferroviaires. L'opération a gravement paralysé la logistique allemande et a joué un rôle dans la victoire soviétique dans la bataille de Koursk.

Opération Concerto, 19 septembre-1er novembre 1943. "Concerto" était une opération majeure de formations partisanes contre les communications ferroviaires visant à perturber les renforts allemands et les fournitures pour la bataille du Dniepr et sur la direction de l'offensive soviétique dans les directions de Smolensk et de Gomel. Des partisans de Biélorussie, de Carélie, de la région de Kalinin, de Lituanie, de Lettonie, d'Estonie et de Crimée ont participé aux opérations. La zone de l'opération était de 900 km (560 mi) le long du front (à l'exclusion de la Carélie et de la Crimée) et de 400 km (250 mi) de large. Malgré le mauvais temps qui n'a permis que le transport aérien de moins de 50% des approvisionnements prévus, l'exploitation a entraîné une diminution de 35 à 40% de la capacité ferroviaire dans la zone d'exploitation. Cela a été crucial pour le succès des opérations militaires soviétiques à l'automne 1943. Rien qu'en Biélorussie, les partisans ont réclamé la destruction de plus de 90 000 rails ainsi que 1 061 trains, 72 ponts ferroviaires et 58 garnisons de l'Axe.

Opération Bagration, du 22 juin au 19 août 1944. Les partisans biélorusses ont pris une part importante à l'opération Bagration. Ils étaient souvent considérés comme le cinquième front (avec le 1er front de la Baltique, le 1er front biélorusse, le 2e front biélorusse et le 3e front biélorusse). Plus de 300 000 partisans ont participé à l'opération.

Je pense qu'ils ont eu un impact important et qu'à l'image des opérations de la résistance française encadré par des agents du SOE et des équipes Jedburgh pendant la progression des alliés en France, ils ont réellement soutenus les opérations militaires de l'armée rouge et participé à la victoire et que leurs rôles restent méconnus et sous-estimés lors de ces grandes opérations.

vétéran
vétéran

 
Messages: 716
Inscription: 16 Avr 2015, 14:16
Région: midi-pyrennées
Pays: france

Voir le Blog de Tomcat : cliquez ici


Re: Impact des partisans sur le front de l'Est

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de Tomcat  Nouveau message 15 Jan 2018, 16:19

Une traduction que j'ai faite à partir de ce site (http://www.historylearningsite.co.uk/wo ... -movement/) concernant un témoignage d'un soldat allemand:

"Nous avons enfin réussi à atteindre Minsk. Notre colonne motorisée a dû faire six arrêts en raison de ponts endommagés et quatre fois nous avons été arrêtés par le tir de fusil ennemi et de mitrailleuses. L'escale entre Slinim et Baranovichi était particulièrement longue car on nous avait ordonné de réparer un grand pont qui avait été détruit par les partisans environ deux heures avant notre arrivée. Nous avons à peine fait 20 kilomètres lorsque nous avons été confrontés à un feu nourri qui était effrayant et qui s'est poursuivi jusqu'à ce que nous sortions de la forêt. En conséquence, quatre hommes ont été tués et trois ont été blessés dans notre véhicule. Après Minsk, notre colonne s'est divisée et nous sommes allés dans différentes directions. Nous avons continué à pied. Nous n'avons pas arrêté de combattre ces hommes invisibles jusqu'à ce que nous arrivions au front. A proximité de Berezino, nous nous sommes battus avec eux. En conséquence, notre compagnie a perdu 40 hommes. »
Caporal Gran, 445e régiment d'infanterie allemand.

vétéran
vétéran

 
Messages: 716
Inscription: 16 Avr 2015, 14:16
Région: midi-pyrennées
Pays: france

Voir le Blog de Tomcat : cliquez ici


Re: Impact des partisans sur le front de l'Est

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 15 Jan 2018, 17:31

Bonjour Olivier,
Je me permets un petit complément:
L'objectif principal des partisans soviétiques n'était pas de vaincre les forces de sécurité allemandes, mais simplement d'interrompre l'approvisionnement et la communication, et surtout de perturber les mouvements de troupes et de forcer les Allemands à rester vigilants à l’arrière des lignes.
Les groupes de Partisans ont également été utilisés pour recueillir des renseignements sur les mouvements et les concentrations des troupes de l'Axe pour aider la planification soviétique en première ligne. Ils ont également affecté le moral des troupes allemandes en faisant régner l’insécurité à l’arrière des lignes
L’Armée des Partisans proprement dite a été instituée en mai 1942. Avant cette date, de plus petites unités de partisans de l’ordre de +/- 75 à 150 hommes effectuaient des embuscades et souvent opéraient de nuit
Les missions menées par les partisans visaient les colonnes de troupe et le ravitaillement lesquels de faisaient souvent par colonnes hippomobiles, motorisées ou à bord de trains.
Les attaques, au niveau ferroviaire, était souvent précédées par la démolition de la ligne de chemin de fer, un pont ou un tunnel. Des campements de troupes, des quartiers généraux de l’arrière, des dépôts d’approvisionnement et d’armes et même des aérodromes furent également la cible d’attaques.
Des groupements de partisans (+/- 30 à 50 hommes) furent également constitués et répartis en petits groupes de +/-3 à 10 hommes lesquels groupes devaient harceler et commettre des sabotages, tels que coupures de lignes téléphoniques, destruction d’armements et de petits dépôts de carburant. Ils sabotaient également des voies ferrées et effectuaient des embuscades envers de groupes ennemis sensiblement isolés.
La ‘’Feldgendarmerie’’ était privilégié car ces troupes avaient souvent connaissance de l’approvisionnement et du chemin emprunté par des éléments allemands plus importants et les renseignements ainsi obtenu, par la voix des prisonniers, pouvaient s’avérer être des informations vitales pour de futurs attaques à plus grande échelle.
Les Partisans opéraient souvent à partir de bases situés dans les forêts ou les marécages.
Alors que la ligne de front se déplaçait vers l'ouest, les opérations des partisans dans les territoires soviétiques occupés par l'Allemagne se sont poursuivies.
Lorsque les Soviétiques s'approchèrent de la frontière polonaise en 1944, les unités de Partisans furent soit intégrés dans des divisions de fusiliers, soit dissoutes.


https://www.flamesofwar.com/Default.asp ... art_id=420
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 64155
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Impact des partisans sur le front de l'Est

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de carlo  Nouveau message 15 Jan 2018, 19:23

kfranc01 a écrit:Tient, il y a un Osprey récent sur le sujet dans leur série Warrior
Osprey Soviet Partisan Warrior 171 1941-1944.jpg


https://ospreypublishing.com/soviet-partisan-1941-44

Je ne l'ai pas lu, mais en général les Osprey sont de qualité et ils prennent en compte les dernières découvertes des historiens pour les plus récents. Le tout pour une somme assez raisonnable.

Je pense que je vais le mettre dans mon prochain lot des livres à lire ! :roll:

A+ :cheers:


Le Osprey en question est intéressant mais surtout du point de vue de la vie du combattant, il traite à peine des opérations. Très belles illustraions de A. Karachtchouk avec des armes artisanales rarement décrites et témoignants de l'ampleur de l'organisation partisane.
Отребью человечества
Сколотим крепкий гроб!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2068
Inscription: 13 Oct 2007, 10:33
Localisation: Bruxelles

Voir le Blog de carlo : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LE FRONT DE L'EST




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Pourquoi les Pays-Bas ? 
Aujourd’hui, 04:49
par: Dog Red 
    dans:  Ses 16 ans ! 92 aujourd'hui ! 
Aujourd’hui, 03:50
par: pili 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 01:46
par: Orwell 
    dans:  Comment 75% des Juifs de France ont échappé à la mort. 
Aujourd’hui, 00:57
par: Borsig 
    dans:  Arthur Pfannstiel (1901-?) 
Hier, 23:54
par: orpo57 
    dans:  Opération Cerberus, le passage de la Manche par les cuirassés allemands 
Hier, 23:51
par: alfa1965 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Hier, 22:18
par: kfranc01 
    dans:  L'affaire Frankenheim 
Hier, 21:41
par: orpo57 
    dans:  Identification d'un U-Boot 
Hier, 21:32
par: Orwell 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
Hier, 21:18
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Scroll