Connexion  •  M’enregistrer

Bibliographie

Après l'opération Barbarossa, les forces de l'Axe contraignent l'URSS au repli.
Après une série de succès, l'Allemagne s'enlisera progressivement puis cédera à Stalingrad et à Koursk.
MODÉRATEURS: Marc_91, alfa1965

Bibliographie

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Colonel Muller  Nouveau message 10 Oct 2012, 23:26

C'est en lisant quelques pages de ce forum, lorsqu'un membre évoque les mémoires de Joukov, que m'est venue cette question:

Est-ce que certains d'entre vous ont eu l'incroyable chance de tenir entre leurs mains les mémoires du maréchal Ieremenko/Eremenko? Le supérieur hiérarchique du général Tchouïkov lors de la bataille de Stalingrad.

Je sais qu'une version française de ses mémoires avait été imprimée dans les années 70, mais elle est depuis longtemps introuvable, y compris dans les librairies spécialisées.
Tant que j'y suis, avez vous des suggestions de lecture concernant la bataille, sachant que j'ai déjà lu et relu

_Tchouïkov (Stalingrad) personnellement je trouve que c'est celui qui apporte le plus, bien placé me direz-vous, le ton employé reflétant d'ailleurs à merveille l'esprit quelque peu grandiloquent des "anciens" de la grande guerre patriotique n'étant pour moi en rien gênant.

_Beevor, (La bataille de Stalingrad) précieux, anglo-saxon et de ce fait, plus audacieux et parfois péremptoire que nos auteurs français, universitaires ou non, qui eux, sont sans doute plus académiques, sans mauvais jeu de mot.
Son bouquin fut ma première lecture sur le sujet, sa tendance à rester collé aux sources les plus "parlantes", disons marquantes, est bénéfique selon moi.

_Pierre Montagnon, j'ai apprécié son approche thématique on sent bien la démarche de l'historien à la française mais on perd un peu en "immersion" par rapport au style anglo-saxon. Sans doute un ouvrage moins "engagé", plus de synthèse et de rigueur méthodologique.

_Jean Lopez, passionné par le front de l'Est, chose qu'il retranscrit assez bien, son bouquin est plus accessible et apporte des précisions intéressantes pour les passionnés, notamment ceux qui chercheraient des explications sur le caractère tactique de la bataille urbaine.

_Vassili Grossman, (Carnets et Vie et Destin) comme Tchouïkov, (ce doit être la loi des Vassili), auteur/protagoniste, qui fourni donc une masse d'informations, les sources sont directes, avec des annotations très bien senties dans les carnets de Grossman, de notre ami Beevor. Les témoignages poignants des soldats russes et de la population sont édifiants et, étant donné que Grossman consignait ses impressions dans son carnet personnel, la censure du NKVD est relativement absente.Nous sommes là loin du discours officiel et les sources en sont d'autant plus précieuses. En ce qui concerne son roman Vie est destin, je l'ai lu étant gosse et mes souvenirs sont éparses, si vous avez un avis à donner, je suis preneur, comme sur tous les autres bouquins, étant bien entendu que je suis tout particulièrement friand de vos suggestions!

_J'ajouterai enfin, August Kageneck qui évoque très brièvement les combats de Stalingrad, l'intérêt de son bouquin (lieutenant de panzer)est ailleurs, je l'évoquerai si vous le souhaitez.

_Les mémoire du maréchal Paulus dans une vieille édition, sont intéressantes mais je ne parviens pas à mettre la main dessus, dissimulées qu'elles sont, dans le désordre de ma bibliothèque
Concernant Paulus, nous avons aussi une "bataille de Stalingrad" annoté par un auteur français, mais pour avoir feuilleté le livre récemment sorti, il ne semble pas apporter beaucoup de nouveautés et son prix a été aussi dissuasif qu'une salve de katyusha ou de nebelwerfer, c'est au choix!
Pour terminer, (les sacrifiés) d'Heinz (doute sur le prénom) Schroter, qui évoque, en tant que témoin privilégié, le sort de la VI ème armée, principalement après son encerclement, on le comprends aisément du fait du titre choisi.

Je ne citerai pas tous les magazines et revues (innombrables et c'est tant mieux) qui évoquent (trop souvent cependant dans une démarche commerciale avec un titre accrocheur) et on se retrouve à l'intérieur de la revue, haletant de curiosité, et restant très vite sur notre fin, en constatant que la revue ne traitera une fois de plus que trop succinctement ce sujet vu et revu...

Un dossier de 4 pages, avec une carte bidon de la ville (carte très difficile à trouver cela dit, que ce soit sur internet ou dans les ouvrages historiques, je parle d'une carte avec les noms des rues, la situation précise des lieux tels que le silo, la maison pavlov...) un "dossier spécial snipers", le coup des fusiliers de Rodimtsev qui chargent sans fusil, merci J-J Annaud et surtout, le chef de la VIème armée se nomme trop souvent VON paulus...

Je suis sévère, j'en conviens, mais je suis conscient qu'au vu du nombre de revues spécialisées j'en connais bien 6 ou 7, les exigences éditoriales ne laissent que peu de place à l'exhaustivité, mais un peu de fantaisie serait la bienvenue.Je précise aussi que cet avis ne vaut que pour Stalingrad, les autres dossiers sont souvent hyper intéressants et j'achète de manière compulsive ces magazines, me réjouissant précisément de ce choix important.

Voilà, je venais avec une question et je finis en vous bassinant avec mes lectures, sachez cependant que je suis extrêmement curieux de connaitre vos avis concernant les bouquins traitant de cette bataille, qui je l'avoue, m'obsède depuis quelques années à présent.

Bien à vous!
Stéphane

Ps: Concernant le fait de dire Von Paulus au lieu de Paulus, j'avoue avoir commis l'erreur durant de nombreuses années et seuls les plus intransigeants peuvent en tenir rigueur aux contrevenants!


 

Voir le Blog de Colonel Muller : cliquez ici


Re: Bibliographie

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Marc_91  Nouveau message 10 Oct 2012, 23:43

Colonel Muller a écrit:Est-ce que certains d'entre vous ont eu l'incroyable chance de tenir entre leurs mains les mémoires du maréchal Ieremenko/Eremenko? Le supérieur hiérarchique du général Tchouïkov lors de la bataille de Stalingrad.

Je sais qu'une version française de ses mémoires avait été imprimée dans les années 70, mais elle est depuis longtemps introuvable, y compris dans les librairies spécialisées.
;) En fait, on devrait dire Eryomenko en français ; Il a publié ses mémoires en 3 tomes, et c'est le second qui traite de Stalingrad :
http://translate.google.com/translate?s ... index.html

Pour le film de J.J. Annaud, raies-le de ta liste ; voilà ce qu'en pensent les russes : http://english.battlefield.ru/enemy-at-the-gates.html
. . Image. . . . . .Image . . . Image

Animateur - Modérateur
Animateur - Modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8056
Inscription: 04 Déc 2006, 14:25
Localisation: Etrechy (91)
Région: Beauce
Pays: France

Voir le Blog de Marc_91 : cliquez ici


Film d'Annaud

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Colonel Muller  Nouveau message 10 Oct 2012, 23:45

Oui, effectivement, le film d'Annaud ne m'a pas laissé un souvenir impérissable, étant trop caricatural, entre autres imprécisions.
Mon commentaire dans le message initial était ironique comme tu l'auras certainement compris


 

Voir le Blog de Colonel Muller : cliquez ici


Re: Bibliographie

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de ulysse57  Nouveau message 11 Oct 2012, 14:30

Comme dit dans votre post sur l'artillerie à Stalingrad , vos references sont de loins les meilleures sur le sujet. Un Glantz pourrait faire la cerise sur le gâteau.

Quand aux mémoires de Yeremenko et Tchouikov j'avais eut l'occasion de les acheter , mais la date de parution m'a un peu dérangé. Surtout quand on connait la propension soviétique à embellir le tableau.

Je crois que Costelle avait fait un volet sur Stalingrad dans la série des Grandes Batailles de l'Histoire.

niveau filmographie : Stalingrad de Vilsmaier et rien d'autres.

edit : vous êtes pardonné pour le von de Paulus , on le voit encore souvent devant Rundstedt.


 

Voir le Blog de ulysse57 : cliquez ici


Re: Bibliographie

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de MOSCA  Nouveau message 19 Oct 2012, 15:13

Colonel Muller a écrit:C'est en lisant quelques pages de ce forum, lorsqu'un membre évoque les mémoires de Joukov, que m'est venue cette question:



On voit que vous vous intéressez sérieusement au sujet.
En langue accessible je vous conseillerais le roman autobiographique du dissident soviétique Nékrassov; un classique du genre au ton juste.
http://www.priceminister.com/offer/buy/ ... livre.html

Je viens juste de terminer le livre de Beevor, vague fresque pseudo historique avec... un sentiment très mitigé. C'est accessible, facile, se lit comme un roman et c'en n'est un ; mais ne peut prétendre au titre de livre d'histoire. C'est flou, car imprécis. Imprécis donc vaseux ou vasouillard. Vaseux donc souvent faux, carrément.

Moins faux que le Lopez sur Koursk, qui est une farandole d'ânerie sur un lit de bêtises. Effectivement, vaut mieux des fois rester vague que de prétendre à faire de la pseudo analyse avec des chiffres faux, ou douteux ; c'est certain, mais quand même. Avec les soit-disant immenses archives soviétiques dixit! dont aurait disposé Beevor on était en droit à s'attendre à mieux (plus précis dans la description des combats et des évènements, et surtout plus justes). :(
Sinon parmi les trucs pas mal en ce moment, il y a Issaiev qui utilise vraiment les archives russes lui ::alatienne::
http://militera.lib.ru/h/isaev_av8/index.html

Evidemment du russe donc c'est couper/coller/translate etc mais par rapport à Beevor (ou à lopez ::pipo:: ) ce reste une mine d'or d'infos.

Cordialement.
Quand même!

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 355
Inscription: 02 Sep 2008, 22:06
Localisation: Paname

Voir le Blog de MOSCA : cliquez ici


Re: Bibliographie

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de MOSCA  Nouveau message 19 Oct 2012, 16:07

MOSCA a écrit:Je viens juste de terminer le livre de Beevor, vague fresque pseudo historique avec... un sentiment très mitigé. C'est accessible, facile se lit comme un roman et c'en n'est un; mais ne peut prétendre au titre de livre d'histoire. C'est flou, car imprécis. Imprécis donc vaseux ou vasouillard. Vaseux donc souvent faux, carrément.

J'aime pas trop critiquer sans justifications les livres aussi vais-je me donner la peine de prendre quelques exemples:

Ch.3 p.41
Le 21 septembre la bataille d'encerclement (de Kiev) prit fin. Les allemands firent 665 000 prisonniers de plus.
Le souci, c'est que les unités enfermées dans la poche ne comptaient que 452 700 hommes au dernier OdB complet du 1e septembre 1941. Certainement moins, 21 jours de combat plus tard. J'ajouterais que selon le livre de colonnel Alexandrini 98 000 soldats échappés vont constituer la base de la formation de 3 nouvelles armées soviétiques. Les pinces blindées de Kleist et de Gudérian n'étant pas très étanches...

Excusez moi, mais un léger écart d'à peine 213 000 ou 311 000 hommes, ça commence à faire...

Ch.4 p.49
Deux des premiers régiments sibériens avaient affronté la division DR à Borodino.
Effectivement il s'agissait bien de régiments sibériens, mais... Les premiers régiments sibériens étaient en mouvement depuis mai-juin 41 et avaient affronté les allemands dès juillet.
Là aussi Beevor usant d'immenses archives russes devrait mieux maitriser son sujet :(

Ch.4 p.51
D'un point situé au Nord de Moscou, les officiers pouvaient voir les tirs des canona antiaériens entourant le krémlin.
Tiens , ce n'est plus les coupoles luisantes... Oui enfin de Moissy -Cramayel derrière la francilienne par équivalent géographique, je ne crois pas qu'on puisse distinguer le départ des canons situés vers Notre-Dame, si tant est qu'il y en eût. L'usage d'une carte - et d'un minimum de réflexion aurait du faire à Beevor le plus grand bien.

Ch4 p 52
L'arrivée des vents glaciaux et des températures descendant à moins 20...
Quand?
En novembre 1941 les températures à Moscou tournaient autour de - 5.3° en moyenne. S,il y eut du -20 c,est pendant très peu de temps avec pas mal de redoux derrière...

Ch4 p 56
Les troupes allemandes se retrouvaient en rase campagne a des températures descendant à moins 40.
A Moscou ce serait un record, or l'hiver 41 n'a pas été particulièrement rude ni précoce, surtout par rapport aux deux hivers précédents. Il vaudrait mieux que Beevor et les autres se procurent des athmogrammes des services météo soviétiques dans les immenses archives russes dont on dispose que des mémoires partisanes de certains généraux allemands.

Le reste est à l'avenant ...
Quand même!

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 355
Inscription: 02 Sep 2008, 22:06
Localisation: Paname

Voir le Blog de MOSCA : cliquez ici



Retourner vers LE FRONT DE L'EST




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  carte OCM et AS des Deux-Sèvres 
il y a 6 minutes
par: SERVANT 
    dans:  Mon Oncle de l'ombre (S. Trouillard) 
il y a 15 minutes
par: brehon 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
il y a 17 minutes
par: Shelburn 
    dans:  OCM et AS des Deux-Sèvres 
il y a 47 minutes
par: SERVANT 
    dans:  A LA RECHERCHE D’UN NOM 
il y a 50 minutes
par: Margont 
    dans:  René Gazeneau dit "Christian" Maquis de l'Ain 
il y a 54 minutes
par: brehon 
    dans:  mein kampf 
Aujourd’hui, 16:05
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Un maquis allemand dans les Cevennes 
Aujourd’hui, 15:06
par: betacam 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 13:27
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 10:35
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités


Scroll