Connexion  •  M’enregistrer

Un Wittmann à la russe ...

Après l'opération Barbarossa, les forces de l'Axe contraignent l'URSS au repli.
Après une série de succès, l'Allemagne s'enlisera progressivement puis cédera à Stalingrad et à Koursk.
MODÉRATEURS: Marc_91, alfa1965

Un Wittmann à la russe ...

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Kelilean  Nouveau message 03 Sep 2004, 12:11

Combats de chars à Krasnovardeisk :

Le 19 août 1941 , la 8. Panzerdivision poursuit son avance vers Léningrad , au sein du Groupe d'Armées Nord .
Les Panzer sont à proximité de la ville de Krasnovardeisk , au sud de Léningrad , à moins d'une trentaine de kilomètres des premiers faubourgs de la " Venise du Nord " . Ils se heurtent sur place à la 1ère division blindée russe , qui y stationne déjà depuis quelques jours .

Voici le récit de la confrontation par les historiens russes Joubakov et Kislitsine :

" La compagnie de chars lourds KV , commandée par le lieutenant Z. Kolobanov , montra une grande habileté au combat . Mi-août , elle avait reçu l'ordre de se mettre en position défensive au carrefour de routes par lesquelles les hitlériens se ruaient vers Krasnovardeisk et de les arrêter à n'importe quel prix jusqu'à l'arrivée des renforts soviétiques . Les équipages des chars organisèrent habilement une embuscade . Les engins étaient soigneusement camouflés . Le char de commandement de la compagnie était placé en avant , au carrefour même .
Le 19 août , à l'aube , une colonne blindée ennemie apparut . Dès qu'elle se trouva dans la zone de tir de la campagnie toute entière , Kolobanov donna l'ordre de tirer . Du premier coup , A.Oussov , chef de pièce du char de Kolobanov , toucha le char de tête . Une fumée épaisse jaillit de ses flancs, suivie de flammes .
Sur les ordres de Kolobanov , Oussov visa le char de queue . Deux obus et la machine fut mise hors de combat . La colonne , composée de 23 blindés s'arrêta , certains tentèrent de quitter la route mais s'enlisèrent dans un marécage . Un duel d'artillerie s'engagea . Il se termina par la défaite totale de la colonne adverse . Le char de Kolobanov avait reçu les impacts de cent coups mais le blindage avait résisté à tous .
Demeurant toujours en embuscade , les chars soviétiques mirent hors de combat en un jour 38 tanks moyens et légers , des véhicules automobiles et des pièces antichars . Oussov à lui seul avait touché 22 véhicules ; la compagnie n'eut qu'un seul blindé d'endommagé . Pour leur vaillance et leur habileté , les équipages de Kolobanov reçurent diverses décorations " .

Le récit des historiens russes à l'air quelque peu enjolivé . Mais pourtant , si Wittman a pu réussir ses exploits en Normandie avec un Tigre , il est assez logique que Kolobanov le puisse avec un KV-1 face à des Panzer II ou III , sans parler des Panzer I ou Panzer 35(t) .
Pour compléter , selon l'historien allemand Werner Haupt ( ancien combattant du front russe et en aucune manière prosoviétique ) , la 8. Panzerdivision ne disposait plus le 25 août que du tiers de ses effectifs , preuve qu'elle avait beaucoup souffert en deux mois de combats ... y compris devant Krasnovardeisk .


Je suis en train de taper mon article sur la campagne de Crimée , comme j'en avais parlé dans un post précédent . Mais il n'est pas encore terminé ...

Amicalement ,

Keli :wink:
Dernière édition par Kelilean le 03 Sep 2004, 12:58, édité 1 fois.


 

Voir le Blog de Kelilean : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Kelilean  Nouveau message 03 Sep 2004, 12:12

Pour la source : Militaria Hors-série numéro 30 , sur la bataille de Léningrad .

Keli :wink:


 

Voir le Blog de Kelilean : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Savinien  Nouveau message 04 Sep 2004, 14:56

Les historiens russes contemporains ou staliniens ?


 

Voir le Blog de Savinien : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Aki  Nouveau message 04 Sep 2004, 17:03

Le char de Kolobanov avait reçu les impacts de cent coups mais le blindage avait résisté à tous .


Mais bien sur! Et aucun pointeur allemand n’a eu l’idée de viser les chenilles, le bloc moteur …. Douteux très douteux. Détruire 23 chars doit prendre du temps, assez pour débordé le KV et l’attaquer par derrière ou rameuter des moyens anti-char.
De plus les Tankistes allemand bénéficie de l’expérience acquise en Pologne, en France etc…parfois face a des chars supérieurs(B1-bis, S35, Matilda 2…). Je dis pure invention de la propagande Bolcho. Ou plutôt il y avait 3 chars allemands et le camarde commissaire journaliste de la Pravda a du trouver que 23 chars c’était plus sérieux.
Il y a eu des héros et de grands combattant russe, mais hélas je crois que ‘on ne peut accorder qu’un crédit limité au déblateration des services de propagandes du petit père du peuple.


 

Voir le Blog de Aki : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Kelilean  Nouveau message 04 Sep 2004, 18:46

Salut ,

Pour te répondre Savinien , les historiens russes étaient bien du temps de l'Union Soviétique , ce qui semblait logique vu la description du combat :roll: .


Mais bien sur! Et aucun pointeur allemand n’a eu l’idée de viser les chenilles, le bloc moteur …. Douteux très douteux. Détruire 23 chars doit prendre du temps, assez pour débordé le KV et l’attaquer par derrière ou rameuter des moyens anti-char.
De plus les Tankistes allemand bénéficie de l’expérience acquise en Pologne, en France etc…parfois face a des chars supérieurs(B1-bis, S35, Matilda 2…). Je dis pure invention de la propagande Bolcho. Ou plutôt il y avait 3 chars allemands et le camarde commissaire journaliste de la Pravda a du trouver que 23 chars c’était plus sérieux.
Il y a eu des héros et de grands combattant russe, mais hélas je crois que ‘on ne peut accorder qu’un crédit limité au déblateration des services de propagandes du petit père du peuple.


Aki , je suis d'accord avec toi sur l'expérience des Allemands face à des chars lourds lors des campagnes précédentes . Mais dans le récit et cela d'ailleurs se vérifie après une petite étude topographique , la région de Léningrad est constituée en grandes parties de zones marécageuses et boisées , autrement dit des terrains où les chars sont plutôt malhabiles . Le défenseur en est donc avantagé , et les rares routes existantes - en Russie ce sont plutôt des chemins de terre d'ailleurs - sont faciles à bloquer pour constituer des bouchons retardateurs .
Je partage ton avis sur la propagande soviétique , mais comme tu le dis il y a bien eu des actes de courage parmi les soldats russes . Mais cette littérature outrancière et déplacée les a fait tombés aux oubliettes de l'histoire .

Amicalement ,

Keli :wink:


 

Voir le Blog de Kelilean : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Patrice  Nouveau message 05 Sep 2004, 19:02

Bonjour.
Le fait qu'un ou deux chars russes arrivent a détruire une colone entière de chars et de véhicules allemands est relaté à de nombreuses reprises .
Et ceci pas uniquement par la propagande soviétique mais également par les allemands eux-mêmes(jounal de marches des Panzer Divisions).
A l'époques la plus grande partie des unités blindées allemands étaient équipées de Pz Is,PzIIs,PzIIIs,Pz 38s(t) et Pz 35s plus quelques Pz IVs,chars incapables de venir à bout d'un KV I dans une situation normale, à l'époque le canon le plus puissant monté sur les chars allemands était un 75mm KWK (court) qui équipait les Pz IVs,canon plus utile au soutien de l'infanterie qu'au tir contre char.
Le seul moyen pour les allemands de détruire un KV I était d'utiliser un Flak 88mm.
Ce qui a permit aux allemands de prendre le dessus sur les russes c'est une meilleure tactique et leurs équipements radio (liaison inter-chars,sol- air,etc), la grande majorité des char russes sont à l'époque sans équipements radio les ordres de char à char ce faisait par signaux optiques (Drapeaux)et certains ordres absurdes de Staline de tenir le terrain à tout prix et de ne laisser aucune marge de manoeuvres aux commandants d'unités sur présent sur les lieux.
Patrice.


 

Voir le Blog de Patrice : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Savinien  Nouveau message 05 Sep 2004, 20:26

Petite anecdote à propos des chars russes , lors d'une guerre israélo-arabe, les israéliens arrivaient à détruire des chars russes ( arabes) non pas en perçant la cuirasse, mais en faisant exploser la réserve de poudre . Je m'explique, un certain modèle soviétique, blindé à outrance ( héritage de la WWII) avec son canon approvisionné comme une pièce d'artillerie ( les obus ensuites les sacs de poudres) et les israéliens, tirant sur le blindage, détachaient les obus qui tombaient dans la soute et ... boum !


 

Voir le Blog de Savinien : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Yves  Nouveau message 06 Sep 2004, 10:16

Autre point faible (utilisé par les tchèques à Prague en 68), les réservoirs d'essence supplémentaire placé à l'extérieur, à l'arrière du char... particulièrement vulnérables aux cocktails molotov (les finlandais ne s'étaient pas privés non plus, eux qui inventèrent les cocktails molotov).

La remarque de Keli sur la topographie est très judicieuse, très tôt les russes ont doté leurs blindés de chenilles larges permettant de limiter les risques d'embourbement, les allemands ont tardé à en faire de même (de mémoire, si je ne m'abuse les premiers a en être équipé furent les panthers, corrigez-moi si je me plante), ce qui les rendaient beaucoup moins mobiles sur terrain meuble... or dans ces régions là les routes goudronnées sont assez rares (hormis les grands axes), pour des raisons pratiques (le gel atteint de tels niveaux qu'il faudrait refaire la chaussée en permanence), il en va de même en scandinavie également (et encore de nos jours).


 

Voir le Blog de Yves : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Kelilean  Nouveau message 06 Sep 2004, 10:19

Merci Patrice pour les précisions fort utiles et Yves de même .

Intéressant anecdote , Savinien , quel modèle de blindé était-ce ?

Sinon je rajoute pour Aki qu'il y avait quand même une compagnie entière de KV-1 soit 10 à 15 véhicules , le char de Kolobanov n'était que celui de commandement de l'unité ... difficile donc de venir à bout d'autant de ces mastodontes en une fois .

Amicalement ,

Keli :wink:


 

Voir le Blog de Kelilean : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Lulubeerlu  Nouveau message 06 Sep 2004, 18:07

Bonsoir,

Il me semble évident que ce beau fait d'arme peu connu n'est pas forcemment tout droit sorti de la "propagande Bolcho"(sic), surtout au regard de la topographie de la région. Il est tout à fait reconnu que les premières utilisations du Tiger Ausf. E furent des échecs cuisants, non du fait du matériel non-préparé (cf. Koursk), mais tout simplement à cause du terrain inadapté. Ceci s'applique tout aussi bien à Gaytolovo en septembre 1942 - tiens là encore les marais du sud de Léningrad... - qu'au Pont de Fahs - Tunisie - en février de l'année suivante...

Aki a écrit:Mais bien sur! Et aucun pointeur allemand n’a eu l’idée de viser les chenilles, le bloc moteur (...)

Bien plus facile à dire qu'à faire... surtout quand l'ennemi est camouflé et fortifié (chenilles surement protégées) et qu'en dehors du chemin, il n'y a que des marécages ou des bois impraticables (compartiment moteur à l'arrière). Et puis à quoi bon immobiliser un char si celui-ci est de toutes manières en position avantageuse?

Aki a écrit:De plus les Tankistes allemand bénéficie de l’expérience acquise en Pologne, en France etc…parfois face a des chars supérieurs(B1-bis, S35, Matilda 2…).

La plupart des B1-bis ont soit été abandonnés, soit stoppés par l'artillerie (88, 105 voir 150mm) rarement par les Panzers. Il en est de même pour les 27 Matildas II sur Arras. Et encore une fois, le contexte n'est pas le même. Sinon, Otto Carius - par exemple - n'est arrivé dans un char qu'en juin 1941... lors de Barbarossa justement...

Pour ceux maitrisant la langue de Shakespeare, l'adresse d'un site russe - bolcho? :wink: - qui traite du sujet, y apportant même quelques petites précisions: http://wio.ru/tank/ww2tank.htm

Allez, pour finir, je rajoute la photo de Zinovij Kolobanov avec son équipage, photo tirée du même site...

Image


 

Voir le Blog de Lulubeerlu : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LE FRONT DE L'EST




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 4 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 15 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Zappy Max 
il y a 17 minutes
par: Richelieu 
    dans:  pourquoi des bombardements inutiles ? 
il y a 19 minutes
par: alain adam 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
il y a 21 minutes
par: kfranc01 
    dans:  "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT" 
il y a 29 minutes
par: alain adam 
    dans:  A quel avion appartient cette dérive ? 
Aujourd’hui, 21:06
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  PUB : Editions JARDIN DAVID, toute la vérité ! 
Aujourd’hui, 21:05
par: frontovik 14 
    dans:  Circonstances de la mort du général Mordacq 
Aujourd’hui, 21:01
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Un petit texte version numérique 
Aujourd’hui, 19:54
par: kfranc01 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Scroll