Connexion  •  M’enregistrer

A propos du retour des prisonniers sovietiques

Après l'opération Barbarossa, les forces de l'Axe contraignent l'URSS au repli.
Après une série de succès, l'Allemagne s'enlisera progressivement puis cédera à Stalingrad et à Koursk.
MODÉRATEURS: Marc_91, alfa1965

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Zgorzelsky  Nouveau message 11 Aoû 2004, 19:13

Ces persécutions sont monstrueuses, surtout lorsqu'elles sont commises à l'encontre de soldats et d'officiers ayant accompli des actions de résistance avant de tomber entre les mains des allemands.

Quelle tyrannie ! :cry:

Zgorzelsky.


 

Voir le Blog de Zgorzelsky : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de HistoQuiz  Nouveau message 11 Aoû 2004, 19:21

Même Staline renia son propre fils - Yakov - fait prisonnier le 16 juillet 1941.


 

Voir le Blog de HistoQuiz : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Aki  Nouveau message 11 Aoû 2004, 22:07

Ah ! Yakov son amour du fil barbelé la tué ! :lol: :twisted:


 

Voir le Blog de Aki : cliquez ici


Re: A propos du retour des prisonniers sovietiques

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de mirabille  Nouveau message 11 Aoû 2004, 23:02

Larminat a écrit:Mise au point :


Les prisonniers de guerre soviétiques après leur rapatriement d’Allemagne.

Pavel Polian, de l’Académie des sciences de Russie, Moscou, présenta une mise au point sur le sort des prisonniers de guerre soviétiques après leur rapatriement d’Allemagne. Les parcours de ces près de deux millions d’hommes sont bien plus complexes et diversifiés que la rumeur de leur disparition collective dans « le Goulag » ne l’a suggéré. À leur arrivée, ils furent remobilisés dans l’Armée rouge ou dans des bataillons de travail. Certains, dont tous les officiers, firent partie des « contingents spéciaux », objets d’une enquête politique et assignés à résidence pour six ans dans des régions éloignées comme Kolyma. Même après cette période, il leur fut interdit de s’installer dans les grandes villes et les régions frontalières et ils furent l’objet de contrôles répétés. Ceux qui avaient été démobilisés peu de temps après leur rapatriement continuaient pourtant aussi à subir des discriminations, entre autres parce que le temps passé en captivité n’était pas reconnu comme un service actif. Bien qu’en 1956 une commission fût établie pour faire cesser ces discriminations, il a fallu attendre 1990 avant que des mesures effectives fussent prises



http://assoc.wanadoo.fr/bastas/pga/retour-pga.htm[/u]


Incroyable mais vrai :roll:

Les prisonniers allemands, c'est encore pire...!


 

Voir le Blog de mirabille : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Aki  Nouveau message 16 Aoû 2004, 19:46

Dans la revue, "39-45 Magazine" numéro 189 du mois d'avril 2002 il y a un article sur Jakov. Avec notament La photo de Jakov dans son hamac de fil barbelé.


 

Voir le Blog de Aki : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de warbird  Nouveau message 05 Avr 2005, 17:53

je ressors ce vieux post pour y ajouter un petit supplément tirés de la chronique de la seconde guerre mondiale :

Autriche 1er juin 1945
L'armée Britannique commencent le rapatriement en URSS de 40 000 soldats cosaques, la plupart accompagnés de leur familles. Les cosaques se sont battus aux côtés de la Wermarcht, sous les ordres du général Tiophey Domanosc. Ils se sont rendus aux britanniques qui, pour encourager leurs redition et eviter tout troulbe, leur ont asuré qu'ils seraient autorisés a s'établir a l'Ouest. C'est ainis qu'ils ont été dèsarmés sans peine, les anglais ayant ordre de tirer au moindre signe de résistance. La supercherie fut même etnretenue par une fausse conférence il y a deux jours a l'intention des chefs cosaques. Mais quand ils reéalisèrent qu'on les remettais aux autorités soviètiques, de nombrux cosaques se sont soulevés. Les soldats britanniques ont dû les forcer à monter dans les camions a coups de crosses, de baïonnettes et de manches de pioche. Les incidents se sont multipliés lorsqu'il a fallu charger le gros des troupes dans des trains en partance pour la Russi. Des Cosaques ont été abattus, d'autres se sont suicidés à l'idée de ce qui les attendaient en Union Soviètique. Nombre de soldats Britanniques ont d'ailleurs executés ce rapatriement a contre coeur : ils en étaient venus à admirer des soldats qu'ils ont maintenant l'impression de trahir


 

Voir le Blog de warbird : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Legionnaire  Nouveau message 05 Avr 2005, 18:40

On aurait du écouter Patton...


 

Voir le Blog de Legionnaire : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de piat  Nouveau message 05 Avr 2005, 19:18

AKI ! UN PEU DE RESPECT POUR LES MORTS. On ne choisit jamais ces parents .


 

Voir le Blog de piat : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Snakealx  Nouveau message 05 Avr 2005, 19:20

On aurait du écouter Patton...


A quel propos ? Quand il voulait rentrer dans le chou des russes ?

Je trouves que l'Europe avait déjà assez souffert des 5 années de guerre avec l'Allemagne. Embrayer avec un conflit contre l'URSS aurait:

- d'abord donné raison à Himmler et compagnie quand ils escomptaient un renversement d'alliance.

- ensuite fini de ruiner totalement l'Europe, économiquement (ce qui était déjà pratiquement le cas en 1945) mais aussi en potentiel humain.

Ce qui ne m'empêche pas de penser que le comportement à limite du lèchage de bottes des alliés (et particulièrement de Roosevelt) à l'égard de Staline est une honte, à propos notamment du refoulement des troupes allemandes qui se rendaient aux alliés depuis une zone soviétique.

La remise à Staline des prisonniers russes ayant combattu avec les allemands est d'une autre nature. Par essence, ils étaient des traitres à leur patrie, il ne me semble pas anormal qu'ils aient été renvoyés pour être jugés dans leur pays. Il s'est passé la même chose pour les quelques français dans ce cas.

Pour les prisonniers de guerre russes, libérés et rentrés en Russie, leur sort est évidemment une tragédie et une injustice.


 

Voir le Blog de Snakealx : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Chindit  Nouveau message 05 Avr 2005, 20:08

Yakov n'est-il pas son fils (à Staline) qui a tenté de se suicider en se tirant une balle (il s'est moupé et a fini à l'hôpital). La seule réflexion de son père : "Pfff, tu ne sais même pas tirer"... :shock:


 

Voir le Blog de Chindit : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LE FRONT DE L'EST




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 23:19
par: François 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 23:06
par: François 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DEFAITE LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
Hier, 22:13
par: Dog Red 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 20:37
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Armée Royale Yougoslave : ses uniformes 
Hier, 19:30
par: iffig 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Hier, 18:45
par: Signal Corps 
    dans:  Hitler pouvait-il gagner la guerre ? 
Hier, 18:27
par: Loïc Charpentier 
    dans:  La visite du petit moustachu dans les Flandres, 1 et 2 juin 1940 
Hier, 17:59
par: thucydide 
    dans:  Ligne Maginot vs mur de l'Atlantique 
Hier, 17:39
par: thucydide 
    dans:  Marceline Loridan-Ivens 
Hier, 16:54
par: gernika 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Semantic Visions et 16 invités


Scroll