Connexion  •  M’enregistrer

Le sergent major Aleksandr Milyukov

Après l'opération Barbarossa, les forces de l'Axe contraignent l'URSS au repli.
Après une série de succès, l'Allemagne s'enlisera progressivement puis cédera à Stalingrad et à Koursk.
MODÉRATEURS: Marc_91, alfa1965

Le sergent major Aleksandr Milyukov

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Königstiger  Nouveau message 29 Juil 2010, 17:41

Ce soldat, chef de char d'un "Prinadlezhit-Chetverki" modèle 44, présente un combat contre un Panther allemand :

"J'ordonne à mon équipage de gagner la ligne de front pour régler son compte à un char allemand repéré par nos éclaireurs; nous partons seuls, vers l'avant.Très vite, je mesure les risques que nous encourons: le Panther en question nous expédie, coup sur coup, deux obus qui nous ratent de peu. Nous prenons position à couvert, ce qui oblige le blindé ennemi à sortir de son trou. A ce moment-là, il nous surprend une fois de plus, avec un tir bien ajusté dans notre direction. Par un caprice du destin, nous sommes toujours en vie. J'essaie de lui tendre un piège, mais mon adversaire ne se laisse pas prendre à ma ruse. Au contraire même, une fois encore, ses obus sifflent à proximité de notre machine, sans que mon canonnier, le sergent Bragin, et moi-même n'ayons eu le temps de comprendre ce qui se passait ! L'Allemand nous a roulés, après avoir déjoué notre manoeuvre. Il est évident que le type qui commande ce Panther est un as qui connaît bien son affaire et qu'il peut toucher une cible de la taille d'un Kopek à chaque tir. Il semble qu'il soit pas seul et que son équipage soit très professionnel : mon chargeur, le soldat Grigori Chumak, n'arrête pas de marmonner dans son coin "démon, ordure"; chacun de nous mène ainsi sa petite guerre personnelle avec son vis-à-vis dans la machine adverse. je deviens nerveux, je sais que je n'ai qu'un seul moyen pour me sortir de là: il faut que je remporte ce duel. D'autant que nous sommes montés au combat sans en avoir l'ordre express du chef de bataillon. Jouer à cela peut me coûter cher ! J'ai toutefois une bonne connaissance du terrain, ce qui me donne une chance de victoire. Le champ de bataille est constitué d'un steppe dépourvue d'arbre mais parsemée de ravins et de ruisseaux. Mon T-34 est rapide et maniable et je sais que je suis capable de forcer le Panther à me suivre. J'ai un jour poussé ma machine à 80 km/h ! En peaufinant mes règlages, je suis arrivé à améliorer les caractéristiques d'usine de mon moteur" A suivre...
Dernière édition par Königstiger le 29 Juil 2010, 18:33, édité 1 fois.


 

Voir le Blog de Königstiger : cliquez ici


Re: Le sergent major Aleksandr Milyukov

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Königstiger  Nouveau message 29 Juil 2010, 18:02

Deux photos de panther : le premier est celui du musée des blindés de Saumur et le deuxième est un panther en Roumanie je crois en septembre 1944





Image

Image


 

Voir le Blog de Königstiger : cliquez ici


Re: Le sergent major Aleksandr Milyukov

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Königstiger  Nouveau message 29 Juil 2010, 19:54

La suite "Le gagnant sera celui qui aura la meilleure maîtrise de son véhicule et qui repèrera l'autre le premier. Il faut aussi réagir rapidement pour éviter les coups adverses et recommencer l'opération aussi souvent que nécessaire. Il faut donc que je puisse me rapprocher du Panther à un distance de 300 à 400 mètres car, à cette portée, mon tube de 85 mm est capable de percer le glacis de l'ennemi. Pour y parvenir, j'échange ma place avec le chauffeur de mon char. Je sais que l'Allemand ne va pas m'attendre et qu'à partir de 700 mètres ses tirs seront diablement précis. C'est d'ailleurs ce qu'il fait, il m'expédie un obus presque immédiatement un obus qui percute le sol sur la droite de mon char. Nous nous sommes mutuellement repérés et l'ennemi ne me laissera pas l'occasion de diminuer la distance qui nous sépare sans réagir, il sait que sa sécurité en dépend. Je fonce vers lui en zigzaguant, j'essaye d'accélérer mais ce n'est pas possible de dépasser les 30 Km/h le terrain est trop rocailleux. Je tente alors le tout pour le tout : j'arrête mon char et je laisse le temps au Panther de me viser. Tout est une question de secondes, il faut que me remette en mouvement juste avant que le canon long de mon adversaire ne crache son projectile. Je suis tendu, j'imagine le canonnier aligner petit à petit sa mire sur moi et le chargeur engager un nouvel obus. Il est prêt à faire feu. C'est le moment ! Je démarre en trombe. Mon char s'arrache de sa position dans un grand nuage de poussière, précédant d'une fraction de seconde la flamme qui s'échappe du tube du Panther. Tout s'est joué très rapidement. Je réalise alors que si je répète cette action quasi suicidaire, je pourrai me rapproché de ma cible, par bonds successifs. Mais, à la moindre erreur de ma part, ce sera la fin. Nicolas Luk'yanski, qui me remplace en tourelle, me dit "12 secondes commandant, il recharge en 12 secondes". Nous connaissons maintenant le temps minimum qu'il y entre chaque tirs. J'accélère en direction du Panther d'environ 200 mètres. A bord, Luk'yanski compte à vois haute : 8, 9, 10, 11. A ce moment, je pile sur les freins, le char pique du nez et s'arrête net dans un grincement effroyable. L'obus allemand hurle en passant tout près de nous. Je redémarre ! Je tente de profiter de chaque repli de terrain pour me rapprocher de ma cible. Je sais qu'il doit commencer à être anxieux en voyant mon char s'agrandir sans cesse dans sa lunette de visée. Aucun homme ne peut rester de glace face à cela. Enfin, il semble prendre peur ou bien, tout simplement, il a compris où je veux en venir ? Le Panther ne fait pas demi-tour mais commence à reculer. Si seulement il faisait demi-tour: il nous montrerait son flanc ou mieux encore son "cul" et nous pourrions alors le détruire sans mal. Mais l'allemand est futé et talentueux, il ne commet pas cette erreur. Et le voici en train de commencer à gravir une pente douce, toujours en marche-arrière, nous tenant en respect avec son redoutable canon. Au moment de basculer au sommet et de disparaître, pendant un instant furtif, il nous présente son ventre. Incroyable ! c'est l'occasion de frapper ! Mon canonnier Bragin, qui a patiemment attendu jusqu'alors, expédie un perforant dans le "ventre mou" de la bête. Immédiatement ou presque, des flammes s'échappent du Panther. Il brûle. Nous l'avons eu et avec un seul obus ! Nous sautons de joie, nous rions, une véritable explosion de liesse"

Source: Panther au combat HS n°13 B&B.


 

Voir le Blog de Königstiger : cliquez ici


Re: Le sergent major Aleksandr Milyukov

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 29 Juil 2010, 20:09

Bonjour Thomas,
Afin de ne pas mettre en ligne plusieurs contributions du même auteur en ligne l'une derrière l'autre (et pour autant qu'il n'y ai pas eu de réponse à l'intervention initiale), je te signale qu'il y a moyen de continuer ton récit.
Il est suffisant de reprendre la contribution initiale et de cliquer sur le bouton "Editer" (en bas et à droite).
Tu reviendras dans cette contribution, tu ajoutes ce qu'il faut et puis tu cliques sur "Envoyer" et le tour est joué.
Bien amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66136
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici



Retourner vers LE FRONT DE L'EST




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
il y a 10 minutes
par: Margont 
    dans:  Croisement de parcours... 
il y a 15 minutes
par: Belchasse 
    dans:  266 Infanterie Division 
il y a 39 minutes
par: JARDIN DAVID 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 47 minutes
par: iffig 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
il y a 54 minutes
par: NIALA 
    dans:  Marceline Loridan-Ivens 
Aujourd’hui, 14:17
par: brehon 
    dans:  forum 
Aujourd’hui, 14:09
par: betacam 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 13:35
par: Didier 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 12:19
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Troupes coloniales avant 1939. 
Aujourd’hui, 11:34
par: Belchasse 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Semrush et 15 invités


Scroll