Connexion  •  M’enregistrer

ordre de bataille 6 octobre 1942 Stalingrad

Après l'opération Barbarossa, les forces de l'Axe contraignent l'URSS au repli.
Après une série de succès, l'Allemagne s'enlisera progressivement puis cédera à Stalingrad et à Koursk.
MODÉRATEURS: Marc_91, alfa1965

ordre de bataille 6 octobre 1942 Stalingrad

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de wespe  Nouveau message 07 Juil 2008, 10:54

Salut à tous, comme je l'avais précisé dans le topic de recrutement, je créér des scénarios pour un wargame > combat mission. Je cherche des infos concernant les unités allemandes et russes qui participèrent aux combats dans Stalingrad le 06 octobre 1942 dans l'usine de tracteurs.

J'ai créer la carte le plus fidèlement possible que j'ai trouvée ici:
http://www.fireonthevolga.com/

Donc les unités concernés sont, la 60 ème division d'infanterie motorisée et la 14 ème panzer division, côté russe se trouvait la 37 ème division de fusiliers. Voilà ce que j'ai découvert, je continue mes recherches.
Un livre m'intéresse mais ils est quasiment épuisé partout ou je suis allé voir: "le chaudron infernal" de Stephen Walsh, voilà si quelqu'un sait ou il y en aurait 1 de disponible.
Merci à tous ceux qui pourront me donner des informations ;)


 

Voir le Blog de wespe : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de wespe  Nouveau message 07 Juil 2008, 13:41

il existe un site ou sont répertoriés les divisions allemandes, leurs compositions, étc.... mais je ne retrouve plus le site, est-ce que quelqu'un connaît ce site


 

Voir le Blog de wespe : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Lorenzo Calabrese  Nouveau message 07 Juil 2008, 14:53

"La seule sauvegarde des démocraties à l'égard des tyrans c'est la défiance"
Démosthène, IIIe Philippique

Major
Major

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 239
Inscription: 16 Jan 2008, 02:21
Localisation: Paris, Carentan
Région: Ile-de-France
Pays: France

Voir le Blog de Lorenzo Calabrese : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de wespe  Nouveau message 07 Juil 2008, 15:01

Merci beaucoup :D ;)


 

Voir le Blog de wespe : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Mikoyan  Nouveau message 07 Juil 2008, 23:33

Pour les unités soviétiques qui tenaient le secteur de l’usine Traktorny le 6 octobre, s’était essentiellement la 37e GvSD (division de fusiliers de la Garde, ex parachutistes) du gueneral Joloudev soit 10000 hommes. Ils devaient être appuyés, par un puissant groupe de batteries antichars que je n’ai pas réussi à identifier, puisqu’ils auraient bénéficié de l’appui-feu de 110 canons antichars ! Le chiffre me parait excessif, mais c’est peut-être exact. Le 14 octobre le reliquat de la 92e SBr a été affecté en renfort à la 37e GvSD, soit 147 hommes exactement (le lendemain il n’en restait plus qu’une douzaine !).
La 95e SD a été envoyé à la contre attaque sur l’usine Traktorny le 12 octobre, impossible de savoir le nombre de ses combattants, mais il ne devait pas être bien gros.
On peut aussi ajouter probablement des éléments 112e SD qui se sont battus dans ce secteur mais je ne peux pas attester qu’elle ait combattu dans l’usine même.
À cela il faut peut-être encore rajouter des débris de la 115e SBr (brigade de fusiliers) réchappés de l’encerclement d’Orlovka et qui ont eu la mauvaise idée de se replier dans ce secteur la nuit du 6 octobre, veille de l’attaque allemande. Une centaine d’hommes tout au plus.

Côté allemand, je confirme la 60e Id (mot) et la 14e PzD.


 

Voir le Blog de Mikoyan : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de wespe  Nouveau message 07 Juil 2008, 23:46

Je te remercie pour ces renseignements :P

Je sais d'après l'ouvrage "Stalingrad " D'Anthony Beevor, qu'un bataillon entier a été décimé lors de l'assaut contre l'usine le 06 octobre 1942 par les unités d'artillerie qui se sont approchés au plus près de la berge pour fournir un tir d'artillerie sur une bonne distance.

Le 14 octobre, des chars de la 84 ème brigade de la garde à lancé une contre-attaque. Mais j'ignore si les russes sipsosaient de chars dans l'usine lors de l'"assaut de la 60 ème division motorisée.Pour l'aviation russe, je ne pense pas qu'elle ai pu se manifester durant cette période, du moins on en entend pas parler.


 

Voir le Blog de wespe : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Mikoyan  Nouveau message 08 Juil 2008, 23:37

Le déroulement relativement précis des combats pour Traktorny me sont encore obscur, pas assez de document ou de témoignages sur ce sujet.
Concernant le descriptif précis des combats, il faut se méfier de Beevor, il tente surtout de donner une carte postale des combats dans la ville.

Côté blindés ce ne devait pas être très reluisant côté soviétiques, le 23e Corps blindés, qui soutenait les combats dans la ville depuis le début était exsangue. Le 29 septembre, il ne lui restait plus que 150 hommes et 17 blindés plus ou moins en état ! C’est dire la faiblesse des soviétiques, c’est pourquoi on affecte à la 62e Armia la 84e TBr (brigade blindée). Cette unité arrive le 5 octobre sur la rive gauche avec 5 KV, 24 T-34 et 20 T-60. La nuit même les mariniers de la Volga, réussissent seulement à transborder les 20 T-60. Les autres ont dû suivre les nuits suivantes. Ces blindés vont être disposés sur tout le front de défense entre Traktorny et Barrikady, ce qui ne fait pas lourd en blindés par kilomètres de front !

En relisant mes notes :
Les allemands commencent les attaques sérieuses sur Traktorny le 6 octobre au matin, mais en ce moment là ils sont encore entre un kilomètre de l’usine sur le flanc est, il s’agit de la cité ouvrière tenu par la 112e SD et 500 m de l’usine sur son flanc sud-est, tenu par la 37e GvSD. Pour la défense de l’usine Traktorny, il y a donc les 10000 hommes de la 37e GvSD appuyé par les canons antichars du 499e IPTAP et du 1186e IPTAP (Régiment d’artilleurs chasseurs de chars). Le premier est attesté au soutien de la 39e GvSD début octobre, l’autre à la mi-octobre.-[je n’ai pas encore recherché la dotation théorique d’un IPTAP -peut-être vingt canons- mais à eux deux ça ne devait pas faire les 110 canons mentionnés. Je suppose que comme l’usine Traktorny produisait des blindés, ils ont dû repartir des carcasses de tanks ou de tourelles avec leurs canons en appui feu fixe dans des endroits clés, je suppose encore que l’usine d’armement de Barrikady a dû également liquider son stock restant de canons pour la défense de la ville. Et puis bon il faut probablement encore compter l’armement en canon qu’une division de fusiliers avait en dotation théorique. La 37e GvSD devait bien en avoir personnellement quelques-uns. Au fond 110 canons c’est plausible. Calibre 45 et 76 mm]-
A cela il faut peut-être encore ajouter quelques tanki du 23e TK (Corps blindés) ou de la 84e TBr, mais là je n’ai pas d’indication. Mais si comme les soviétiques le mentionnent, la 37e GvSD disposait de 110 canons antichars, la division était peut-être suffisamment équipée pour ne pas bénéficier de l’appui feu de blindés.
Il y a également la 112e SD, à tout casser 1000 hommes, qui défend la cité ouvrière de Traktorny.
Donc pour les effectifs attestés côté infanterie, c’est 10000 hommes de la 37e GvSD autour de l’usine et 1000 de la 112e SD dans la cité ouvrière.

Le 11 octobre, les allemands ont progressés jusqu’au abord de l’usine, ils ont pris le stade et un important nœud de défense constitué d’un groupe de bâtiment baptisé l’hexaèdre (que je n’ai pas encore situé sur la carte !).
Le 12 au petit matin, la 95e SD redéployé sur Traktorny contre attaque dans la cité ouvrière, la division comptait peut-être un millier d’hommes. La 37e GvSD contre-attaquant également reprend le stade et l’hexaèdre.
Le 14 octobre les allemands attaque en masse et puissamment, dans les mémoires soviétiques, ce fut la journée noire, la plus dure de toute la bataille. En fin de journée les panzers débouchent aux portes de l’usine. Le 15 les allemands pénètrent dan l’usine. Les trois unités soviétiques : 37e GvSd, 95e et 112e SD sont en ce moment là totalement exsangue. Tchouikov privé de réserve, ne peut qu’envoyer les 147 marins de la 92e SBr. Le 16, il en restera plus qu’une douzaine, comme je l’ai déjà dit mais en me trompant d’un jour pour les dates. Les soviétiques ne pouvant plus opposer hommes, ce même jour tout Traktorny tombe entre les mains allemandes. Fin de la bataille.
À noter que ce 16 octobre, les avions des VVS furent particulièrement actif pour tenter de repousser les allemands, mais en vain.

Côté allemand, les troupes qui auraient attaqués la 37e Gv SD -il faut bien retenir le conditionnel- se serait la 14 PzD appuyé par la 305 et 389 ID. Et contre la 112e SD, c’est peut-être la 60 ID (mot).

En espérant avoir été utile.


 

Voir le Blog de Mikoyan : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de wespe  Nouveau message 08 Juil 2008, 23:48

Je te remercie pour ces renseignements, ils me sont très utiles et j'y vois beaucoup plus clair à présent ;) :)


 

Voir le Blog de wespe : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de wespe  Nouveau message 09 Juil 2008, 08:03

Pour l'aviation russe il semble qu'elle soit absente durant toute la bataille de Stalingrad. La lutwaffe bombarde sans relâche tout ce qui traverse la Volga.
Hier soir j'ai démarré la lecture du livre suivant:

Image


J'ai lu quelques pages et je suis déjà dedans, on verra s'il apporte quelque chose de neuf :D


 

Voir le Blog de wespe : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Mikoyan  Nouveau message 09 Juil 2008, 11:00

Non c’est faux, l’aviation soviétique fut présente et active dans le ciel de Stalingrad, mais elle était complètement dominé par les allemands en nombre et aussi bien souvent en qualité. Il faut bien reconnaître que les aviateurs soviétiques était moins bien expérimenté que les aviateurs allemands et de surcroit ils étaient dans des appareils qui était généralement techniquement inferieur dans bien des domaines. De plus, en 1942 tous les appareils étaient encore loin d’avoir chacun un poste radio émetteur-récepteur. Ce qui est un grave handicap. Malgré cela, il y a eu quelques as soviétiques dans le ciel de Stalingrad, comme Baranov qui à bord de son Yak-1 (très bon appareil) a descendu 24 appareils.
De temps à autre, dans le ciel de Stalingrad il y a eu une présence forte de l’aviation soviétique, ce fut le cas le 16 octobre comme je l’ai mentionné. Mais le 14 par exemple toute l’aviation soviétique s’est vue cloué au sol, un grand nombre de chasseurs allemands avait été déployés dès le petit matin au-dessus des aérodromes soviétiques et empêchaient tout décollage. Ce jour là les bombardiers allemands ont pu travailler peinard au-dessus de Traktorny.
Mais bon il faut savoir que le ciel de Stalingrad, la nuit, (comme au sol d’ailleurs) était entièrement aux soviétiques. L’aviation de nuit soviétique à joué un rôle significatif dans la bataille.

wespe a écrit: La lutwaffe bombarde sans relâche tout ce qui traverse la Volga.

à Stalingrad même les transbordements se faisaient de nuit, jamais les allemands n’ont pu valablement empêcher la noria des bateaux, c’est la glace qui y parviendra.


 

Voir le Blog de Mikoyan : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LE FRONT DE L'EST




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 49 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 22:51
par: kfranc01 
    dans:  A LA RECHERCHE D’UN NOM 
Aujourd’hui, 22:36
par: marie-blanche 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 22:35
par: kfranc01 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Aujourd’hui, 22:27
par: kfranc01 
    dans:  antenne du consulat américain à Lyon 1942-1944 
Aujourd’hui, 22:24
par: pigeon38 
    dans:  12ème régiment de chasseurs à cheval en 1945-1946 
Aujourd’hui, 22:19
par: pigeon38 
    dans:  un lien sur la LVF.... 
Aujourd’hui, 22:09
par: pigeon38 
    dans:  Caisse allemande 
Aujourd’hui, 21:28
par: Didier 
    dans:  Un maquis allemand dans les Cevennes 
Aujourd’hui, 20:32
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités


Scroll