Connexion  •  M’enregistrer

Stalingrad : Début de l'offensive allemande

Après l'opération Barbarossa, les forces de l'Axe contraignent l'URSS au repli.
Après une série de succès, l'Allemagne s'enlisera progressivement puis cédera à Stalingrad et à Koursk.
MODÉRATEURS: Marc_91, alfa1965

Stalingrad : Début de l'offensive allemande

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Nimitz  Nouveau message 30 Mar 2004, 12:04

12 Septembre 1942 : Le général Tchouikov prend la tête de la 62ème armée qui se prépare à défendre seule la ville de Stalingrad. Face aux 11 (ou 14) divisions allemandes, il ne dispose que de 3 brigades blindées (une seule avec des chars), de plusieurs divisions d'infanterie (dont les effectifs tiennent plus du bataillon) et de la 10ème division du NKVD (dépourvue d'armes lourdes). Il s'empresse de demander des divisions en renfort. On lui promet 10.000 hommes et 1.000 tonnes de provisions.

Le même jour, le 51ème corps d'armée allemand pénètre dans Stalingrad avec 2 divisions Panzer, 1 division motorisée et 3 divisions d'infanterie. Les maigres défenses soviétiques sont submergées dans le courant de l'après-midi et le dépôt de machines et de tracteurs tombe aux mains des allemands de même que la zone résidentielle et le terrain d'aviation de Gumrak.

Tchouikov, dont le QG se situe alors au sommet du Mamaiev Kourgane, n'a qu'une vague idée de la situation, son centre de transmissions quasiment hors d'usage. C'est ainsi qu'il ne sait pas que les allemands sont contenus aux abords des usines Barricades et Octobre Rouge . Il décide de transférer son QG dans un bunker au bord de la rivière Tsaritsa.

14 Septembre :

3h : l'artillerie ouvre le feu sur les positions allemandes

3h30 : les soviétiques lancent une contre-attaque mais manquent de soutien aérien. Contacté à ce sujet, Yeremenko accède à la demande de Tchouikov et lui annonce l'arrivée de la 13ème division de colonel Rodimtsev .

La contre-attaque échoue et les allemands reprennent leur progression vers la gare principale. Qu'ils y parviennent et le débarcadère serait sous leur feu, empêchant ainsi l'arrivée des troupes de Rodimtsev. Tchouikov fait venir ses réserves : 9 chars. 6 sont dépêchés avec une section d'assaut pour constituer un barrage entre la gare et le débarcadère, les 3 autres, également avec une section d'assaut, sont envoyés reprendre aux allemands la "maison de Pavlov" (ou maison de scientifiques). Ces derniers y ont placé des mitrailleuses lourdes qui tiennent l'embarcadère et le fleuve sous leur feu.

14h : Rodimtsev arrive au QG et signale que près de 1.000 de ses hommes n'ont pas de fusil. Tchouikov fait alors réquisitionner les armes des services logistiques de la 62ème armée. Rodimtsev devra faire traverser son infanterie, son artillerie anti-chars et ses mortiers, mais pas son artillerie lourde qui sera mieux protégée sur la rive Est pour pilonner les positions allemandes. La traversée des troupes de Rodimtsev ne pouvant se faire qu'à la tombée de la nuit (à cause de la présence de la Luftwaffe), la 62ème armée doit encore tenir entre 10 et 12 heures.

Les nouvelles sont de plus en plus mauvaises, la 71ème division d'infanterie allemande se trouvant à 700 mètres du bunker de commandement.

Juste avant le crépuscule, le major Khopko rapporte que le dernier char du barrage est hors de combat. Tchouikov le renvoie tenir bon jusqu'à l'arrivée de troupes de Rodimtsev.

Les allemands atteignent Mamaiev Kourgane et la voie ferrée mais, après de terribles combats, la gare n'est pas prise.

Malgré tous les efforts consentis, seuls les 2/3 des troupes de Rodimtsev peuvent traverser durant la nuit.

15 septembre :

3 corps d'armée allemands (71, 81 et 285) attaquent la gare et Mamaiev Kourgane pendant qu'au sud, des unités de la 14ème division, de la 24ème division panzer et de la 84ème division d'infanterie reprennent l'offensive.

Soumises aux attaques de la Luftwaffe, les troupes de Rodimtsev sont engagées alors qu'elles n'ont pas eu la possibilité de s'orienter.

Si la gare change 4 fois de camp durant la journée, elle reste soviétique au soir du 15, contrairement à la maison de Pavlov qui reste aux mains des allemands malgré les assauts du 34ème régiment de la division de Rodimtsev, pourtant appuyé par des chars. Les brigades d'infanterie de Batrakov et 2 éléments de la division du NKVD sont repoussées sur la gare forestière alors que la divison de la Garde de Dobianski est repoussée aux faubourgs de la ville.

Les Gardes de la Division de Rodimtsev sont engagés sur le Mamaiev Kourgane contre des éléments de la 22ème panzer et des 71ème et 285ème d'infanterie. les combats vont durer toute la journée mais les soviétiques ne parviennent pas à s'emparer de la position. Tchouikov ordonne au 42ème régiment de Rodimtsev de traverser la Volga pendant la nuit et de se lancer à l'assaut de la colline. On lui signale que des mitrailleurs allemands, postés dans la vallée de la Tsatsira, tiennent le QG de la 62ème armée sdans leur ligne de mire. Tchouikov décide alors de la création d'un second poste de commandement le long de la Volga, face à la pointe sud de l'île Zaitevsky.

16 septembre :

Le 42ème régiment prend position au pied de Mamaiev Kourgane aux côtés des hommes de la 112ème division de fusiliers.

L'artillerie russe pilonne les positions allemandes et les troupes se lancent à l'assaut. Les pertes sont très lourdes mais la hauteur est enfin reprise aux allameands. Ceux-ci, conscients de l'importance stratégique du lieu, lancent une contre-offensive mais se font repousser.

17 septembre :

Secteur de la gare.

Un bataillon de Gardes de Rodimtsev s'y est établi dès son arrivée et subit une viloent attaque allemande. La gare changera à nouveau plusieurs fois de mains mais finira en possession des soviétiques.

18 septembre :

Nouvelle attaque soviétique au nord de la ville mais elle est vite repoussée.

En début d'après-midi, la Luftwaffe reprend ses attaques. Alors que le ciel était vide d'appareils ennemis, la 62ème armée avait renforcé son flanc droit et gagné de 100 à 150 mètres de terrain aux environs de Mamaiev Kourgane.

Avec le retour de leur appui aérien, les allemands reprennent leurs attaques et la gare tombera entre leurs mains, les troupe de Rodimtsev ayant été décimées. Ces hommes ne s'étaient pas sacrifiés en vain car ils avaient sauvé la ville le 14 septembre et les survivants se groupèrent par 2 ou 3 et ne cessèrent de harceler les troupes allemandes.

Ainsi, comme le souhaitait Tchouikov, "Chaque allemand doit sentir qu'il vit en permanence dans la ligne de mire d'un fusil russe".
Personne par la guerre ne devient grand
Maître Yoda

Image

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 432
Inscription: 29 Déc 2003, 16:10
Localisation: France
Région: Sud-Ouest
Pays: France

Voir le Blog de Nimitz : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de HistoQuiz  Nouveau message 30 Mar 2004, 12:23

Excellent Chester !
Voici la suite de cette bataille (moins détaillée toutefois que ton post :oops: )

Du 13 septembre au 18 novembre 1942, les Allemands et leurs Alliés lançèrent de multiples offensives pour s'emparer de la ville. Le 21 septembre, des éléments allemands parvinrent dans le centre de la ville. Le 5 octobre 1942, Staline réussit, grâce à l'aviation et à la flotille de la Volga, à envoyer 200 000 hommes aux assiégés, dont une division d'élite de la Garde. Fin octobre, les Allemands contrôlaient la majeure partie de la ville.
Les pertes furent énormes des deux côtés, mais les Russes résistèrent héroïquement pour laisser le temps aux renforts venant de l'arrière de se préparer et de se mettre en place pour effectuer une vaste contre-offensive.
A la mi-novembre, les Allemands parvinrent enfin à atteindre la Volga.
Le 12 novembre, les forces roumaines qui protégeaient le flanc ouest furent attaquées par 2 divisions de l'Armée rouge. Le 19 novembre 1942, l'opération "Uranus" fut déclenchée par les Soviétiques. Ce plan avait été conçu par Joukov et Vassilevski et consistait à encercler les envahisseurs qui tenaient Stalingrad.
Le 23 novembre 1942, les Soviétiques enfermaient 300 000 hommes dans la poche de Stalingrad. Les Allemands pouvaient encore se sortir du piège, mais le Reichsmarschall Goering assura qu'il pourrait livrer 500 tonnes de vivres et de munitions par jour aux assiégés (ce qui était totalement irréaliste), et Hitler ordonna donc à Paulus de tenir jusqu'à l'arrivée des secours.
Le 23 novembre 1942, les troupes de Paulus furent totalement encerclées par l'Armée russe. La VIème armée bénéficia malgré tout de renforts surprenants : les "Hiwis" (Hilfwillige ou auxiliaire volontaire). En effet, parmi les nombreux prisonniers soviétiques, environ 20 300 de ces hommes acceptèrent de de battre au côté des Allemands.
Ces hommes rejoignaient le camp allemand soit par choix, soit pour échapper aux camps de prisonniers. La situation se dégradant de jour en jour, Hitler envoya les troupes de von Manstein porter secours à Paulus. Du 12 au 23 décembre 1942, les Allemands déclenchèrent l'opération "Wintergewitter" (Orage d'Hiver) qui avait pour but de rompre l'encerclement par le Sud-Ouest. Mais les Allemands furent arrêtés à 55 kilomètres de Stalingrad. Du 16 au 30 décembre 1942, les Russes déclenchèrent l'opération "Petite Saturne". Début janvier 1943, les Soviétiques entreprirent la reprise de la ville quartier par quartier. Les Soviétiques lançèrent alors une offensive en direction de Rostov, ce qui obligea Manstein, qui avait déjà perdu 16 000 hommes et 300 chars, à abandonner sa tentative de dégagement de la VIème armée. Les Russes renforcèrent leur barrage aérien qui réussit à abattre 550 appareils allemands.
Le Groupe d'armée se retira du Caucase au prix de lourdes pertes. La Luftwaffe n'arrivait à parachuter chaque jour que 20 à 50 tonnes de ravitaillement. Les chevaux furent mangés (il y eu même des cas de cannibalisme dans les camps de prisonniers) et la ration quotidienne de pain fut fixée à 100 grammes .
Le 8 janvier 1943, Paulus refusa un ultimatum qui offrait une capitulation honorable. Pour donner le coup de grâce, les Russes déclenchèrent alors l'opération "Cercle", ils disposaient de 218 000 hommes, de 5 610 canons, de 169 chars et étaient appuyées par 300 avions. L'assaut final fut lancé le 10 janvier 1943. Les troupes allemandes étaient alors affamées et décimées. Le 24 janvier, Paulus demanda à Hitler l'autorisation de capituler - ce qui lui fut refusé -. Le 25 janvier 1943, les Allemands ne détenaient plus qu'une zone de 100 kilomètres carrés.
Le 27 janvier 1943, les Russes commençèrent à nettoyer les poches de résistance allemandes. Les troupes allemandes étaient alors affamées et décimées. Le 31 janvier 1943, une partie de la VIème armée capitula. Le 2 février 1943, Paulus et les restes de son armée se rendirent au Haut Commandement Soviétique.
La Bataille de Stalingrad était finie. Les Russes firent 94 000 prisonniers (à peine 5% reviendront vivants après la guerre, les derniers survivants furent libérés en 1955).
La bataille de Stalingrad avait fait 140 000 tués ou blessés.
Les Russes avaient perdu 200 000 hommes.
Cette terrible défaite marqua profondément le peuple allemand qui fut maintenu dans l'ignorance de la situation jusqu'à la fin tragique. Ainsi, lors du Nöel 1942, la radio allemande diffusait des chants de Noël en direct de Stalingrad.
En fait, il s'agissait d'un enregistrement effectué à Berlin. Cette nuit là,
1 224 soldats allemands mouraient à Stalingrad.
Hitler perdait la Volga et le Caucase. Désormais, la guerre à l'Est était perdue. Une autre terrible défaite allait bientôt suivre...
Dernière édition par HistoQuiz le 30 Mar 2004, 12:31, édité 1 fois.


 

Voir le Blog de HistoQuiz : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Nimitz  Nouveau message 30 Mar 2004, 12:31

C'est pas mal non plus Pierre!!! :lol: :lol:

Je pense quand même poursuivre avec les détails mon récit de cette bataille capitale
Personne par la guerre ne devient grand
Maître Yoda

Image

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 432
Inscription: 29 Déc 2003, 16:10
Localisation: France
Région: Sud-Ouest
Pays: France

Voir le Blog de Nimitz : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de HistoQuiz  Nouveau message 30 Mar 2004, 12:32

Faites, mon ami, faites !!!! :D


 

Voir le Blog de HistoQuiz : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de babou  Nouveau message 05 Avr 2004, 19:11

Bravo nimitz pour ta description de la bataille! Mais une petite question sur les unités russes du début de la bataille. Tu parles de la 62ème armée, mais la 64ème armée, ne participait t'elle pas aux réjouissances :?:


 

Voir le Blog de babou : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Nimitz  Nouveau message 06 Avr 2004, 07:50

La 64ème armée de Tchoumilov se situait plus au sud (3-4km) aux environs de beretkova et, dans sa majeure partie, ne prit pas part aux combats.
On peut sans hésiter dire que Tchouikov et sa 62ème armée subirent seuls l'offensive allemande et devinrent ainsi le fer de lance de la défense soviétique
Dernière édition par Nimitz le 19 Avr 2004, 15:33, édité 1 fois.
Personne par la guerre ne devient grand
Maître Yoda

Image

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 432
Inscription: 29 Déc 2003, 16:10
Localisation: France
Région: Sud-Ouest
Pays: France

Voir le Blog de Nimitz : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Nimitz  Nouveau message 19 Avr 2004, 15:36

Effectivement, il s'agissait d'une faute de frappe (corrigée) merci!!

Je n'ai hélas pas trouvé les mémoires de Joukov
Personne par la guerre ne devient grand
Maître Yoda

Image

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 432
Inscription: 29 Déc 2003, 16:10
Localisation: France
Région: Sud-Ouest
Pays: France

Voir le Blog de Nimitz : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de blindhammer  Nouveau message 24 Avr 2004, 12:04

bonjour

après avoir lu ces posts tres détaillés et en completant par la lecture d'un livre sur la bataille de stalingrad, peut-on dire que les allemands ont perdu la bataille (alors qu'ils avaient les moyens logistiques) car ils n'ont pas su tenir la colline de mamaïev kourgan qui leur donnait un avantages stratégique important?

Marc


 

Voir le Blog de blindhammer : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de babou  Nouveau message 24 Avr 2004, 19:02

blindhammer a écrit:bonjour

après avoir lu ces posts tres détaillés et en completant par la lecture d'un livre sur la bataille de stalingrad, peut-on dire que les allemands ont perdu la bataille (alors qu'ils avaient les moyens logistiques) car ils n'ont pas su tenir la colline de mamaïev kourgan qui leur donnait un avantages stratégique important?

Marc



je ne crois pas que l'on peut limiter la perte de la bataille de stalingrad à la prise er à la tenue de la colline mamaiev.
En fait plusieurs raisons y président :
- Le fait que hitler ait divisé son corps d'attaque sud en 2. Une moitié dans le Kouban et le caucase, une moitié sur stalingrad. Cela a entrainé un manque d'effectifs qui a obligé Paulus a faire tenir ses flancs par des troupes roumaines et italiennes qui étaient de moindre bonne qualité.
- La WHERMACHT qui jusque là s'était battue dans une guerre de mouvement où sa supériorité technique et tactique trouvait à s'affirmer, se trouvait dans l'obligation de se battre dans des combats de rue où la hargne, le courage, la ténacité comptaient plus que l'habileté "professionnelle". Les chars allemands se touvaient ainsi piégés dans les rues de stalingrad, a la merci de simples coktails molotovs, sans trouver les étendues qui leur permettrait de manoeuvrer et de se déployer
- la non prise en compte par Hitler et l'OKW des informations sur les 200 divisions que JOUKOV devait lancer contre PAULUS.
- l'interdiction faite par Hitler à la 6ème armée de forcer le blocus et de quitter Stalingrad alors qu'elle le pouvait encore.

Cependant même si aucune de ces erreurs n'avait été faite, je suis et reste persuadé que l'allemagne ne pouvait pas gagner la guerre. Elle n'en avait vraiment pas les moyens. La guerre aurait simplement duré 1 an ou 2 de plus.


 

Voir le Blog de babou : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de blindhammer  Nouveau message 25 Avr 2004, 12:43

Merci pour ces précisions très interessantes :D


 

Voir le Blog de blindhammer : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LE FRONT DE L'EST




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Ce que les services secrets français savaient sur l'Allemagne nazie 
il y a 28 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Hitler pouvait-il gagner la guerre ? 
il y a 30 minutes
par: Dog Red 
    dans:  Une lettre adressé au père d'Anne Frank vendue 9500 euros. 
il y a 46 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
Aujourd’hui, 16:18
par: Dog Red 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 15:49
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 15:43
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Marceline Loridan-Ivens Titre de son film 
Aujourd’hui, 15:11
par: betacam 
    dans:  forum 
Aujourd’hui, 14:57
par: betacam 
    dans:  Cuirassé Bretagne Recherche au sujet de mon grand père 
Aujourd’hui, 14:16
par: Didier 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 11:41
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Semantic Visions et 12 invités


Scroll