Connexion  •  M’enregistrer

Varsovie, des nouveaux documents

Après l'opération Barbarossa, les forces de l'Axe contraignent l'URSS au repli.
Après une série de succès, l'Allemagne s'enlisera progressivement puis cédera à Stalingrad et à Koursk.
MODÉRATEURS: Marc_91, alfa1965

Nouveau message Post Numéro: 81  Nouveau message de Borovic  Nouveau message 17 Sep 2008, 19:53

La premiére nuit des PO-2 sur Varsovie :

.... Apres leur traversée de la Vistule, la nuit du 12 au 13 septembre, les deux agents "Helena" et "Ewa" sont conduites à l'E.M. de Rokossowski où elles rendent compte de la situation à Varsovie et font la demande de soutient aérien. Rokossowski - certainement avec l'aval de Moscou - ordonne au général Sergiusz Rudenko, Cdt la 6iéme armée aérienne, d'organiser les premiers larguages. L'organisation des plans de vol est confiée au pilote Il-2 S. Borszczow qui a déja survolé Varsovie. 5 emplacements sont définis pour la nuit du 13, balisage avec des bidons enflammés :
- Zoliborz (places Lelewel et Wilson)
- Srodmiescie - secteur nord
- Srodmiescie - secteur sud (rues Marszalkowski et Hozej)
- Gorni Czerniakow : ....... attribué au 2 Rg "Krakow" polonais
- Mokotow

.... Les 15 PO-2 polonais a/o d'Aleksander Danielak et les 70 PO-2 russes décolleront à 23h30, et largueront 13,2 tonnes de matériels, alt: 150 pieds, se succédant à 2mm. Les appareils effectueront deux missions dans la nuit.
(3,5 t. de matériels divers place des "Trois Croix" pour les PO-2 polonais)

Cordialement
Dernière édition par Borovic le 19 Sep 2008, 18:04, édité 1 fois.

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 382
Inscription: 18 Sep 2006, 19:36
Localisation: Varsovie

Voir le Blog de Borovic : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 82  Nouveau message de MOSCA  Nouveau message 19 Sep 2008, 12:50

Borovic a écrit:
.... Les PO-2 - 1 canon anti-chars 45

....... ces chiffres sont d'origine polonaise et


Bonjour,

Ce canon doit faire partie d'une minorité de charges "parachutées" par les Li-2 et autres DC-3 soviétiques, probablement par le 62e Régiment de Transport de la Garde des GVF. Je vois mal comment un Po-2 pouvant soulever 350-400 kg au mieux, aurait pu embarquer un canon de 1200 kg, en ordre de marche.

Rien de concret sur le "romanesque" Kalouguine, même pas évoqué par Chtemenko, adjoint à l'EM de Rokossovski, dans ses mémoires. Je suppose que son sort à la fin de la guerre n'a pas du être très enviable: au vu qu'un pauvre mitrailleur de Po-2 abattu en avril 45, (CF iremember.ru) à déjà fait plusieurs années de camp pour avoir séjourné 2,5 jours seulement derrière les lignes allemandes, tout en ayant réussi à s'exfiltrer en évitant la capture...
Il n'a pas fait grand chose pour les insurgés de toute manière.

Par contre les sources parlent d'observateurs d'artillerie et d'aviation largués dans Wawa pour désigner les objectifs et corriger les tirs. Ceux de l'AWP ont été récupérés au 28 septembre, soit 5 jours après que le dernier soldat de la 9e DI polonaise n'ait retraversé la vistule dans l'autre sens.

Pouvez vous nous en dire plus sur qui guidait les assauts des VVS à partir du 17 septembre? En effet sur les 5100-5600 missions réalisées par l'aviation soviétique (dont 700 par les WP) à peine 2250 étaient dédiées au transport.

Cordialement,

Mosca
Quand même!

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 355
Inscription: 02 Sep 2008, 22:06
Localisation: Paname

Voir le Blog de MOSCA : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 83  Nouveau message de Borovic  Nouveau message 19 Sep 2008, 16:49

Bonjour,

..... Réglages d'artillerie :

Aviation :
...... Eté 44, "Krakow" ne possédait pas de PO-2NAK. (ils ne recevront cette version qu'à partir d'avril 1945. 5 appareils formant le 17° régiment R.L.K.O.A.). Par contre, je suppose que Rudenko possédait cet "AWACS"

Au sol :(résumé)
...... Le 17 septembre, "Bor-Komorowski" adresse à Rokossowski, via Londres, une demande de soutient radio avec les modalités techniques de mise en oeuvre. 3 officiers radio de AK, "Mak", "Maciek" et "Topola" seront chargés de l'acceuil a/o de "Monter" (avec la présence de Kalugin). Ak enverra également des agents, à la nage, à la rencontre de la 1AWP pour organiser les liaisons polono-polonaises.
...... Le 18 septembre, 3 radiotélégraphistes soviétiques seront parachutés à Zoliborz, place Lelewel pour rétablir de nouvelles liaisons et guider les pilotes de la 9 iéme. Suivront 4 autres hommes de la 9.
Vrais-faux noms de polonais, de soviétiques ou de "popes" , venus soit par les airs, soit à la nage:
- Mjr Latyszonek
- Cpt Ryszard Bialous "Jerzy" (observateur artillerie)
- O. Pawel
- S/Lt Witold Morawski "Witold"
.......Les 26 et 27 setembre : réglage des tirs venant de Praga
.......Le 30 septembre, à 10h30, certains radios traverseront la Vistule pour regagner la rive droite ("Witold")

(ce sujet étant assez pointu et embrouillé - "popes" - qu'il demande beaucoup trop de temps et de recherches)

Les derniers jours, l'activité aérienne de jour comme de nuit était tres importante avec une majorité de missions de bombardement pour les PO-2

Bilan pour "Krakow" : du 23 août à fin octobre : 1989 missions , 2875 heures de vol de guerre, 232,2 t. de bombes larguées pour : 13 batteries d'artillerie, 2 batteries AA, 244 véhicules, 3 blindés, 2 tracteurs, 2 batteries de mortiers, 1 citerne essence, 55 charrettes à cheval, 4 wagons ferrovières, 1 locomotive, 12 projecteurs ..... plus le non homologué.

.... Ben voui : ce canon était peut être démontable (?). Mais il est crédité chez les PO-2. Faudrait l'avis d'un spécialiste

.... Kalugin : sa dépêche est un élément tres tres important. La doc soviétique ne doit pas trop s'étendre sur le CV de ce militaire ... Je chercherai plus tard.

Cordialement

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 382
Inscription: 18 Sep 2006, 19:36
Localisation: Varsovie

Voir le Blog de Borovic : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 84  Nouveau message de MOSCA  Nouveau message 19 Sep 2008, 17:35

Merci

.... Ben voui : ce canon était peut être démontable (?). Mais il est crédité chez les PO-2. Faudrait l'avis d'un spécialiste

.... Kalugin : sa dépêche est un élément tres tres important. La doc soviétique ne doit pas trop s'étendre sur le CV de ce militaire ... Je chercherai plus tard


Même, le canon sans affut pèse 620-650 kg selon qu'il s'agisse d'un 20 Km ou d'un VT 42/43. On peu l'allèger des pèces mobiles: -113 et -149 kilos respectivement, ça ne passe pas quand même. D'autant plus que la charge de 350-400 kg doit être régulièrement répartie entre les ailes et le fuselage. Et encore, faudrait-il qu'il existe un terrain en dur dans les parages, ce qui aux abords de Praga me parait peu probable.

Je sais...C'est un erreur comme il y en a tant dans les archives.

Au final, Kalouguine n'a rien fait en dehors d'envoyer un message...

Je cherche de mon coté.

Mosca
Quand même!

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 355
Inscription: 02 Sep 2008, 22:06
Localisation: Paname

Voir le Blog de MOSCA : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 85  Nouveau message de Borovic  Nouveau message 19 Sep 2008, 18:11

Re,

Canon 45 mm : je ne sais pas. J'ai pas mal de doc sur Wawa, les PO-2, les plans de vol, et les pilotes de "Krakow" dont les récits d'immédiat apres guerre citent tous ce canon largué par les PO-2 soviétiques (centrum, pas Praga). Je demanderai à un Polonais la semaine prochaine. Doit y avoir une astuce

Bon week-end à tous

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 382
Inscription: 18 Sep 2006, 19:36
Localisation: Varsovie

Voir le Blog de Borovic : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 86  Nouveau message de Borovic  Nouveau message 27 Sep 2008, 12:24

Bonjour,

..... Capitaine Konstantin Kalugin :

Un document, nr 02705, apporte quelques informations sur la présence de cet officier soviétique, à Varsovie,avant et durant l'insurrection.

..... Le Lt.Gén. Konstantin Tielegin appartenait au Conseil de Guerre du 1er Front Biélorusse, il était "l'oeil de Moscou" à l'Etat-Major de Rokossowski. Journellement, il téléphonait au Lt.Gén. Ivan Szykin du Bureau Politique de l'Armée Rouge pour rendre compte de la situation sur zone. Ensuite, Szykin faisait suivre ces rapports, en moyenne un tous les deux jours, au Lt.Gén. Alexander Szczerbakow qui les présentait à Staline. Ces rapports, longs et tres détaillés, sont une bonne source d'information sur la situation militaire à Varsovie. L'un d'eux est en partie consacré au Capitaine Konstantin Kalugin. Tielegin reprend un autre rapport écrit par le Lt.Gén. Malinin, chef d'Etat-Major du 1er Front Biélorusse.

Rapport nr 02705 de Malinin en date du 29/9/1944 : (résumé)

......."Le 19/9/1944, apres avoir traversé la ligne de front, le Capitaine de l'Armée Rouge, Kalugin, est arrivé à l'Etat-Major de la 1ére Armée Polonaise (1AWP) du Gén. Berling, qui est déja renseigné sur la personne de Kalugin.
Le Cpt. Kalugin est acompagné aupres du Lt.Gén. Trubnikow qui enregistre ses déclarations :
....... sur les personnes :
Avant la guerre, Kalugin est sorti de deux académies techniques (technologie et motorisation), avant de travailler comme responsable du département "Agitation, Propagande" du Comité de la région de Stalingrad. Durant le conflit, avec le grade de Capitaine, il est affecté à l'Etat-Major d'un régiment d'infanterie et participe aux combats autour de Charkow. Il est fait prisonnier par les Allemands et interné pres de Lublin. Puis, il sera transferré dans un autre camp pres de Berlin.
A leur arrivée dans ce camp, des prisonniers, uniquement volontaires, étaient affectés par les Allemands pour suivre des cours de propagande afin d'oeuvrer au sein des unités Wlasow et dans les autres camps de prisonniers soviétiques.
Kalugin se portera volontaire et suivit deux mois de cours durant lesquels il prendra note des programmes. Notes qu'il expédiera à Mosou.
Le programme de ces cours était dirigé par :
- Zykow : commissaire divisionnaire, affecté aux finances en Carélie
- Zielenkow : commissaire aux armées, secrétaire du Comité de la région de Moscou, collaborateur de Wlasow
- Malyszkin : commissaire de brigade, cours d'idéologie nazie
- Truchin : Maj.Gén., cours de propagande
- Siewostianow : Maj.Gén., inspecteur de la propagande
- Bogdanow : Maj.Gén., inspecteur de la propagande
(...... ect, ect ...... Kalugin livre une liste de noms, tous officiers supérieurs : Poniedielin, Antonow, Pozdniakow, Spiridonow, Ajda, Archimow, Moskwiczew, Kowalczuk rédacteur du journal "Dobrowolec")
A la fin de ses deux mois de cours, Kalugin travaille comme propagandiste dans les différents camps de prisonniers soviétiques et organise en ces lieux des cellules de résistance.
En juin 1944, il arrive à Lublin. Puis, il est envoyé à Varsovie.
.......... sur la situation à Varsovie :
Kalugin, en 9 longs paragraphes - 9 points - décrit la situation militaire et politique de l'insurrection pendant ce mois de septembre 1944.
Point 10 : Kalugin raconte comment il a quitté Varsovie le 19/9/1944

A la fin de sa déposition, Kalugin est affecté comme Lt.Col. à la 1AWP

Signé : Lt.Gén. Malinin


Dans les faits :
Kalugin, apres ses déclarations faites aupres de Trubnikow, a été mis sous la responsabilité du Gén. Nikolaj Bulganin, détaché aupres de PKWN. Kalugin sera expédié à Moscou.
Il sera condamné à 10 ans de prison et libéré en 1955
Le Capitaine Konstantin Kalugin sera réhabilité en 1967

L'histoire de Kalugin est un élément important de l'insurrection de Varsovie
- Comment AK a-t-elle pu laisser un officier soviétique, déclaré, expédié par Rokossowski au sein même de son Etat-Major ?. En plus, rattaché aux liaisons radios
- Quelle est l'importance du rôle joué par Kalugin ? comme par exemple dans l'interdiction de l'accés au territoire soviétique pour les avions alliés (fin juillet, début août 1944, le Gén. Sosabowski réclamait sans relâche que sa brigade parachutiste soit larguée dans la forêt de Kampinos, à coté de Varsovie. Roosevelt refusera de prêter 2/300 C.47 car Staline refusait leur point de ravitaillement en URSS)
-Comment dire que Staline ne savait pas ce qui se passait à Varsovie? alors qu'il avait, en la personne de Kalugin, un fauteuil dans le bureau de "Bor-Komorowski".
-La dépêche du 7 août : une manipulation de Staline ?

Et combien d'autres questions à Kalugin !!!

Bon week-end !

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 382
Inscription: 18 Sep 2006, 19:36
Localisation: Varsovie

Voir le Blog de Borovic : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 87  Nouveau message de Borovic  Nouveau message 01 Oct 2008, 20:10

Encerclement de Varsovie : Plan Rokossowski

..... En juillet 1944, le 1er Front Biélorusse entre en Pologne avec comme objectif la prise de Varsovie. Les généraux Rokossowski (Cdt 1er FB) et Zacharow (Cdt 2iéme FB) projettent un plan d'encerclement par l'ouest de la capitale polonaise. Sur ordre de Staline, le déroulement du plan opérationnel sera stoppé fin juillet 1944. Le 8 août, Rokossowski propose de redémarrer ce même plan de marche . Moscou refusera.

............................ 4 juillet 1944 :

Directives du Haut Commandement nr 220127 du 4/7/1944 relatives à la progression de l'aile droite du 1er FB. (secteur du Bug)
Au Commandement du 1er FB
L'Etat-Major du Haut Commandement ordonne :
1°/ L'aile droite du 1er FB, composé des 48, 65, 28 et 61 armées, 1 et 9 corps blindés, 1 corps mécanisé, 4 corps de cavalerie de la garde, développera son offensive en portant l'effort principal sur l'axe Baranowicze, Brzesc. En premier, l'encerclement de Baranowicze, Luniniec sera réalisé au plus tard les 10-12 juillet 1944, et précisément les secteurs de Slonom, de la riviére Mara et Pinsk. Les objectifs sont de prendre Brzesc, occuper et tenir la rive ouest du Bug.
2°/ A partir du 4 juillet, 24h00, avec le 2iéme FB, établir la ligne de séparation suivante : dans les secteurs de Swislocz actuel, plus tard Osipowicze : Bielaja Luza, Zelwa, Swislocz, Suraz puis les secteurs attribués au 2iéme FB : Osipowicze, Gorodieja et Molczadz
3°/ La responsabilité des séparations avec le 2iéme FB sera sous le commandement du 1er FB
Etat-Major du Haut Commandement, 4 juillet 1944, 01h00, nr 220127
(Archive op. 178542, vol. 12, page 320)

Directives du Haut Commandement nr 220131 du 4/7/1944 relatives à la progression du 2iéme FB. (secteur Bialystock)
Au Commandement du 2iéme FB
L'Etat-Major du Haut Commandement ordonne :
1°/ Le 2iéme FB composé des 50, 49 et 3 armées développera son offensive principale en direction de Nowogrodek, Wolkowysk et Bialystock. En premier, l'encerclement du secteur de Nowogrodek sera réalisé au plus tard les 12-16 juillet 1944, ainsi que la prise du secteur des riviéres Niemen et Molczadz. En second l'encerclement de Wolkowysk et la progression en direction de Bialystock.
2°/ A partir du 4 juillet 1944, 24h00, avec le 3iéme FB, établir la ligne de séparation suivante : dans le secteur de Minsk actuel vers Kamien, Nikolajew, Dokudowo, Ostrino et Grodno. Puis, les secteurs attribués au 3iéme FB. Au 1er FB, du secteur de Swislocz actuel vers Osipowicze, Bielaja Luza, Gorodieja et Molczadz, Zelwa, Swislocz, Suraz. Tous les secteurs de Osipowicze, Gorodieja et Molczadz attribués au 2iéme FB.
3°/ La responsabilité des séparations avec le 3iéme FB sera sous le Commandement du 2iéme FB.
Etat-Major du Haut Commandement, 4 juillet 1944, 01h00, nr 220131
(Archive op. 178542, vol. 12, page 324)

............................. 8 août 1944 :

Rapport du 8 août 1944 des Commandants des 1er et 2iéme FB au Haut Commandement pour avis sur le projet opérationnel sur le secteur de Varsovie.
Au Commandant en chef d'Union Soviétique, le Camarade ..........
Rapport concernant les opérations du 1er FB et le projet tactique pour Varsovie



Image


1°/ Le front des opérations "Varsovie" pourra démarrer lorsque les armées de l'aile droite seront sur les berges de la Narew et lorsque elles auront installé une tête de pont sur la rive ouest dans les secteurs de Pultusk, Serok. Ces armées sont actuellement à 120 kms de la Narew; 10 jours seront nécessaire pour parcourir cette distance. Les opérations des armées de l'aile droite pourront avoir lieu du 10 au 20 août 1944 avec comme objectif la Narew.
2°/ Actuellement, l'aile gauche du front a engagé ses forces, les 69 armée, 8 armée de la Garde, 7 corps de cavalerie de la Garde et 11 corps blindé, dans des opérations locales avec comme objectif l'élargissement des têtes de pont sur la Vistule en vue de perçées à Warka, Stroniec, Radom et Wierzbica.
Pour réaliser cette opération, la 1 armée blindée de Katukow sera transférée du 1er Front Ukrainien au 1er FB et fera mouvement depuis le secteur Opatow vers Ostrowiec, Sienno dans un mouvement vers le nord avec comme objectifs : Zwolen, Radom, dans le but de soutenir les 69 armée, 8 armée de la Garde, 7 corps de cavalerie de la Garde, 11 corps blindé et de percer les défenses ennemies
Au sud, les 1er FB et 1er FU définiront comme ligne de séparation les secteurs : Krasnystaw, la riviére Ilzanka, Opoczno, Piotrkow. Cette opération aura comme objectif l'écrasement des forces ennemies qui font face à l'aile gauche du 1er FB et de renforcer celui-çi dans son offensive sur
Radom.
3°/ Sitôt que l'aile droite du Front Bielorusse aura atteint le secteur de la Narew et que les forces de l'aile gauche seront à Warka, Sromiec, Radom, Wierzbica, les armées auront besoin de 5 jours pour transférer l'aviation, les tracteurs d'artillerie et l'arriére-garde ainsi que les stocks de munitions, les charges propulsées et les carburants.
4°/ Conscient du temps nécessaire à leur réalisation, les opérations autour de Varsovie devront débuter au plus tard le 25 août 1944 afin que toutes les forces puissent établir une ligne de front : Ciechanow, Plonsk, Wysogrod, Sochaczew, Skierniewice, Tomaszow "et occuper Varsovie"*.
Au nord de la Vistule, l'aile droite sera composée des 3 (trois) armées, 1 corps blindé et 1 corps de cavalerie; au sud de la Vistule, l'aile gauche sera composée des 69 armée, 8 armée de la Garde, 1 et 2 armées blindées, deux corps de cavalerie, un corps blindé et une armée détachée de l'aile droite du 1er FU
Durant cette opération, la 1 armée polonaise progressera rive ouest de la Vistule avec comme objectif la maitrise de Varsovie en étant associée aux troupes de l'aile droite et du centre
5°/ Le rapport çi-dessus, s'il convient, nécessite l'approbation de nos réflexions sur les opérations futures de l'offensive du 1er FB et du calcul du temps nécessaire pour les exécuter.
Signé : Zarow**, Rumiancew***
8 août 1944, 20h05, nr 00806/op
(Archive op. 2307,vol.233, doc.34, page 1 et 2)


* "et occuper Varsovie" : a été rajouté sur le document original
** Zarow est le pseudonyme de G. Zacharow
*** Rumiancew est le pseudonyme de K. Rokossowski



.......................................1973

..... En 1973, dans ses mémoires "Du devoir du soldat", Rokossowski écrit :
"..... La tragédie de Varsovie ne m'a pas apporté la paix. Etre conscient du fait que je ne pouvais mettre en oeuvre de grandes opérations pour aider l'insurrection, m'a été un fardeau.
A cette époque, Staline me parlait au téléphone. Je lui ai adressé un rapport sur la situation du Front et ce qui se rapporte à Varsovie. Staline m'a demandé si le Front et l'armée étaient en mesure d'effectuer immédiatement les opérations pour la libération de Varsovie. Plus tard, la réponse négative me demandera de fournir toute l'aide possible aux insurgés pour alléger leur situation"
MAIS :
La question de l'aide à apporter aux insurgés passera sous la responsabilité du général Siergiej Sztemienko, de l'Etat-Major de l'Armée Rouge . Les premiers largages n'auront lieu que mi-septembre ............

Notes :
4 juillet 1944 :
...... ces deux messages indiquent qu'à partir des positions de départ en Biélorussie et les lignes de séparations Est/Ouest que, le 18 juillet, la progresion du 1er FB se divise en deux ailes (droite/nord = Bielsk Podlaska, Chechanowiec, Narew et gauche/sud = Chelm, Lublin, Deblin) avec comme objectifs le nord et le sud (environ 40 kms) de Varsovie. Le centre, en retrait se chargera d'encercler successivement les divisions allemandes positionnées face à l'Est à la hauteur de Varsovie (19 Div.Blindée, "Wiking" et "Totenkopf" qui perdront 15 000 KIA et 2 000 POW)
Derniére semaine de juillet/ premiére semaine d'août, la situation est particuliérement favorable pour les Soviétiques :
- Si l'aile droite est manifestement en retard, celui-çi sera compensé par le temps nécessaire à l'aile gauche pour remonter vers le nord apres avoir franchi la Vistule au sud de Varsovie (Grojec = ville pivot)
- La défense allemande est complétement désorganisée : pas de lignes de défense solides, unités en retraite, "H.G." et 45 Div.Gr. en transit, insurrection à Varsovie, forces peu homogénes composées de bric et de broc (polices diverses, volontaires étrangers, réservistes hongrois ou de la III Volkslist, engagés de force comme les "Malgres-Nous', ect ...) et les attaques de AK et AL
8 août 1944
........ Rokossowski représente son plan d'encerclement à Staline. On peut toujours mettre en doute sa faisabilité (problémes de logistique), mais je préfére tenir compte de la capacité opérationnelle des officiers du 1er FB : Rokossowski, Bojkow, Tielegin, Malinin et Rudenko semblent presenter certaines garanties de sérieux dans l'analyse de l'état réellement offensif de leurs unités, en munitions ou carburants.
L'encerclement de Varsovie était également à l'ordre du jour coté allemand, pour preuve la "ballade" de la 19 Div.Blindée : 29-30 juillet, elle évite de justesse l'encerclement à Wyszkow grâce à l'arrivée de la "H.G."; 1-2 août, repli sur Radzymin; 4 août, traversée de la Vistule et de Varsovie pour se positionner à Grojec face à la 8 Ar. Gd (pointe aile gauche), puis descente à Radom, pour finalement remonter le 1er septembre à Varsovie pour combattre l'insurrection. Son positionnement dans l'urgence face à Warka/Magnuszew montre que l'OKW attend l'attaque de Rokossowski au sud.
Mi-août, coté allemand, le général Vormann - AOK, 64802/24- peut opposer, en blindés : 26 pour la "H.G.", 56 pour la 19 Div.Blindée et 17 pour la "Wiking" en état de combattre (pas d'état pour la "Totenkopf")


Deux fois, le plan Rokossowski a été annulé. Son défaut : il ne tient pas compte des ambitions de Staline, imposer le communisme en Pologne en éliminant physiquement l'opposition. Le politique prend le pas sur le militaire

Ce plan n'est pas une invention de la Polonia de Londres. Je l'ai trouvé dans une doc de 1988, une étude réalisée par un officier de l'armée populaire polonaise.

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 382
Inscription: 18 Sep 2006, 19:36
Localisation: Varsovie

Voir le Blog de Borovic : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 88  Nouveau message de hell on wheels  Nouveau message 01 Oct 2008, 20:18

Bonjour Borovic,

A la lecture de tes posts, une idée, plutôt une proposition, m'est venue (oui cela m'arrive encore de temps à autre.... :mrgreen: :mrgreen: ). A l'évidence tu maîtrises ce sujet (et bien d'autres ! ;) ). Est-ce que tu serais partant pour écrire un article dpour l'Histomag sur ce sujet ou sur un autre d'ailleurs ?
Amicalement
How


 

Voir le Blog de hell on wheels : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 89  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 01 Oct 2008, 20:20

Salut How,
J'avais déjà proposé cela à Boro, mais il est dans l'expectative.
Boro est un homme fort occupé à Warszawa
Amicalement
Prosper :cheers:
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66086
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 90  Nouveau message de MOSCA  Nouveau message 02 Oct 2008, 16:54

Bonjour Borovic

L'histoire de Kalugin est un élément important de l'insurrection de Varsovie...
- Quelle est l'importance du rôle joué par Kalugin ?
-...300 C-47...


Je ne dénigre absolument pas le rôle historique joué par cet officier lors des évènements. Mais je ne suis pas historien et raisonne en fonction de ma culture scientifique et technique, d'officier de reserve d'artillerie que j'ai été.

Pour moi, un obus de 45 vaut largement un Kalouguine, voire dix Kalouguine sur le terrain surtout si on a le canon qui va avec.
Avez vous trouvé qque chose sur le sujet, au fait?

Pratiquement Kalouguine n'a été d'aucune utilité, en raison de la mauvaise volonté évidente de Staline. Techniquement, un soutien aérien au profit des insurgés était possible dès le mois d'Août et même Juillet , pour peu qu'il y en ait eu envie...Et ce, quelque soit la situation au sol.

Là dessus, tout le monde devrait être d'accord, au moins. :cheers:

Quelques liens bouleversants: quel courage! C'était autre chose que les exploits des résistants de la dernière heure, tout juste capables de raser les femmes. Que ceux qui se sentent morveux....

http://www.youtube.com/watch?v=A_sp2PLK ... re=related

http://www.youtube.com/watch?v=RXIOkdJJlwg
Quand même!

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 355
Inscription: 02 Sep 2008, 22:06
Localisation: Paname

Voir le Blog de MOSCA : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LE FRONT DE L'EST




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 33 minutes
par: iffig 
    dans:  266 Infanterie Division 
il y a 34 minutes
par: yannig du 22 
    dans:  12ème régiment de chasseurs à cheval en 1945-1946 
Aujourd’hui, 18:25
par: brehon 
    dans:  antenne du consulat américain à Lyon 1942-1944 
Aujourd’hui, 18:20
par: pigeon38 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 16:24
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Organisation du Gross-Paris 
Aujourd’hui, 15:46
par: tistou48 
    dans:  Jean Piat 
Aujourd’hui, 15:28
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  un lien sur la LVF.... 
Aujourd’hui, 14:48
par: pierma 
    dans:  Marceline Loridan-Ivens 
Aujourd’hui, 14:43
par: GBW067 
    dans:  L'armée polonaise 1939-1945 
Aujourd’hui, 14:41
par: iffig 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités


Scroll