Connexion  •  M’enregistrer

Aide anglo-américaine aux Soviétiques

Après l'opération Barbarossa, les forces de l'Axe contraignent l'URSS au repli.
Après une série de succès, l'Allemagne s'enlisera progressivement puis cédera à Stalingrad et à Koursk.
MODÉRATEURS: Marc_91, alfa1965

Re: Aide anglo-américaine aux Soviétiques

Nouveau message Post Numéro: 151  Nouveau message de tietie007  Nouveau message 14 Nov 2008, 11:59

Dans La bataille de Moscou, d'Andrew Nagorski, Editions Le Fallois, 2008, page 168, l'auteur précise que dès le 13 juillet 1914, le très soviétophile Colonel Faymonville, ancien attaché militaire à l'ambassade des Etats-Unis à Moscou, et grand admirateur de Staline avec l'ex-ambassadeur Joseph Davies, se trouve affecté à la Division Air Reports, à Washington, chargé de superviser l'application de Prêt-Bail vers l'URSS.
Fin juillet 1941, le non moins soviétophile Harry Hopkins s'envole pour Moscou pour discuter le bout de gras avec Staline. Le Petit Père des Peules lui fit grande impression et le conseiller de Roosevelt fut persuadé, après cet entretien, que l'armée rouge résisterait la Wehrmacht. Hopkins se rallia alors au fait que les USA devait soutenir l'effort de guerre soviétique sans condition. Lors de ce passage éclair dans la capitale soviétique, Nagorski raconte que Hopkins eut un désaccord avec l'attaché militaire de l'ambassade, un certain Yeaton, qui exposait ses doutes quant aux méthodes du géorgien.


 

Voir le Blog de tietie007 : cliquez ici


Re: Aide anglo-américaine aux Soviétiques

Nouveau message Post Numéro: 152  Nouveau message de carlo  Nouveau message 14 Nov 2008, 12:19

Heureusement qu'il y a eu tous ces "soviétophiles" aux Etats-Unis pour faire confiance à Staline! S'il n'y avait eu que des Lindbergh et des Ford, où serions-nous aujourd'hui? Dans le reichprotectorat de Neustrie-Aquitaine (en fait Aix-en-Provence serait peut-être italienne et Bruxelles j'ose à peine imaginer)? Ou dans une RSS quelconque (finalement le lend-lease n'était pas nécessaire...)?
Отребью человечества
Сколотим крепкий гроб!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2125
Inscription: 13 Oct 2007, 11:33
Localisation: Bruxelles

Voir le Blog de carlo : cliquez ici


Re: Aide anglo-américaine aux Soviétiques

Nouveau message Post Numéro: 153  Nouveau message de tietie007  Nouveau message 14 Nov 2008, 13:02

carlo a écrit:Heureusement qu'il y a eu tous ces "soviétophiles" aux Etats-Unis pour faire confiance à Staline! S'il n'y avait eu que des Lindbergh et des Ford, où serions-nous aujourd'hui? Dans le reichprotectorat de Neustrie-Aquitaine (en fait Aix-en-Provence serait peut-être italienne et Bruxelles j'ose à peine imaginer)? Ou dans une RSS quelconque (finalement le lend-lease n'était pas nécessaire...)?


La mouvance anti-soviétique, aux USA, existait bien, avec notamment le Comité America First, mais qui n'était pas au pouvoir. En ce qui concerne Ford, je ne vais pas encore remettre le topo que j'ai fait sur lui. Ford était férocement anci-communiste mais tout aussi férocement anti-etablisment, et malgré son argent, il perdit les deux élections dans laquelle il s'engea.
Dans l'entourage de Roosevelt, Edgar J.Hoover et Truman étaient anti-communistes, mais Roosevelt a toujours eu des préjugés favorables à l'URSS, comme je le précise dans un autre topic et il s'entoura de conseillers plutôt soviétophiles comme l'ancien ambassadeur à Moscou, Joseph Davies ou Harry Hopkins.


 

Voir le Blog de tietie007 : cliquez ici


Re:

Nouveau message Post Numéro: 154  Nouveau message de MOSCA  Nouveau message 14 Nov 2008, 15:16

OOOuuuPS !
J'avais pas vu:

Daniel Laurent a écrit:
Selon le site http://ww2bodycount.netfirms.com/ , les USA ont eut 295 000 soldats tues, l'URSS 13 600 000, donc le sang est bien la, avec tout le respect du a chacun de ces morts.
Les pertes dont tu parle sont civiles, pas militaires (Plus de 7 millions de civils morts, selon le meme site).


Non Daniel, NON!!!! On ne peut plus laisser trainer ça!

C'est une grosse :censored: co....e, erreur pardon, qui traine depuis des années dans tous les manels et les sites. Les chiffres officiels sont bel et bien:

7500-7700 mille militaires
13 600 mille civils
C'est la fourchette basse de 1949 avec 21 millions

Actuellement on a:
10500 mille militaires
15700 milles civils
C'est la fourchette haute à 27 millions de morts.

Les chiffres de la STAVKA donnent 10.8 millions de pertes définitives dont (4,69 millions de disparus) pour juillet 45.
On comptant les disparus retrouvés en 42-45, les pertes démographiques de l'armée soviétique sont comprises dans l'intervalle 7.7 - 9.9 millions de morts.

Actuellement, l'estimation est à la baisse, les chiffres de la STAVKA insuffisament compilés (donc faux) comprennent des doublons, des triplons et même des quintuplons! Plus forts que Jesus les soviéts! Il n'a ressuscité qu'une seule fois lui...

Etrangement, les communistes n'on pas beaucoup menti, sur ce coup là. C'est plutôt une bonne nouvelle.

MOSCA
Quand même!

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 355
Inscription: 02 Sep 2008, 22:06
Localisation: Paname

Voir le Blog de MOSCA : cliquez ici


Re: Aide anglo-américaine aux Soviétiques

Nouveau message Post Numéro: 155  Nouveau message de MOSCA  Nouveau message 14 Nov 2008, 18:16

Bonsoir,
tietie007 a écrit:Dans La bataille de Moscou, d'Andrew Nagorski, Editions Le Fallois, 2008, page 168,
Fin juillet 1941, le non moins soviétophile Harry Hopkins s'envole pour Moscou pour discuter le bout de gras avec Staline.


Dans Tanki-Lend Leasa, de Kolomietz et Moschanski Exprint 2000 Moscou:
http://g.foto.radikal.ru/0610/5384df7868bc.jpg

Au soir du 22 juin W Churchill à la BBC "Nous allons aider la Russie et le peuple russe dans toute la mesure de nos moyens". Le 24 juin le Gvt des Etats Unis exprime le désir de soutenir l'URSS dans sa lutte contre l'envahisseur nazi. Reste plus qu' a regler les modalités. La dépression nerveuse de Staline et la bureaucratie soviétique vont cependant faire (un peu) trainer les choses...

Cordialement,

MOSCA
Quand même!

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 355
Inscription: 02 Sep 2008, 22:06
Localisation: Paname

Voir le Blog de MOSCA : cliquez ici


Re: Aide anglo-américaine aux Soviétiques

Nouveau message Post Numéro: 156  Nouveau message de tietie007  Nouveau message 14 Nov 2008, 18:30

MOSCA a écrit:Bonsoir,
tietie007 a écrit:Dans La bataille de Moscou, d'Andrew Nagorski, Editions Le Fallois, 2008, page 168,
Fin juillet 1941, le non moins soviétophile Harry Hopkins s'envole pour Moscou pour discuter le bout de gras avec Staline.


Dans Tanki-Lend Leasa, de Kolomietz et Moschanski Exprint 2000 Moscou:
http://g.foto.radikal.ru/0610/5384df7868bc.jpg

Au soir du 22 juin W Churchill à la BBC "Nous allons aider la Russie et le peuple russe dans toute la mesure de nos moyens". Le 24 juin le Gvt des Etats Unis exprime le désir de soutenir l'URSS dans sa lutte contre l'envahisseur nazi. Reste plus qu' a regler les modalités. La dépression nerveuse de Staline et la bureaucratie soviétique vont cependant faire (un peu) trainer les choses...

Cordialement,

MOSCA


Dès le 22 juin, Churchill fit diffuser, à la BBC, son vibrant discours déclarant un soutien inconditionnel à l'URSS. Par contre, chose curieuse, Staline et ses lieutenants gardèrent un silence pesant qui ne se rompit que le ... 18 juillet !! Presque un mois plus tard ! La première lettre du Petit Père des Peuple au premier ministre anglais, le remerciait de son discours et lui demandait, illico presto, d'ouvrir un second front sur le Continent !
Ce retard à l'allumage, au niveau de la réponse soviétique à l'aide anglaise, pourrait-elle s'expliquer par le fameux abattement stalinien à l'annonce de l'invasion allemande ?


 

Voir le Blog de tietie007 : cliquez ici


Re: Aide anglo-américaine aux Soviétiques

Nouveau message Post Numéro: 157  Nouveau message de carlo  Nouveau message 14 Nov 2008, 20:53

MOSCA a écrit:Au soir du 22 juin W Churchill à la BBC "Nous allons aider la Russie et le peuple russe dans toute la mesure de nos moyens". Le 24 juin le Gvt des Etats Unis exprime le désir de soutenir l'URSS dans sa lutte contre l'envahisseur nazi. Reste plus qu' a regler les modalités. La dépression nerveuse de Staline et la bureaucratie soviétique vont cependant faire (un peu) trainer les choses...

MOSCA


tietie007 a écrit:Ce retard à l'allumage, au niveau de la réponse soviétique à l'aide anglaise, pourrait-elle s'expliquer par le fameux abattement stalinien à l'annonce de l'invasion allemande ?


La dépression nerveuse de Staline... Khrouchtchev avait en son temps et sans trop de précisions insisté sur cette déprime de Staline pour expliquer, en partie, le début catastrophique de la guerre. Si Khrouchtchev avait laissé entendre plusieurs longues journées, d'autres parlent d'une dizaine de jours (Ellenstein), Volkogonov parle de plusieurs jours, sans trop de précisions à vrai dire. Montefiore parle de deux jours de prostration, le 29 et le 30, deux jours où selon le registre, il ne s'est pas rendu au Kremlin. Cependant Volkogonov parle de deux apparitions de Staline au ministère de la Défense le 29. Et le 30, c'est la date de la création du ГКО. Il est évident que Staline à prit le contrecoup de l'attaque dans les jours qui ont suivit, Molotov décrit des périodes d'abattement. Mais rien de suffisamment long et grave pour perturber la direction du pays, ce que corrobore en fait Montefiore qui soupçonne dans cette déprime, une manœuvre de Staline. Même Wiki le dit en se basant sur le bouquin de J.-J. Marie:
Wikipedia a écrit:Contrairement à la légende longtemps répandue, Staline ne s'est pas effondré psychologiquement devant la trahison d'Hitler, ni n'est resté plusieurs jours prostré et incapable de réagir. Les archives et les témoignages concordent aujourd'hui à prouver qu'il fut à son poste nuit et jour pendant la première semaine d'invasion, et qu'il prit aussitôt des mesures radicales, avec un bonheur très inégal[27].


A mon avis, les propositions anglo-saxonnes, si elles ont un effet très positif sur le moral de la direction soviétique (Molotov témoigne de leur importance) ne sont pas vraiment prioritaires en matière de traitement.
Отребью человечества
Сколотим крепкий гроб!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2125
Inscription: 13 Oct 2007, 11:33
Localisation: Bruxelles

Voir le Blog de carlo : cliquez ici


Re: Aide anglo-américaine aux Soviétiques

Nouveau message Post Numéro: 158  Nouveau message de tietie007  Nouveau message 14 Nov 2008, 22:07

Je ne sais plus dans quel article ou livre j'ai lu ça (il faudrait que je plonge dans mes archives numériques ...) ...mais il me semble avoir que l'agenda de Staline, juste après l'attaque allemande, était fort rempli, ce qui dément la thèse de l'apathie stalinienne après le début de Barbarossa.


 

Voir le Blog de tietie007 : cliquez ici


Re: Aide anglo-américaine aux Soviétiques

Nouveau message Post Numéro: 159  Nouveau message de carlo  Nouveau message 15 Nov 2008, 10:34

Ben oui, le fameux "discours secret" de Khrouchtchev est une source intarissable de bobards et il a servit de base pour notre connaissance de Staline pendant quelques décennies, ça laisse des traces... Je pense d'ailleurs que l'étonnant panégyrique de Staline (le fameux "He found Russia working with wooden ploughs and left it equipped with atomic piles") que fit Churchill le 21 décembre 1959 était une sorte de réponse aux énormités énoncées par Khrouchtchev.

Edit: J'avais lu récemment ce discours dans un livre (je ne retrouve plus lequel) et j'avais trouvé cet extrait après une rapide recherche sur internet, en faisant cette recherche l'une ou l'autre chose m'avait intrigué et j'ai fait aujourd'hui une recherche plus approfondie et à ma grande confusion, il me paraît évident que cette citation est un faux, d'après des sites russes, il daterait de la fin des années 80 et aurait prit naissance dans la mouvance néo-stalinienne. Donc acte, la citation ci-dessus est plutôt à attribuer à Issac Deutscher, c'est moins drôle que Churchill, il faut l'admettre.
Dernière édition par carlo le 20 Nov 2008, 19:09, édité 1 fois.
Отребью человечества
Сколотим крепкий гроб!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2125
Inscription: 13 Oct 2007, 11:33
Localisation: Bruxelles

Voir le Blog de carlo : cliquez ici


Re: Aide anglo-américaine aux Soviétiques

Nouveau message Post Numéro: 160  Nouveau message de tietie007  Nouveau message 15 Nov 2008, 11:22

carlo a écrit:Ben oui, le fameux "discours secret" de Khrouchtchev est une source intarissable de bobards et il a servit de base pour notre connaissance de Staline pendant quelques décennies, ça laisse des traces... Je pense d'ailleurs que l'étonnant panégyrique de Staline (le fameux "He found Russia working with wooden ploughs and left it equipped with atomic piles") que fit Churchill le 21 décembre 1959 était une sorte de réponse aux énormités énoncées par Khrouchtchev.


C'est à dire les énormités énoncées par Khrouchtchev ?


 

Voir le Blog de tietie007 : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LE FRONT DE L'EST




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
il y a 5 minutes
par: NIALA 
    dans:  1e DB Polonaise 
il y a 17 minutes
par: Hussard ailé 
    dans:  Armée Royale Yougoslave : ses uniformes 
il y a 17 minutes
par: iffig 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 12:48
par: François 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DEFAITE LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
Aujourd’hui, 12:10
par: Eric Denis 
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
Aujourd’hui, 11:03
par: gibraltar114 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 10:52
par: iffig 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 23:06
par: François 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 20:37
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Hitler pouvait-il gagner la guerre ? 
Hier, 18:27
par: Loïc Charpentier 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Semantic Visions et 11 invités


Scroll