Connexion  •  M’enregistrer

Pourquoi Staline réclame-t-il l'ouverture d'un second front?

Après l'opération Barbarossa, les forces de l'Axe contraignent l'URSS au repli.
Après une série de succès, l'Allemagne s'enlisera progressivement puis cédera à Stalingrad et à Koursk.
MODÉRATEURS: Marc_91, alfa1965

Pourquoi Staline réclame-t-il l'ouverture d'un second front?

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Lettenaire  Nouveau message 07 Juin 2007, 18:28

Bonjour Messieurs,

Une question qui me taraude depuis quelque temps et pour laquelle je n'ai trouvé aucune réponse concluante : pourquoi Staline demande-t-il aux Anglo-Saxons l'ouverture impérative d'un front en Europe occidentale ?

Etant informé de ses moyens de production, des réserves humaines disponibles et du prix qu'elles lui coûtent, sachant pertinemment que l'Allemagne n'a pas l'économie nécessaire pour lui tenir tête (ne serait-ce que d'un point de vue démographique), pourquoi n'a-t-il pas poursuivi son offensive seul jusqu'à Brest ? Pensait-il vraiment que l'URSS ne pouvait fournir cet effort de guerre ?

Au vu des tensions qui allaient éclater en 45 entre les Etats-Unis et l'URSS, n'a-t-il pas laissé passer l'occasion de mettre l'Europe entière dans son escarcelle et changer ainsi la face du monde ? Avec du temps certes et des pertes terribles, n'aurait-il pas pu placer son rideau de fer sur l'Atlantique ?

J'attends impatiemment les éclaircissements que vous allez me fournir.

Paul L.
Dernière édition par Lettenaire le 07 Juin 2007, 20:37, édité 1 fois.


 

Voir le Blog de Lettenaire : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de SLAY49  Nouveau message 07 Juin 2007, 19:40

A partir de la conférence de Téhéran de Novembre 43 au cours de laquelle, le principe de la défaite allemande étant acquis, les alliés ont commencé à préparer l'après-guerre.
A Yalta, en février 45, c'est un Staline triomphant qui a su imposer à Churchill et à un Roosevelt déjà très malade ses zones d'occupation exclusives et celles qui devaient être partagées , tout en faisant de belles promesses sur des élections libres en Pologne et en Tchécoslovaquie qui ne seront jamais tenues... :twisted:
On finira même par lui accorder le prestige du choix de la date de la capitulation. En effet, la veille à Reims, ce n'est qu'une reddition technique limitée à l'Ouest qui a été signée au QG des forces alliées.
Pour ne pas froisser Staline, la reddition sans condition de l'Allemagne sur touts les fronts sera remise le lendemain à Berlin et en grandes pompes par le Maréchal Keitel à Joukov. La France est quasi miraculeusement représentée par de Lattre de Tassigny. Tedder signe pour les Occidentaux. Mais pour toujours, cette victoire sera celle de Staline.
Pour l'URSS, qui déplore des pertes humaines immenses (près de 21 millions de civils et de militaires tués, 2 millions d'invalides) et une économie ruinée, c'est évidemment une victoire chèrement acquise,et donc il ne pouvait continuer jusqu'a Brest...ouf :!:


 

Voir le Blog de SLAY49 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Mac givré  Nouveau message 07 Juin 2007, 20:13

Il faut voir aussi que bien que tous les moyens de l'Axe en Europe étaient tournés sur l'URSS, et que la victoire n'à été à portée de main qu'à partir de 1942 : avant l'URSS devait supporter seule le poids de la lutte en Europe.
Les allemands jusqu'en 1944 n'ont pas renoncés aux grandes offensives comme le montre Koursk, offensives qui même si elles n'étaient pas couronnées de succès au niveau stratégique laminaient les grandes unité de fusiller Soviétique au niveau tactique.

La guerre ne se joue pas que sur le papier : ce n'est pas le tout de dire ils étaient à 1 contre 3 encore faut-il atteindre les objectifs .... La bataille d'Angletterre est un bon exemple de ce type de paradoxe : tout au plus 2000 aviateurs se sont combattus dans la bataille qui à scellé le sort de la seconde guerre mondiale (elle n'est pas la seule d'ailleurs ^^)

quand Staline demande l'ouverture d'un second front la situation n'est pas aussi glamour qu'à la fin de la guerre ;)


 

Voir le Blog de Mac givré : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Yuri67  Nouveau message 08 Juin 2007, 20:01

Si Staline a demandé un second front, ce n'est pas pour rien ...

Bien qu'a partir de Stalingrad et Koursk, les rouges avaient repris globalement le dessus, ils n'etaient pas encore a Berlin ...

C'est vrai que 3/4 des forces allemandes ont toujours été affecté au front Est, meme apres le debarquement de normandie (et non pas outes les forces, on ce comprend Mac givré :D )). A l'Ouest il y avait donc 1/4 des forces, mais souvent, c'etait les meilleurs ... Sans compté que la luftwaffe et la flak etait plus qu'occupé depuis 1942 a protegé les villes allemandes ...

Bref, Staline savait parfaitement ce qu'il fesait je pense ....

La victoire a été sovietiques, en consequence c'est eux qui ont gagne le plus dans l'apres guerre, mais comme vous le dite, une victoire a quelle prix ?

J'ai vu recement que des nouvelles etudes font etat de 26 a 27 millions de morts en URSS, PG, populations civiles, millitaires, etc....


 

Voir le Blog de Yuri67 : cliquez ici


Re:

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Patrick.Fleuridas  Nouveau message 25 Déc 2015, 14:11

SLAY49 a écrit:A partir de la conférence de Téhéran de Novembre 43 au cours de laquelle, le principe de la défaite allemande étant acquis, les alliés ont commencé à préparer l'après-guerre.
A Yalta, en février 45, c'est un Staline triomphant qui a su imposer à Churchill et à un Roosevelt déjà très malade ses zones d'occupation exclusives et celles qui devaient être partagées , tout en faisant de belles promesses sur des élections libres en Pologne et en Tchécoslovaquie qui ne seront jamais tenues... :twisted: (près de 21 millions de civils et de militaires tués, 2 millions d'invalides) et une économie ruinée, c'est évidemment une victoire chèrement acquise,et donc il ne pouvait continuer jusqu'a Brest...ouf :!:



On parle de Yalta, le partage du monde et l'on oubli la conférence de Postdam en juillet 45 à Berlin. C'est la dernière qui réunie les alliés victorieux de l'Allemagne . Les USA vont bientôt enfoncer le clou vis à vis de Staline avec les deux bombes atomiques sur le Japon. Churchill ne sera présent qu'au tout début de la conférence, remplacé par son successeur, Clement Attlee, après des élections perdues, peuple ingrat ! A Postdam, c'est le véritable "dépeçage" de l'Allemagne qui est minutieusement mis au point. les zones d'occupation respectives du territoire dans son ensemble et de Berlin en particulier (sa position géographique à l'Est dans la zone soviétique pose un réel problème qui amènera rapidement au blocus de Berlin puis à l'édification du mur en 1961)
On résume cette conférence à celle des trois D:
D pour Dénazification (démocratisation), enquêtes, interrogatoires, incarcérations, jugements. Il y a beaucoup à dire sur cette dénazification, partiale, et où déjà se dessine la future guerre froide. La course aux savants et technologies allemandes de fin de guerre, l'utilisation des réseaux et organisation de la Gestapo à l'Est pour la future police d'Etat Stazi, la bienveillance à l'Ouest vis à vis des grands industriels participant actifs au réarment puis à l'effort de guerre, alors qu'à L'Est les usines étaient systématiquement déménagées et leurs dirigeants arrêtés.

D pour décentralisation, L’Allemagne n'a plus d’existence en tant que nation, plus de capitale...Les Lands prennent une importance incontournable. Diviser, décentraliser le pays pour mieux aussi le surveiller...

D pour démilitarisation. Toutes les installations militaires sont démantelées. Cela concerne les fortifications (Plus de 17 000 ouvrages bétonnés à détruire sur le Westwall...) mais aussi les centres de production comme les usines d'armement, les chantiers navals, ect. L'Armée n'existe plus.

Pour finir à propos du chiffre des victimes soviétiques, on ne connaîtra sans doute jamais le compte. L'URSS peut donner tous les chiffres qu'elle veut, mais tient-elle compte des prisonniers de guerre soviétiques, ceux qui avaient survécu à l'extermination allemande, et qui furent à leur retour dans la mère patrie, au mieux envoyé au goulag, au pire immédiatement fusillé...Sans oublié les populations biélo-russes qui ont reçu en libérateurs les troupes allemandes en 1941: Staline s'en souviendra en temps et en heure...
Un lien pour la conférence de Postdam:
http://hypo.ge-dip.etat-ge.ch/www/cliot ... .1945.html
MURALIS SACER DOTIBUS

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2193
Inscription: 29 Avr 2009, 20:17
Localisation: Guérande
Région: Pays de la Loire
Pays: France

Voir le Blog de Patrick.Fleuridas : cliquez ici


Re: Pourquoi Staline réclame-t-il l'ouverture d'un second front?

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 25 Déc 2015, 15:57

Tout s'est joué à Téhéran, où Oncle Joe a pu jauger ses alliés occidentaux.
Roosevelt lui était à priori favorable et il a entériné ses gains territoriaux du Pacte Germano-soviétique.
Yalta, Roosevelt était mourant ; Oncle Joe savait qu'il y aurait du flottement chez les Occidentaux. Il a avancé ses pions sans complexes. Le seul refus qu'il essuya à Potsdam concernait l'extermination de 50 000 dirigeants militaires allemands.
Chassez le naturel ...
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1055
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: Pourquoi Staline réclame-t-il l'ouverture d'un second front?

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de pierma  Nouveau message 25 Déc 2015, 17:40

Staline demande l'ouverture d'un second front en faisant valoir que l'URSS perd 5000 soldats par jour, ce qui doit constituer une moyenne à peu près exacte. L'argument est recevable. D"ailleurs à la fin de la guerre l'armée rouge connaît une certaine crise de ses effectifs : le potentiel humain de l'Union Soviétique n'est pas inépuisable, surtout à ce rythme là.

Savoir si Staline serait allé jusqu'à Brest est une autre affaire : cela l'aurait mis immédiatement en état de guerre avec les alliés occidentaux, et l'Union Soviétique avait besoin de réparer ses ruines, ce qu'il savait mieux que quiconque.

vétéran
vétéran

 
Messages: 858
Inscription: 16 Jan 2011, 19:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: Re:

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Luc Marcellin  Nouveau message 25 Déc 2015, 17:48

Patrick.Fleuridas a écrit:
SLAY49 a écrit:Un lien pour la conférence de Postdam:
http://hypo.ge-dip.etat-ge.ch/www/cliot ... .1945.html


Le lien ne fonctionne pas... :(


 

Voir le Blog de Luc Marcellin : cliquez ici


Re: Pourquoi Staline réclame-t-il l'ouverture d'un second front?

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 25 Déc 2015, 18:05

Bonsoir Luc,
Oui effectivement le lien mis en ligne par Patrick est également obsolète chez moi.
En voici un autre:
http://potsdamer-konferenz.de/dokumente ... oll_fr.php
Bien amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66133
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Pourquoi Staline réclame-t-il l'ouverture d'un second front?

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 25 Déc 2015, 18:22

pierma a écrit:Staline demande l'ouverture d'un second front en faisant valoir que l'URSS perd 5000 soldats par jour, ce qui doit constituer une moyenne à peu près exacte. L'argument est recevable. D"ailleurs à la fin de la guerre l'armée rouge connaît une certaine crise de ses effectifs : le potentiel humain de l'Union Soviétique n'est pas inépuisable, surtout à ce rythme là.
Savoir si Staline serait allé jusqu'à Brest est une autre affaire : cela l'aurait mis immédiatement en état de guerre avec les alliés occidentaux, et l'Union Soviétique avait besoin de réparer ses ruines, ce qu'il savait mieux que quiconque.

L'Armée Rouge est arrivée à Berlin à bout de souffle, ayant également subi de lourdes pertes en Hongrie. Les meilleures troupes ont été sacrifiées. L'armée de Patton ne l'aurait certainement pas reçue très cordialement.
Que les pertes soient dues aux Allemands, au NKVD autres organismes répressifs, la Russie ne s'est jamais remise de cette perte de potentiel humain.
Un peu à l'instar de la France, nominalement victorieuse en 1918, mais saignée à blanc.
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1055
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LE FRONT DE L'EST




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Troupes coloniales avant 1939. 
il y a 8 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 12 minutes
par: Margont 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 16 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 18 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
Aujourd’hui, 09:18
par: Dog Red 
    dans:  266 Infanterie Division 
Aujourd’hui, 06:46
par: JARDIN DAVID 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Aujourd’hui, 02:00
par: Signal Corps 
    dans:  Uniformes Finlandais 
Aujourd’hui, 00:37
par: iffig 
    dans:  Hitler 
Hier, 23:41
par: thucydide 
    dans:  L'ennemi silencieux 
Hier, 23:20
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités


Scroll