Connexion  •  M’enregistrer

Miklós Horthy

Après l'opération Barbarossa, les forces de l'Axe contraignent l'URSS au repli.
Après une série de succès, l'Allemagne s'enlisera progressivement puis cédera à Stalingrad et à Koursk.
MODÉRATEURS: Marc_91, alfa1965

Miklós Horthy

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 10 Mar 2007, 11:18

Miklós Horthy

Miklós Horthy (1868 Kenderes, en Hongrie - 1957 au Portugal) est un ancien chef militaire austro-hongrois et dictateur (Régent à vie) de Hongrie de 1920 à 1944.

Image

Amiral de la flotte austro-hongroise gravement blessé durant la Première Guerre mondiale, Horthy de Nagybánya est un déçu du partage de l'Autriche-Hongrie. Nationaliste, il est ministre et chef des forces armées dans le gouvernement contre-révolutionnaire de Szeged qui fait face à la République des Conseils du communiste Béla Kun. Chef des forces armées contre-révolutionnaires, Horthy décide de préserver ses troupes alors que ses alliés des forces armées roumaines entrent dans Budapest le 6 août 1919, déserté par le gouvernement de Kun. C'est l'époque de la "terreur blanche", organisée par l'armée roumaine et les forces contre-révolutionnaires dirigées contre les communistes en déroute.

L'amiral, profitant du retrait roumain le 14 novembre 1919, prend le pouvoir. Les troupes roumaines évacuent définitivement le pays le 25 février 1920.

En mars 1920, l'assemblée nationale de Hongrie rétablit la monarchie mais choisit de ne pas faire appel au prétendant légitime Charles IV (un Habsbourg), dernier empereur d'Autriche-Hongrie. Elle proclame Horthy, amiral sans flotte, régent du royaume pour une période indéfinie.

La Hongrie ne connaît pas pour autant un vent de libéralisme soudain, mais subit l'autoritarisme du régent. Très conservateur et réactionnaire, Horthy installe une dictature autoritaire qui sympathise avec les régimes fascisants environnants. A partir des années 30, il nommera dans son ministère des militants fascistes.

Profitant alors de ses puissants alliés italiens et allemands, la Hongrie va bénéficier de l'arbitrage de Vienne en 1938 pour récupérer des territoires perdus comme la Ruthénie, récupéré de la Slovaquie puis la Ruthénie des Carpates après le dépècement de la Tchécoslovaquie.

En 1938, sous l'influence de l'Allemagne nazie, les premières lois antisémites sont promulguées, restreignant d'abord à 20% du total le nombre de juifs dans certaines professions, dans l'administration et le commerce. Par la suite, le pourcentage est réduit à 5%. D'autres lois interdisent les mariages inter-raciaux ou retirent leur nationalité hongroise à 250,000 juifs.

En 1940, la Hongrie s'apprête à envahir la Roumanie pour s'emparer de la province perdue de Transylvanie. Hitler intervient pour éviter une guerre entre alliés et partage la province entre les deux pays.

En avril 1941, la Hongrie intègre l'Axe et participe au côté de l'Allemagne et de la Bulgarie à l'invasion de la Yougoslavie.

Image

Horthy et Hitler en 1941

Le premier massacre de 20 000 juifs hongrois par des troupes SS intervient à l'automne 1941.

En 1942, Horthy entame des négociations secrètes avec les alliés anglo-américains. La délégation hongroise conduite par Albert Szent-Györgyi rencontre en secret les Britanniques à Istanbul. Elles sont cependant ébruitées.

En janvier 1942, sur ordre des officiers Ferenc Feketehalmy-Czeidner, József Grassy, László Deák et Márton Zöldy, des civils serbes et juifs sont massacrés en Vojvodine dans la région de Backa et leurs corps jetés dans le Danube et le Tisa. Après l'enquête diligentée par Horthy en personne sur ce massacre, les officiers responsables hongrois se réfugient en Allemagne, protégés par le régime nazi.

En 1944, l'armée rouge parvint aux frontières de la Hongrie. Les nazis s'emparent de Horthy et le séquestrent à Klessheim. Le 19 mars 1944, la Wehrmacht occupe la Hongrie et nomme un gouvernement hongrois à sa solde. Les officiers hongrois responsables du massacre de Backa rentrent alors dans leur pays.

C'est à ce moment que les juifs, jusque là relativement épargnés par le régime de Horthy, sont déportés en masse sur ordre du gouvernement de Budapest dirigé par Döme Sztójay.

Horthy, encore régent, suspend la déportation des juifs de Budapest au mois de juin 1944. Il dissout le gouvernement et entame des négociations avec les Soviétiques. Les Allemands interviennent alors de nouveau. Le commando d'Otto Skorzeny kidnappe le fils d'Horthy (Miklós Horthy) le jour où le régent déclare la fin des hostilités. Il est alors obligé de revenir sur cette déclaration avant d'abdiquer, renversé par les Croix fléchées, soutenus par Hitler.

Horthy passe la fin de la guerre en état d'arrestation en Bavière. Il est ensuite arrêté par les Américains en mai 1945.

La solution finale en Hongrie :

Image
Camps de travail force en Hongrie

Sur les 825 000 juifs hongrois d'avant guerre, seulement 260 000 d'entre eux survécurent (565 000 ont péri). Horthy n'a jamais participé directement à l'holocauste (Il a tenté de stopper les déportations) et il est vrai que la majeure partie des déportations et des massacres eurent lieu durant le gouvernement fantoche de Döme Sztójay. Mais sa responsabilité morale est engagée.

Après la défaite allemande a Stalingrad en février 1943, l'amiral Miklos Horthy et le Premier ministre Miklos Kallay commencèrent à envisager la défaite de l'Allemagne. Les unités hongroises subirent de très importantes pertes durant cette bataille. Avec l'approbation tacite de Horthy, Kallay chercha à négocier un armistice a part pour la Hongrie avec les allies occidentaux. Pour mettre un coup d’arrêt a ces efforts, l’armée allemande envahit la Hongrie le 19 mars 1944. Horthy put rester régent, mais Kallay dut démissionner et les Allemands installèrent au poste de Premier Ministre le général Dome Sztojay, anciennement ambassadeur de Hongrie a Berlin et fanatiquement pro-allemand. Sztojay engagea la Hongrie dans la poursuite de l'effort de guerre et coopéra avec les Allemands dans la déportation des Juifs hongrois.

En avril 1944, les autorités hongroises donnèrent l'ordre aux Juifs hongrois vivant en dehors de Budapest (environ 500 000 personnes) de se rassembler dans certaines villes, en général les sièges des gouvernements régionaux. Les gendarmes hongrois furent envoyés dans les régions rurales pour rafler les Juifs et les transférer dans les villes. Les zones urbaines dans lesquelles les Juifs Etaient contraints de se rassembler Etaient fermées et qualifiées de ghettos. Parfois, les ghettos s’étendaient sur un ancien quartier juif. Dans d'autres cas, le ghetto était un bâtiment unique, par exemple une usine.

Image
Mai 1944, rassemblement des Juifs du ghetto de Koszegam pour la déportation

Dans certaines villes hongroises, les Juifs furent contraints de vivre en plein air, sans abri ni installations sanitaires. Les approvisionnements en eau et en nourriture étaient gravement inadaptés, les soins médicaux étaient pratiquement inexistants. Les autorités hongroises interdirent aux Juifs de quitter ces ghettos et la police gardait le périmètre de ces zones fermées. Des gendarmes, a titre individuel, torturèrent fréquemment des Juifs et leur extorquèrent leurs objets de valeur. Aucun de ces ghettos n'exista plus de quelques semaines, et bon nombre furent liquidés en quelques jours.

A la mi-mai 1944, les autorités hongroises, en coordination avec la Police de sécurité allemande, commencèrent à déporter systématiquement les Juifs hongrois. Le colonel SS Adolf Eichmann fut le chef de l’équipe "d'experts en déportation" qui travailla avec les autorités hongroises. La police hongroise procéda à des rafles et fit monter de force les Juifs dans les trains de déportation. En moins de deux mois, près de 440 000 Juifs furent déportés de Hongrie dans plus de 145 trains. La plupart fut déporté à Auschwitz, mais plusieurs milliers furent aussi envoyés à la frontière de l'Autriche et utilisés pour creuser des tranchées de fortification. Au début du mois de juillet 1944, la seule communauté juive qui restait en Hongrie était celle de Budapest, la capitale.

Image
Famille Juive qui sera deportee peu apres cette photo prise le 8 juin 1944. Notez l'etoile jaune

Après la guerre, la Yougoslavie demanda à ce que Horthy soit jugé comme criminel de guerre. Les Alliés refusèrent. Il fut au contraire relâché. Il s'exila au Portugal à Estoril, où il meurt à 89 ans en 1957.

Il a écrit ses mémoires «Ein Leben für Ungarn » (Une vie pour la Hongrie) durant son exil. Il y raconte n'avoir jamais eu confiance en Hitler et explique sa démarche concernant la Hongrie qu'il juge maltraitée par le traité de Versailles. Comme beaucoup d’autres, il minimise son rôle et ne renie rien de son lourd passé.

Horthy eu quatre enfants (Miklós, István, Magda et Paula). Seul Miklós lui survécut.

En 1993, les restes de Horthy furent rapatriés à Kenderes en Hongrie, conformément à ses dernières volontés.

Sources :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mikl%C3%B3s_Horthy
http://www.ushmm.org/wlc/article.php?la ... duleId=206
www.axishistory.com
www.magyar.org
Dernière édition par Daniel Laurent le 10 Mar 2007, 12:06, édité 1 fois.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 10 Mar 2007, 11:24

Bonjour,
2 petites remarques suite a ce poste :

- J'ai fait une recherche avant de poster et je n'ai rien trouve. Mais fusionnez ou deplacez si necessaire.

- C'est la premiere fois que je fais un poste sans autres sources que le Web. Vous me direz si c'est nul ou quoi.
Dernière édition par Daniel Laurent le 11 Mar 2007, 07:09, édité 1 fois.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: Miklós Horthy

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Igor  Nouveau message 10 Mar 2007, 11:38

Daniel Laurent a écrit:Image

Horthy et Hitler en 1941


Je pense qu'il s'agit plutôt de Boris III, roi de Bulgarie:

http://bg.wikipedia.org/wiki/%D0%91%D0% ... %D1%81_III

Image
Cordialement

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2041
Inscription: 18 Juil 2003, 15:35

Voir le Blog de Igor : cliquez ici


Re: Miklós Horthy

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 10 Mar 2007, 11:56

Igor a écrit:Je pense qu'il s'agit plutôt de Boris III, roi de Bulgarie:

Tiens, Axis History qui se plante, interessant !
Je vais de ce pas aller y faire le beau, merci Igor.

PS : De la fragilite des postes bases uniquement sur des sources Web...


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 10 Mar 2007, 12:03

Arf, c'est pas Axis History qui s'est plante, c'est le pere Laurent qui s'est goure de photo
Image
:oops:
Je corrige dans le poste d'origine.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Flateu  Nouveau message 10 Mar 2007, 22:48

Daniel Laurent a écrit:- Vous pouvez vous demander ce qui me prends de demonter des dictateurs hongrois, pas franchement ma tasse de the habituelle. La reponse est dans votre quotidien du matin, rubrique :censored_sm:
Si, si, cherchez bien
:mrgreen:


Mouhahaha :mrgreen: :mrgreen:


Oops dsl j'ai pas pu m'empêcher
:P

Ho et puis tiens puisque nous y sommes dans le hongrois...
Sans vouloir polluer ce sujet je ne peu resister a l'envie de vous faire partager cette petite chanson accompagné de son clip.

http://www.youtube.com/watch?v=MXpLB0ckTxw

:cheers:


 

Voir le Blog de Flateu : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Igor  Nouveau message 10 Mar 2007, 23:02

Pitié, pas de politique sur le forum.

Laissons Sarkozy, Royal, Bayrou ... en dehors de ça.
Les médias nous "gonflent" suffisamment avec eux, profitons-en donc pour parler d'autre chose.

Merci.
Cordialement

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2041
Inscription: 18 Juil 2003, 15:35

Voir le Blog de Igor : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 11 Mar 2007, 07:09

Igor a écrit:Pitié, pas de politique sur le forum.
.

Mince, j'avais pense que les membres allaient se contenter de rigoler en douce.
Desole, je vire ma mention piege a...
Flateu devrait en faire autant.
Et avoir trouve que la mention dans mon poste des SS qui deportent 20 000 Juifs en 1941 etait douteuse. A priori, ce sont les autorites hongroises qui ont arrete ces Juifs, les SS s'etant probablement contentes d'escorter les convois vers les camps ou vers les 'bases" des Einsatzgruppen hors de Hongrie.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: Miklós Horthy

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de laverdure  Nouveau message 11 Mar 2007, 13:53

Daniel Laurent a écrit:
En janvier 1942, sur ordre des officiers Ferenc Feketehalmy-Czeidner, József Grassy, László Deák et Márton Zöldy, des civils serbes et juifs sont massacrés en Vojvodine dans la région de Backa et leurs corps jetés dans le Danube et le Tisa. Après l'enquête diligentée par Horthy en personne sur ce massacre, les officiers responsables hongrois se réfugient en Allemagne, protégés par le régime nazi.

Je me demande d'ailleurs si ce n'est pas cet "épisode" qui est relaté dans le fim de Constantin Costa-Gavras "Music Box" (années 80)...
je n'ai pas réussi à retrouver d'infos précises sur le scénario.


 

Voir le Blog de laverdure : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Laurent Pépé  Nouveau message 11 Mar 2007, 14:47

oui en effet


 

Voir le Blog de Laurent Pépé : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LE FRONT DE L'EST




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 7 minutes
par: François 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DEFAITE LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
il y a 9 minutes
par: Eric Denis 
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
Aujourd’hui, 11:03
par: gibraltar114 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 10:52
par: iffig 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 23:06
par: François 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 20:37
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Armée Royale Yougoslave : ses uniformes 
Hier, 19:30
par: iffig 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Hier, 18:45
par: Signal Corps 
    dans:  Hitler pouvait-il gagner la guerre ? 
Hier, 18:27
par: Loïc Charpentier 
    dans:  La visite du petit moustachu dans les Flandres, 1 et 2 juin 1940 
Hier, 17:59
par: thucydide 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing Premium, Seznam [Bot] et 8 invités


Scroll