Connexion  •  M’enregistrer

80° anniversaire. Objectif Stalingrad


80° Anniversaire de la Seconde Guerre Mondiale
---- ANNÉE 1942 -----

Re: 80° anniversaire. Objectif Stalingrad

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 27 Aoû 2022, 16:32

Via un site hongrois traduit par Google :

Conformément à l'accord conclu au printemps 1942, les vivres nécessaires étaient régulièrement livrés aux Allemands par les organismes hongrois, et ceux-ci étaient tenus d'assurer le ravitaillement des troupes hongroises. Ce "soin" laissait beaucoup à désirer . Comme l'a déclaré Jány: "En novembre, presque tous les trains de ravitaillement ont été manqués, aucun sucre n'a été livré, ils ne peuvent donc pas fournir de thé les nuits froides. En raison d'un manque de farine, j'ai été obligé de réduire de moitié la ration de pain." Début décembre, les équipes disposaient de suffisamment de farine pour 3 à 6 jours.




Dans ces circonstances, la force des soldats s'est considérablement détériorée. En raison de l'incroyable charge de travail, à la fin décembre, une seule division a été jugée "bonne", une division n'a même pas atteint le niveau "satisfaisant", quatre divisions ont été jugées "faibles" et quatre "mauvaises". Le manque de ravitaillement ne venait pas du fait que l'armée ne disposait pas d'approvisionnements suffisants. Des quantités suffisantes de nourriture et de munitions ont été stockées dans les entrepôts situés dans la zone de ravitaillement militaire jusqu'à la fin février, et des vêtements d'hiver ont également été collectés principalement en tant que don de la population nationale, mais ils n'ont pas pu les livrer aux troupes. Les Allemands utilisaient leurs moyens de transport pour approvisionner leurs propres troupes,
Siamo 30 d'una sorte, 31 con la morte. Tutti tornano o nessuno. Gabriele d'Annunzio, Canzone del Quarnaro.

Redac' Chef Histomag 39-45
Redac' Chef Histomag 39-45

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9085
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: Budapest
Région: Budapest
Pays: Hongrie

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: 80° anniversaire. Objectif Stalingrad

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de RoCo  Nouveau message 27 Aoû 2022, 20:28

alfa1965 a écrit:Des quantités suffisantes de nourriture et de munitions ont été stockées dans les entrepôts situés dans la zone de ravitaillement militaire jusqu'à la fin février, et des vêtements d'hiver ont également été collectés principalement en tant que don de la population nationale, mais ils n'ont pas pu les livrer aux troupes. Les Allemands utilisaient leurs moyens de transport pour approvisionner leurs propres troupes,


Je reste toujours un peu sceptique quant à ces affirmations . Au mois de novembre, la ligne de chemin de fer
Kupjansk-Ostrogoshsk était presque quotidiennement attaqué par des Partisans . S'ajoutaient à cela des températures
jusqu'à -20 ° dès début novembre et les pannes aux locomotives qui en résultent . Mais c'est un problème qui touchait
aussi bien les Hongrois, le AOK2 allemand et le AOK 8 italien . Les problèmes semblent avoir été résolus en décembre :
d'après les documents de l'officier responsable du transport ferroviaire de la Heeresgruppe B, l'AOK 2 hongrois reçoit
du 1.12. au 31.12. 114 trains de ravitaillement, soit 24 de plus que les 90 considérés comme suffisant .
Dans l'excellent livre " Les roumains dans la campagne de Stalingrad" d'Alexandre Thers on peut retrouver les
mêmes affirmations : un approvisionnement prioritaire aux troupes allemandes . Chez les Roumains un manque
de graisse, de savon, de nourriture pour les chevaux en septembre . En comparant avec le KTB du OQuartiermeister AOK 6,
on peut retrouver les mêmes manques pour les divisions allemandes . L'auteur donne aussi les pourcentages de
vêtements d'hiver manquant aux troupes roumaines . Chiffres, jusqu'à la virgule près, les mêmes que pour les troupes
allemandes .
Je pense, que les Allemands ne disposaient tout simplement pas des moyens nécessaires pour ravitailler correctement
les troupes sur un front immense .

vétéran
vétéran

 
Messages: 1473
Inscription: 13 Avr 2013, 10:32
Région: Ardennes
Pays: Belgique

Voir le Blog de RoCo : cliquez ici


Re: 80° anniversaire. Objectif Stalingrad

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Sarigue  Nouveau message 29 Aoû 2022, 18:30

Unité d’artillerie des division légère :
x/I Bataillon d’artillerie
1ère batterie (4 canons de 80mm )
2ème batterie (4 obusiers de 105mm)

x/II x/I Bataillon d’artillerie
1ère batterie (4 obusiers de 100mm)
2ème batterie (4 obusiers de 100mm)
3ème batterie (4 obusiers de 149mm)
4ème batterie (4 obusiers de 149mm)

x correspond au numéro de la division

Chaque corps encadre également les unités suivantes
un bataillon cycliste
un bataillon d'artillerie lourde
un bataillon de défense antiaérienne
un bataillon de génie
une bataillon de transmission
plus unités diverses de soutien
Fichiers joints
Hung.png
unités hongroises avec ses voisins
Hung.png (122.84 Kio) Vu 337 fois

Technician 5th grade
Technician 5th grade

 
Messages: 35
Inscription: 13 Déc 2020, 18:20
Région: Valencia
Pays: Espagne

Voir le Blog de Sarigue : cliquez ici


Re: 80° anniversaire. Objectif Stalingrad

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de Sarigue  Nouveau message 27 Sep 2022, 17:58

Petit complement concernant les italiens
8th Italian Army (1 August 1942)
Army Troops:
109th Machinegun Battalion (on armored cars)
Alpine Ski Battalion Monte Chervino
Cavalry Group "Barbo" (Cavalry Regiment Savoya, Cavalry Regiment Lancieri di Navarra, Horse Artillery Regiment (3 battalions of 75mm/M27 cannon))
9th Army Artillery Group
4th Army Antiaircraft Artillery Group
26th Sapper Battalion
5th Army Signal Group
"Blackshirt" Militia Brigade

2nd Army Corps
Corps Troops:
2nd Corps Artillery Group
Militia (Blackshirt) Group 23 March (Militia Brigade Valle Skriviya and Militia Brigade Leonessa)

2nd "Sforzesca" Infantry Division:
1/,2/,3/53rd Umbria Infantry Regiment1
1 81mm Mortar Company
1 65mm Infantry Support Gun Company
1/,2/,3/54th Umbria Infantry Regiment
1 81mm Mortar Company
1 65mm Infantry Support Gun Company
17th Artillery Regiment
I Light Artillery Battalion (3 btrys 75mm guns)
II Light Artillery Battalion (3 btrys 75mm guns)
III Heavy Artillery Battalion (3 btrys, 105mm/28 guns)
2nd Mortar Battalion (81mm mortars)
II Divisional Mortar Battalion (81mm mortars)

3rd (Ravenna) Infantry Division:
1/,2/,3/37th Ravenna Infantry Regiment
1 81mm Mortar Company
1 65mm Infantry Support Gun Company
1/,2/,3/38th Ravenna Infantry Regiment
1 81mm Mortar Company
1 65mm Infantry Support Gun Company
III 81mm Mortar Battalion
121st Artillery Regiment
I Light Artillery Battalion (3 btrys 75mm/18 howitzers)
II Light Artillery Battalion (3 btrys 75mm/18 howitzers)
XXVIII Heavy Artillery Battalion (3 btrys, 105mm/28 guns)
3rd Mortar Battalion (81mm mortars)
3rd Engineer Battalion

5th "Cosseria" Infantry Division:
1/,2/,3/89th Infantry Regiment
1 Mortar Company
1 65mm Infantry Support Gun Company
1/,2/,3/90th Infantry Regiment
1 Mortar Company
1 65mm Infantry Support Gun Company
CV Mortar Battalion
108th Artillery Regiment
I Light Artillery Battalion (3 btrys 75mm/18 howitzers
II Light Artillery Battalion (3 btrys 75mm/18 howitzers
IV Heavy Artillery Battalion (3 btrys, 105mm/28 guns)

35th Army Corps
Corps Troops:
104th Antiaircraft Machinegun Battalion
15th Assault Infantry Battalion
30th Corps Artillery Group
Militia Brigade Montebello

9th Pasubio Division
1/,2/,3/79th Roma Infantry Regiment
81mm Mortar Company
Infantry Support Battery (4-65mm/17 howitzers)
1/,2/,3/80th Roma Infantry Regiment
81mm Mortar Company
Infantry Support Battery (4-65mm/17 howitzers)
8th Pasubio Artillery Regiment
1st Battalion (3 btrys, 4 100mm/17 Mod 1914 how ea)
2nd Battalion (3 btrys, 4 75mm/27 Mod 1911 field guns ea)
3rd Battalion (3 btrys, 4 75mm/27 Mod 1911 field guns ea)
5th Mortar Battalion (3 cos)(9-81mm mortars per co)
9th Mortar Battalion (3 cos)(9-81mm mortars per co)

52nd "Torino" (Semi-motorized) Division:
1/,2/,3/81st Torino Infantry Regiment
1 (81mm) Mortar Company
1 Infantry Support Gun Company (6-47mm/32 guns)
1/,2/,3/82nd Torino Infantry Regiment
1 (81mm) Mortar Company
1 Infantry Support Gun Company (6-47mm/32 guns)
26th Mortar Battalion (3 cos)(9-81mm mortars per co)
52nd Mortar Battalion (3 cos)(9-81mm mortars per co)
1/,2/,3/52nd Torino Artillery Regiment
1st Battalion (3 btrys each with 4-100mm/17 howitzers)
2nd Battalion (3 btrys each with 4-75mm/27 Mod 1911 field guns)
3rd Battalion (3 btrys each with 4-75mm/27 Mod 1911 field guns)
3rd Bersaglieri Regiment
6th Bersaglieri Regiment
47th Bersaglieri Motorized Battalion ( 3 Motorcycle Cos)
6th Bersaglieri Tank Battalion (2 tank compaies of L6 tanks)
13th Self-Propelled Artillery Battalion Kavalleri di Alessandria (47mm/M32 cannon)
90th Mortar Battalion (81mm mortars)
120th Artillery Regiment

ALPINE CORPS
Corps Troops:
11th Corps Artillery Group
1st Sapper Battalion
9th Mixed Signal Battalion
30th Assault Engineer Battalion

Tridentina Alpini Division
5th Alpini Regiment
Morbegno Alpini Battalion
Tirano Alpini Battalion
Edolo Alpini Battalion
5th "Compl." Battalion
6th Alpini Regiment
Vestone Alpini Battalion
Verona Alpini Battalion
6th "Compl." Battalion
2nd Mixed Alpini Engineer Battalion
2nd Alpini Artillery Regiment
one battalion of 105mm/M11 howitzers
two battalions of 75mm/M13 howitzers 76th Antitank Battery (75mm/M39 cannon)

3rd (Julia) Alpine Division:
8th Alpini Regiment
Tolmezzo Alpini Battalion
Cividale Alpini Battalion
Gemona Alpini Battalion
9th Alpini Regiment
l'Aquila Alpini Battalion
Vicenza Alpini Battalion
Val Cismon Alpini Battalion
3rd Mountain Artillery Regiment
Udine Light Mountain Howitzer Battalion (3 btrys -75mm)
Conegliano Light Mountain Howitzer Battalion (3 btrys -75mm)
Val Piave Heavy Mountain Howitzer Battalion (2 btrys -105mm)
4th Mountain Artillery Regiment
Pinerolo Light Mountain Howitzer Battalion (3 btrys, 75mm)
Mondovi Light Mountain Howitzer Battalion (Btrys #10, 11, & 12)(3 btrys, 75mm)
Val Po Heavy Mountain Howitzer Battalion (Btrys #74, & ?)(2 btrys, 105mm)
4th Engineer Battalion

156th "Vicenza" Division
277th Infantry Regiment
278th Infantry Regiment
156th Artillery Regiment
156th Machinegun Battalion
156th Engineer Battalion
154th HMG Battalion
206th Carabinieri Battalion

Aviation:
71st Reconnaissance Group
38th Reconnaissance Squadrons
116th Reconnaissance Squadrons
21st Fighter Group
356th Fighter Squadron
361st Fighter Squadron
382nd Fighter Squadron
386th Fighter Squadron

Composition of 8th Italian Army (1 July 1942)
Total Personnel 229,000
including:
officers: 7,000
enlisted: 222,000
Light Machineguns 2,657
Heavy Machineguns 1,742
Total Artillery & Mortars: 2,906
Field Artillery: 946(65, 75, 100, 105, 210mm)
Antitank guns: 387(90 75mm, 297 47mm)
Antiaircraft guns: 276(52 75mm, 224 20mm)
81mm Mortars: 423
45mm Mortars: 874
L6 6.5ton Tanks 55
47mm self-propelled guns 19
Trucks 16,700
Tractors, Towing Vehicles 1,130
Motorcycles 4,470
Horses and Mules 25,000
Total Aircraft 100

Technician 5th grade
Technician 5th grade

 
Messages: 35
Inscription: 13 Déc 2020, 18:20
Région: Valencia
Pays: Espagne

Voir le Blog de Sarigue : cliquez ici


Re: 80° anniversaire. Objectif Stalingrad

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Sarigue  Nouveau message 27 Sep 2022, 18:18

Formation de la 2ème Armée Hongroise

Après de longues discussions et un chantage pur et simple par les allemands tels que le ministre des Affaires étrangères du Reich von Ribbentrop, et le Wilhelm Keitel, le chef d'état-major de l'OKW, les Hongrois ont été « persuadés » d'envoyer une armée expéditionnaire de trois corps et une division blindée pour soutenir la campagne allemande de 1942 en URSS. Les trois corps qui ont été sélectionnés pour y aller étaient le IIIe corps (Szombathelyi), le IVe corps (Pécs) et le VIIe corps (Miskolc).
Mais, afin d'étaler le sacrifice, le personnel a été prélevé dans toutes les régions du pays. Trois des corps [V Corps (Szeged), VI Corps (Debrecen) et IX Corps (Kolozsvár)] ont été laissés inexploités afin de laisser une force adéquate le long de ce qui était considéré comme la principale menace pour la sécurité hongroise, la frontière roumaine, en particulier dans le coin Székel.
Les sous-unités des divisions légères venaient également de tout le pays. De ce fait, la composition de ces régiments est un casse-tête car les bataillons n'appartenaient pas aux régiments, mais leur étaient plutôt affectés uniquement pour la campagne. (Par exemple, le 51e régiment d'infanterie avait le III / 31e bataillon, I/54th Bataillon, et III/54th Bataillon qui lui sont affectés, à la place, comme on pourrait le supposer, les I, II et III/51st Bataillons).
Il en va de même pour les sociétés indépendantes et les unités logistiques.
Encore une fois, cela a été fait pour ne pas perturber l'économie ou interférer avec la récolte, comme cela aurait été le cas si des divisions entières avaient été appelées intactes à l'intérieur de chaque zone de corps.
De toute évidence, les commandants qui devaient fournir les cadres et l'équipement de leurs régiments n'ont pas envoyé leur meilleur élements. Ensuite, parmi les cadres qui ont été envoyés, le quartier général de la deuxième armée a éliminé ceux qui avaient connaissances ou compétences particulières.
Par conséquent, la formation et l'équipement des nouveaux les unités formées n'étaient pas de la plus haute qualité. En effet, les divisions envoyées sur le front de l'Est étaient composées de troupes sans formation, toutes n'ayant pratiquement aucune expérience militaire.
Les Allemands se sont souvenus des performances exceptionnelles des Hongrois pendant la Première Guerre mondiale et, plus récemment, du groupe d'armées des Carpates, et ont donc commencé à utiliser ces «divisions» hongroises conformément à cette idée, avec des résultats désastreux.
La formation reçue par les soldats de la 1ère Division Blindée était également clairsemée. En effet, il n'y avait pas d'inspection spéciale en Hongrie pour les forces blindées à cette époque. Les hommes affectés à la 1ère Division Blindée (à l'exception de ceux des unités de l'ancienne 1èrest Brigade Motorisée), n'avaient aucune idée des tactiques interarmes, de sorte que la majorité des hommes étaient mal entraînés aux tactiques blindées ou combinées. notions d'armes.
La Hongrie a envoyé 38 officiers subalternes et 120 hommes enrôlés en Allemagne à Wunsdorf pour une formation sur les blindés. Seuls ces quelques officiers et sous-officiers avaient une idée de ce qu'il fallait faire avec les chars, et même leurs connaissances étaient basées sur un simple cours de huit semaines sur l'utilisation des chars. Cette courte période d'entraînement laissait à peine le temps aux hommes de faire connaissance entre eux et avec leur nouveau matériel. Ce petit groupe devait former le reste des hommes sur le terrain dans des conditions de combat.
Ni les manœuvres à une échelle supérieure au niveau du bataillon ni les exercices interarmes n'ont jamais eu lieu. Il est regrettable que ce conglomérat, dans certains cas d'unités mal entraînées, reçut le nom de « division blindée ». En fait, c'était une combinaison d'un régiment de chars (sans formation suffisante dans les chars que les équipages recevaient) et d'un régiment d'infanterie, plus diverses unités de soutien attachées.
L'infanterie n'était pas blindée, les chars (lorsqu'ils ont finalement été livrés) étaient totalement obsolètes et complètement inférieurs aux blindés soviétiques. Après son arrivée sur le front de l'Est, la 1ère Division Blindée est réorganisée. Le commandant de la deuxième armée était un ami personnel et un confident de confiance du régent Horthy, l'ancien chef du comité consultatif militaire, le général Gusztáv Jány.
Bien qu'un contingent de l'armée de l'air n'ait pas participé aux discussions concernant la participation hongroise à la guerre de 1942 campagne, les Hongrois ont décidé qu'une sorte de soutien aérien serait nécessaire et ont organisé la 2e brigade de l'armée de l'air de campagne pour accompagner la deuxième armée en Russie.

Technician 5th grade
Technician 5th grade

 
Messages: 35
Inscription: 13 Déc 2020, 18:20
Région: Valencia
Pays: Espagne

Voir le Blog de Sarigue : cliquez ici


Re: 80° anniversaire. Objectif Stalingrad

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 28 Sep 2022, 11:21

Dès le 12 juillet 1941, le Ungarian Schnell Korps (1. mot. Brigade, 2. mot. Brigade, 1. Kavallerie-Brigade) avait été placé en réserve du Heeresgruppe Süd, puis engagé la semaine suivante avec la 17. Armee, à l'aile gauche de la 3. Armée roumaine.

Le III. Ung.Korps (6. ung. le, 7. ung. le, 9. ung. le) est précisé "en cours d'acheminement", le 22 avril 1942, vers le Heeresgruppe Süd.

A cette date, le Ung.Schn. Korps, réduit aux 1. mot. Brigade, 2. mot. Brigade, a été retiré du Front Est, entre le 15 et le 22 novembre 1941, et il ne reste plus en ligne que la 102.ung.le, désignée le 17.03.1942, ung.sich.Brigade 102, en réserve de la 2. Armee, et la 105. ung. le/ung.Besatz.Gruppe/ Bef.r. H.G. Süd., au sein d'un groupe de divisions de sécurité (Sicherung-Divisionen) . Dès novembre 1941, les 105. et108. ung.Brigaden avaient été employées en tant que formations de sécurité.

Les problèmes de qualité du personnel rencontrés par le gouvernement hongrois, lors de sa levée de recrues de début 1942, étaient tout à fait comparables à ceux dont avait souffert la Wehrmacht, à la même époque, car les six mois de campagne (juin 41-janvier42) lui avait coûté 800 000 hommes (tués, blessés, disparus), dont un bon paquet de troupes expérimentées. ::mal-a-la-tete::

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6774
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: 80° anniversaire. Objectif Stalingrad

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 28 Sep 2022, 12:52

De manière générale, je rejoins les réserves émises par Roger (Roco), au post N°12, le 22 août dernier.

Il s'était installé, après -guerre, une analyse "misérabiliste" des moyens des alliés de l'Axe (italiens, roumains, hongrois), que ce soit pour le matériel ou pour le ravitaillement, avec une légende tenace, celle d'une armée allemande qui aurait favorisé ses propres troupes au détriment de celles de ses "alliés". Dans la réalité, sur le Front Est, la Heer s'était, quasiment, retrouvée "un main devant, une main derrière", avec l'arrivée brutale et précoce, dès octobre 1941, d'un hiver extrêmement rigoureux, genre "le pire du siècle", sauf que ce genre de phénomène météorologique survient plutôt tous "les 15 ans".

Les troupes allemandes, comme leurs Alliés, ne disposaient d'aucun équipement adapté et les routes d’approvisionnement étaient très rares, hormis le transport ferroviaire et encore, car les voies ferrées modifiées au gabarit "occidental" étaient, elles-mêmes, très peu nombreuses! L'huile dans les carters des camions gelait et c'est dans un tel contexte que les Allemands avaient "découvert" la méthode russe, qui consistait à à allumer un feu sous le moteur des camions, pour réchauffer le carter d'huile, afin d'espérer pouvoir démarrer! Heureusement que le gros du parc était constitué de véhicules à essence et que cette dernière ne gèle qu'à partir de -45°C, car, grâce un minimum de précautions acquises sur le tas (!), ils avaient, plus ou moins, pu circuler! Sauf que, si on s'amuse à faire le tour des photos d'époque, on en était souvent revenu à la "troïka" russe, avec des bourrins (locaux!) attelés à des traineaux ou des luges.

Il ne faut pas rêver, en face, l'Armée Rouge rencontrait strictement les mêmes problèmes, sauf qu'elle avait, néanmoins, une certaine habitude de ces conditions climatiques. C'est ainsi que les Allemands avaient "découvert" les aéroglisseurs soviétiques (Propellerschlitten) - en réalité, inaugurés par l'armée impériale russe durant la 1ère Guerre Mondiale! -.

Celui-là a beau être orné de Balkenkreuze, il est de fabrication russe jusqu'au troufignon!... :D

Image

Les problèmes de ravito de la Heer avaient plus ou moins perduré jusqu'au dégel, qui, au passage, avait transformé les pistes en terre en bourbiers! :D La douloureuse expérience de l'hiver 1941-1942 avait, au moins, eu un résultat, car dès le mois de septembre 1942, les unités, déployées dans des secteurs jugés sensibles aux conditions météo hivernales "difficiles", étaient sensées percevoir le matériel et le ravitaillement nécessaires pour l'hiver. Sauf que, one more time (!), les unités allemandes et alliées qui étaient parvenues jusqu'à la rive droite de la Volga, autour et dans Stalingrad, n'avaient pas pu être ravitailler correctement, en raison de l'étirement des rares lignes d'approvisionnement et faute de l'existence de la flotte de "1000 appareils de transport" promise par Goering, qui s'était résumée à moins de cent "navions". :(

En ce qui concerne la fourniture de blindés et de véhicules, l'Allemagne n'était, alors, même pas capable de remplacer ses pertes, dès lors, elle ne risquait guère de pouvoir aider ses Alliés. Cà n'avait été possible, à une petite échelle, que fin 1943 et au premier semestre 1944.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6774
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: 80° anniversaire. Objectif Stalingrad

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de Sarigue  Nouveau message 28 Sep 2022, 14:05

Pendant la campagne de 1941, l'armée hongroise n'a "perdu que" 8000 hommes dont 2992 pour le corps rapide (273 tués, 2479 blessés et 240 disparus), ce qui est loin des pertes enregistrées par le Heer

Technician 5th grade
Technician 5th grade

 
Messages: 35
Inscription: 13 Déc 2020, 18:20
Région: Valencia
Pays: Espagne

Voir le Blog de Sarigue : cliquez ici


Re: 80° anniversaire. Objectif Stalingrad

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 28 Sep 2022, 16:43

Sarigue a écrit:Pendant la campagne de 1941, l'armée hongroise n'a "perdu que" 8000 hommes dont 2992 pour le corps rapide (273 tués, 2479 blessés et 240 disparus), ce qui est loin des pertes enregistrées par le Heer


En 1941, la population hongroise n'était que de 9 316 000 habitants. Alors que cette même population ne représentait que 7, 8 millions d'habitants en 14-18, elle avait perdu, en 14-18, entre 230 000 et 250 000 morts, mais, à l'époque, il s'agissait presque exclusivement de pertes au combat, sur les différents fronts, au sein de l'armée impériale austro-hongroise... qui avaient été compensées, après novembre 1918., par le retour "au bercail" de 350 000 fonctionnaires hongrois de l'ex-administration impériale.

Pour la période de la Seconde Guerre Mondiale, il est évoqué le chiffre de 420 000 morts, mais, là, c'est beaucoup plus compliqué, car ce chiffre englobe les pertes au combat et les déportations, sachant que la population hongroise juive avait été quasiment "éradiquée" en 1944.

En ce qui concerne les pertes que tu cites pour la "Campagne de 1941", 8000 hommes, dont 3000 pour le seul corps rapide, ce dernier devait aligner, au mieux, au départ 16 000 hommes - sur la base estimée de deux brigades motorisées de "7000" hommes et une brigade de cavalerie de "2000", les effectifs des unités de cavalerie étant nettement moins importants que celui des formations d'infanterie-, 273 tués sur 16 000; ce qui nous fait 1,7% de tués et 2719 blessés et disparus, 17% . En exploitant les chiffres allemands, en 1941, le rapport tués/blessés et disparus était d'un peu moins d'un sur quatre (0,268%) du total de pertes déclarées, ce qui nous donnerait, à la louche, rapporté côté hongrois, sur les 5000 perte déclarées, hors celles du corps rapide, à 1340 blessés et disparus ... et, donc, par voie de conséquence, "3660 tués"... il y aurait comme un problème! ::mortderire::

Je ne chipoterais pas sur "tes" chiffres, mais s'ils s'avèraient être exacts, les troupes hongroises auraient subi, en 1941, des pertes de blessés exceptionnelles. Hors, en 1941, hormis le Corps motorisé hongrois constitué de 3 brigades, dont une de cavalerie, le reste du personnel hongrois avait très probablement été incorporé comme conducteurs de camions, sur les rares Rollbahnen, comme chauffeurs de locomotives, ou versés dans des unités d'intendance et de sécurité à l'arrière du front.

Une fois les effectifs "approximés" des forces rapides hongroises et leurs pertes en 1941 déduites, les 5000 autres pertes diverses restantes correspondraient, sur la base de 26% de pertes globales, à une force de près de 20 000 hongrois en service dans les Armées de l'Axe, ce qui, compte-tenu du remplacement des pertes (pour raisons diverses) était tout a fait envisageable, sauf que les pertes enregistrées auraient, alors, été très largement supérieures à celles enregistrées par les troupes hongroises engagées au casse-pipe depuis juillet 1941! ::mal-a-la-tete::

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6774
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: 80° anniversaire. Objectif Stalingrad

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de Sarigue  Nouveau message 28 Sep 2022, 18:04

Les forces hongroises présentent en Russie en 1941
Groupe d'armée des Carpathes (corps mobile, 8ème Brigade de garde frontière, 1ère Brigade de Montagne, unité de travail plus services et soutiens)
Troupes d'occupation (102ème, 105ème, 108ème 121ème et 124ème Brigade plus services et soutiens)

Les pertes hors corps mobile s'élèvent à 5000 hommes (tués, blessés et disparus)

Source : The Royal Hungarian Army 1920 – 1945 (Leo W.G. Niehorster)

Technician 5th grade
Technician 5th grade

 
Messages: 35
Inscription: 13 Déc 2020, 18:20
Région: Valencia
Pays: Espagne

Voir le Blog de Sarigue : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers ANNEE 1942




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Début de la coupe du monde de foot au Qatar aujourd'hui 
il y a 4 minutes
par: Dog Red 
    dans:  Le Quiz-Suite 3 
il y a 5 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  80° Anniversaire l'OPERATION OYSTER 
il y a 9 minutes
par: Dog Red 
    dans:  Re:Photos insolites de MATÉRIELS MODIFIES , alliés ou Axe 
il y a 23 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Resistance et consience Bretonne (1940-1945) 
il y a 43 minutes
par: JARDIN DAVID 
    dans:  GUERRE EN UKRAINE - UN HERITAGE DE LA SGM ? 
il y a 51 minutes
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Nous vous souhaitons... 
Aujourd’hui, 19:59
par: luc-luc 
    dans:  Le char Sherman de Rennes va rejoindre la Normandie 
Aujourd’hui, 19:37
par: Aldebert 
    dans:  [du 1er décembre 2022 au 31 janvier 2023 ]:Visages de soldats, femmes et enfants de la SGM. 
Aujourd’hui, 17:39
par: champ de blé 
    dans:  Schnelle gruppe Knittel Timo Worst 
Aujourd’hui, 11:46
par: overlord06 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: coyote, kfranc01, Rob1, timo et 14 invités


Scroll