Connexion  •  M’enregistrer

80° ANNIVERSAIRE - BARBAROSSA - LA LUFTWAFFE ATTAQUE A L'EST


80° Anniversaire de la Seconde Guerre Mondiale
---- ANNÉE 1941 -----

Re: 80° ANNIVERSAIRE - BARBAROSSA - LA LUFTWAFFE ATTAQUE A L'EST

Nouveau message Post Numéro: 281  Nouveau message de Tomcat  Nouveau message 26 Juil 2021, 23:22

Il avait été évoqué les bombardements de la Luftwaffe sur Moscou, j'ai retrouvé des informations assez détaillée dans le HS Fana de l'aviation:

Le premier raid eu lieu le 22 juillet de nuit par 195 bombardiers, ils durent faire face à la chasse de nuit (178 sorties), 7 bombardiers de perdus accident compris et plusieurs centaines de civils tués.

La défense russe était importante:
548 canons de 76 et 85mm, 28 canons de 25 et 37mm, 81 affûts quadruple de mitrailleuses, 580 postes d'observations et d'écoute, 5 stations radars, 2 régiments de ballons captifs, une centaine de projecteurs.
Au 31 juillet, la défense est aussi assurée par le 6e corps de chasse, 15 régiments comprenant 495 chasseurs dont 255 de nouvelles générations.

Le 23 juillet un raid de 115 bombardiers eu lieu, le 24 juillet 100 bombardiers puis par la suite au mois de juillet les raids furent constitués d'une dizaine de bombardiers seulement pour limiter les pertes face à une défense russe beaucoup plus importante que ne l'avais imaginé les allemands.

Les raids continuèrent en 1941, 76 raids en tout de tailles variables, mais les allemands ne réussirent pas à infliger des dégâts importants ni à détruire les usines et autres bâtiments importants et préférèrent utiliser leurs moyens pour soutenir l'offensive au sol.

vétéran
vétéran

 
Messages: 940
Inscription: 16 Avr 2015, 15:16
Région: midi-pyrennées
Pays: france

Voir le Blog de Tomcat : cliquez ici


Re: 80° ANNIVERSAIRE - BARBAROSSA - LA LUFTWAFFE ATTAQUE A L'EST

Nouveau message Post Numéro: 282  Nouveau message de coyote  Nouveau message 27 Juil 2021, 08:56

Bonjour Tomcat

::Merci:: de ces précisions. Je dois avoir ce HS dans un coin du grenier mais où ? Surement sous la poussière.... vu le nombre de n° depuis le n°1 !
;)
Bernard

Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute sur le sujet
P Desproges

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8858
Inscription: 17 Oct 2018, 10:07
Région: Périgord & Trégor
Pays: France

Voir le Blog de coyote : cliquez ici


Re: 80° ANNIVERSAIRE - BARBAROSSA - LA LUFTWAFFE ATTAQUE A L'EST

Nouveau message Post Numéro: 283  Nouveau message de Tomcat  Nouveau message 27 Juil 2021, 16:17

coyote a écrit:Bonjour Tomcat

::Merci:: de ces précisions. Je dois avoir ce HS dans un coin du grenier mais où ? Surement sous la poussière.... vu le nombre de n° depuis le n°1 !
;)


Oui si tu as tous les numéros cela en doit en faire beaucoup !!!!!! :mrgreen:

Pour ma part j'ai surtout acheté les hors séries, les autres je les ai empruntés pour la plupart...

Le plus vieux HS que j'ai sur ce sujet est le numéro 6 qui date de 1997 !!!!!
Mais celui que j'utilise principalement pour ce fil est le numéro 31 de juillet 2006 qui est beaucoup plus complet.

Sinon les numéros de Batailles Aériennes sont aussi très bien... :D

vétéran
vétéran

 
Messages: 940
Inscription: 16 Avr 2015, 15:16
Région: midi-pyrennées
Pays: france

Voir le Blog de Tomcat : cliquez ici


Re: 80° ANNIVERSAIRE - BARBAROSSA - LA LUFTWAFFE ATTAQUE A L'EST

Nouveau message Post Numéro: 284  Nouveau message de coyote  Nouveau message 30 Juil 2021, 15:56

Bonjour à toutes et tous

Dans le cadre de cette opération Barbarossa de l’été 1941 je vous propose aujourd’hui d’évoquer ce que l'on pourrait appeler une modernisation de l’aviation de chasse soviétique en 1941 avec l’apparition du MiG-3 dont nous avons mentionné la présence, en petits nombres certes, pendant l’offensive allemande de juin 1941.

Le MiG 3, version améliorée du MiG 1 qui connu beaucoup de déboires , le remplaça sur les chaînes de production à partir de fin décembre 1940 mais cela n’arrêta pas les ennuis loin de là !

A la date du 22 juin 1941, quelques 980 MiG 3 étaient en service au sein des V-VS et de l’aviation navale. Ce n’était pas une machine très facile à piloter en temps de paix alors en temps de guerre ….Conçu à l’origine comme intercepteur à haut altitude, il fut, par la force des choses, utilisé à basse altitude lors de l’attaque sur le Front d l’Est ce qui le mettait en état d’infériorité par rapport aux chasseurs de l’Axe notamment les Bf 109 E et F.

Il lui fut demandé également de jouer un rôle comme chasseur-bombardier pendant l’automne 41 ce qui là encore n’était pas un domaine o ù il excellait !

De ce fait, les pertes de MiG 3 furent très élevées. Avec le temps, les ‘rescapés’ furent utilisés pour la défense du territoire avant d’être retirés des opérations à la fin de la guerre.

Un certain nombre de MiG 3 présentaient des performances en haute altitude inacceptables. L’arrivée d’oxygène était jugée insuffisante et de plus , le décrochage et la vrille étaient très dangereux en particulier chez les pilotes encore novices. Un exemple flagrant fur donné le 10 avril 1941 lorsque trois pilotes de MiG 3 en tentant d’intercepter un avion de reconnaissance allemand volant à 9000 mètres d’altitude partirent en vrille sans préavis… et durent s’éjecter cependant un des trois y a laissé la vie. Une enquête démontra que ces jeunes pilotes n’avaient que quelques heures de vol sur le type et que de plus cette mission était leur toute première à haute altitude. D’autre problèmes concernaient une capacité en carburant trop limitée ainsi que la pression d’huile en altitude qui posait problème !

Bref ceci pour dire que le MiG 3 était loin d’être exempt de défaut.

Coté performances, le MiG 3 affichait une vitesse max de 640 km/h à 7000 m ce qui était un peu supérieur aux 615 km/h du Bf 109 F en service début 1941.
Mais..aux basses altitudes la vitesse du MiG chutait passant à 505 km/h comparée aux 515 du 109. Malheureusement pour les MiG, les combats aériens se déroulaient à des altitudes basses ou moyennes (bien en dessous de 5000 m) ce qui faisait que l’avion soviétique perdait son avantage.

Les premiers MiG 3 ont été livrés aux régiments de chasse au printemps 1941.

Son emploi, comme on vient de le voir, s’est révélé délicat pour des pilotes passant des dociles biplans Polikarpov I-152 et I-153 ou les monoplans I-16. Son pilotage était quelque peu vicieux et le nombre de pilotes ‘formés’ sur MiG 3 était bien moins nombreux que le nombre de MiG 3 disponibles pendant l’invasion de juin 41 !!
Le 1er juin à titre d’exemple, un millier de MiG 3 avaient été livrés mais seulement une poignée (494) de pilotes avaient été formés.

Même avec les limitations du MiG-3, Aleksandr Pokryshkin, le troisième as soviétique avec 53 victoires aériennes officielles (plus six partagées), a enregistré un certain nombre de ces victoires en pilotant un MiG-3 au début de la guerre.
Il a rappelé plus tard : « Ses concepteurs ont rarement réussi à faire correspondre à la fois les caractéristiques de vol du chasseur et sa puissance de feu… l'avantage opérationnel du MiG-3 semblait être masqué par ses certains défauts. Cependant, ces avantages pourraient sans doute être exploités par un pilote capable de les découvrir »

Ici un site montrant un des ces MiG 3 tombés en Finlande et exposé dans un musée finlandais
https://massimotessitori.altervista.org ... nland.html
Ce qui est intéressant sur ces photos ce sont surtout celles montrant la construction de l'appareil

Voici à présent quelques photos couleurs dont plusieurs sont les photos du MiG 3 récupéré en URSS où il avait été abattu en 1942dans les maris et reconstruit . Le moteur n’est pas un Mikulin AM37 russe mais un moteur américain Allison V 12 .

Image
Cette photo permet de bien visualiser la taille de la machine


Image
Imaginez vous aux commandes ! La vision au roulage est tout simplement inexistante et de ce fait le pilote doit rouler en zig zag en jouant du pied sur le palonnier et sur les freins afin de "voir" quelque chose devant !

Image

Image
Une vue de coupe intéressante

Image
Le MiG 3 en écorché permettant de voir la construction et l'importance du bois utilisé dans la construction .
L'originalité de cet avion résidait surtout dans la façon composite dont sa cellule était construite. La partie avant du fuselage était constituée par un treillis métallique fait de tubes et de formes recouvert par cinq panneaux rivetés formant le revêtement. L'arrière, lui, était de construction monocoque, mais en bois, un mélange de contreplaqué et de bois de pin collé et imprégné de bakélite. On retrouvait ce mélange de matériaux au niveau de la voilure dont les panneaux intérieurs, boulonnés sur le fuselage, étaient de construction métallique avec trois longerons, alors que ceux extérieurs, étaient construits autour d'un longeron unique en bois de pin recouvert de cinq couches de contreplaqué imprégné de bakélite.


Image
Installez vous ! On remarquera que le design du manche s'inspire un peu des manches en usage dans le RAF avec cet 'anneau' comprenant bien entendu le bouton poussoir de déclenchement du tir.



Joli travail non ?

Je lui trouve une belle gueule , pas vous ? Ce n'était pas une grande réussite il faut bien l'avouer mais forte de son expérience passée, l'industrie soviétique remontera la pente rapidement avec les Yakovlev et autres Lavochkin mais comme on dit, ceci est une autre histoire :D

sources
https://en.wikipedia.org/wiki/Mikoyan-Gurevich_MiG-3
Flying Review 1967
Green, William and Gordon Swanborough,. WW2 Aircraft Fact Files: Soviet Air Force Fighters, Part 1

A suivre ;)
Dernière édition par coyote le 30 Juil 2021, 16:02, édité 1 fois.
Bernard

Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute sur le sujet
P Desproges

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8858
Inscription: 17 Oct 2018, 10:07
Région: Périgord & Trégor
Pays: France

Voir le Blog de coyote : cliquez ici


Re: 80° ANNIVERSAIRE - BARBAROSSA - LA LUFTWAFFE ATTAQUE A L'EST

Nouveau message Post Numéro: 285  Nouveau message de coyote  Nouveau message 30 Juil 2021, 16:00

Suite à une petite erreur de légende, voici la photo permettant de comparer la taille de l'avion avec l'homme...

Image

::alatienne::
Bernard

Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute sur le sujet
P Desproges

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8858
Inscription: 17 Oct 2018, 10:07
Région: Périgord & Trégor
Pays: France

Voir le Blog de coyote : cliquez ici


Re: 80° ANNIVERSAIRE - BARBAROSSA - LA LUFTWAFFE ATTAQUE A L'EST

Nouveau message Post Numéro: 286  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 30 Juil 2021, 18:09

La plupart des appareils, quelque était leur camp, affichaient, en 1941, à peu près tous, les mêmes carences; les moteurs pleuraient leur mère, une fois, une certaine altitude dépassée (+/- 6000 m); avec leur train tricycle, la visibilité était nulle, au sol - même les TBM de l'Aéronavale "zizaguaient", au sol, dans les années 60, jusqu'à ce que le pilote se trouve des points de repère, sur le terrain, pour "gérer" son approche de la piste! - ; le Me-109 était handicapé par son train d'atterrissage principal trop étroit; les masques à oxygène gelaient à haute altitude; à moyenne altitude, selon la météo, la glace s'installait sur les ailes et les systèmes de "dégivrage", le plus souvent pneumatiques et installés sur les bords d'attaque des ailes, fonctionnaient quand ils en avaient envie! ::mal-a-la-tete::

Accessoirement, la vitesse "pure" n'était pas nécessairement un avantage. Je me rappelle qu'en 1962, la dernière flotille de l'Aéronavale, encore équipée des vieux Corsair à hélice, juste avant sa dissolution, avait mis une "tôle" en simulation de combat tournoyant, à l'une de nos premières unités équipées d'Etendard. Alors que les Corsair viraient, quasiment, sur place - c'est une image! - les Etendard, eux, étaient à la ramasse! La vitesse dépend souvent de l'altitude pour laquelle l'appareil a été conçu; la seule gestion mécanique - et parfois manuelle, à partir du cockpit - des carburateurs de l'époque n'était pas adaptée. Après il y avait souvent un choix à faire entre la vitesse "pure" et la vitesse ascensionnelle de l'appareil, autre paramètre essentiel pour un "intercepteur"

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5395
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: 80° ANNIVERSAIRE - BARBAROSSA - LA LUFTWAFFE ATTAQUE A L'EST

Nouveau message Post Numéro: 287  Nouveau message de coyote  Nouveau message 30 Juil 2021, 18:23

Il est vrai que l'arrivée des premiers trains tricycles sur les avions a représenté un progrès important que ce soit pour les monomoteurs que pour les multimoteurs.
Cela a permis d'éviter de fréquentes collisions au sol. Mais cette 'nouveauté' n'est apparue que plus tard dans la SGM.

Pour avoir piloté les deux types de machines, j'avoue avoir un faible pour le tricycle (pas le mini vélo.. ::mortderire:: )
Bernard

Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute sur le sujet
P Desproges

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8858
Inscription: 17 Oct 2018, 10:07
Région: Périgord & Trégor
Pays: France

Voir le Blog de coyote : cliquez ici


Re: 80° ANNIVERSAIRE - BARBAROSSA - LA LUFTWAFFE ATTAQUE A L'EST

Nouveau message Post Numéro: 288  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 30 Juil 2021, 18:36

Un peu, "mon neveu", dès que tu as posé tes fesses dans un habitacle d'un train tricycle avec roulette de queue, tu ne vois quasiment plus rien! Là, j'évoque, uniquement, des appareils militaires. Ce n'est pas pour rien qu'il existe plein de tofes où on voit un mécano, installé sur l'aile, durant la période de "roulage" au sol... jusqu'à l'entrée de la piste de décollage! Dans un bon vieux DC-3 - encore que le copilote disposait de vitres coulissantes et qu'il était sensé "gérer" le parcours d'approche - ou un B-17, au sol, c'était vision "zob"! ::mortderire::

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5395
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: 80° ANNIVERSAIRE - BARBAROSSA - LA LUFTWAFFE ATTAQUE A L'EST

Nouveau message Post Numéro: 289  Nouveau message de coyote  Nouveau message 30 Juil 2021, 18:48

Un train tricycle est avec roulette de nez alors qu' avec roulette de queue, c'est un train classique ;)
Bernard

Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute sur le sujet
P Desproges

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8858
Inscription: 17 Oct 2018, 10:07
Région: Périgord & Trégor
Pays: France

Voir le Blog de coyote : cliquez ici


Re: 80° ANNIVERSAIRE - BARBAROSSA - LA LUFTWAFFE ATTAQUE A L'EST

Nouveau message Post Numéro: 290  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 30 Juil 2021, 18:59

coyote a écrit:Un train tricycle est avec roulette de nez alors qu' avec roulette de queue, c'est un train classique ;)


Cette "subtile" distinction n'avait fait surface qu'après la mise en service des premiers appareils à "train tricycle", jusque là, le système avec roulette de queue était une disposition standard. De surcroit, le "train tricycle avant" ne s'était vraiment généralisé qu'avec l'apparition des "lampes à souder", les appareils à moteur à réaction, leurs réacteurs mettant à mal le revêtement des pistes et taxiways. :D

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5395
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers ANNÉE 1941




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Lamarque Hervé Jean dit Schumann 
il y a 21 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  66 RAA 
Aujourd’hui, 21:59
par: sandchos 
    dans:  Pourquoi ces dogtags ? 
Aujourd’hui, 21:59
par: Rob1 
    dans:  LE QUIZ suite 1 
Aujourd’hui, 21:34
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Recherche lieu /Demande mystère 
Aujourd’hui, 20:22
par: Loïc Charpentier 
    dans:  80° ANNIVERSAIRE - BARBAROSSA - LA LUFTWAFFE ATTAQUE A L'EST 
Aujourd’hui, 19:49
par: coyote 
    dans:  Recherche documents sur prisonniers de Guerre Américains en Allemagne. 
Aujourd’hui, 19:28
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  MESSERSCHMITT BF.109 E.1 spécial hobby 1/72 
Aujourd’hui, 18:51
par: Clauster 
    dans:  La situation finale de la 36ème DI dans la campagne de 1940 ? 
Aujourd’hui, 14:41
par: FreedomHi 
    dans:  Bataille de Saint Marcel 
Aujourd’hui, 09:24
par: JARDIN DAVID 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Gretsch et 17 invités


Scroll