Connexion  •  M’enregistrer

80e ANNIVERSAIRE BATAILLES SUR LA SOMME ET L'AISNE


80° Anniversaire de la Seconde Guerre Mondiale
---- ANNÉE 1940 -----

80e ANNIVERSAIRE BATAILLES SUR LA SOMME ET L'AISNE

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 08 Juin 2020, 13:23

Batailles sur la Somme et l'Aisne en juin 40

L'armée française tire des enseignements des combats du mois de mai.
Pour pallier à l'insuffisance des effectifs, le commandement français décide de mettre en place une nouvelle organisation défensive.
Celle ci consiste en l'abandon de la ligne continue au profit de la « défense en hérisson »
Les unités se déploient en profondeur, villages, fermes, bois sont organisés en autant de centres de résistance. Ils sont protégés par des fossés, barricades, mines .
Équipés d'armes antichars, ces points de résistance sont dotés de munitions, d'équipements et de vivres permettant de subsister et combattre plusieurs jours même en cas d'encerclement.
Les allemands lors de leur offensive remarquent rapidement que ce n'est pas comme avant, la tactique française est différente.
La défense en profondeur préconisée par Weygand donne des résultats, les « hérissons » tiennent et les panzers subissent des pertes.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 4219
Inscription: 14 Mar 2006, 20:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: 80e ANNIVERSAIRE BATAILLES SUR LA SOMME ET L'AISNE

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 08 Juin 2020, 13:58

Relativement ignorant des combats de la période, cette défense en hérissons en rappelle d'autres quatre ans plus tard :
. en Normandie les Allemands pratiquent cette tactique ;
. en Ardenne les Américains feront pareil.

J'y vois par contre 2 différences majeures :
. l'une tactique : ces moles défensifs de 44 exploitent peut être plus la collaboration interarmes que le permet l'organisation française de 1940 (infanterie, armes lourdes, artillerie antichar et conventionnelle, voire chars en soutien) ;
. l'autre opérationnelle si pas stratégique : la présence de forces mécanisées en arrière, capables de contre-attaquer brutalement les moles défensifs lorsqu'ils sont perdus.

Il me semble que l'absence de moyens mécanisés de contre-attaque livre malheureusement les hérissons à eux-mêmes.
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12449
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: 80e ANNIVERSAIRE BATAILLES SUR LA SOMME ET L'AISNE

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 08 Juin 2020, 14:04

Certes les "herissons" ont prouvé leur utilité et WEYGAND avait ordonné à ses troupes de combattre en hérisson plutôt qu’en ligne continue. Cette technique permit aux français de tenir 5 jours en causant de lourdes pertes à l’ennemi mais, faute de réserves en blindés pour contre attaquer, les unités capitulent les unes après les autres faute de munitions.
WEYGAND avait ordonné de défendre les positions et avait massé ses troupes sur l’Aisne et la Somme. « Accrochez-vous au sol et ne regarder qu’en avant » disait-il à ses hommes.
La bataille de la Somme était un baroud d’honneur, pour WEYGAND et il le savait.
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 80161
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: 80e ANNIVERSAIRE BATAILLES SUR LA SOMME ET L'AISNE

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 08 Juin 2020, 15:09

oui, Weygand cherche à gagner du temps pour permettre aux politiques de décider quelle tournure donner à la guerre.
La disparité des effectifs est trop importante pour espérer arrêter l'armée allemande.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 4219
Inscription: 14 Mar 2006, 20:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: 80e ANNIVERSAIRE BATAILLES SUR LA SOMME ET L'AISNE

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 08 Juin 2020, 15:25

Dog Red a écrit:
Il me semble que l'absence de moyens mécanisés de contre-attaque livre malheureusement les hérissons à eux-mêmes.

les hérissons de 1940 n'ont rien de semblable avec les tactiques défensives de 1944.
ceux de 1940 sont autant de petites places fortes qui, une fois encerclées, ne permettent aucun repli et accélèrent la combustion des effectifs.
Les allemands les contournent et se répandent dans les espaces libres.
Les allemands subissent des pertes, mais lorsque le contournement est réussi, il n'y a au débouché que du terrain sans opposition.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 4219
Inscription: 14 Mar 2006, 20:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: 80e ANNIVERSAIRE BATAILLES SUR LA SOMME ET L'AISNE

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 08 Juin 2020, 15:56

Il était évident après l'échec de la bataille d'Abbeville que même sans chars en face,nous avions beaucoup de mal à repousser une division d'infanterie renforcée.....La batterie antichar de la 2ème DCr où se trouvait mon père commença son long travail en retraite par sa participation à un barrage avant Rouen...elle renforce alors avec 2 pièces un groupe de "travailleurs" anciens de 14/18 équipés uniquement de Lebels mais "qui en veulent"..Ils tiennent ensemble une après midi pendant la quelle plusieurs auto-mitrailleuses allemandes sont détruites...puis les ordres pour les canons arrivent départ vers Paris,qu'ils contourneront pour passer ensuite vers Satory..........

vétéran
vétéran

 
Messages: 2298
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: 80e ANNIVERSAIRE BATAILLES SUR LA SOMME ET L'AISNE

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 08 Juin 2020, 16:31

dynamo a écrit:les hérissons de 1940 n'ont rien de semblable avec les tactiques défensives de 1944.


J'y vois des similitudes quand même avec le domaine que je maîtrise le mieux... la bataille des Ardennes.

Un exemple qui pour moi correspond, la défense de la Skyline Drive (crête entre l'Our et la Clerf ; nous nous y sommes rendus avec le forum il y a 2 ans, souviens toi).
L'infanterie US de la 28ID y tient uniquement les villages, distants les uns des autres en "colliers de perle" d'une poignée de kilomètres.
Face à l'attaque de la 2.Panzer, ils se retranchent dans les villages renforcés de barbelés, de lignes de trous de fusiliers, rarement plus (quelques mines ?, quelques sacs de sable ? un appui de rares blindés ?).
Les GI's font bonne figure le premier jour face aux Panzergrenadier avant de se laisser encercler "en hérissons" à partir du second jour.
Leur action s'éteindra faute de contre-attaque mécanisée US, absente dans ce secteur ou jouant elle-même sa survie contre les Panzer.

Aves les bazookas voire parfois des 57mm Atk ou un M10 en embuscade face aux Panther et PzKpfw.IV... ...la situation tactique ne me paraît pas si radicalement différente que les antichars de 25 ou 47mm face aux Panzer de 1940.

Dans les deux cas (décembre 44 / juin 40), là où il n'y a pas de contre-attaque, les hérissons finissent étouffés mais coûtent aux Allemands (en temps et en moyens).

Enfin, il me semble. :?
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12449
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: 80e ANNIVERSAIRE BATAILLES SUR LA SOMME ET L'AISNE

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 08 Juin 2020, 20:15

Dog Red a écrit:
dynamo a écrit:les hérissons de 1940 n'ont rien de semblable avec les tactiques défensives de 1944.



Aves les bazookas voire parfois des 57mm Atk ou un M10 en embuscade face aux Panther et PzKpfw.IV... ...la situation tactique ne me paraît pas si radicalement différente que les antichars de 25 ou 47mm face aux Panzer de 1940.



Le bazooka est facile à mettre en œuvre, il a de la souplesse d'utilisation et ne nécessite pas du personnel spécialisé comme dans le service d'une pièce antichar.
En 40, pas de couverture aérienne, pas de ravitaillement par parachutage possible, pas de transmissions permettant une coordination de la défense ou entre « hérissons »
Le but c'est de tenir le plus longtemps possible, de causer le plus de dégâts possible chez l'ennemi, c'est le baroud d'honneur.
Un hérisson encerclé ne peut être dégagé par d'autres, sauf à de très rares exceptions.
Le seul espoir c'est que l'ennemi, usé, arrête son offensive.
La supériorité numérique est telle que les chars passent et débouchent sur les espaces libres permettant l'exploitation.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 4219
Inscription: 14 Mar 2006, 20:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: 80e ANNIVERSAIRE BATAILLES SUR LA SOMME ET L'AISNE

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 09 Juin 2020, 12:10

dynamo a écrit:Le but c'est de tenir le plus longtemps possible, de causer le plus de dégâts possible chez l'ennemi, c'est le baroud d'honneur.


Quel est l'état d'esprit à la tête de l'état français à ce moment ?

Sans vouloir revenir à 1944 mais les situations me semblent comparables : on lit souvent et notamment sur le forum "HITLER/les Allemands" auraient dû mettre fin à la guerre dès l'été 1944 et prendre des contacts en ce sens avec les Alliés pour éviter plus de morts, plus de destructions".

Dès lors que début juin 1940 la défaite semble inéluctable sur le territoire national, ce baroud d'honneur résulte-t-il d'une décision politique de gagner du temps pour un contact diplomatique éventuel en vue d'un armistice à moindre coût ? Ou le gouvernement français ne s'y est pas encore résolu et quelqu'un compte encore réellement arrêter les Allemands sur la Somme (chimère dissipée en 2 ou 3 jours quand on regarde les cartes).
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12449
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: 80e ANNIVERSAIRE BATAILLES SUR LA SOMME ET L'AISNE

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 09 Juin 2020, 12:22

A mon avis, Pétain et Weygand savaient que la bataille était perdue et souhaitaient un armistice rapide dans le but d'obtenir des conditions allemandes qui ne leurs semblaient pas trop pénibles à accepter. La résistance de l'Armée Française est certes louable, seulement cela ne servait qu'a gagné du temps en espérant surtout que les Allemands n'arrivent pas trop loin en territoire français.
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 80161
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers ANNÉE 1940




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  La Nuit des Longs Couteaux 
Aujourd’hui, 00:34
par: alfa1965 
    dans:  [DU 1er juillet au 31 juillet 2020]:Stèles et/ou monuments commémoratifs de la SGM 
Aujourd’hui, 00:01
par: Signal Corps 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 19 
Hier, 23:35
par: François 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 18 
Hier, 23:31
par: Powerhouse 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 22 
Hier, 23:27
par: François 
    dans:  500 000e MESSAGE SUR NOTRE FORUM - GRAND CONCOURS DE L'ETE 
Hier, 21:50
par: dynamo 
    dans:  Quand les Nazis voulaient débarquer en Grande-Bretagne depuis le nord de la France 
Hier, 20:56
par: Clauster 
    dans:  Adresse inconnue bis 
Hier, 20:22
par: Powerhouse 
    dans:  La percée du bocage de Stéphane Jacquet 
Hier, 18:36
par: lepic34 
    dans:  Recherche de lieu. PARIS 
Hier, 17:55
par: tistou48 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités


Scroll
cron