Connexion  •  M’enregistrer

80° Anniversaire - La surprise du chef


80° Anniversaire de la Seconde Guerre Mondiale
---- ANNÉE 1940 -----

80° Anniversaire - La surprise du chef

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Jumbo  Nouveau message 17 Mai 2020, 12:29



La surprise du chef; c'est dans ces termes que François Delpla aborde un angle moins "terrain" ce mois de mai 1940. Après seulement quelques jours de combats, les Allemands sont vainqueurs partout. Hollande, Belgique et l'armée française sur le reculoir. Alors la rapidité de cette victoire qui se dessine en quelques jours surprend elle Hitler ou s'y attendait-il? Le chef est surpris où c'est la surprise du chef?

Je cite François Delpla :
"La rapidité de la victoire allemande surprend, y compris ses auteurs". Cette idée très courante aurait dû appeler depuis longtemps une question : à quoi donc s'attendaient les assaillants et d'abord leur chef ? L'absence de cette question est très symptomatique. Elle trahit la persistance, au moins dans un coin des têtes, de quelques vieilleries pas encore parties pour la déchetterie : la France passait pour avoir la meilleure armée du monde, certes elle avait un peu rouillé sur pied mais comment ne pas s'attendre à ce qu'elle résiste plus longtemps ? Quant au caporal Hitler, même pas passé par une école de sous-of, quelle notion pouvait-il bien avoir de la durée au bout de laquelle une offensive aboutit ?
Il est donc peut-être temps, en cet anniversaire de Sedan, de se la poser, cette question. À quoi donc s'attendait l'assaillant ou, pour jargonner comme un historien : quel était son horizon d'attente ? Celui de Hitler différait-il de celui de tel général, de tel autre ?
"Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y'a des statistiques là-dessus." (Jean Gabin) Mélodie en sous sol

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6588
Inscription: 01 Juin 2004, 20:12
Localisation: Salon de Provence
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Jumbo : cliquez ici


Re: 80° Anniversaire - La surprise du chef

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 17 Mai 2020, 13:04

Pour ma part,c'était l'aboutissement d'années de préparatifs.Hitler avait parfaitement compris l'utilisation qu'il pouvait tirer de la méthode de combat Gudérian.Il ne faut pas oublier que l'infanterie allemande lors de ses offensives de 1918 avait repris tout le terrain grignoté par les alliés en trois ans......même si certains reculs avaient été tactiquement prévus côté alliés et qu'il avait été prévu que tout le secteur retranché des Flandres jusque Calais aurait pu tomber dans les mains allemandes : toute l'évacuation des civils non indispensables à la défense ayant été effectuée...

En revanche toute l'armée allemande traditionnelle avait été surprise de la rapidité de l'effondrement Français et sans défense acharnée (sauf parfois localement);;;Voyez les commentaires qu'ils en font auprés des journalistes neutres et américains en particulier qui sont décontenancés et abasourdis par les événements .Gôring en arrivera à surestimer sa Luftwaffe..........

vétéran
vétéran

 
Messages: 2298
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: 80° Anniversaire - La surprise du chef

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de fanacyr  Nouveau message 17 Mai 2020, 13:55

Hitler a plusieurs fois publiquement dit son admiration pour le courage des Poilus de 14/18
Et il s'attendait à pareille résistance acharnée en 1940
Speer nous raconte qu'Hitler jugeait par contre les officiers Français "efféminés" en concluant que les soldats Français encadrés par des officiers Allemands seraient la première armée du Monde

vétéran
vétéran

 
Messages: 733
Inscription: 06 Fév 2008, 17:28
Région: Région Ile de France
Pays: FRANCE

Voir le Blog de fanacyr : cliquez ici


Re: 80° Anniversaire - La surprise du chef

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 17 Mai 2020, 15:07

Hitler est joueur parce qu’il n’a pas les moyens d’une guerre longue.
L’Allemagne en 40 est plus forte que ses adversaires, elle affiche une supériorité en matériels , aviation, utilisation des blindés et ses stocks de matières stratégiques sont suffisants.
Elle se doit, cependant, attaquer sans trop tarder avant que ses adversaires aux moyens supérieurs, maîtres des océans, pouvant utiliser à volonté les arsenaux du nouveau monde deviennent imbattables et la contraignent au terrible blocus mettant en difficulté la gouvernance des nazis.
La surprise du chef c’est de risquer dans une offensive improbable le fer de lance de son armée et avec l’aide de la providence casser les reins de l’adversaire, le diviser en profitant de la sidération et obtenir l’avantage et les mains libres à l’ouest.
La surprise vient des généraux qui, criant au fou, ne cédèrent pas au putsch, c’est une première victoire sur le front intérieur germano-nazi, préalable aux conquêtes d’abord et aux défaites ensuite.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 4219
Inscription: 14 Mar 2006, 20:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: 80° Anniversaire - La surprise du chef

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 17 Mai 2020, 17:24

Tout ce qui s'est produit en Allemagne de 1933 à juillet/août 1940 n'a fait que conforter Hitler en sa croyance que la Providence travaillait pour lui et c'est cette coinfiance qu'il avait en lui même et en elle qui l'ont précipité vers le désastre...Il a oublié la conclusion finale du vaste et long Kriegspiel de 1925 acté par la Reichwehr et ses vieux généraux.L'Allemagne ne peut pas gagner une guerre générale totale :elle ne peut gagner haut la main qu' une série de guerres successives........limitées et conclues par des traités...Il aurait donc fallu respecter le traité avec la Tchécoslovaquie et savoir attendre et jouer des rivalités tchéco ,polono soviètiques.......On peut aussi se demander si les liens entretenus comme fournisseur d'armes de la Chine ainsi que conseiller militaire ne pouvaient pas aboutir à autrechose....mais il croyait dur comme fer à son destin..alors ,le destin qu'il avait choisi d'aller vite et tout bouleverser allait s'occuper de lui ...et des autres par la même occasion?puisqu'au final toute l'Europe serait ad aeternam éradiquée de la gouvernance mondiale réelle..........

vétéran
vétéran

 
Messages: 2298
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: 80° Anniversaire - La surprise du chef

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 17 Mai 2020, 21:44

Alfred a écrit:Pour ma part,c'était l'aboutissement d'années de préparatifs.Hitler avait parfaitement compris l'utilisation qu'il pouvait tirer de la méthode de combat Gudérian.


Il en avait senti la potentialité et "lâché la bride" dans ce sens.
Rodée par la campagne de Pologne (mais dont tous les enseignements n'ont pas été tirés), la doctrine n'est validée qu'après la campagne de France et l'expérimentation à ciel ouvert de la guerre mécanisées se poursuivra tout au long de la guerre.

Ainsi, les 16 et 17 mai, il y a un "flottement" dans le chef de VON RUNDSTEDT qui s'inquiète de l'écart qui se creuse entre le poing blindé qui avance et l'infanterie à pied qui peine à suivre. Le général s'inquiète d'une manœuvre de flanc des réserves françaises qu'il imagine disposées entre Paris et Châlon-sur-Marnes. HITLER se range à l'avis de son chef d'armées. S'en suit une crise entre KLEIST et son subordonné GUDERIAN.

Ce que les Anglais vont baptiser la Blitzkrieg n'est encore maîtrisée que de manières inégales par ses praticiens.
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12449
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: 80° Anniversaire - La surprise du chef

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de alain adam  Nouveau message 02 Juin 2020, 21:16

Bonjour,
Dans un prochain écrit je développerai pourquoi les allemands avaient si peur d'un assaut puissant blindé survenant de leur gauche, lors de la progression vers la manche.
Grosso modo il faut comprendre que les allemands avaient été tout autant intoxiqués par la désinformation française que l'inverse et, qu'effectivement, l'armée française naviguait encore avec l'aura de meilleure armée du monde.
Il faut aussi souligner que lorsque le col. de Gaulle (pas encore général à titre temporaire) effectue des assauts sur Montcornet et Crecy/Serre avec la 4e DCR nouvellement formée, cela tombe au pire moment et renforce les inquiétudes sur la potentialité d'une réserve de forces blindées alliées qui n'attendaient qu'a surgir pour couper les lignes logistiques de la panzerwaffe qui commence sa "course à la mer".

Le fait est que les allemands sont partis au combat avec de mauvaises informations : la ou ils voyaient une armée a percer, il n'y avait rien, la ou ils pensaient subir une attaque sur le flanc, il n'y eut que la 4e DCR.
La ou Hitler et Manstein avaient imaginés un plan optimiste et présomptueux, ils ont eut la chance que les plans français soient directement opposés et n'aient pas positionnés les troupes la ou les allemands eux-même les avaient imaginés. Sur-confiants suite a la victoire en Pologne, l’état major Allemand s'imaginait ainsi percer a travers non seulement la 2e armée mais également la 7e pour parvenir a leurs fins.
Mais la 7e n’était plus la et la réserve blindée fut parcellée au lieu d’être concentrée.
Alors soit l’état major allemand avait eut des informations (que l'on aurait fini par trouver dans les archives) sur les réelles positions alliées, soit il a vraiment bénéficié d'un gros coup de bol ce qui l'a même poussé a douter d'une victoire aussi facile, déterminant un premier ordre d’arrêt au 17/05 puis un second plus tard.

Alain
Armée de Terre Française 1940
http://atf40.fr/

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2806
Inscription: 06 Aoû 2013, 00:13
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de alain adam : cliquez ici


Re: 80° Anniversaire - La surprise du chef

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 02 Juin 2020, 21:31

alain adam a écrit:Sur-confiants suite a la victoire en Pologne, l’état major Allemand s'imaginait ainsi percer a travers non seulement la 2e armée mais également la 7e pour parvenir a leurs fins.


Confiant à ce point ?
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12449
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: 80° Anniversaire - La surprise du chef

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de alain adam  Nouveau message 02 Juin 2020, 21:38

Dog Red a écrit:
alain adam a écrit:Sur-confiants suite a la victoire en Pologne, l’état major Allemand s'imaginait ainsi percer a travers non seulement la 2e armée mais également la 7e pour parvenir a leurs fins.


Confiant à ce point ?


Comment peux tu expliquer vouloir une victoire rapide en brisant le front de deux armées sans être vraiment confiant ?
Armée de Terre Française 1940
http://atf40.fr/

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2806
Inscription: 06 Aoû 2013, 00:13
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de alain adam : cliquez ici


Re: 80° Anniversaire - La surprise du chef

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 02 Juin 2020, 21:40

alain adam a écrit:Comment peux tu expliquer vouloir une victoire rapide en brisant le front de deux armées sans être vraiment confiant ?


L'accouchement difficile de Fall Gelb ne respire pas cette confiance.
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12449
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers ANNÉE 1940




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  La Nuit des Longs Couteaux 
Aujourd’hui, 00:34
par: alfa1965 
    dans:  [DU 1er juillet au 31 juillet 2020]:Stèles et/ou monuments commémoratifs de la SGM 
Aujourd’hui, 00:01
par: Signal Corps 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 19 
Hier, 23:35
par: François 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 18 
Hier, 23:31
par: Powerhouse 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 22 
Hier, 23:27
par: François 
    dans:  500 000e MESSAGE SUR NOTRE FORUM - GRAND CONCOURS DE L'ETE 
Hier, 21:50
par: dynamo 
    dans:  Quand les Nazis voulaient débarquer en Grande-Bretagne depuis le nord de la France 
Hier, 20:56
par: Clauster 
    dans:  Adresse inconnue bis 
Hier, 20:22
par: Powerhouse 
    dans:  La percée du bocage de Stéphane Jacquet 
Hier, 18:36
par: lepic34 
    dans:  Recherche de lieu. PARIS 
Hier, 17:55
par: tistou48 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités


Scroll
cron