Page 1 sur 5

[DEBAT] La France de Vichy

Nouveau messagePosté: 22 Aoû 2006, 08:50
de Guy
Bonjour à tous,
Suite à un travail important sur l'occupation, j'aimerais lancer un débat sur la France de Vichy. J'ai de plus mis en ligne des articles sur cette même France de Vichy :

http://www.lehistoire.net/Une-nouvelle-ere
http://www.lehistoire.net/Vivre-sous-les-Allemands
http://www.lehistoire.net/Vivre-sous-l-oppression
http://www.lehistoire.net/Vers-la-guerre-totale
(temps de chargement long)

Je pensais que les personnes ayant lu mes articles pourraient donner leur avis sur Vichy et Pétain. Est-ce que Vichy était inévitable par exemple...

J'ai grâce à ce travail appris de nombreuses choses et aimerais que ceux qui ont lu mes articles puissent donner leur avis sur ce qu'ils ont appris.

Bonne réflexion
Guy

Nouveau messagePosté: 31 Aoû 2006, 17:01
de St Ex
Bon, j'ai juste commencé à lire le premier lien, la première phrase est une conne.ie, donc ça donne pas envie de poursuivre. Mais en survolant, tout est très mal explicité et faux (mélange de jugements de valeur avec les faits ce qui est inacceptable en histoire stricto sensu, les commentaires et interprétations, c'est différent évidement).

DSL d'être dur mais entre 8 et 12 millions, ça fait qd même un gros pourcentage de différence (t'as dû oublié les Hollandais, Belges etc).

St Ex

Nouveau messagePosté: 31 Aoû 2006, 18:15
de Prosper Vandenbroucke
Bonsoir Guy,
Je ne suis pas toujours d'accord avec les réflexions de de St.Ex. Mais il est vrai que cette fois-ci il n'a pas tout à fait tord.
J'ai parcouru vite fait, bien fait vos liens.
Cela me semble être un parfait copier/coller d'un certain site, lequel je ne citerais pas.
Si je me trompe, vous pouvez me le dire ouvertement mais je reste quand même très dubitatif
Prosper :roll:

Nouveau messagePosté: 01 Sep 2006, 02:48
de Loïc
Il est generalement admis que la Milice comptait 30 000 inscrits desquels 15 000 étaient réellement actifs, 80 000 c'est un chiffre qui me parait trés éxagéré.

Nouveau messagePosté: 01 Sep 2006, 03:41
de Macwan
Je ne suis pas un spécialiste de la France de Vichy, loin s'en faut, mais les textes proposés sur ce site sont bien trop journalistiques pour permettre le débat historique...

Les amorces des articles sont assez calamiteuses. Et certains jugements ne sont pas indispensables.

J'ai aussi lu quelques textes de la rubrique géopolitique ( :? )... apparemment c'est une marque de fabrique, dommage.

Cher Guy, je pense qu'il te faut chercher ailleurs, mais le débat reste ouvert.

Cordialement,

Macwan.

Nouveau messagePosté: 01 Sep 2006, 07:01
de Daniel Laurent
Bonjour,
J'ai commence a lire.
Puis je suis tombe sur ca :
Un armistice signé par le gouvernement au nom de la Nation et non de l’armée, mettrait fin à la souffrance de la population. Et de toute façon, la guerre est perdue...

Ah bon ?
Par qui ?
Il me semblait pourtant que des Generaux Francais ont co-signes, en tant que vainqueurs, les actes de reddition des Allemands et des Japonais. Vous me direz si j'ai mal compris.
Hitler voit néanmoins d’un bon oeil la neutralité vichyste, donc celle de la flotte et de l’empire. Et cela jusqu’à que ce dernier ne tombe sous l’influence des gaullistes

Il semblerait que cette phrase provienne des textes de l'Association pour la defense de la memoire du marechal Petain (ADMP)...
Une bonne partie de l'empire ne "tombe" pas sous "l'influence" des "Gaullistes", il rallie la France Libre, volontairement, sans combat, sauf quelques escarmouches au Gabon.
les communistes n’entreront dans la résistance qu’en 1941 à cause du pacte germano-soviétique

Non. Charles Tillon lance un appel a la Resistance le 17 juin 1940, puis fonde les FTPF ou le rejoindrons rapidement des hommes comme Georges Guinguouin dans le Limousin et Louis Petri en Bretagne. C'est la direction Stalinienne du Parti qui entre en resistance en 1941, pas "les communistes". Nuance.
Les résistants proviennent de toutes les couches de la société, même si les catégories de gauche le sont plus volontiers. Les femmes ont un rôle important, rien qu’en étant des agents de liaison. Les étrangers sont très nombreux, comme les combattants communistes de la « Main d’œuvre Immigrée »

Mmmhh, la resistance essentiellement composee de gens de gauche noyautes par les communistes et les etrangers. J'ai comme l'impression d'avoir lu ca quelque part. Je ne sais plus ou. Stormfront ? Blood and Honor ?
:wink:
Dans la conclusion, qui parle de 44-45 :
Les armées françaises, même si elles sont modestes, essaient de venger l’humiliation de 1940 et sont partout acclamées

Modestes ?
Celle-la, je la laisse a Laurent Pepe, je l'entends hurler d'ici
:lol:
Paris est libérée sans l’aide directe des alliés, au cours d’une insurrection populaire.

Non.
L'insurrection populaire aurait mal tourne sans l'arrivee a Paris de la 2eme DB de Leclerc, protegee sur ses flancs par des unites americaines
Je cite le site http://hsgm.free.fr/batailles/paris.htm :
La 2ème DB devait progresser vers Paris accompagnée et soutenue par des formations Britanniques et Américaines. Gerow organisa trois colonnes qui montaient du sud, qui avaient ordre de na pas franchir la ligne Versailles/Palaiseau avant le 23 à midi, et qui avaient pour mission de s'emparer des ponts de la Seine : à l'ouest, le gros de la 2ème DB(les groupements Langlade et Dio), avec des ingénieurs Américains et l'artillerie du 5ème corps US, devait attaquer par Rambouillet et Versailles ; au sud, le groupement Billotte, renforcé par deux bataillons antichars et deux bataillons de chars lourds, devait s'approcher de Paris par Chartres et Palaiseau, tandis que plus à l'est, la 4ème DI du général Barton atteindrait la Seine en amont de la capitale.

Bon, je n'ai pas tout lu.
Mais vous avez du pain sur la planche pour mettre tout cela d'aplomb.

Nouveau messagePosté: 01 Sep 2006, 09:19
de Narduccio
Pauvre Guy, qui a du se dire je vais montrer l'excellence de mon travail sur un site de spécialistes et qui va devoir reprendre beaucoup de choses s'il veut arriver au niveau d'excellence requis. :roll: :wink:

J'espère qu'il ne va pas se démotiver et que petit à petit, il nous ponde quelque chose dont il sera fier à juste titre.

Nouveau messagePosté: 01 Sep 2006, 09:56
de Daniel Laurent
Bonjour,

Narduccio, tu es vraiment ce que j'appelle, sans aucun sous-entendu denigrant, un brave homme. Ou un homme de bien, ce qui revient au meme.

Guy, pardonne l'anti-Petainisme virulent et violent du vieux bonhomme que je suis et, par consequent, l'ironie acide de ma reponse. Ton initiative est louable mais je pense que certaines de tes sources ne le sont pas.

Surtout ne baisse pas les bras.

Nouveau messagePosté: 01 Sep 2006, 12:21
de panzer5
Une bonne partie de l'empire ne "tombe" pas sous "l'influence" des "Gaullistes", il rallie la France Libre, volontairement, sans combat, sauf quelques escarmouches au Gabon.

Euh...mis à part le Moyen-Orient et une bonne partie de l'Af. du nord qui, pour le coup, ne se limiteront pas à des escarmouches!!

Nouveau messagePosté: 01 Sep 2006, 12:42
de Daniel Laurent
Salut Panzer5,
panzer5 a écrit:
Une bonne partie de l'empire ne "tombe" pas sous "l'influence" des "Gaullistes", il rallie la France Libre, volontairement, sans combat, sauf quelques escarmouches au Gabon.

Euh...mis à part le Moyen-Orient et une bonne partie de l'Af. du nord qui, pour le coup, ne se limiteront pas à des escarmouches!!

C'est bien pour cela que j'ai ecrit "Une bonne partie de l'Empire" et pas "l'Empire".
Dakar sera l'objet d'un echec douloureux pour la France Libre.
Le Liban et la Syrie seront enlevees au prix d'un combat penible et fratricide.
L'Afrique du Nord ne sera ralliee qu'apres Torch et apres l'assassinat de Darlan et la fin de la tragi-comedie anglo-saxonne, surtout americaine, tentant d'opposer Giraud a la France Combattante.