Connexion  •  M’enregistrer

Neutralité Espagnole

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Colombe  Nouveau message 02 Mai 2006, 17:37

Quid de la rencontre de Franco et Hitler à Hendaye ?

Des infos ou commentaires là-dessus ?

Les deux hommes ne se sont-ils vus qu'une seule fois ?

Cécile


 

Voir le Blog de Colombe : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 02 Mai 2006, 20:05

D'après mes lectures, Hitler ne voulait pas froisser les Français en promettant des territoires coloniaux appartenant à la France aux Espagnols. Mais je crois que Franco tenait à demeurer en dehors du conflit en posant des exigences que l'Allemagne était incapable de remplir. La centaine de milliers de tonnes de céréales, l'artillerie lourde positionnée à Gibraltar (Hitler croyait que les Stukas seraient tout aussi sinon plus efficaces), sans compter les canons anti-aériens. Le Caudillo voulait que Gibraltar soit conquise seule par les Espagnols et désirait également une compensation pour les îles Canaries qui risquaient d'être certainement perdues. Franco voulait qu'on laisse à sa discrétion le moment propice pour L'entrée en guerre de l'Espagne. La défaite de l'Angleterre devenait une condition primordiale et il savait très bien que les Anglais n'abandonneraient jamais.

Il y eut un dîner officiel plus tard entre Allemands et Espagnols et Hitler s'entretint pendant presque deux heures avec le Caudillo seul à seul pour le convaincre, mais sans succès. Franco amena par exemple l'idée de fermer le canal de Suez en premier avant l'entrée occidentale, Gibraltar. Les témoins disent qu'Hitler est sorti de cet entretien complètement exaspéré. Von Ribbentrop de son côté, tentait de convaincre son homologue Suner de signer un accord que celui-ci renvoya en version corrigée par personne interposée au grand désarroi du ministre allemand. Les Espagnols n'exigeaient rien de moins que la zone française du Maroc comme territoire à leur être cédé plus tard.

Je ne crois pas que d'autres entretiens directs aient eu lieu entre Franco et Hitler qui déclara à Mussolini que les conversations avec le Caudillo comme une épreuve et que plutôt que d'en supporter une autre, il préférait «se faire arracher trois ou quatre dents». Serrano Suner revint quelques fois à la charge, mais sans jamais ajouter aucune concession à ce qui avait été exigé auparavant.

Sources: Hitler, de John Toland[/i]
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5798
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Savinien  Nouveau message 03 Mai 2006, 13:03

Vous allez râler car je ne me souviens plus ou j'ai lu cela mais il semblerait que l'amiral Canaris ait vivement déconseillé à Franco de rentrer en guerre du côté de l'Allemagne.

Colombe, pour le défilé avec le vétéran de la division Azul, ne peut'on pas voir aussi un signe de réconciliation entre le républicain et le franquiste ?
Et puis la division Azul a ce que tu dis, n'étais pas des SS et n'a pas grand chose à voir avec la LVF ! L'Esapgne n'étant pas en guerre contre l'Allemagne.

Concernant Miranda etc, n'oublions pas que Franco avait le (si les modos me le permettent) "cul entre deux chaises" !
Il convient également à se demander si justement les revendications importantes de Franco n'avaient pas pour but de décourager Adolf.

Perso je ne crois pas trop aux accointençes idéologiques de Franco avec un Adolf (déjà rien que son attachement à la religion et le nombre énorme de juifs en Espagne- tous les espagnols ont un peu de sang juif pourrait'on dire), je pense plutôt que Franco ne voyait que ce qui pourrait être bon pour son pays (donc pour lui).


 

Voir le Blog de Savinien : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de Franz57  Nouveau message 03 Mai 2006, 13:15

Savinien a écrit:Vous allez râler car je ne me souviens plus ou j'ai lu cela mais il semblerait que l'amiral Canaris ait vivement déconseillé à Franco de rentrer en guerre du côté de l'Allemagne.


Je sias pas pour toi, mais je l'ai lu dans "Le Secret du jour J"


 

Voir le Blog de Franz57 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Colombe  Nouveau message 03 Mai 2006, 13:20

Savinien a écrit:pour le défilé avec le vétéran de la division Azul, ne peut'on pas voir aussi un signe de réconciliation entre le républicain et le franquiste ?


???

J'avoue que personnellement je ne vois aucun rapport... d'une part parce que les espagnols n'ont pas besoin d'être "réconciliés" à ce niveau là tout au moins. Si le francisme a vraisemblablement encore quelques nostalgiques (tous les régimes en ont mêmes les pires donc celui-là aussi à n'en pas douter), il appartient désormais au passé et il n'y a heureusement pas de clivages républicains/franquistes chez les espagnols actuellement : on parle quand même d'une guerre civile qui a débuté il y a 70 ans maintenant (1936-1939) !!!

Parler de "signe de réconciliation" entre franquistes et républicains de nos jours en Espagne possède à mon avis autant de sens que si on parlait de "signe de réconciliation entre résistants et collaborateurs en France... c'est anachronique d'une soixantaine d'années... L'épuration c'est fini (ce qui n'empêche pas le souvenir évidemment).

En outre je ne vois pas trop le lien avec la division Azul qui a été constituée bien plus tard (1941) POUR aller combattre sur le front russe. Quel rapport avec une éventuelle réconciliation entre membres de 2 camps d'une guerre antérieure et différente à tous les niveaux ?

@ +

Cécile


 

Voir le Blog de Colombe : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 03 Mai 2006, 18:08

Savinien a écrit:Vous allez râler car je ne me souviens plus ou j'ai lu cela mais il semblerait que l'amiral Canaris ait vivement déconseillé à Franco de rentrer en guerre du côté de l'Allemagne.



Aucun râle à l'horizon Savinien ! Hitler avait en effet chargé Canaris d'aller négocier avec Franco. Il a mal choisi son homme car il a effectivement déconseillé au Caudillo d'entrer dans la danse d'après les mêmes sources que j'ai précédemment citées.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5798
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de Loïc  Nouveau message 03 Mai 2006, 20:58

Colombe a écrit:Parler de "signe de réconciliation" entre franquistes et républicains de nos jours en Espagne possède à mon avis autant de sens que si on parlait de "signe de réconciliation entre résistants et collaborateurs en France... c'est anachronique d'une soixantaine d'années

je crois que la Mémoire des deux Espagnes est encore vive,une grande statue de Franco n'a été déboulonnée qu'il y'a peu encore et que dire du monument franquiste de la Valle de los Caidos construit par les Républicains, en plus la comparaison avec Resistants et collabos en France est...bizarre et bancale, la France n'était pas en guerre civile sinon Occupée et certainement pas divisée en deux camps Résistant et collabo :roll:


 

Voir le Blog de Loïc : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de Laurent Pépé  Nouveau message 04 Mai 2006, 08:08

D'accord avec la premiere partie de ton message Loic.
On decouvre encore des charniers, avec des corps indentifiables. Des familles pleurent un oncle, un grand-parent...


 

Voir le Blog de Laurent Pépé : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de Yves  Nouveau message 04 Mai 2006, 09:45

Colombe a écrit:J'avoue que personnellement je ne vois aucun rapport... d'une part parce que les espagnols n'ont pas besoin d'être "réconciliés" à ce niveau là tout au moins. Si le francisme a vraisemblablement encore quelques nostalgiques (tous les régimes en ont mêmes les pires donc celui-là aussi à n'en pas douter), il appartient désormais au passé et il n'y a heureusement pas de clivages républicains/franquistes chez les espagnols actuellement : on parle quand même d'une guerre civile qui a débuté il y a 70 ans maintenant (1936-1939) !!!

Parler de "signe de réconciliation" entre franquistes et républicains de nos jours en Espagne possède à mon avis autant de sens que si on parlait de "signe de réconciliation entre résistants et collaborateurs en France... c'est anachronique d'une soixantaine d'années... L'épuration c'est fini (ce qui n'empêche pas le souvenir évidemment).


Une fois n'est pas coutume, je ne suis pas tellement d'accord avec toi Colombe. Je suis un peu sur la même ligne que Savinien (idem, une fois n'est pas coutume :lol: ).
Ce n'est pas faux que de parler de réconciliation, même la situation est très différente de celle de la France avec les collaborateurs, puisqu'au final en Espagne les fascistes ont été les vainqueurs et certains Franquistes ont occupé de hautes responsabilités ministèrielles sous le gouvernement du premier ministre Aznar.
En fait, c'est plus la présence d'un vétéran de la 2ème DB qui est signe d'une ouverture et d'une avancée en Espagne, dans la reconnaissance des anti-fascistes espagnols.
Il faut savoir que là-bas fleurissent les noms de rues, avenues, place (et pas les plus confidentielles) "Division Azul" et aux noms de hauts dignitaires des Phalanges, des Franquistes etc. Néant pour les républicains.
Rien non plus sur les morts républicains de la guerre civile tandis que les monuments existent pour les morts Franquistes. Un travail titanesque reste à faire pour exhumer les corps des victimes "républicaines" (victimes d'exécutions de masse ou des combats - combattants et civils) dispersés dans des fosses communes dont on a perdu la trace car il n'était pas de bon ton d'évoquer la question sous Franco, et entretemps les témoins directs susceptibles d'indiquer les emplacements sont décédés.
Enfin, est-il besoin de rappeller que les exilés républicains n'ont pu revenir dans leur pays natal qu'il n'y a que peu de temps - au regard du fait que l'on parle d'un conflit qui a débuté il y a 70 ans.
Et 70 ans après les choses restent tendues, je le sais pour avoir un grand oncle ancien combattant des forces républicaines exilé en France (après avoir été interné successivement par les français puis les allemands) et qui rencontre, à chaque fois qu'il y va, dans sa ville natale ceux qui avaient juré sa mort ou qui ont fait exécuter certains de ses proches.
Alors, certes il n'y pas forcément le clivage républicains / franquistes dans l'espagne actuelle, au niveau des plus jeunes générations.
Néanmoins, force est de constater que la société espagnole a certainement moins avancé dans le débat sur ces années sombres que la société française l'a fait sur les années d'occupation.
C'est, je crois, tout dire.


 

Voir le Blog de Yves : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de Colombe  Nouveau message 04 Mai 2006, 10:00

Audie Murphy a écrit:
Savinien a écrit: il semblerait que l'amiral Canaris ait vivement déconseillé à Franco de rentrer en guerre du côté de l'Allemagne.


Hitler avait en effet chargé Canaris d'aller négocier avec Franco. Il a mal choisi son homme car il a effectivement déconseillé au Caudillo d'entrer dans la danse d'après les mêmes sources que j'ai précédemment citées.


Ca s'est passé à quel moment ces conseils de Canaris ? SVP ?

Cécile


 

Voir le Blog de Colombe : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Aujourd’hui, 01:40
par: frontovik 14 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 01:24
par: kfranc01 
    dans:  Coup de force japonais de Langson, 22 septembre 1940 
Aujourd’hui, 00:25
par: alfa1965 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 23:24
par: iffig 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 23:16
par: kfranc01 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Hier, 22:31
par: Manu 
    dans:  Testament de Hitler : Sur le problème juif et le racisme 
Hier, 22:08
par: Manu 
    dans:  Meutes Eisbär 1 et Eisbär 2 
Hier, 21:46
par: alfa1965 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 21:10
par: kfranc01 
    dans:  recherches sur le parcours de mon arrière grand père 
Hier, 21:09
par: brehon 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing Premium, curieux et 13 invités


Scroll