Connexion  •  M’enregistrer

1870 et 1940

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Nouveau message Post Numéro: 31  Nouveau message de Gegebzh  Nouveau message 25 Déc 2005, 16:42

St Ex a écrit:Il y en a encore partout (quand ils sont lisibles). La plupart du temps, leur architecture est "obélistique", mode de l'époque.

St Ex


Un peu comme ça (Bénouville près de Pegasus Bridge, il a un peu souffert) ?
Image


 

Voir le Blog de Gegebzh : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 32  Nouveau message de St Ex  Nouveau message 25 Déc 2005, 16:48

Tout-à-fait Gégé.

Tout les cimetières parisiens en ont et dans l'est de la France aussi.

St Ex


 

Voir le Blog de St Ex : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 33  Nouveau message de Igor  Nouveau message 25 Déc 2005, 18:12

Quand j'étais en 1ère année d'Histoire (5 ans déja), notre prof de contempo nous avait donné à étudier un appel lancé par Gambetta afin de galvaniser la résistance face aux Allemands. Une comparaison avait été faite avec le célèbre appel du 18 juin.
Il s'avérait donc qu'en 1870-71 la France ne disposait d'aucun allié contrairement à 1940. La Russie était pro-prussienne. L'Autriche-Hongrie venait de subir deux défaites en 1859 et 1866, donc pas pressée de repartir en guerre, de plus il y avait le risque d'une intervention russe. L'Italie et la Grande-Bretagne choisissent d'être neutres. Quand aux Belges, ils voient d'un très mauvais oeil les ambitions françaises sur le plat pays. Seul le Danemark était prêt à nous soutenir, mais les premières défaites l'en ont vite dissuadé. Une débarquement près de Kiel était pourtant envisagé.

Autre grande différence: en 1870 l'empire colonial est embryonnaire. Seulement l'Algérie, les Antilles, le Sénégal, la Cochinchine et le Cambodge. Il n'y a donc aucun espoir de poursuivre le combat contrairement en 1940.
Cordialement

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2048
Inscription: 18 Juil 2003, 14:35

Voir le Blog de Igor : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 34  Nouveau message de Seth Soldier  Nouveau message 25 Déc 2005, 19:40

Gegebzh a écrit:
St Ex a écrit:Il y en a encore partout (quand ils sont lisibles). La plupart du temps, leur architecture est "obélistique", mode de l'époque.

St Ex


Un peu comme ça (Bénouville près de Pegasus Bridge, il a un peu souffert) ?
[/URL]
.

:( ah bah ce n'est pas le même, celui ci a été inauguré en 1912 ( ce qui pourrait expliqués la statue ...)
Image


 

Voir le Blog de Seth Soldier : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 35  Nouveau message de chip-douglas  Nouveau message 25 Déc 2005, 21:14

Daniel Laurent a écrit:Bonjour,
la guerre de 1939-45, gagnee par la France


Il m'est difficile de considérer la France comme un pays Vainqueur.
N'oubliez pas que personne ne s'attendait à ce que la France soit présente le 8 mai 1945 à la capitulation Allemande.


 

Voir le Blog de chip-douglas : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 36  Nouveau message de chip-douglas  Nouveau message 25 Déc 2005, 21:16

Igor a écrit:
Autre grande différence: en 1870 l'empire colonial est embryonnaire. Seulement l'Algérie, les Antilles, le Sénégal, la Cochinchine et le Cambodge.


La Guerre de 1870 1871 n'aurait pas pu durer une année de plus.

Chaque camps était à Bout.

Les Allemands étaient écoeurés par les lourdes pertes qu'ils avaient subit.


 

Voir le Blog de chip-douglas : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 37  Nouveau message de Grand Slam  Nouveau message 25 Déc 2005, 23:20

chip-douglas a écrit:
Daniel Laurent a écrit:Bonjour,
la guerre de 1939-45, gagnee par la France


Il m'est difficile de considérer la France comme un pays Vainqueur.
N'oubliez pas que personne ne s'attendait à ce que la France soit présente le 8 mai 1945 à la capitulation Allemande.


Et De Gaulle ?...


 

Voir le Blog de Grand Slam : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 38  Nouveau message de chip-douglas  Nouveau message 25 Déc 2005, 23:50

oui De Gaulle...

Mais là c'est un peu normal. :lol:


 

Voir le Blog de chip-douglas : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 39  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 26 Déc 2005, 08:17

St Ex a écrit:1°) T'as vu jouer ça où?
St Ex

Bonjour,
J’ai fait un raccourci vertigineux de l’essentiel de la guerre de 70 purement pour comparer avec celle de 39-45, donc pour éviter le hors sujet. Mais puisqu’on me pose la question, je vais répondre et demande aux modérateurs de me pardonner ce hors sujet, merci d’avance.
1 – Les sources :
La Guerre de 70, François Roth, 1990, Artheme Fayard.
François Roth est un spécialiste de l’histoire de la Lorraine.
2 – Les fauteurs de guerre :
C’est l’Empire qui a déclaré la guerre a la Prusse le 19 juillet 1870. F. Roth s’est penche sur les archives ministérielles de l’Empire et en conclu que c’est une France arrogante, sure d’elle-même qui a engage le conflit. La crise diplomatique n’a dure que une dizaine de jours. Certes, on peut considérer que Napoléon III est tombe dans un piège habilement tendu par Bismarck, mais il aurait tout à fait pu l’éviter sans pour autant paraître reculer. Mais son entourage, prenant avantage sur son mauvais état de santé, a fait avancer le parti de la guerre et ce sans réelle opposition, y compris des républicains français. Des la déclaration de guerre, toutes les puissances européennes se déclarent neutre et Bismarck obtient le soutien militaire des états allemands du sud, Bavière, Bade, Hesse et Wurtemberg.
3 – Les armées :
La guerre de 1870 se déroule en 2 phases :
- La guerre Impériale, du 19 juillet au 2 septembre 1870
- La guerre de la République, du 5 septembre 1870 au 10 mai 1871 officiellement (Signature du traité de Francfort) mais en fait les combats cessent le 26 février avec la signature des préliminaires de paix entre Thiers et Bismarck a Versailles.
La guerre Impériale :
Il faut se souvenir qu’a l’époque, il n’existait pas de service militaire. L’armée est donc une armée de métier. Elle dispose d’effectifs suffisants, apparemment, et de quelques avantages dont surtout le nouveau fusil Chassepot, inégale en Allemagne. Mais l’armée de Molkte a 2 atouts maîtres : L’artillerie, avec les nouveaux canons a fûts rayes, et une discipline a toute épreuve.
C’est cette artillerie qui sonnera le glas des régiments de cavalerie cuirasses de la France. Alors que les charges furieuses de la cavalerie française ont souvent fait la différence sur les champs de bataille de Napoléon 1er, elles n’engendreront que des carnages sans résultats en 1870. Les artilleurs allemands se sont fait des cartons sanglants.
Apres le désastre de Sedan et la chute de l’Empire, cette armée de métier est soit détruite, soit prisonnière, soit enfermée dans des places fortes a partir desquelles elle ne fera pas la différence et ne gênera pas les mouvements de armées allemandes en France.
De nombreuses places fortes se rendront d’ailleurs assez rapidement : Toul le 23 septembre, Strasbourg le 28 septembre, Metz le 27 octobre, Verdun le 8 novembre, Thionville le 24 novembre, Phalsbourg et Montmedy le 14 décembre, Mezieres le 3 janvier 71, Longwy le 25 janvier.
La dernière place forte a se rendre fut Belfort le 16 février, dans la foulée du cessez le feu général.
Le cas de Paris est un peu diffèrent. Les Parisiens ne se sont pas rendus aux allemands mais a l’armée versaillaise de Thiers le 28 mai 71. Les allemands ne sont pas entre dans Paris sauf pour un cours défilé militaire le 1er mars, suivi d’un retrait.
La guerre de la République :
Lorsque la République est proclamée le 4 septembre 1870, la situation est désastreuse : Les troupes allemandes sont en force sur le territoire français, circulent presque comme bon leur semblent et Gambetta n’a à sa disposition que des miettes de l'armée impériale.
C’est donc la mobilisation générale que lancent, courageusement, les Républicains, avec la formation de compagnies de Garde Nationale Mobile et la constitution de corps-francs dans les zones occupées. Les mobiles sont enthousiastes, déterminés, c’est l’esprit de la levée en masse de 1792 qui règne.
Mais il manque du matériel, du temps pour assurer la formation et des cadres en suffisance.
L’armée de la Loire comporte quelques unités régulières mais pas suffisamment pour compenser les manques des mobiles courageux mais brouillons et inexpérimentés. L’armée de la Loire sera battue à plate couture entre Loigny et Patay les 2-4 décembre 70.
Dans le sud, l’armée Bourbaki, essentiellement formée de mobiles, ne connaîtra aussi que défaites et reculs successifs jusqu’à la retraite en Suisse le 1er février 71, retraite sans Bourbaki qui s’est suicidé le 26 janvier a Besançon, épuisé et effondré après tant de désastres.
Novembre 70 - février 71, la levée en masse aura permis de reculer l’échéance de 5 mois. La même levée en masse avait sauvé la Révolution en 1792. Les temps changent.
Nos chefs militaires, tirants des leçons de ces échecs (Une fois n’est pas coutume ! !) ont fait rétablir le service militaire obligatoire et, en 1914, cela ne se passera pas de la même façon. Les poilus de 14 sont certes les héritiers des mobiles de 1870, mais ils savaient se servir d’un fusil, se planquer à temps sous la mitraille et avaient des cadres compétents (Celle la, la source, c’est mon grand-père :) )
4 – La modernisation de la France :
Oui, c’est pendant le second Empire que la France a engagé sa révolution industrielle. Menée de main de maître par les 200 familles bien protégées de la populace par l’Empire puis par Thiers, la Révolution industrielle a crée une classe de semi-forcats qui n’ont eu guère d’autre choix que de se tourner vers Karl Marx pour tenter de survivre un peu mieux. Beau bilan. Mes compliments.
Cordialement
Daniel


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 40  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 26 Déc 2005, 11:34

chip-douglas a écrit:
Daniel Laurent a écrit:Bonjour,
la guerre de 1939-45, gagnee par la France


Il m'est difficile de considérer la France comme un pays Vainqueur.
N'oubliez pas que personne ne s'attendait à ce que la France soit présente le 8 mai 1945 à la capitulation Allemande.

Si les anglais, les américains les russes seuls les allemands présent à Reims lors de cet épisode se sont montrés très supris de la présence française.


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
il y a 9 minutes
par: alain adam 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 19 minutes
par: iffig 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 25 minutes
par: iffig 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 59 minutes
par: kfranc01 
    dans:  BATAILLE DU DNIEPR jITOMIR FIN DECEMBRE 1943 
Aujourd’hui, 19:12
par: Loïc Charpentier 
    dans:  1935 le traité germano britannique 
Aujourd’hui, 18:38
par: alain adam 
    dans:  Prisonniers de guerre allemands: France 1944-1949 (Les) 
Aujourd’hui, 18:25
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
Aujourd’hui, 17:47
par: pierma 
    dans:  Hitler en 1940 
Aujourd’hui, 17:00
par: Loïc Charpentier 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 14:10
par: iffig 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 19 invités


Scroll