Connexion  •  M’enregistrer

>La débacle<

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

>La débacle<

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Blairojunior  Nouveau message 26 Juil 2005, 12:21

Je voulais savoir les raisons réelle de la débacle , on dit ceci cela mais en fin de compte je ne le sais toujours pas :(

La question est donc simple : "Quelles sont les causes de la débacle françaises ? armement insufisant , trop peu évolué ? décisions du haut comandement ...?

Et pour finir a qui la faute ?

Merci d'avance


 

Voir le Blog de Blairojunior : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Lee Enfield  Nouveau message 26 Juil 2005, 13:30

La débace (selon moi) c'est la cause de Gamelin, puis Weygan.

Ils n'ont pas compris qu'on été en 39/40 et plus en 14/18.

La ligne Maginot qui n'a pu tenir son role, du fait qu'elle s'arrete a Longwi.
Ou plutot si, elle a obligé les Allemand de passer en la contournant pas les Pays-Bas et la Belgique, mais on avait rien pour les stoppé là.

Autre raison, la vision dépassé de la guerre par le GQG.

Meilleurs blindés que les Allemands (meilleurs char léger H39, meilleurs char moten S35, meilleurs char lourd B1bis), mais disseminé un peu partout dans les divisions d'infenteries, conception dépassé.

Avions moins nombreux et inférieur aux avion Allemand (MS 406 contre Me 109)
DCA insufisante, alors qu'en face, la Flack était reine.
Très movaise communication GQG/1ère ligne.

Et surtout, impréparation des troupes, et "pourquoi mourir pour Danzig ?"

Voilà quelques raisons, il y en a surement d'autres.

Lee Enfield
Qui sauve une vie, sauve l'Humanité

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 444
Inscription: 07 Fév 2005, 12:53
Localisation: Lavaur
Région: Midi Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de Lee Enfield : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Chindit  Nouveau message 26 Juil 2005, 18:06

Première cause à mes yeux : mauvaise doctrine de fabrication et d'utilisation des armes nouvelles (blindés, aviation).

Deuxième cause : Influence nocive de Pétain à l'EM dans les années 20 et 30.

Troisième cause : Esprit français, tiraillé entre un pacifisme issu de 14-18, et confiant dans sa Ligne Maginot. A cela s'ajoute la vie de caserne pendant la "drôle de guerre", qui a émoussé la combativité des soldats.

Entre autres...

Cordialement.


 

Voir le Blog de Chindit : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Filippov Ilitch Obrisky  Nouveau message 26 Juil 2005, 18:37

Sans parler des divisions de médiocre qualité stationnées devant la foret des Ardennes (impraticable aux blindés croyait-on :shock: ) Alors que ce sera là que les panzers perceront!


 

Voir le Blog de Filippov Ilitch Obrisky : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Kelilean  Nouveau message 26 Juil 2005, 19:29

Sujet vaste et toujours porteur de débats actuellement.

Pour reprendre ce qui a été dit :

- la faiblesse de la stratégie en général du côté français. Optique résolument défensive, héritée de la Grande guerre. On attend l'ennemi et on agit en fonction de lui (plan Dyle-Breda). Donc on est évidemment dépendant de ce qu'il fait, aucune initiative possible.
- sur le plan tactique : mauvaise utilisation des possibilités de l'armée de terre notamment. Façons de combattre héritées là encore de la Grande guerre. Commandement immobile, manquant d'initiative, sclérosé. Les cadres et notamment les officiers généraux ont une grande part de responsabilité.
- problème du matériel : dans l'armée de terre, les chars français semblent de prime abord meilleurs que leurs homologues allemands (blindage, canons) mais sont handicapés par des vices de conception là encore hérités d'une pensée stratégique dépassée (chars en appui de l'infanterie, non intégration du principe d'une force blindée pourvue d'infanterie d'accompagnement et d'appuis divers autonomes). Les armements individuels sont aussi globalement inférieurs.
L'aviation est le parent pauvre à l'entrée en guerre, car elle est en pleine modernisation. Seule la chasse est capable par bien des prouesses d'opposer une résistance efficace. Le bombardement est quasi-inexistant.
La marine est l'élément le plus fort à ma connaissance, la flotte est bien armée en 1939-40, mais n'a pas l'occasion de faire ses preuves.
- sur le plan politique : les gouvernements de la IIIème République des années 30 ont largement essayé de mettre à niveau les forces armées. Seulement, cette modernisation est intervenue trop tard. Surtout, le traumatisme de 14-18 conduisait à la prudence. Le pacifisme est fréquent, surtout à gauche où les socialistes ont changé de ton depuis l'Union Sacrée. Prendre en compte aussi le travail de sape effectué par les Allemands en France entre 1933 et 1940 par leurs organismes spécialisés. Et l'importance de mouvements d'extrême-droite en France, même s'il n'y a pas eu de véritable parti comparable au NSDAP ou au parti fasciste, il y a un fond français propre dans cette catégorie. L'extrême-gauche et l'extrême-droite invitent à ne pas combattre Hitler et ses sbires (la première à cause du pacte du 23 août 1939 notamment, la seconde par sorte de convergence si l'on peut dire idéologique, avec beaucoup d'exceptions).

Voilà quelques éléments, qu'on pourrait développer et enrichir d'autres bien plus nombreux.

Amicalement :wink:


 

Voir le Blog de Kelilean : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Blairojunior  Nouveau message 26 Juil 2005, 19:56

merci bien tu ma donné un faux espoir d'avoir eu beaucoup de bonne réponse rien de plus lol c'est pas grave :lol: :lol:

Merci encore

si d'autre personnes voient des arguments qu'elles n'hésitent pas

je serai ravis d'en avoir conaissance :D


 

Voir le Blog de Blairojunior : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Chindit  Nouveau message 26 Juil 2005, 20:59

Un truc peu étudié, sans vouloir créer de polémique ni dévaloriser l'armée française : l'alcoolisme de la troupe pendant la "drôle de guerre".
Cordialement.


 

Voir le Blog de Chindit : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Zgorzelsky  Nouveau message 26 Juil 2005, 22:34

Lee Enfield a écrit:La débace (selon moi) c'est la cause de Gamelin, puis Weygan.


Weygand, lorsqu'il est nommé Généralissime, ne peut plus rien faire, la pièce est déjà jouée...Ce rôle de "responsable de la défaite" n'est pas à lui imputer, loin de là.
Dès sa nomination à la tête de l'armée, il n'arrête pas de "visiter" le front, de préparer des contre-offensives, d'arrêter une ligne de front (sur la Somme, c'est exact ?), il essaye de rassembler les unités qui lui reste. Il fait ce qu'il peut, avec les moyens du bord !!

D'autre part, je rappelle, à l'instar d'un autre contributeur, que Pétain a salement influencé la "chose militaire" dans les années 20-30. Weygand, qui était déjà Généralissime à cette époque-là, voulait moderniser l'armée. Il avait même des projets avec (par exemple) des unités ressemblant diablement aux Divisions Cuirassées de Réserve; de même il voulait motoriser toute l'armée. Cependant, il s'est sans cesse heurté à son supérieur direct, Pétain, et a dû quitter son poste (au profit de Gamelin ?).
Bon, Weygand n'est pas un officier que je vénère particulièrement, mais de là à ce qu'on assène des contre-vérités sur lui... :wink:

Zgorzelsky.


 

Voir le Blog de Zgorzelsky : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Chindit  Nouveau message 26 Juil 2005, 22:56

Sans compter que Gamelin était syphilitique... Reste à savoir à quel stade.
Cordialement.


 

Voir le Blog de Chindit : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Marechal Italo Balbo  Nouveau message 26 Juil 2005, 23:18

Comme disait Marc Bloch, "l'horloge de la guerre s'est fermé à 1914-18". La stratégie defensive ne comptaiet pas à la possibilité d'un autre plan allemand different au Plan Schlieffen. À compter également la qualité inferieure des avions françaises et anglaises, dans une guerre où le control des cieux est très important. Dans L'étrange défaite, Bloch racconte le peur des soldats aux attaques des Stukas, quand même resistaient admirablement les bombardements d'artillerie lourd (des véterans de la Grand Guerre).
En definitive, c'est la confusion qui défaite aux alliés. La tactique et le strategie allemandes était très different. Les généraux françaises ne pouvaient croire que la Wehrmacht (crée ex novo cinq ans après) sarait superieure en armament et tactique aux brillantes vainqueurs de 1918.[/i]


 

Voir le Blog de Marechal Italo Balbo : cliquez ici


Suivante

Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Médecin urgentiste 
Aujourd’hui, 12:47
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Aujourd’hui, 12:44
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Coup de force japonais de Langson, 22 septembre 1940 
Aujourd’hui, 11:47
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 11:44
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 11:37
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Testament de Hitler : Sur le problème juif et le racisme 
Aujourd’hui, 11:24
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  FCM2C Capturés par les Allemands. 
Aujourd’hui, 09:51
par: JARDIN DAVID 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 08:48
par: iffig 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 07:50
par: iffig 
    dans:  588eme NBAP 
Aujourd’hui, 07:08
par: Marc_91 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités


Scroll