Connexion  •  M’enregistrer

L'Affaire du LACONIA et le sauvetage par U156

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

L'Affaire du LACONIA et le sauvetage par U156

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de NIALA  Nouveau message 15 Sep 2021, 08:29

Cette affaire pose la question humanitaire de principe que faire des naufragés après un torpillage, la morale et le droit veut que l'on tente par tous les moyens de sauver le maximum de personnes; mais est ce toujours possible, surtout pour un sous marin; l'affaire de Laconia et les ordres de Donitz qui ont suivi ont été discutés jusqu'au procès de Nuremberg.
Voici un article de Wiki assez complet sur le sujet:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_du_Laconia

U156 1942 9 12 et les naufragés du Laconia.PNG
U156 1942 9 12 et les naufragés du Laconia.PNG (463.64 Kio) Vu 184 fois


U507 1942 9 15 et U156 naufragés Laconia.jpg
U507 1942 9 15 et U156 naufragés Laconia.jpg (168.36 Kio) Vu 184 fois


Alain

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1844
Inscription: 05 Mar 2018, 17:27
Région: PACA
Pays: FRANCE

Voir le Blog de NIALA : cliquez ici


Re: L'Affaire du LACONIA et le sauvetage par U156

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de kfranc01  Nouveau message 15 Sep 2021, 12:29

Indiscutablement, l'attaque des sous-marins allemands en plein opérations de sauvetage, arborant le drapeau de la croix rouge, est un crime de guerre US qui fut 'mis sous le tapis'. :?
Le meilleur apéro n'est pas nécessairement le plus cher, c'est celui que l'on partage !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 17880
Inscription: 04 Fév 2017, 15:27
Localisation: Picardie
Région: Oise
Pays: France

Voir le Blog de kfranc01 : cliquez ici


Re: L'Affaire du LACONIA et le sauvetage par U156

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de pierma  Nouveau message 15 Sep 2021, 14:15

Je savais que l'affaire avait été évoquée à Nuremberg, mais j'ignorais qu'elle avait tourné à la confusion du procureur... et des Américains.
C'est un peu HS, mais en définitive, compte-tenu de la lettre de Nimitz expliquant que les USA avaient eux aussi mené une guerre sous-marine totale dans le Pacifique, que restait-il à reprocher à Dönitz et pour quel motif a-t-il été condamné ?
Quelque chose avec son intérim de chef de gouvernement du Reich ?

vétéran
vétéran

 
Messages: 1728
Inscription: 16 Jan 2011, 19:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: L'Affaire du LACONIA et le sauvetage par U156

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 15 Sep 2021, 14:22

Bonjour à vous tous,
Je plussoie à 100% car du moment que le pilote de l'aviation américaine reçoit l'ordre " Sink Sub" de la part des autorités, cela devient un acte d'inhumanité et assimilable à un crime de guerre , ceci concerne bien entendu le U-156.
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 84374
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: L'Affaire du LACONIA et le sauvetage par U156

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 15 Sep 2021, 15:46

Il faisait partie de la meute Eisbär 1, la liste complète des unités et des torpillages :
viewtopic.php?f=50&t=47591&p=643740&hilit=EISBAR#p643709
et l'U-156 en particulier viewtopic.php?f=50&t=47591&p=643740&hilit=EISBAR#p643731
Siamo 30 d'una sorte, 31 con la morte. Tutti tornano o nessuno. Gabriele d'Annunzio, Canzone del Quarnaro.

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8312
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: Budapest
Région: Budapest
Pays: Hongrie

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: L'Affaire du LACONIA et le sauvetage par U156

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de NIALA  Nouveau message 15 Sep 2021, 16:07

pierma a écrit:Je savais que l'affaire avait été évoquée à Nuremberg, mais j'ignorais qu'elle avait tourné à la confusion du procureur... et des Américains.
C'est un peu HS, mais en définitive, compte-tenu de la lettre de Nimitz expliquant que les USA avaient eux aussi mené une guerre sous-marine totale dans le Pacifique, que restait-il à reprocher à Dönitz et pour quel motif a-t-il été condamné ?
Quelque chose avec son intérim de chef de gouvernement du Reich ?


La lettre de l'amiral Nimitz outre quelle montre la droiture de cet amiral; donne tout son sens au procès de Nuremberg qui ne peut plus passer pour le procès des vaincus par les vainqueurs.

Alain

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1844
Inscription: 05 Mar 2018, 17:27
Région: PACA
Pays: FRANCE

Voir le Blog de NIALA : cliquez ici


Re: L'Affaire du LACONIA et le sauvetage par U156

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de pierma  Nouveau message 15 Sep 2021, 16:21

Je viens de regarder sur Wiki, les motifs de sa condamnation comportent malgré tout l'incrimination de "crimes de guerre" (malgré la lettre de Nimitz) et de "complot contre la paix" pour avoir participé à la préparation de la guerre.

En réalité je pense que c'est surtout une façon de le condamner pour avoir été un nazi convaincu. (Antisémite autant qu'on voudra, voire davantage - mais ce n'est pas condamnable - il a surtout fait son métier.)

Curieusement il avait passé plus d'un an en détention préventive - dans l'attente de son procès - mais cette durée ne fut pas déduite de sa peine. (Ce qui serait aujourd'hui jugé inacceptable par la CEDH.)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1728
Inscription: 16 Jan 2011, 19:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: L'Affaire du LACONIA et le sauvetage par U156

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 15 Sep 2021, 16:41

kfranc01 a écrit:Indiscutablement, l'attaque des sous-marins allemands en plein opérations de sauvetage, arborant le drapeau de la croix rouge, est un crime de guerre US qui fut 'mis sous le tapis'. :?


L'affaire du Laconia est, aussi, un tragique "foutoir", à commencer par les gardes polonais qui avaient "massacré" à la baïonnette les prisonniers italiens (désarmés!), qui, toujours, enfermés dans la cale, tentaient de s'échapper, alors que le bâtiment sombrait et que ses cales se noyaient. C'était, aussi, un comportement totalement contraire aux "règles"de l'évacuation d'urgence en mer. Dans un tel contexte, il n'y a plus de "prisonniers de guerre", de civils ou militaires qui tiennent. Il y a avait, eu, à l'évidence, une très sérieuse carence de la part du Pacha du Laconia - c'est lui le Big Boss à bord! -, de son "état-major" et de l'encadrement britannique des "gardes" polonais. De plus, ce qui s'était passé à bord des canots de sauvetage, vis-à-vis des "rescapés" italiens, n'avait pas, non plus, été joli-joli.

On peut mettre celà sur le compte de la panique générale, mais çà n'explique pas tout. Quand on embarque des civils ou des militaires, peu ou pas amarinés, le Pacha ou son "représentant", au sein de l'état-major, est sensé - surtout en temps de guerre! -, rappeler, lors de l'embarquement, que ses ordres, quels qu'ils soient, sont prioritaires et indiscutables et que l'évacuation générale, ordonnée par ses soins, concerne l'ensemble des occupants. Le risque d'informer d'un éventuel torpillage est de son seul ressort , surtout quand le bâtiment est armé en tant que croiseur auxiliaire - première erreur, vu sa "cargaison", majoritairement, constituée de 1800 prisonniers de guerre!-; c'est ce qu'avait, d'ailleurs, souligné le Pacha du U-Boot, qui avait eu dans son périscope, la vision très nette d'un croiseur auxiliaire armé (des pièces de 6 pouces, 152 mm, ne passent pas inaperçues!) -.

Le triste bilan humain de ce naufrage est de la responsabilité directe du Pacha et, par voie hiérarchique, de la Royal Navy. Ce genre de naufrage en haute mer est, certes, très rarement exempt de pertes humaines - c'est la dure loi de la Mer - , mais les "exactions' commises et avérées envers les prisonniers italiens, elles, n'ont rien à y voir!

Là-dessus, on rajoute les bévues, celle (explicable) des communications "longue distance" et celle, sur ordre, du straffing par le B-24 sur un U-Boot arborant une Croix-Rouge bien visible!

On arrive au Procès de Nuremberg, où l'un des procureurs avait voulu faire porter le chapeau à Doenitz, au sujet de la guerre totale sur mer, en se référant au naufrage du Laconia torpillé. Là, la RN, aussi bien que l'US Navy, s'était retrouvée dans "ses petits souliers", car les deux marines, qui, eux, connaissaient les tenants et aboutissants de "l'affaire", avaient vite pigé que l'accusateur public, peu ou mal informé, était parti pour créer un très sérieux "précédent". Le procès de Nuremberg avait pour vocation de juger les crimes commis par la Wehrmacht défaite et ses principaux chefs et non "débattre" d'erreurs alliées - d'autant que l'affaire" du Laconia était, pour le moins embarrassante! ::mal-a-la-tete::-. Cà avait du se passer en coulisse, mais l'accusation avait vite mis "la pédale douce" sur le sujet.

Cette histoire de torpillage de bâtiments "plus ou moins" civils, date de 14-18, avec le célèbre torpillage du paquebot RMS Lusitinia, en mai 1915, que les Alliés avaient intentionnellement monté en épingle, sauf que, depuis lors, il est avéré qu'il transportait bien dans ses soutes, plusieurs centaines de tonnes de munitions américaines ou canadiennes, à destination d'un port britannique, et ce, sans que ses passagers civils en soient informés; apparemment, le renseignement naval allemand, lui, avait été informé de ces "magouilles" américano-britanniques - à l'époque, les Ricains étaient, officiellement, neutres-.

A partir de là, même, si çà ne date pas de la Première Guerre Mondiale - le transport pour usage militaire, maquillé en paisibles ""traine-couillons", étant vieux comme "mes robes" -, même les bâtiments les plus "paisibles", y compris ceux arborant les marquages de la Croix-Rouge, navires hôpitaux ou assimilés, avaient été considérés comme suspects!

En principe, la procédure prévoyait que ce genre de bâtiments soit arraisonné et inspecté, sauf que, à l'expérience, il s'était avéré que l'arraisonneur s'était, lui-même, retrouvé "pris au piège", soit par une escorte soigneusement dissimulée, soit par l'aviation navale. De surcroit, un soum en surface, à couple ou presque du bâtiment à inspecter, n'était guère armé face à une attaque de "destroyers" ou aériennes.

C'était tout le problème des "soums", car, même, en procédant à l'inspection réglementaire, qui débouchait, éventuellement, sur le constat d'un bâtiment transportant des munitions ou des troupes - donc, à "vocation militaire" -, il fallait, d'abord, l'évacuer, avant de le couler à la torpille ou au canon. Or, selon l'éloignement par rapport à la côte la plus proche et l'état de la mer, le soum, qui comptait, déjà, 50/60 hommes serrés comme des harengs en boite, était sensé "accueillir" à bord la centaine de matafs ou beaucoup plus du bâtiment "condamné". On peut, certes, parvenir, à bord d'un soum, à accueillir, provisoirement, une centaine de "pinpins" supplémentaire, mais, à l'époque, çà remettait totalement en cause ses capacités de plongée et le risque de ne plus pouvoir se défendre, en plongeant!

C'est très compliqué, cette histoire de sous-marin dans le cadre d'un arraisonnement réglementaire, suivi du constat que l'arraisonné, étant constaté comme "transport militaire" plus ou moins camouflé, était sensé être coulé. Respectée, elle pouvait prendre des heures - arraisonnement, vérification de la cargaison et, si son emploi "militaire" était avéré, évacuation préalable de l'équipage, avant destruction -, période durant laquelle le soum, lui, était immobilisé en surface.

Il convient de ne pas rêver, cette procédure "internationale", avait été intentionnellement concoctée par les Alliés, en 1915, afin de casser les jambes de la flotte de U-Boote allemands; D'ailleurs, après "l'affaire" du Lusitinia, les Allemands avaient, pendant plusieurs mois, consigné leurs U-Boote à quai!

En ce qui concerne plus particulièrement les "bavures" de l'US Army, toutes branches confondues, il avait fallu attendre la Guerre du Viet-Nam, sur-médiatisée par une presse et une télé globalement opposées à la poursuite du conflit, pour voir leurs "auteurs" faire l'objet de poursuite judiciaire militaire, mais le "couperet" était, bien souvent, tombé sur les lampistes de service, en épargnant leurs hiérarchies!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5387
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici



Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LE FRONT OUEST ET LA GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ suite 1 
Aujourd’hui, 01:16
par: kfranc01 
    dans:  italiens du Maroc et camps de travaux forces 
Hier, 23:36
par: alfa1965 
    dans:  les camps de prisonniers italiens au Maroc 
Hier, 22:56
par: canaries 
    dans:  80° ANNIVERSAIRE - BARBAROSSA - LA LUFTWAFFE ATTAQUE A L'EST 
Hier, 20:54
par: coyote 
    dans:  JD live aux journées du patrimoine ! 
Hier, 19:45
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Jeanine Morisse, Alias Nicou 
Hier, 18:16
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  La fete du Patrimoine 
Hier, 18:08
par: NIALA 
    dans:  Pourquoi les troupes allemandes ont-t-elles subi d’aussi nombreux encerclements ? 
Hier, 15:07
par: Dog Red 
    dans:  Brigade 
Hier, 14:17
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  les carlistes 
Hier, 12:37
par: JARDIN DAVID 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Facebook [BOT] et 82 invités


Scroll
cron