Connexion  •  M’enregistrer

L’invasion, l’occupation et la libération du Danemark

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

L’invasion, l’occupation et la libération du Danemark

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 27 Aoû 2021, 17:23

Bonjour,
Je ne savais pas trop bien dans quelle rubrique il fallait mettre cet article concernant le Danemark en ligne, en effet cela concerne aussi bien, l’invasion, l’occupation, et la libération de ce petit pays je l’ai donc mis en ligne dans la rubrique ‘’Front de l’Ouest.’’ Libre à vous de le déplacer dans une rubrique que vous jugez plus adéquate.
En complément du post de NIALA au sujet du sabordage de la flotte danoise, voici succinctement l’Histoire du Danemark sous l’occupation
Le matin du 9 avril 1940, le Danemark est attaqué par l'Allemagne. Il y eu des combats sporadiques entre les armées danoise et allemande. Cependant, le gouvernement de Copenhague a décidé que la supériorité militaire allemande était trop grande pour justifier une résistance supplémentaire. En même temps, on craignait un bombardement intensif des villes danoises. Par conséquent, après seulement quelques heures, il a été décidé de se rendre. Le Danemark est ainsi devenu un pays occupé contrôlé par l'Allemagne nazie.
Le gouvernement danois a alors commencé à coopérer avec les occupants allemands. La stratégie des dirigeants politiques était de préserver autant que possible l'autodétermination du Danemark tout en respectant les souhaits des Allemands. En poursuivant cette voie, les grands partis politiques danois ont également cherché à protéger la société danoise des mesures sévères qui pourraient être introduites par les occupants et les nazis danois (le Parti national-socialiste des travailleurs du Danemark).
Une conséquence de la politique de coopération était que la plupart des Danois pouvaient continuer leur vie quotidienne comme avant l'occupation allemande. Finalement, cependant, la guerre a entraîné des pénuries de marchandises, des rationnements, des avertissements de raid aérien, des pannes d'électricité et des frontières nationales fermées. Bien qu'il y ait eu des pénuries de certains produits au Danemark, les Danois avaient l'un des niveaux de vie les plus élevés d'Europe pendant les années de guerre.
Même si la plupart des Danois ont soutenu la stratégie de leurs dirigeants politiques, une résistance active contre les Allemands et la politique de collaboration ont émergé et sont devenus de plus en plus populaires. Le mouvement de résistance était impliqué dans une presse illégale et menait des opérations de sabotage. De telles opérations impliquaient la destruction de biens allemands, de chemins de fer et d'entreprises qui coopéraient avec les Allemands.
Au cours de 1943, cependant, l’opinion publique a commencé à changer parmi la population danoise. Au cours de l'été, alors que les gens entendaient parler de diverses défaites militaires allemandes, de nombreux combats ont éclaté entre de jeunes Danois et des soldats allemands. Pendant ce temps, le mouvement de résistance a ajouté à la turbulence avec des activités de sabotage. En août, la situation a explosé avec des grèves à Odense et Esbjerg, qui se sont ensuite étendues à de nombreuses autres villes. Les travailleurs des grandes industries ouvrirent la voie, et bientôt il y a eu des troubles à grande échelle impliquant des manifestations et des batailles de rue avec les autorités allemandes et danoises.
Pour arrêter les troubles du mois d'août, les Allemands ont exigé que le gouvernement danois impose la peine de mort pour sabotage. Le gouvernement a refusé d'accepter et, les occupants allemands ont imposé l'état d'urgence et le 29 août 1943, le gouvernement a cessé de fonctionner. Pendant ce temps, les Allemands désarmèrent l'armée danoise et tentèrent également de prendre le contrôle de la marine. Cela a conduit à des combats entre soldats danois et allemands et la marine danoise à sabordé plusieurs navires pour les empêcher de tomber aux mains des Allemands.
Après les troubles d'août, la situation au Danemark a été caractérisée par une répression allemande accrue. Les arrestations et les exécutions sont devenues plus courantes. Les occupants allemands ont utilisé une telle répression afin de maintenir le contrôle au Danemark et de répondre aux activités de sabotage du mouvement de résistance. Une autre conséquence de l'augmentation de la répression allemande fut la persécution des Juifs danois. En octobre 1943, la police allemande fut déployée pour arrêter les Juifs, afin qu'ils puissent être envoyés dans des camps de concentration. Cependant, dans une opération de sauvetage unique, plus de 7 000 Juifs danois ont été aidés à rejoindre la Suède, où ils ont eu l’occasion de vivre en sécurité pour le reste de la guerre. 485 Juifs danois ont été arrêtés, puis envoyés au camp de concentration de Theresienstadt.
À l'été 1944, des opérations de sabotage ont été menées dans la région de Copenhague, et des grèves et des troubles civils ont éclaté au Danemark. Le 19 septembre 1944, les Allemands ont dissous la police danoise, considérée comme une menace militaire potentielle. En 1945, le Danemark était un pays délabré caractérisé par des pénuries de marchandises, la peur et les conflits.
Le 4 mai 1945 à 20h35, il fut annoncé à la radio britannique que les troupes allemandes en Hollande, en Allemagne du Nord-Ouest et au Danemark s'étaient rendues. Tout cela s’est déroulé sans qu’aucun soldat anglais, américain ou russe aient mis le pied sur le sol danois. La période d'occupation s'est ainsi terminée de manière raisonnablement pacifique, et dans la plupart des endroits, les gens ont pu descendre dans la rue et célébrer la nouvelle liberté. Une exception à cela, cependant, fut l'île de Bornholm, qui a été soumise à de lourds bombardements soviétiques au moment de la libération du Danemark.
Source : https://en.natmus.dk/historical-knowled ... 1940-1945/
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 84374
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LE FRONT OUEST ET LA GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ suite 1 
Aujourd’hui, 01:16
par: kfranc01 
    dans:  italiens du Maroc et camps de travaux forces 
Hier, 23:36
par: alfa1965 
    dans:  les camps de prisonniers italiens au Maroc 
Hier, 22:56
par: canaries 
    dans:  80° ANNIVERSAIRE - BARBAROSSA - LA LUFTWAFFE ATTAQUE A L'EST 
Hier, 20:54
par: coyote 
    dans:  JD live aux journées du patrimoine ! 
Hier, 19:45
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Jeanine Morisse, Alias Nicou 
Hier, 18:16
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  La fete du Patrimoine 
Hier, 18:08
par: NIALA 
    dans:  Pourquoi les troupes allemandes ont-t-elles subi d’aussi nombreux encerclements ? 
Hier, 15:07
par: Dog Red 
    dans:  Brigade 
Hier, 14:17
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  les carlistes 
Hier, 12:37
par: JARDIN DAVID 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Facebook [BOT], Google et 87 invités


Scroll