Connexion  •  M’enregistrer

COMBATS DANS LA TETE DE PONT DE MANTES

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Re: COMBATS DANS LA TETE DE PONT DE MANTES

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 22 Déc 2020, 20:43

Powerhouse a écrit:As tu consulté l'ouvrage de Georges Bernage "Aout 1944 - La retraite allemande"? Je ne m'y suis pas plongé dedans depuis très longtemps, mais il me semble qu'il aborde bien cette traversée de la Seine.


Il est dans ma bibliothèque évidemment... ...mais trop "12th Army Group" centré à mon goût, il développe surtout la période de la Seine à la Somme et au-delà.
La période 19-24 août est "expédiée" en une paire de page et un encadré magnifiquement didactique mais qui ne permet pas de développer le présent fil.

Pour moi, les deux ouvrages généraux pour détailler les opérations sont : Breakout and Poursuit et Rückmarsch ! évoqués plus haut.
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12875
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: COMBATS DANS LA TETE DE PONT DE MANTES

Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 22 Déc 2020, 20:56

Loïc Charpentier a écrit:On peut, effectivement, tabler, dans le meilleur des cas, sur un chiffre de l'ordre de 800 Panzer & StuGe engagés, au paroxysme de l'été 1944, sur la seule ligne de front normande.

Les "gros pachydermes" (Tiger I, Tiger II), peu nombreux, avaient rencontré, vu leur poids, de très sérieuses difficultés pour franchir la Seine, ce qui avait contraint à en abandonner un bon nombre sur la rive gauche.


Au 20 août 1944, le renseignement allié table sur 250 Panzer à l'ouest de la Seine (cité par Nicolas AUBIN dans "La course au Rhin").

Quant aux Tiger II... ... si je ne me trompes pas, il n'y a eu que les 14 de la 1./s.Pz.Abt.503 engagés en Normandie et aucun n'a retraversé la Seine faute de pont et de bacs capables d'emporter les 69T du "pachyderme".
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12875
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: COMBATS DANS LA TETE DE PONT DE MANTES

Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de Richelieu  Nouveau message 22 Déc 2020, 22:27

Bonsoir.
Les deux "Tiger II"qui se sont sabordés a Marines en Aout 44 faisaient-ils partie de cette unité ?

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5425
Inscription: 16 Mai 2009, 18:48
Localisation: Cote d'Emeraude

Voir le Blog de Richelieu : cliquez ici


Re: COMBATS DANS LA TETE DE PONT DE MANTES

Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 22 Déc 2020, 23:08

L'historique de la 503 paru chez Heimdal renseigne effectivement un Tiger II de la 503 perdu pour panne mécanique à Marines le 29 août 1944.
Le même jour, il y en a un autre en panne à Santeuil et un troisième à Gadancourt un peu plus loin au sud-ouest.

Les deux que tu évoques sont sans doute de ces trois là et tous de la même 3./s.Pz.Abt.503.
Je ne connais aucun des Tiger II de la 1./s.Pz.Abt.503 qui ait traversé la Seine.

Königtiger pourrait nous le confirmer.
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12875
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: COMBATS DANS LA TETE DE PONT DE MANTES

Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 26 Déc 2020, 15:59

Richelieu a écrit:Les deux "Tiger II"qui se sont sabordés a Marines en Aout 44 faisaient-ils partie de cette unité ?


A la (re)lecture de l'historique de la s.Pz.Abt.503 paru chez Heimdal, Marines est la "base arrière" de la 3.Kompanie et surtout de son échelon mécanique.
Pas étonnant dès lors d'y trouver 2 Tiger abandonnés.
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12875
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: COMBATS DANS LA TETE DE PONT DE MANTES

Nouveau message Post Numéro: 26  Nouveau message de Richelieu  Nouveau message 26 Déc 2020, 23:09

Bonsoir.
Tout le quartier était en émoi quand la gendarmerie (ou nous logions) a su,par les allemands,qu'ils allaient faire sauter les deux engins,qui étaient parqués dans le parc du château.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5425
Inscription: 16 Mai 2009, 18:48
Localisation: Cote d'Emeraude

Voir le Blog de Richelieu : cliquez ici


Re: COMBATS DANS LA TETE DE PONT DE MANTES

Nouveau message Post Numéro: 27  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 27 Déc 2020, 12:10

Merci pour le témoignage !

Dans les circonstances que l'on pourrait imaginer d'un départ "précipité" par l'arrivée des Américains, que les Allemands préviennent la gendarmerie du "sautage" de deux chars dans le parc du château pourrait surprendre.

Toujours dans la référence Heimdal déjà citée : "Le Panzer du Feldwebel MÜLLER a été détruit par explosif avant le départ. Sa réparation n'avait pas été possible. Un Tiger a subi le même destin près de la localité de Santieul, à 5 kilomètres au sud de Marines, qui, en marche vers la localité, est tombé en panne peu avant la destination. Deux autres Tiger qui étaient aussi à Marines... ...tombent en panne entre Marines et Auneuil, devant être abandonnés le matin suivant étant donné l'approche des Américains."

Témoignage, parmi beaucoup d'autres, de la fragilité mécanique des Tiger II.
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12875
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: COMBATS DANS LA TETE DE PONT DE MANTES

Nouveau message Post Numéro: 28  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 27 Déc 2020, 13:25

Dog Red a écrit:...Témoignage, parmi beaucoup d'autres, de la fragilité mécanique des Tiger II.


Bonjour,

La "fragilité mécanique" est une chose, mais il y avait surtout le problème de leur poids, 70 tonnes en ordre de combat, et les possibilités de dépannage et remorquage existantes. Selon le terrain, quatre, voire cinq, tracteurs lourds semi-chenillés Sd.Kfz. 9 - les célèbres FAMO - , d'une capacité de remorquage de 18 tonnes - capacité pourtant étalonnée dans les conditions les plus difficiles, dont des remorquages sur de fortes pentes de sable non stabilisée - étaient nécessaires pour tracter un Tiger II. Seconde possibilité, disposer de deux Bergepanzer Panther, capacité de remorquage, 35 tonnes.

A condition de disposer du nombre de tracteurs nécessaires, le remorquage était envisageable sur des distances maximale de 15 à 20 bornes, pour acheminer les "fauves" blessés jusqu'au site d'entretien et de réparation le plus proche (compatible avec ce type de char !), mais il n'était pas question de les remorquer sur 100 ou 150 bornes, car les tracteurs auraient, eux-mêmes, subi des dégâts et, pendant ce temps-là, ils n'étaient plus disponibles pour d'autres interventions!

On en revient, toujours, aussi, au problème d'unités contraintes de retraiter. Toutes les dispositions pour la récupération de blindés en panne étaient établies dans le cadre d'une progression, ou, au pire, suite à un recul tactique, suivi d'une contre-attaque, qui reprenait le terrain perdu peu avant, mouvement qui permettait, souvent, de récupérer le matériel abandonné lors du repli - c'est pour çà, par exemple, que le génie de l'US Army dézinguait définitivement les Panzer abandonnés, afin d'éviter que les allemands puisse remettre la main dessus à l'occasion d'une contre-attaque -. Mais quand il s'agit d'une retraite quasi-continue de 300-400 bornes, ces récups ne sont plus guère possibles.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4754
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: COMBATS DANS LA TETE DE PONT DE MANTES

Nouveau message Post Numéro: 29  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 27 Déc 2020, 17:16

Salut Loïc.

Poids et faiblesses mécaniques vont de paire sur le mastodonte Tiger II.

Pour le remorquage, dans le présent cas de la tête de pont de Mantes, il y eu des tentatives, heureuses ou non de remorquage de fortune Tiger-Tiger, qui plus est sous le feu ennemi.

Remorquages interdits par le manuel mais... ...faute de grive on mange des Merles.
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12875
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: COMBATS DANS LA TETE DE PONT DE MANTES

Nouveau message Post Numéro: 30  Nouveau message de Richelieu  Nouveau message 27 Déc 2020, 18:46

Bonsoir.
Le château est pratiquement au milieu du bourg,ceci explique peut être cela.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5425
Inscription: 16 Mai 2009, 18:48
Localisation: Cote d'Emeraude

Voir le Blog de Richelieu : cliquez ici


Précédente

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LE FRONT OUEST ET LA GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Bastogne querelle de generaux? 
il y a 7 minutes
par: brehon 
    dans:  Je recherche des infos sur le tableau noir du village de Champs décembre 1944. 
il y a 8 minutes
par: Dog Red 
    dans:  Photos étonnantes (39-45 uniquement !) 
Aujourd’hui, 14:10
par: Powerhouse 
    dans:  Pierre Dac 
Aujourd’hui, 13:29
par: Gretsch 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 20 
Aujourd’hui, 13:18
par: THEO 
    dans:  Les écoles techniques du PPF en Allemagne 
Aujourd’hui, 12:41
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le Roi Carotte 
Aujourd’hui, 11:22
par: frontovik 14 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 19 
Aujourd’hui, 10:56
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 23 
Aujourd’hui, 10:41
par: iffig 
    dans:  Bandenkampfabzeichen 
Aujourd’hui, 00:12
par: alfa1965 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: dynamo, Loïc Charpentier et 114 invités


Scroll