Connexion  •  M’enregistrer

Alpenfestung - Mythe ou réalité?

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Alpenfestung - Mythe ou réalité?

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Powerhouse  Nouveau message 08 Déc 2020, 11:37

Pur fruit de la propagande nazie ou réel plan visant à créer une véritable festung dans la région montagneuse des Alpes de Bavière et d'Autriche?
Visiblement les alliées prêtèrent une réelle attention à ce réduit alpin, on dit même que cela les a détourné de Berlin?
Les allemands ont-ils réalisés une opération de désinformation digne de Fortitude ou avaient-ils réellement l'intention d'établir ce véritable camp retranché mais n'en ont pas eu les moyens et/ou le temps?
Quel est votre avis?
"Semper in Hostes" - 66th Armored Regiment - 2nd US Armored Division

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1342
Inscription: 12 Oct 2008, 18:45
Localisation: Loin des plages...
Région: Sud-Ouest
Pays: France

Voir le Blog de Powerhouse : cliquez ici


Re: Alpenfestung - Mythe ou réalité?

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de pierma  Nouveau message 08 Déc 2020, 11:59

Je pense qu'ils en rêvaient mais que les choses sont allées trop vite pour eux. A un moment où les reculs successifs se transforment en ce que Pierre Nord appelait -il l'avait vécu en 40 - une "déroute avalanche", il devient impossible de regrouper des moyens, parce que les alliés avancent partout.

Même chose avec l'idée d'un "last stand" en Norvège, où se trouvaient des divisions intactes : tout cela n'avait plus de sens dès l'instant où la plus grande partie de l'Allemagne était envahie et le gouvernement Doenitz menacé de capture.

Sans parler de la mort d'Hitler...

Et puis sur le front Ouest la Wehrmacht tombe sur un souci élémentaire : les soldats ne veulent plus se battre, ils savent la guerre perdue et s'inquiète surtout pour l'avancée des Russes. (A la limite, mieux vaut que les Américains arrivent les premiers à Berlin, pour nombre d'officiers allemands.)

Bref, Alpenfestung c'était une chimère des SS. (Mais ils y croyaient. Himmler a envoyé par un convoi spécial de camions un double des archives du RSHA, un trésor sur lequel est tombée la 1ère armée française, qui l'a trouvé abandonné au bord d'une route, les conducteurs ayant fui leurs véhicules.)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1523
Inscription: 16 Jan 2011, 18:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: Alpenfestung - Mythe ou réalité?

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 08 Déc 2020, 12:01

Ca c'est une bonne question !

Du souvenir de mes lecture les Américains y ont cru en effet.

Est-ce que ça les a détournés de Berlin ?
L'Elbe comme limite Est/Ouest n'avait-elle pas été décidée à Yalta ?
Dans ce cas on pourrait répondre par la négative. A vérifier...
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12829
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Alpenfestung - Mythe ou réalité?

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 08 Déc 2020, 12:19

Bonjour Powerhouse,
Le Tyrol du Sud faisait partie de l'Alpenfestung, le dernier bastion de la résistance nazie dans la région alpine. C'était un plan qui devait rassembler les unités nazies restantes dans les Alpes pour y mener une bataille de guérilla contre les Alliés occidentaux, et qui aurait dû conduire à une trêve sur le front occidental . Les Alliés occidentaux devraient alors rejoindre la lutte allemande contre l'allié soviétique. Pour le commandant suprême allié Dwight Eisenhower, un combat contre des nazis fanatiques signifiait une telle horreur, qu'il laissa la prise de Berlin à l' Armée rouge , tandis qu'il laissait ses propres troupes avancer vers les Alpes. (Mais est-ce bien vrai ?)
Je ne m’avancerai pas jusqu’à prétendre que l' Alpenfestung n'était qu'un mythe car dès l'été 1944, Heinrich Himmler avait envoyé des géologues dans la région alpine pour trouver des emplacements appropriés pour les fortifications. Cependant, il n'y a pas eu de déplacement massif de troupes allemandes vers le sud. Les soi-disant unités Werwolf, groupes de résistance qui auraient dû semer la terreur derrière les lignes alliées, relèvent plus de la propagande nazie que de la réalité, C’est du moins mon avis.
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 80842
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Alpenfestung - Mythe ou réalité?

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de professeur fromage  Nouveau message 08 Déc 2020, 13:02

Dans mes souvenir, le réduit du Tyrol était une craitne des Américains qui a beaucoup étonnée les Allemands quand ils l'ont appris. Mais vers la fin de la guerre il y a eu des tentatives pour mettre en défense cette région (acheminement de matériel, de trouves, création de fortifications) mais c'était illusoire de la mettre en défesne (et puis bien trop tard )

Du coup les Alliés y ont trovué pas mal de matériel, y compris des armes "miracles"

Image
Image

Ex ici avec un "Natter" dans les Alpes

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 326
Inscription: 27 Jan 2020, 18:28
Région: Nord
Pays: France

Voir le Blog de professeur fromage : cliquez ici


Re: Alpenfestung - Mythe ou réalité?

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 08 Déc 2020, 13:29

Le plan d'EISENHOWER suite au franchissement d Rhin est :
1. les Britanniques poussent vers le nord et Lübeck ;
2. les Américains poussent vers le sud, le Tyrol et la Bavière pour empêcher le réduit alpin qui entre donc bien comme un objectif des alliés occidentaux.

Berlin n'est pas au programme.
Pas de coûteux combats urbains dès lors que le III Reich est mourant et que la guerre n'est pas finie dans le Pacifique.
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12829
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Alpenfestung - Mythe ou réalité?

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 08 Déc 2020, 15:51

Le "Réduit des Alpes", ultime refuge du III. Reich, n'avait été en rien une affabulation d'après-guerre.
Je vais relater de mémoire, car je ne sais plus où j'ai fourré les "sources ::elu boulet::, mais les rescapés de la s.PzJg. Abteilung 653, après avoir retraité d'Alsace jusqu'en Autriche, en mars-avril 1945, était venu récupérer, à la toute fin du mois d'avril, quelques Ja-Ti, qui "roupillaient", neufs ou retapés, sur le parking de la Nibelungenwerk , à Sank-Valentin, en Autriche. C'est pendant cette récupération, qu'ils avaient vu débarquer un officier de la Waffen-SS, "chargé" de prendre le commandement de l'unité, ou, au moins, ses débris, et sensé la diriger vers l'Alpenfestung, dont, apparemment, personne, au sein de la 653, n'avait, jusque là, jamais entendu parler! De mémoire, il y avait, au mieux, quatre ou cinq Ja-Ti en état de marche et "l'unité" avait tenté pendant +/- 72 heures de se dégager de l'étau conjoint des Américains, à l'ouest, et des Russes, à l'est. Un des Ja-Ti avait, même, effondré un pont sous son poids, durant le périple ! Après avoir tourné en rond, sans trouver d'échappatoire et à bout de carburant, les "Gars" avaient fini par se rendre aux Russes - il existe des photos qui immortalisent cette reddition, qui s'était déroulée début mai 1945 -. Sauf erreur, Karl-Heinz Münch évoque succinctement cet épisode.

Il semble que l'idée du "Réduit Alpin" était née dans l'entourage du funeste Himmler, qui n'hésitera pas à expédier au massacre tous ceux qui pouvaient encore tenir une arme, mais avait tenté, comme le lâche qu'il était, de sauver sa peau en tentant de disparaitre dans la foule des réfugiés et soldats en débandade, en enfilant un uniforme de Gefreiter de la Heer! Quelques soient l'importance des charges à l'encontre du "gros" Goering, qui l'amèneront (avec d'autres... Jodl, Keitel!) à la potence, il n'y a pas photo entre son attitude et celle, totalement minable de la sous-m... qu'était Himmler.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4735
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Alpenfestung - Mythe ou réalité?

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de professeur fromage  Nouveau message 08 Déc 2020, 15:58

Quelques soient l'importance des charges à l'encontre du "gros" Goering, qui l'amèneront (avec d'autres... Jodl, Keitel!) à la potence, il n'y a pas photo entre son attitude et celle, totalement minable de la sous-m... qu'était Himmler.


Oui enfin Goering s'est rendu aux Américains parce qu'il espèrait pouvoir retourner la situation à son avantage (et sa détention par les SS a du lui donner quelques sueurs froides). Niveau courage c'est pas le meilleur exemple, il était incapable de contredire Hitler.

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 326
Inscription: 27 Jan 2020, 18:28
Région: Nord
Pays: France

Voir le Blog de professeur fromage : cliquez ici


Re: Alpenfestung - Mythe ou réalité?

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 08 Déc 2020, 17:04

professeur fromage a écrit:
Quelques soient l'importance des charges à l'encontre du "gros" Goering, qui l'amèneront (avec d'autres... Jodl, Keitel!) à la potence, il n'y a pas photo entre son attitude et celle, totalement minable de la sous-m... qu'était Himmler.


Oui enfin Goering s'est rendu aux Américains parce qu'il espèrait pouvoir retourner la situation à son avantage (et sa détention par les SS a du lui donner quelques sueurs froides). Niveau courage c'est pas le meilleur exemple, il était incapable de contredire Hitler.


Pour tenter espérer contredire Dodolf, il "fallait se lever très tôt". ;)
Quant à Goering, même si certains se sont efforcés de casser son image, comparée à celle très exceptionnelle de Manfred von Richthoffen, on lui avait confié, à l'été 1918, le commandement de la Jagdgeschwader I , celle-là, même, que commandait, précédemment, Richthoffen, avant de se faire abattre. A l'époque, il fallait, à l'ancienne, obtenir l'accord préalable "tacite" des officiers-pilotes de la formation, pour en assurer "pleinement" le commandement ! Le "Gusse" était, incontestablement, couill..., dans sa jeunesse et, même si ses fonctions politiques avaient, ultérieurement et nécessairement, pris le dessus, il n'a jamais été, très loin de là, jusqu'à sa dernière heure, un "lâche" de l'acabit du sinistre Himmler.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4735
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Alpenfestung - Mythe ou réalité?

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de professeur fromage  Nouveau message 08 Déc 2020, 18:00

Je dirais pour terminer le HS que Goering avait un grand courage "physique" (il a été bléssé durant le putch et avant cela a été un pilote exceptionnel durant la guerre ou en Suède.

Par contre courage moral ... Par exemple il n'' a jamais osé s'opposer à Hitler quand il voulait faire du me 262 un bombardier (alors qu'il savait parfaitement que c'était voué à l'échec). Je crois qu'il avait avoué être totatlement incapable d'affronter les colères du Fuhrer (dans le Goering de Kersaudy je crois mais je retrouve pas à quel moment)

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 326
Inscription: 27 Jan 2020, 18:28
Région: Nord
Pays: France

Voir le Blog de professeur fromage : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LE FRONT OUEST ET LA GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Première bataille de chars à chars 
il y a 1 minute
par: Loïc Charpentier 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 20 
il y a 11 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 19 
il y a 15 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Uniformes des forces armées thaïlandaise pendant la SGM 
il y a 17 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  France 2 - 19/01/2021 - Les lycéens, le traitre et les nazis 
il y a 25 minutes
par: pierma 
    dans:  Bientôt une édition en français de Mein Kampf 
il y a 31 minutes
par: carlo 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 23 
il y a 36 minutes
par: kfranc01 
    dans:  carte ligne de démarcation 
Aujourd’hui, 14:51
par: orpo57 
    dans:  Wehrmacht 1940 : la Kriegsmarine et ses uniformes 
Aujourd’hui, 14:42
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Déroute italienne en Lybie, début 1941 
Aujourd’hui, 13:05
par: alfa1965 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 102 invités


Scroll