Page 1 sur 1

de Gaulle et Giraud

Nouveau messagePosté: 26 Nov 2020, 09:30
de cloclo
Bonjour,

Hier j'ai regardé un sujet que j'avais enregistré il y a quelques jours :"De Gaulle l'homme a abattre " et une fois de plus j'ai été frappé par par le génie de cet homme

Non seulement il réussit a déjouer les tentatives de Roosevelt de l'écarter du pouvoir , mais également il écarte Giraud du pouvoir en AFN et cela sans faire trop de vagues

La F rance a eu de la chance de l'avoir en 40-45

Re: de Gaulle et Giraud

Nouveau messagePosté: 26 Nov 2020, 11:55
de brehon
Bonjour,

Écarter Giraud du pouvoir n'était pas très difficile. Celui-ci n'avait pas d'ambition politique, tout ce qu'il voulait était un commandement militaire. Et, au niveau ou il l'aurait souhaité, ça ne dépendait pas de De Gaulle.

Re: de Gaulle et Giraud

Nouveau messagePosté: 26 Nov 2020, 11:59
de Jumbo
Certes mais CDG a quand même joué finement en 2-3 étapes pour mettre Giraud sur la touche en AFN.

Re: de Gaulle et Giraud

Nouveau messagePosté: 26 Nov 2020, 16:20
de cloclo
brehon a écrit:
Et, au niveau ou il l'aurait souhaité, ça ne dépendait pas de De Gaulle.

alors de qui???

Re: de Gaulle et Giraud

Nouveau messagePosté: 26 Nov 2020, 16:37
de brehon
cloclo a écrit:alors de qui???

Il voulait un commandement de niveau inter-allié. Il n'y avait aucune chance que les Américains et les Britanniques n'accèdent à un tel souhait.

Re: de Gaulle et Giraud

Nouveau messagePosté: 26 Nov 2020, 16:59
de cloclo
bonsoir et merci

Re: de Gaulle et Giraud

Nouveau messagePosté: 26 Nov 2020, 20:43
de pierma
brehon a écrit:Bonjour,

Écarté Giraud du pouvoir n'était pas très difficile. Celui-ci n'avait pas d'ambition politique, tout ce qu'il voulait était un commandement militaire. Et, au niveau ou il l'aurait souhaité, ça ne dépendait pas de De Gaulle.

Lisez "Roosevelt et De Gaulle", de Kersaudy, et vous verrez que ça n'a pas été une partie de plaisir.

Pour parler vulgairement, De Gaulle a bien "galéré", et longtemps. Mais on peut dire avec un sourire que Giraud l'a bien aidé ! :D
(Effectivement il ne s'intéressait qu'aux questions militaires, et était dépourvu de toute compétence administrative - ce que Eisenhower constatait sans indulgence - et bien sûr politique.)