Connexion  •  M’enregistrer

Chars lourds allemands en Thiérache - 28/08 au 01/09 1944

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Chars lourds allemands en Thiérache - 28/08 au 01/09 1944

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de CDerbau  Nouveau message 30 Avr 2020, 11:41

Bonjour à tous,

Dans le cadre d'un ouvrage sur la libération de la Belgique, j'ai effectué quelques recherche sur les opérations préliminaires à l'entrée en Belgique de la 9th U.S. Infantry Division. En effet, la division entre le 2 septembre au matin en Belgique et traverse la frontière à Cendron, petit hameau frontalier de la commune de Momignies.

Les trois jours précédents marquent un changement de rythme opérationnel depuis la fermeture de la Poche de Falaise. Le VII Corps (1st ID, 9th ID et 3rd AD) avance à une allure infernale depuis la traversée de la Seine, mais semble ralentir à l'approche de la Belgique. Les petites rivières semblent plus compliquées à traverser que la Seine, La Marne ou l'Aisne.

En cause, une réorganisation relative orchestrée au sein de la 5. Panzerarmee, en particulier dans le chef des I. et II. SS-Panzer-Korps. Une fois Laon libérée par la 3rd A.D., la progression sera plus lente, moins audacieuse peut-être, ou moins risquée. Sans mentionner le changement de direction opéré à la mi-journée du 31 août pour tout le VII Corps. Ce ralentissement sera forcé par la présence de chars lourds allemands.

Afin d'établir une situation précise et la moins aléatoire possible dans le cadre de mon ouvrage, je souhaiterais votre aide pour détailler, jour par jour et source par source, une carte des opérations des Panzer allemands dans la région de la Thiérache du 28 août au 1er septembre 1944. L'armée allemande n'étant pas du tout ma spécialité, j'avoue rapidement atteindre mes limites, mais je ne me satisfait pas de ce que j'ai à ce jour.

J'ai deux sources indiquant la présence du s. SS-Pz-Abt 101 dans la région. Première source, le Schneider, t. II.

  • 28 août : Contre-attaque de deux Tiger de la 2./s. SS-Pz-Abt. 101 (Jurgen Brandt) à Vernon. La 1./s. SS-Pz-Abt. 101 dispose de 9 Tiger.
  • 29 août : Les deux Tiger couvrent la retraite allemande. Un Tiger est détruit au sud de Tilly. La 1. Kompanie (Mobius) tente une contre-attaque près de Magny-en-Vexin. Ils perdent 3 Tiger.
  • 30 août : Deux Tiger arrêtent une attaque américaine à Brunehamel : ils détruisent 8 chars. Le manque de fuel impose aux équipage de les saboter. Près de Saint-Quentin, un Tiger de la 3./s. SS-Pz-Abt. 101 est détruit par un Sherman. Un Tiger I est abandoné à Marle, un autre s'enfuit vers le nord et est abandoné plus tard près de Maubeuge. Il ne reste plus aucun Tiger en état de marche pour les 2. et 3. Kompanie. La 1. Kompanie perd un Tiger II (111) près de Gisors.
  • 2 septembre : Tiger 113 de la 1. Kompanie en panne et abandonné à Jemappes.
  • 3 septembre : 02x Tiger II de la 1. Kompanie détruits près de Brunehamel.
  • 4 septembre : Mobius arrive à Huy avec 02x Tiger II.
  • 5 septembre : Tiger 121 de Zahner abandonné près de La Capelle, en panne d'essence.

Remarques :
La dates sont problématiques pour moi (en rouge).
  • 30 août à Brunehamel : aucune troupe US au 30 août n'a passé la Serre, or Brunehamel est à 7 km au nord de la Serre. Cependant, des combat s'y dérouleront le lendemain, 31 août.
  • 3 septembre à Brunehamel : incohérent également puisque le 60th Infantry Regiment a libéré Brunehamel et Aubenton le 1er septembre. Le 3 septembre, la ligne de résistance allemande est bien plus au nord, en Belgique, le long de l'axe Beaumont - Philippeville.
  • 4 septembre : La Capelle est libérée le 1er septembre, et les CCA et CCB de la 3rd A.D. se battent contre des "chars lourd" dont au moins deux Panther et trois chars lourds autour de la ville. Le 4 septembre, les troupes allemandes sont derrière la Meuse.

Ces incohérences m'indiquent un problème de date dans le journal de marche relaté par Schneider.

Enfin, une source civile m'indique que Jugen Brandt recule avec son/ses Tiger jusqu'au 30 août à Rozoy-sur-Serre où ils repoussent une première attaque US (ce qui est cohérent avec les sources US), puis le 31 août à Brunehamel où ils bloquent encore une fois le 60th Infantry Regiment. Sans essence, ils détruisent les 2 Tiger qui leur restent et s'enfuient vers Fourmies-Trelon. Il y récupèreraient des Panther dans le but de former une ligne de résistance entre Fourmies, Trelon, Anor, Macon, Chimay.
Celà confirme les incohérences de date dans le Schneider. Cependant, d'où viennent les Panther que Brandt emprunte? On signale 05x Panther le 2 septembre autour de Momignies, et 3 (ou 2) défilent le 3 septembre à Cerfontaine.

Concernant des Panther, il y a deux Panther (Gruppe Berlin, 12. SS-Pz-Rgt) pris en photo à Brunehamel (est-ce les deux soit-disant Tiger? Ou y avait-il deux Tiger et deux Panther?), ainsi qu'un Panther en photo à Trelon où, dit-on, deux Panther se seraient tiré mutuellement dessus pour se saboter (?). La photo montre un Panther de la 116. PzDiv. également déployée dans la région.

Annexes :

1. Photo des Panther de Brunehamel
Image

2. Photo du Panther de la 116. PzDiv à Trelon
Image

Merci de m'aider à clarifier la situation. Si vous pouviez en plus m'aider à sourcer, ce serait encore mieux, afin de pouvoir intégrer tout celà dans mon ouvrage. A terme j'aimerais pouvoir retracer chaque mouvement de char lourd (Panther et Tiger) durant ces journées, dans la région. Les unités présentes étant les 116. PzDiv, 1. SS-Pz-Div, 2. SS-Pz-Div, 12. SS-Pz-Div, s. SS-Pz-Abt 101, 2. PzDiv.

Amicalement,

Clément.

Private
Private

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 24
Inscription: 22 Déc 2019, 14:53
Région: Entre-Sambre-et-Meuse
Pays: Belgique

Voir le Blog de CDerbau : cliquez ici


Re: Chars lourds allemands en Thiérache - 28/08 au 01/09 1944

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 30 Avr 2020, 14:05

Bonjour,

juste pour préciser l'organisation allemande :

1) Les Tiger I & Tiger II étaient regroupés dans des unités indépendantes - Heeres-Panzer-Abteilungen (Tiger), dont la dotation (très) théorique était, alors, de 45 chars. C'est, aussi, valable pour les unités de Tiger de la Waffen-SS. Toutes ces unités étaient placées sous l'autorité directe du groupe d'armée (Heeresgruppe).

2) Les Panthers étaient enrégimentés, à raison d'une Panther-Abteilung de 4 compagnies de 17 chars et une Panzer-Abteilung, également, de 4 compagnies, mais composée, chacune, de 20 ou 22 Pz.IV, au sein du même Panzer-Regiment, dans une Panzer-Division, plus l'état-major régimentaire, doté de Befehlspanther... Ce qui nous donne, en théorie, en août-septembre 1944, dans chaque Panzer-Regiment, un total de 91 Panzer IV et 79 Panzer V "Panther".

3) Les Panther n'étaient pas classés "chars lourds", mais chars moyens, en raison du calibre de leur canon - 7,5 cm, comme celui du Panzer IV, même si le 7,5 cm KwK 42 du Panther mesurait 70 calibres, alors que le 7,5 cm KwK 40 du Panzer IV ne faisait que 48 calibres! -.

Accessoirement, il convient, aussi, de se méfier de la notion de "chars lourds", souvent abusivement utilisée dans les rapports de l'US Army, où on confondait, allégrement, les Panzer IV avec Schürzen de flancs avec des Tiger I ! Pour info, sur l'ensemble du Front Ouest, le 30 septembre 1944 (désolé, il n'y a pas de document existant en date du 1er septembre! ;) ), il y avait, en tout et pour tout, 61 Panzer IV, 110 Panther et 36 Tiger I/II opérationnels, en parallèle, 62 Panzer IV, 84 Panther et 18 Tiger, immobilisés en entretien. .. et, accessoirement, 110 StuGe. "einsatzbereit" (opérationnels), qui, eux-aussi, pouvaient allumer, sans problème; un Sherman à 1500 m - la distance de combat en Europe de l'Ouest se situant, souvent, à moins 800 m -!

Dans le meilleur des cas, les Panzer-Regimenter, qui avaient retraité de Normandie, alignaient, fin août 1944, entre moins de 10 et, au mieux, moins de 20 Panther! On est très loin des 79 blindés théoriques. :D La 12.SS n'alignait plus que 7 Panther, dès le 7 août 1944, la 116. Pz.Div. , 11 Panther, le 22.08, la Panzer-Lehr, 10, à la même date, etc.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4659
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Chars lourds allemands en Thiérache - 28/08 au 01/09 1944

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de CDerbau  Nouveau message 30 Avr 2020, 17:36

Bonjour,

Merci beaucoup pour ces précisions, très précieuses.

Dès lors, il serait intéressant de partir du décompte par unité (si possible), pour ensuite les localiser précisément.

Je ne parviens plus à retrouver la source (probablement le Kriegstagbuch du Heeresgruppe B, août 1944) qui indique qu'une soixante (de mémoire) de Panther arrivent fin août à Vervins en provenance d'Heimat pour compenser les pertes subies lors des opérations en Normandie et sur la Seine.

Est-il possible que Brandt ait récupéré l'un de ces Panther?

De plus, comment établir avec certitude qui sont les blindés qui s'opposent à la 3rd A.R. dans la région de La Capelle et Hirson, les 31 août et 1er septembre?

Merci,

C.

Private
Private

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 24
Inscription: 22 Déc 2019, 14:53
Région: Entre-Sambre-et-Meuse
Pays: Belgique

Voir le Blog de CDerbau : cliquez ici


Re: Chars lourds allemands en Thiérache - 28/08 au 01/09 1944

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 30 Avr 2020, 21:10

Salut Clément.

Tu as bien fait de passer poser tes questions par ici. :D

Comme tu le sais, tes questions recoupent les miennes et notamment les recherches que j'ai déjà menées dans le cadre de l'enquête sur le 113 de Jemappes.
viewtopic.php?f=31&t=46566&hilit=jemappes&start=20

Je vais relire mes notes de l'époque mais l'absence de sources chez SCHNEIDER mène vite au fond du sac.
Je te reviens, le temps de me rafraîchir la mémoire.
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12607
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Chars lourds allemands en Thiérache - 28/08 au 01/09 1944

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de CDerbau  Nouveau message 30 Avr 2020, 21:40

Salut Daniel.

Merci à toi. Afin d'être méthodique et pour une lecture plus aisée pour le débutant que je suis en ce qui concerne l'armée allemande, je pense qu'il conviendrait de structurer les recherches entre les Tiger et les Panther, et ensuite par sources (U.S., allemandes, civiles et photographiques)?

Private
Private

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 24
Inscription: 22 Déc 2019, 14:53
Région: Entre-Sambre-et-Meuse
Pays: Belgique

Voir le Blog de CDerbau : cliquez ici


Re: Chars lourds allemands en Thiérache - 28/08 au 01/09 1944

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 30 Avr 2020, 21:45

CDerbau a écrit:Merci à toi. Afin d'être méthodique et pour une lecture plus aisée pour le débutant que je suis en ce qui concerne l'armée allemande, je pense qu'il conviendrait de structurer les recherches entre les Tiger et les Panther, et ensuite par sources (U.S., allemandes, civiles et photographiques)?


Tu es exigent :D
C'est à ton honneur, je connais ta rigueur.

J'essaierai en fonction de ce que je retrouve. :cheers:
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12607
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Chars lourds allemands en Thiérache - 28/08 au 01/09 1944

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 30 Avr 2020, 22:11

Pour compléter ta chronologie, la 1./s.SS-Pz.Abt.101 est du côté de Lamécourt le 31 août… étonnement je n'ai pas noté la source dans mes notes !
SCHNEIDER encore mais "Tiger in Normandy" probablement.

Ce qui m'a toujours tracassé, en écho à la frustration de l'absence de sources, ce sont ces 2 Tiger qui, à 4 jours d'intervalle (30 août/3 septembre), cassent du Tank US à Brunehamel ::dubitatif::
Vraie coïncidence ou doublon dans une retranscription ?

Tout comme le 121 à La Capelle semble illogique mais la logique n'est pas nécessairement aux commandes et il faut aussi pouvoir s'en écarter.
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12607
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Chars lourds allemands en Thiérache - 28/08 au 01/09 1944

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de le laonnois  Nouveau message 30 Avr 2020, 22:23


vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 524
Inscription: 14 Jan 2009, 04:33
Localisation: france aisne laon

Voir le Blog de le laonnois : cliquez ici


Re: Chars lourds allemands en Thiérache - 28/08 au 01/09 1944

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de CDerbau  Nouveau message 30 Avr 2020, 22:43

Sources américaines

Notes personnelles:
S'il faut prendre du recul quant à l'identification des blindés allemands dans les rapports américains, il faut néanmoins accorder plus de crédit quant aux dates mentionnées. En effet, d'expérience, il m'apparait que les dates et heures sont souvent bien plus précises dans les sources américaines que dans les sources allemandes que j'ai pu lire.

3rd Armored Division

32nd Armored Regiment - CCA

  • 28 août : Eléments de la 9. SS-Pz-Div rencontrés dans la région de Gandelu et deux canons automoteurs de 75-mm ont été détruits. Ensuite, mouvement rapide jusque Braine, où des éléments avancés atteignent un train sur une voie ferrée à 20h00. Le train est pris pour cible par les chars et des tirs d'artillerie. Quatre chars Tiger (sic.) étaient chargés sur wagons, avec les équipages à l'intérieur. Ils répliquent. Il y avait également des wagons de fret et de personnel. Ce sont les premiers chars Tigre rencontré par le régiment. Bivouac au soir à deux Miles au nord-est de Braine.

  • 29 août : Mouvement pour traverser l'Aisne vers midi à Pont-Arcy, déploiement en positions défensives près de Cerny-en-Laonnois. Envoi de patrouilles durant le reste de la journée vers le nord et l'est.

  • 30 août : En fin d'après-midi, mouvement vers le sud de Corbeny pour élargir la tête de pont au-delà de l'Aisne.

  • 31 août : Reçoit la mission de prendre Sedan. Départ à 09h30, avance jusque Novion-Porcien. Contact avec les bataillons de reconnaissance 503, 504 et 506 allemands un Mile à l'ouest de Novion-Porcien. Ces trois bataillons reculaient rapidement, abandonnant deux canons antichar de 75 mm. De nouveaux ordres arrivent pour reprendre la direction de Hauteville et d'avancer au nord de Landouzy. A 17h, mouvement vers le nord commence. L'avance est effectuée jusque Brunehamel, ou le bivouac est installé pour la nuit. Un char Mark V est détruit au sud de Brunehamel.

33rd Armored Regiment - CCB

  • 01 septembre : Après avoir pilloné l'ennemi de l'autre côté du pont de Hary, la Task Force Lovelady traverse et atteint à 09h52 Vervins. A 16h les éléments de tête ont détruit 2 petits canons antichar et un camion. Les chasseurs ont "straffé" toute la journée les colonnes allemandes. La Team 1 rapporte avoir détruit un char Mark V à 17h38 au nord-est de La Capelle, en observe un second ainsi que des canons antichars. La reconnaissance aérienne indique trois chars lourds au sud-ouest de La Capelle. B/33 rapporte que ces trois chars font feu sur l'arrière de la colonne, ce qui sépare la B/33 en deux et les isole du train. De l'infanterie et une escorte de chars y est envoyée pour refaire la jonction. La Task Force Lovelady bivouaque près de Avesnes-sur-Helpe. La Task Force Mills quitte Marle à 07h00. Depuis Vervins, la Task Force tourne vers l'ouest vers Le Sourd, puis vers le nord, ne rencontre pas de résistance jusque Herpennes, ou F/33 détruit un Half-Track et ensuite un train complet est stoppé et 200 prisonniers. La Task Force Mills bivouaque à Marolles. La Task Force Hogan reste sous contrôle de la division. Mouvement vers le sud-ouest d'Hirson et y envoie des patrouilles à pieds du 3/47th qui lui est rattaché depuis le 28 août.

CCA

  • 31 août : Nouvel objectif : Sedan. Après une avancée de 30 Miles, le CCA est arrêté dans les environs de Hauteville et Rethel. Là, la direction d'avance est changée pour le nord, vers Mons et passé Seraincourt pour atteindre Rozoy-sur-Serre.

  • 01 septembre : Mouvement jusque Coingt puis nord-ouest sur la route principale vers Landouzy-la-ville et à 09h les éléments de tête sont proche de Landouzy-la-Ville, et la colonne s'arrête au nord du village. Des instructions sont reçues pour continuer vers le nord, avec Mons comme objectif final. Quand les élémnts avancés ont atteint un passage à niveau au sud d'Originy-en-Thiérache, la ligne de chemin de fer avait été détruite, bloquant la route. Plusieurs centaines de mètres plus loin, le pont sur le Ton était détruit. A 09h54, la Task Force X rapporte à la radio que l'ennemi a détruit 6 ponts et deux minutes plus tard annonce que leur tête de colonne est bloquée à cause d'un pont miné. A 13h20, la tête de colonne reçoit l'ordre de reconnaître à l'ouest pour trouver un pont en état. Une route de by-pass est utilisée pour éviter le pont bloqué, ce qui permet au génie de réparer le pont. L'avance reprend vers 16h15. La compagnie de reconnaissance arrive à La Bouteille et ensuite vers le nord-ouest à Etréaupont puis sur la route principale jusque La Capelle.

CCB

  • 31 août : Perte de temps au matin, ce qui s'avère bénéfique quand l'annonce du changement de direction arrive. Reçoit l'ordre de prendre la route la plus directe pour Vervins et d'y sécuriser la ville et les routes venant du nord et du nord-est.

Private
Private

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 24
Inscription: 22 Déc 2019, 14:53
Région: Entre-Sambre-et-Meuse
Pays: Belgique

Voir le Blog de CDerbau : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LE FRONT OUEST ET LA GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 19 
il y a 3 minutes
par: François 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 18 
il y a 5 minutes
par: François 
    dans:  Coronavirus-Covid 19 
il y a 41 minutes
par: Gaston 
    dans:  Le meilleur pilote de la ww2? 
il y a 55 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 22 
Aujourd’hui, 11:35
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  La libération de Manage (Belgique) par Xavier Vandaele 
Aujourd’hui, 10:55
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  L'homme qui se sacrifia pour sauver un hôpital 
Aujourd’hui, 04:09
par: JARDIN DAVID 
    dans:  L'acteur Michael Lonsdale est décédé 
Aujourd’hui, 03:17
par: pierma 
    dans:  [DU 31 août au 30 septembre 2020] et dans le cadre du 80°anniversaire: Le ‘’ Blitz’’ 
Hier, 21:28
par: pascal GUERIN 
    dans:  le déminage et autres risques 
Hier, 20:47
par: Signal Corps 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing Premium et 17 invités


Scroll