Connexion  •  M’enregistrer

Quel fut l’impact du détournement du ravitaillement et de l’approvisionnement à la fin de guerre

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Re: Quel fut l’impact du détournement du ravitaillement

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de Signal Corps  Nouveau message 08 Mai 2019, 13:35

Dog Red a écrit:.... Au passage... un réel problème logistique lié aux Jerrycans était leur récupération pour réemploi...

En effet, si mes calculs sont corrects : un litre de carburant (essence) a une masse de 0.75 kg (arrondi).
75 000 tonnes correspondent donc à 75 000 000 kg / 0,75 = 100 000 000 de litres par mois.
Sachant que la capacité d'un Jerrycan est de 20 litres, il en faut donc une quantité de 5 000 000 et uniquement pour le marché noir....
Je me trompe ou j'hallucine ?

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1779
Inscription: 05 Avr 2014, 13:50
Région: Provence
Pays: France

Voir le Blog de Signal Corps : cliquez ici


Re: Quel fut l’impact du détournement du ravitaillement

Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 08 Mai 2019, 14:04

Signal Corps a écrit:Sachant que la capacité d'un Jerrycan est de 20 litres, il en faut donc une quantité de 5 000 000 et uniquement pour le marché noir....
Je me trompe ou j'hallucine ?


A la grosse louche ça pourait !

Maintenant si je suis à peu près sûr de l'ordre de grandeur de 100/150 tonnes de carburant/jour pour une division blindée US (ordre de grandeur "de mémoire" corroboré par le récent "Infographie de la Seconde Guerre mondiale" qui estime à 137 tonnes/jour pour la 2nd Armored en Normandie) et que je multiplie arbitrairement par 30 pour faire tourner la boutique du 12th Army Groupe on arrive bien au nombre hallucinant que tu calcules.

En attendant des chiffres plus précis (Nicolas AUBIN peut être ???).
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12710
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Quel fut l’impact du détournement du ravitaillement et de l’approvisionnement à la fin de guerre

Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 08 Mai 2019, 14:38

Bonjour Bernard,
Je n'en sais rien, seulement ce que je sais c'est que les Alliés incitaient à ce que ces nourrices leur soient rapportées et récompensaient les civils qui en apportaient.

Sur les 22 millions de jerrycans arrivés en Normandie, il en manquaient plus de 10 millions à la fin août, vendus, dérobés ou disparus pour d'autres usages............ Un vaste programme de récupération est entrepris par les Alliés et on verra des prisonniers de guerre chargés de la besogne pour les retrouvés. Même les enfants des écoles sont invités à parcourir la campagne pour les retrouver.
Image
(Source: "Quand l'Or Noir coulait à flots" par Philippe Bauduin)

Bien amicalement
Prosper ;) ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 80908
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Quel fut l’impact du détournement du ravitaillement et de l’approvisionnement à la fin de guerre

Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 08 Mai 2019, 14:58

Prosper Vandenbroucke a écrit:Sur les 22 millions de jerrycans arrivés en Normandie, il en manquaient plus de 10 millions à la fin août, vendus, dérobés ou disparus pour d'autres usages............


22 millions pour la campagne de Normandie vont déjà bien au-delà des chiffres estimés ci-dessus.

Généralement, plein fait, les bidons étaient balancés au bord de la route sans soucis de leur devenir.
De quoi satisfaire tous les fermiers de Normandie.

J'ai en tête l'image de [i]jerrycans éventrés pour y bouter le feu et s'y réchauffer comme autour d'un brasero durant la bataille des Ardennes.
Mythe ou réalité ? Ca ne doit pas réchauffer bien longtemps un bidon qui flambe au fond d'un trou. :|
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12710
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Quel fut l’impact du détournement du ravitaillement et de l’approvisionnement à la fin de guerre

Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de nicolas aubin  Nouveau message 08 Mai 2019, 15:13

Tout d'abord merci à Signal pour l'excellent lien.

Ensuite concernant les besoins d'une division US :
D'une manière général, l'intendance à Washington s'appuie sur la prévision suivante pour ses expéditions transatlantique
Une division a besoin de services et d'unités d'appui pour fonctionner, donc les services estiment qu'il faut pour chaque division de 14 000 h environ subvenir en fait aux besoins de 40 000 h (la division + ses appuis+ service) + 2 Air Wings (5 000 h) ce qui exige au total 1 600 tonnes quotidiennes - 1 100 tonnes de fret, 475 t d'essence, 25 tonnes de véhicules de remplacement - avec la ventilation suivante : 595 t au front, 65 t à l'Air force, 365 t à l'arrière.

Plus précisément l’intendance estime les besoins quotidiens pour la seule division d'infanterie à 51 t de nourriture (class I), 55 t d'armes et vêtements de remplacement ainsi que le matériel du génie (class II et IV), 44 t d'essence (classe III), 430 t de munitions (classe V) soit 580 t au total dans le cas où elle attaque. ds le cas où elle elle est en mode poursuite les besoins sont respectivement les suivants : 50, 41, 136, 69pour un total de 296 tonnes => on repère l'inflation de l'essence et la chute des besoins en munitions.

Une DB en attaque a dans l'idéal besoin de 40t de nourriture (class I), 137t d'armes et vêtements de remplacement ainsi que le matériel du génie (class II et IV), 103t d'essence (classe III), 375t de munitions (classe V) soit 655t au total dans le cas où elle attaque. ds le cas où elle elle est en mode poursuite les besoins sont respectivement les suivants : 42, 46, 174, 66 pour un total de 328 tonnes.


En septembre lors de la poursuite, une DB a donc besoin de 174 tonnes d'essence par jour. En Normandie les besoins étaient moindre du fait de la guerre de position (103 t). Dog red je me permets de te corriger, le chiffre de la 2nd Arm. Div. est de 103 t et non 137. Erreur de saisie car l'infographie dit bien 103. Cela ne change cependant pas tes conclusions.

Quant aux Jerrycans, dans l'histoire officielle du Quartermaster Corps US qui s’appuie sur un appareil critique fiable (c'est à dire pas de chiffres au hasard, tous émanent de rapports internes), les compagnies routières estiment leurs besoins avant le Jour J au total hallucinant de 20 millions de bidons afin d'assurer un fond de roulement tournant sur 13 j. Le Quartermaster Corps révise artificiellement à la baisse pour arriver à un total de 15, 5 millions mais en Angleterre, les stocks ne sont que de douze millions. D'autres documents notent qu'il y en aura en moyenne huit à neuf millions en service sur le continent entre août 44 et février 1945 soit 40% des besoins et que 3,5 millions d'entre eux sont perdus en août 44. Mes archives incluent les besoins de l'Air Force installée sur les aérodromes construits en Normandie. Ce n'est qu'en mai 1945 que l'US Army atteindra les 19 millions de bidons en service sur le continent. Mes chiffres excluent les bidons pour l'armée britannique.

Philippe Bauduin pour arriver à ses totaux de 22 millions débarqués et dix perdus doit additionner les bidons américains et britanniques, on en déduit que les Américains en ont débarqués 12 (8.5 dispo et 3.5 perdus) et les Britanniques 10. Ce chiffre est parfaitement crédible Par contre, j'ai du mal à croire que sur ces 10 débarqués, les Britanniques en aient perdu 6.5 (différence entre les 10 millions perdus par les Alliés annoncés par Philippe Bauduin et les 3.5 perdus par l'US Army). En l'état actuel je ne pense donc pas que fin août, il en manquait plus de 10 millions.. au max 6 millions. Ce qui reste un chiffre colossal.

Cordialement
Nicolas Aubin

Technician 5th grade
Technician 5th grade

 
Messages: 32
Inscription: 06 Juin 2014, 18:38
Région: Haute-Normandie
Pays: France

Voir le Blog de nicolas aubin : cliquez ici


Re: Quel fut l’impact du détournement du ravitaillement et de l’approvisionnement à la fin de guerre

Nouveau message Post Numéro: 26  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 08 Mai 2019, 16:08

::Merci::

Enfin des chiffres qui fixent les ordres de grandeurs... pharaoniques! de la guerre mécanisée.

nicolas aubin a écrit:Philippe Bauduin pour arriver à ses totaux de 22 millions débarqués et dix perdus doit additionner les bidons américains et britanniques, on en déduit que les Américains en ont débarqués 12 (8.5 dispo et 3.5 perdus) et les Britanniques 10. Ce chiffre est parfaitement crédible Par contre, j'ai du mal à croire que sur ces 10 débarqués, les Britanniques en aient perdu 6.5 (différence entre les 10 millions perdus par les Alliés annoncés par Philippe Bauduin et les 3.5 perdus par l'US Army). En l'état actuel je ne pense donc pas que fin août, il en manquait plus de 10 millions.. au max 6 millions. Ce qui reste un chiffre colossal.


Assurément colossal !
Et qui relativise l'affirmation de départ.

Après, ce sont des ordres de grandeur qu'on ne rencontre pas tous les jours.
Il est toujours sein d'essayer d'estimer les grands nombres... même en première approximation.
Réflex de techniciens.
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12710
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Quel fut l’impact du détournement du ravitaillement et de l’approvisionnement à la fin de guerre

Nouveau message Post Numéro: 27  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 08 Mai 2019, 20:05

Mon père était en 1945 dans une compagnie des essences, je l'ai plusieurs fois entendu expliquer qu'ils étaient démunis de tout et qu'ils n'hésitaient pas à "emprunter" des véhicules aux américains pour les vider de leur contenu et les cannibaliser pour pouvoir entretenir leur parc.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 4193
Inscription: 14 Mar 2006, 20:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: Quel fut l’impact du détournement du ravitaillement et de l’approvisionnement à la fin de guerre

Nouveau message Post Numéro: 28  Nouveau message de Signal Corps  Nouveau message 08 Mai 2019, 20:56

Ces ordres de grandeurs sont, à vrai dire, difficilement imaginables de nos jours...
Ces chiffres se rapportent-ils uniquement à ceux de l'essence ou aussi à d'autres carburants ?
Qu'en était-il des fûts métalliques de 200 litres (55 gallon US/44 impérial gallon) ? Bien que leur manutention soit loin d'être aisée, faisaient-ils l'objet de détournement ? Dans l'affirmative, sont ils comptabilisés dans le volume global ou faisaient-ils aussi l'objet d'estimation séparée ?

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1779
Inscription: 05 Avr 2014, 13:50
Région: Provence
Pays: France

Voir le Blog de Signal Corps : cliquez ici


Re: Quel fut l’impact du détournement du ravitaillement et de l’approvisionnement à la fin de guerre

Nouveau message Post Numéro: 30  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 09 Mai 2019, 12:15

Bonjour Bernard,
Je suppose que tu veux parler de récipients illustrés ci-dessous?????

Image
(photo extraite du livre de Philippe Bauduin, "quand l'Or noir coulait à flots" (page 52)

Je ne connais malheureusement pas la réponse. :?
Bien amicalement
Prosper ;) ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 80908
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LE FRONT OUEST ET LA GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  SEPTEMBRE 1944 - STRATEGIE DES MONTY, BRADLEY, PATTON ET CIE 
il y a 1 minute
par: Dog Red 
    dans:  [DU 30 sept au 31 octobre 2020] et dans le cadre du 80°anniv: Le Ghetto de Varsovie 
il y a 3 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 18 
il y a 3 minutes
par: François 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 22 
il y a 6 minutes
par: François 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 19 
il y a 46 minutes
par: François 
    dans:  von helms un général SA à Angers 
Aujourd’hui, 20:30
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sault, la Honte !!!! 
Aujourd’hui, 20:29
par: serge 
    dans:  identification d'avion 
Aujourd’hui, 18:37
par: coyote 
    dans:  Que venez-vous de finir de lire ? 
Aujourd’hui, 17:58
par: charlemagne 
    dans:  Témoignages Oradour 
Aujourd’hui, 17:56
par: François Delpla 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Majestic-12 et 30 invités


Scroll