Connexion  •  M’enregistrer

GUERRE TOTALE : HITLER, CHURCHILL, STALINE

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Re: GUERRE TOTALE : HITLER, CHURCHILL, STALINE

Nouveau message Post Numéro: 41  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 13 Fév 2017, 13:25

Tomcat a écrit:Finalement juin 1941 est le meilleur moment pour attaquer l'URSS et l'armée rouge en pleine réorganisation.


Le temps joue inexorablement contre HITLER d'autant plus que le blocage à l'Ouest à l'automne 1940 le pousse à frapper à l'Est avant l'entrée en guerre des Etats-Unis, le plus tôt étant le mieux.

En plus, STALINE met son allié "sous pression" en n'hésitant pas à faire jouer les clauses secrètes du pacte du 23 août 1939 vers les Pays Baltes, la Mer Noir et la Roumanie.
De quoi rendre HITLER très nerveux. Le voyage de MOLOTOV à Berlin à la fin 1940 ne fait d'ailleurs que confirmer HITLER dans son intention de mette fin au pacte.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8239
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: GUERRE TOTALE : HITLER, CHURCHILL, STALINE

Nouveau message Post Numéro: 42  Nouveau message de quovadis  Nouveau message 13 Fév 2017, 15:13

En juillet 1940 les opérations militaires contre l'Angleterre sont suspendues, la Bataille d'Angleterre vise à faire plier l'Angleterre pour un accord de paix. Dans le même temps les Allemands commencent à transferer des troupes de France vers la frontière soviétique. Le renforcement des troupes allemandes ne pouvant pas passer inaperçu, la guerre contre l'URSS devient de plus en plus évidente et impose deux choses aux Allemands: Conclure la paix séparée avec les Anglais et devancer les Soviétiques dans la préparation de la guerre. Barbarossa ne peut-être reportée à 1942.

Sergeant Major
Sergeant Major

 
Messages: 82
Inscription: 23 Nov 2016, 08:59
Région: bretagne
Pays: france

Voir le Blog de quovadis : cliquez ici


Re: GUERRE TOTALE : HITLER, CHURCHILL, STALINE

Nouveau message Post Numéro: 43  Nouveau message de Chef Chaudart  Nouveau message 13 Fév 2017, 17:40

Avec l'échec de la "bataille d'Angleterre" à l'automne 40, Hitler n'a de plus qu'un nombre limité d'options stratégiques: impossible pour la Luftwaffe de continuer à frapper la RAF, à cause du mauvais temps et des jours qui raccourcissent, impossible de prévoir un débarquement en Angleterre durant l'hiver, ni même d'en rendre la menace crédible.

Quand à attendre le printemps, c'est rapé aussi, les Britanniques auront eu le temps de renforcer leurs défenses, fabriquer encore plus de chasseurs et de chars qui pourront s'opposer à toute opération amphibie.

Et il y a peu de chances que frapper l'Empire dans ses possessions en Méditerranée suffise à faire plier Londres, car la perte de quelques territoires ne suffira pas à frapper gravement le pays et, de toutes façons, les moyens manquent, la Wehrmacht n'ayant que des capacités de projection limitées.

La détermination de Churchill et la résistance de la RAF ont sauvé le pays. Ne reste pour Hitler que d'accepter une guerre d'usure économique contre les Anglais, avec un Staline dans son dos... ou à attaquer et vaincre ce dernier alors que les anglo-saxons sont encore trop faibles pour représenter une menace.
...never give in, never give in, never, never, never, never-in nothing, great or small, large or petty - never give in except to convictions of honour and good sense. Never yield to force; never yield to the apparently overwhelming might of the enemy.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 812
Inscription: 13 Oct 2009, 17:06
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de Chef Chaudart : cliquez ici


Re: GUERRE TOTALE : HITLER, CHURCHILL, STALINE

Nouveau message Post Numéro: 44  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 13 Fév 2017, 18:40

Bonjour,
Je crois personnellement que l'intention de AH d'attaquer l'URSS avait été prise depuis un bon bout de temps mais que l'évolution du conflit l'a poussé à ne plus attendre plus longtemps.
Bien amicalement
Prosper ;) ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66226
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: GUERRE TOTALE : HITLER, CHURCHILL, STALINE

Nouveau message Post Numéro: 45  Nouveau message de brehon  Nouveau message 13 Fév 2017, 19:44

Bonjour,

L'intention de s'attaquer tôt ou tard à l'URSS, Hitler l'avait déjà lorsqu'il a écrit MK.
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7290
Inscription: 14 Déc 2009, 16:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: GUERRE TOTALE : HITLER, CHURCHILL, STALINE

Nouveau message Post Numéro: 46  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 13 Fév 2017, 20:24

brehon a écrit:Bonjour,

L'intention de s'attaquer tôt ou tard à l'URSS, Hitler l'avait déjà lorsqu'il a écrit MK.


Ben oui Yvonnick, c'est bien la raison pour laquelle j'ai écrit
"avait été prise depuis un bon bout de temps"
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66226
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: GUERRE TOTALE : HITLER, CHURCHILL, STALINE

Nouveau message Post Numéro: 47  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 13 Fév 2017, 20:26

La demande officielle d'étude de faisabilité d'attaque (allemande) à l'Est, adressée par Dodolf à v. Brauchitsch, daterait du 21 juillet 1940, à la fin d'une réunion traitant de Seelöwe.
A dater du 29, le Generalmajor Erich Marcks, chef d'état-major de la 18.Armee, détaché temporairement au Stab de la 8.Armee, planchera dessus et remettra son rapport le 5 août.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2590
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: GUERRE TOTALE : HITLER, CHURCHILL, STALINE

Nouveau message Post Numéro: 48  Nouveau message de alias marduk  Nouveau message 13 Fév 2017, 23:54

On trouve le 8 juillet une allusion à une réunion des commandants en chefs des 3 armes dans le journal de Halder avec l'indication dans les notes qu'il pourrait s'agir de préparer une campagne contre la "Russie"

Le 21 juillet, Hitler annonce à Brauchitsch qu'il va falloir résoudre le problème russe et se préparer à planifier, Brauchitsch répond en donnant des bases à une intervention :
- 4 à 6 semaines de concentration des forces
- 80 à 100 divisions necessaires pour venir à bout de 50/75 bonnes divisions russes
- des objectifs politiques limités ( B pense à une campagne de fin d'été ? )

Le 22 juillet, Brauchitsch parle de la conférence à Halder qui engage de sa propre initiative des mesures préparatoires à une planification plus approfondie ( une planification pour une opération limitée avait déjà été engagée en juin 1940 à l'initiative de Halder )

Le 31 juillet Hitler annonce sa décision de déclencher une guerre contre la Russie ( je reprend le nom employé ) au printemps 1941 sur les bases suivantes :
- une offensive visant à détruire le pays ( Halder et Brauchitsch pensaient auparavant à une opération "limitée" devant aboutir à un nouveau traité de brest-litosk )
- l'objectif principal est la destruction de l'armée russe
- un premier groupement avec pour objectif Kiev et l'Ukraine
- un second groupement avec pour objectif les pays baltes et Moscou
- l'objectif final étant de faire se rejoindre au final les 2 groupements
- une avancée ultérieure vers Bakou
- les effectifs devaient être portés à 180 divisions dont 120 affectés à la guerre contre la Russie et 60 à garder les conquêtes

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 396
Inscription: 24 Avr 2015, 20:07
Région: picardie
Pays: france

Voir le Blog de alias marduk : cliquez ici


Re: GUERRE TOTALE : HITLER, CHURCHILL, STALINE

Nouveau message Post Numéro: 49  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 14 Fév 2017, 11:38

alias marduk a écrit:
6 mois plus tard ( cf Geoffrey Roberts "Stalin's général" ) les effectifs auraient atteints presque 8 millions d'hommes dont 6.5 millions face aux allemands ( cfGlantz "stumbling Colossus" ) et auraient bénéficié de 6 à 12 mois de préparation supplémentaire

Ca n'aurait pas fait de l'armée rouge l'équivalent tactique de la heer mais l'écart aurait été moindre qu'en 1941 et surtout l'armée rouge aurait eu une nette supériorité numérique et matérielle même en considérant une armée allemande mieux préparée dans l'hypothèse d'un scénario de paix à l'ouest


L'uchronie n'est utile que mutatis mutandis (en changeant ce qui doit l'être).

J'ai la nette impression que ni les auteurs invoqués, ni les internautes qui défendent ici l'idée que le temps travaillait pour Staline ne se placent vraiment et résolument dans la situation qui aurait résulté d'un retour de la paix après (ou pendant) la chute de la France. Imagine-t-on le prestige de Hitler, ses capacités économiques, la haine décuplée, hors d'URSS, du communisme soviétique qui aurait favorisé son triomphe, la mise dans ses petits souliers d'un Staline plus tenté que jamais d'imiter le recul tactique de Lénine à Brest-Litovsk ?

Ah oui, Hitler avait le choix des moyens et du moment (ou DES moments) pour accomplir la dernière étape de son programme.


D'autre part, quand on parle de ses erreurs de calcul, des mauvais renseignements etc., il me semble qu'on néglige une dimension importante, celle de son providentialisme. Il ne se prend ni pour un génie ni pour un chef de guerre compétent, mais pour un envoyé du Ciel, dont les entreprises ont été couronnées de stupéfiants succès. Badaboum, voilà qu'en mettant Churchill dans ses jambes la Providence semble l'abandonner. Ce n'est pas possible ! Elle le tente ! Il lui reste à redoubler d'audace, et de nazisme.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5947
Inscription: 22 Mai 2005, 19:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: GUERRE TOTALE : HITLER, CHURCHILL, STALINE

Nouveau message Post Numéro: 50  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 14 Fév 2017, 13:38

François Delpla a écrit:J'ai la nette impression que ni les auteurs invoqués, ni les internautes qui défendent ici l'idée que le temps travaillait pour Staline ne se placent vraiment et résolument dans la situation qui aurait résulté d'un retour de la paix après (ou pendant) la chute de la France. Imagine-t-on le prestige de Hitler, ses capacités économiques, la haine décuplée, hors d'URSS, du communisme soviétique qui aurait favorisé son triomphe, la mise dans ses petits souliers d'un Staline plus tenté que jamais d'imiter le recul tactique de Lénine à Brest-Litovsk ?


Justement, l'éloignement progressif du retour à la paix occidentale durant tout l'été et les actions de STALINE qui ne perd pas de temps à annexer les Etats baltes et la Moldavie doivent bien faire prendre conscience à HITLER que s'il n'obtient pas la paix, il ne pourra pas traîner à entrer en guerre contre l'URSS.

François Delpla a écrit:Ah oui, Hitler avait le choix des moyens et du moment (ou DES moments) pour accomplir la dernière étape de son programme.


Fin 1940, il n'a plus ces choix, frustré qu'il est du confort de la paix à l'Ouest et à l'Est.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8239
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
Aujourd’hui, 00:40
par: pierma 
    dans:  Armée Royale Yougoslave : ses uniformes 
Aujourd’hui, 00:29
par: iffig 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 23:49
par: kfranc01 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DEFAITE LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
Hier, 23:49
par: Eric Denis 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 22:50
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 22:40
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LA BATAILLE DE HANNUT 
Hier, 18:30
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  RAF 1916 - 2016 
Hier, 17:10
par: facecachee5 
    dans:  NAUFRAGE du LAMORICIERE 1942 Départ d'ALGER 
Hier, 16:51
par: brehon 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Hier, 16:40
par: Signal Corps 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: pierma, Tbot et 18 invités


Scroll