Connexion  •  M’enregistrer

BATAILLE DES ARDENNES - PAS D'ESSENCE - MYTHE OU REALITE ?

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Re: BATAILLE DES ARDENNES - PAS D'ESSENCE - MYTHE OU REALITE ?

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de Chef Chaudart  Nouveau message 23 Déc 2015, 13:45

Concernant le indices d'octane : la Wehrmacht utilise du 74 pour ses véhicules, les USA du 80 (y compris les moteurs en étoile des chars, qui n'utilisent pas "d'essence aviation" contrairement à ce qui est indiqué faussement dans nombre de publications...

Les Allemands peuvent donc utiliser l'essence US sans problème, l'inverse étant aussi possible, je pense, les indices étant proches.
...never give in, never give in, never, never, never, never-in nothing, great or small, large or petty - never give in except to convictions of honour and good sense. Never yield to force; never yield to the apparently overwhelming might of the enemy.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 771
Inscription: 13 Oct 2009, 16:06
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de Chef Chaudart : cliquez ici


Re: BATAILLE DES ARDENNES - PAS D'ESSENCE - MYTHE OU REALITE ?

Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 23 Déc 2015, 16:50

Alain Verwicht a écrit:Enfin si l'on regarde la liste des engins abandonnés à la Gleize, il n'y a pas une seule '' mule '' ou un seul camion.
Juste une observation.


Excellente observation Alain.

PEIPER s'empare du pont de Stavelot (rivière Amblève) le 18 décembre au matin et poursuit sa progression vers Stoumont et la Gleize.
La 30th US Division reprend le pont dès le lendemain, brisant la chaîne logistique qui ravitaille PEIPER. Elle ne sera jamais rétablie.

A partir du 19 décembre, PEIPER est isolé au-delà de l'Amblève. Aucun véhicule de ravitaillement ne pourra l'atteindre.
L'essence est disponible mais il est impossible de l'acheminer.

Jeter les bidons à même l'Amblève pour le récupération en aval est même évoqué, l'idée est vite abandonnée.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7137
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Précédente

Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 23:00
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
Hier, 22:57
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 21:53
par: P. Vian 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 19:54
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 19:52
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Un peu d'humour (morbide) 
Hier, 19:49
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Enigma - Help 
Hier, 18:08
par: medicairborne 
    dans:  Un mémoire de l'Empereur Hirohito vendu aux enchères 
Hier, 16:05
par: Shiro 
    dans:  Vacances 1946 
Hier, 13:31
par: Meteor14 
    dans:  Était-il possible de vaincre l’URSS ? 
Hier, 13:11
par: alias marduk 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Tbot et 17 invités


Scroll