Connexion  •  M’enregistrer

Une ruse nazie typique, inaperçue et fondamentale

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Re: Une ruse nazie typique, inaperçue et fondamentale

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 19 Jan 2014, 05:32

Pigoreau a écrit:Bickler ne parle pas de son adhésion à la SS et du reste pour la bonne et simple raison que les mémoires qui ont été publiés ne concernent que la période antérieure. La seconde partie, bien plus intéressante évidemment, est, elle, inédite à ce jour...


sauf qu'il ne le dit pas et informe sobrement son lecteur qu'en 1942 il quitte des fonctions en Alsace pour aller "dans la troupe" ! On dirait du Waldheim (du moins sur la dissimulation, l'Autrichien prétendant, lui, avoir complètement quitté la guerre sur blessure en 1941; mais ce qu'il avait à cacher était probablement moins pendable)... Pouvez-vous nous en dire plus sur l'endroit où est conservé ce texte ?

Pour en revenir à nos synagogues, je ne trouve rien sur celle de Vichy en 1941 mais nous pourrions commencer un inventaire de toutes celles qui ont été agressées par les nazis cette année-là.

Ainsi celle d'Anvers le 14 avril 1941 : http://www.tournemire.net/Halls.html ; d'après d'autres sources deux furent détruites. Point commun avec Paris : la besogne est laissée aux collabos. Mais cela se passe, c'est le cas de le dire, au grand jour, dans le cadre d'un pogrom.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Une ruse nazie typique, inaperçue et fondamentale

Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 19 Jan 2014, 08:38

Dans l'épuisette ce matin deux documents qui étayent la grande proximité entre Hitler, Himmler et Heydrich, juste avant la rédaction de la lettre du troisième : les propos de table du premier et l'agenda du second.

Hitler profère dans la soirée du 5 novembre 1941 une tirade qu'Edouard Husson utilisera pour cerner la date de la décision du génocide (probablement signifiée à Himmler le 9, en pleine commémoration du putsch de Munich) :
Mettez des Juifs ensemble : au bout de trois cents ans, ils se seront entre-dévorés. Là où nous avons un philosophe, ils ont un ergoteur talmudiste. ce qui chez nous est tentative d'aller au fond des choses et d'exprimer l'inexprimable devient chez le Juif prétexte à jongleries verbales. Son seul talent : triturer les idées pour déguiser sa pensée. Il a constaté que l'Aryen est stupide au point de tout admettre en matière de religion, dès l'instant que l'idée de Dieu est reconnue. (...) Le truc de la Juiverie, ce fut de s'insinuer en fraude parmi les religions avec une religion comme le judaïsme qui, en réalité, n'est pas une religion. Simplement, le Juif a camouflé en religion sa doctrine raciale. Tout ce qu'il entreprend est édifié sur le mensonge.

(...) Cessez un moment de le suivre, aussitôt son échafaudage s'écroule. Je l'ai toujours dit, les Juifs sont les êtres les plus diaboliques qui soient en même temps que les plus stupides. Ils ne possèdent ni un musicien, ni un penseur. Pas d'art, rien moins que rien. Ce sont des menteurs, des faussaires, des escrocs. Ils ne doivent leur réussit qu'à la sottise de leurs victimes.
Si le Juif n'était pas dégrossi par l'Aryen, sa crasse l'empêcherait d'ouvrir les yeux. Nous pouvons vivre sans les Juifs. Eux ne pourraient vivre sans nous. Quand les Européens s'apercevront de cela, ils prendront conscience du même coup de la solidarité qui les lie. Le Juif empêcher cette solidarité. Il ne vit que du fait que cette solidarité n'existe pas.


Agenda de Himmler :

Jeudi 6 novembre 1941
12h 45 tél Obergruppenführer Heydrich Prague
Explosifs



Je rappelle pour finir le passage essentiel de la lettre de Heydrich à Wagner, de l'OKH : il n'aurait autorisé Deloncle à s'en prendre aux synagogues parisiennes
qu’au moment où l’autorité suprême a caractérisé avec une grande vigueur la Juiverie comme étant l’instigatrice de tous les crimes en Europe et vouée à une destruction définitive .


Il y a bien, en ce début de novembre, un tournant : la lutte contre les Juifs se durcit et augmente le poids des SS au détriment de l'armée, qui va devoir en prendre conscience et s'incliner.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Une ruse nazie typique, inaperçue et fondamentale

Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 19 Jan 2014, 09:00

Bonjour,

Je trouve 2 ouvrages partiellement accessibles à la lecture sur la toile qui évoquent ces événements, bien au-delà des seules synagogues de Paris.

"Heydrich et la Solution Finale" de E.HUSSON et "Histoire des Juifs de France" de Ph.BOURDEL (tome 2)

A rajouter:" Les cagoulards dans la guerre" également de Bourdel
"Aux jeunes, je veux dire: ne vous portez jamais volontaire pour la guerre" Tony Vaccaro. GI photographe

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3997
Inscription: 10 Mar 2012, 16:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: Une ruse nazie typique, inaperçue et fondamentale

Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 19 Jan 2014, 09:41

merci.

Je viens justement de relire Husson, et le Hitler et les Juifs de Philippe Burrin, qu'il cite pour s'en démarquer (au sujet de la date de l'ordre de judéocide européen général, qu'EH situe début novembre et PB fin septembre).

Ces considérations européennes, centrées sur la lettre pragoise et non sur l'événement parisien, doivent à mon sens être affinées et complétées aujourd'hui dans trois directions :

- la place des attentats dans le processus de prise en main et de surveillance de la France occupée par Hitler himself;

- la progression du pouvoir des SS au détriment de l'armée;

- la détestation par Hitler du culte juif en lui-même et son action au long cours contre ses édifices, qui prend souvent une allure spectaculaire et cérémonielle.

A ce sujet, je rappelle l'importance de la destruction de la grande synagogue de Varsovie et vous donne la primeur de ma page sur la question dans mon livre sur le TR :

Stroop va être promu à diverses fonctions de HSSPF, la dernière en Rhénanie à la fin de 1944, ce qui lui vaut de tomber le 8 mai 1945 entre les mains des Américains. Condamné mort pour le meurtre de pilotes alliés abattus par la DCA, il est ensuite extradé vers la Pologne, où il sera exécuté en 1952. Il avait partagé la cellule de Kazimierz Moczarski, un dirigeant de la résistance polonaise incarcéré par les Soviétiques, qui devait publier dans les années 1960 un livre de souvenirs sur leurs conversations . Grâce à son habileté d’interrogateur, cette lecture est très instructive sur le côté allemand de la bataille du ghetto. Le plus intéressant est le sens que le chef SS avait attribué à ce qu’il considérait comme le point final de son action, le spectaculaire dynamitage, le 16 mai 1943, de la principale synagogue de Varsovie, l’une des plus vastes d’Europe :


"Le dynamitage de la grande synagogue a été un magnifique bouquet pour la fin officielle de la "Grande Action". La préparation dura dix jours. La synagogue était un édifice solidement bâti et donc pour l'abattre, il a fallu un long travail des sapeurs et des électriciens. Mais quel merveilleux spectacle!
L'officier des sapeurs m'a donné un appareil électrique générant la détonation des charges. J'ai crié « Heil Hitler ! » et j'ai appuyé sur le bouton. Une explosion terrible a fait monter des flammes jusqu'aux nuages. Les couleurs étaient incroyables. Une allégorie inoubliable du triomphe sur la juiverie. Le ghetto de Varsovie a cessé d'exister. Car c'est ce que veulent Adolf Hitler et Heinrich Himmler ."



Stroop confectionne à l’usage de Himmler, en mai 1943, un rapport illustré de soixante-quinze pages, intitulé « Es gibt keinen jüdischen Wohnbezirk in Warschau mehr ! » (Il n’y a plus de quartier juif à Varsovie ! ). Ce « rapport Stroop » est tiré à trois exemplaires, tous retrouvés. Il figure parmi les documents du procès de Nuremberg. On ne sait quel usage Himmler en fit, ou comptait en faire, mais un tel soin mis à consigner les souvenirs de ce peu glorieux combat, comme si en cette période un officier supérieur SS n’avait rien eu de plus pressé à faire, suggère que pour l’organisation et son chef c’était précisément une page glorieuse, et sa chronique illustrée un talisman.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Une ruse nazie typique, inaperçue et fondamentale

Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 19 Jan 2014, 09:52

François Delpla a écrit: Otto von Stülpnagel. Il demande à plusieurs reprises pendant trois mois le rappel de Knochen (un cas peut-être unique d'officier allemand s'opposant obstinément à la SS). Puis il s'incline, début janvier 42. Puis il est mis à la retraite, soi-disant sur sa demande, début février.


erratum : il s'agit du 15 février, et son cousin (plus jeune) Karl-Heinrich est nommé le 17.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Une ruse nazie typique, inaperçue et fondamentale

Nouveau message Post Numéro: 26  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 19 Jan 2014, 10:43

autre correction : la traduction désastreuse du passage essentiel de la lettre de Heydrich dans le livre de G. Joseph sur Brinon.

Burrin donne le texte allemand :

Seine Vorschläge wurden von mir erst in dem Augenblick angenommen, als auch von höchster Stelle mit aller Schärfe das Judentum als der verantwortliche Brandstifter in Europa gekennzeichnet wurde, der endgültig verschwinden muss."



en corrigeant moi-même légèrement sa traduction je propose :

Ses propositions [les offres de services de Deloncle au sujet des synagogues] n'ont été agréées par moi qu'à partir du moment où la Juiverie a été caractérisée par l'instance suprême comme l'incendiaire responsable en Europe, qui doit disparaître définitivement.


Le désaccord entre Burrin et Husson est instructif, du point de vue de nos méditations théoriques viewtopic.php?f=17&t=37649 et pratiques sur la méthode historique.

Burrin croit Heydrich sur parole : en supposant qu'"une à deux semaines" ont suffi pour préparer les plastiquages, il en conclut que la politique antisémite de Hitler a pris un virage fondamental dans la deuxième quinzaine de septembre. Husson, au contraire, part de la date de la lettre, et du caractère tardif de cette réponse à Wagner, pour conclure que l'important, c'est ce qui vient de se passer, et que Heydrich trompe son monde en prétendant qu'il avait, dès septembre, raisonné comme quelqu'un que Hitler venait de charger de faire disparaître les Juifs.

Pour ma part, je résous les contradictions comme suit.
Les trois H ont concocté vers la mi-septembre (très vraisemblablement en concertation avec Abetz, préposé en chef à la manipulation des groupes collabos français et passé maître dans l'art de leur faire des suggestions; selon la chronologie de ses absences de Paris, qui manquait cruellement jusque là, publiée en 2001par Barbara Lambauer, il séjourne au QG de Hitler du 16 au 22 septembre !) une nuit bleue à Paris pour le début d'octobre, avec toutes les motivations que j'ai dites. Non seulement O v.Stülpnagel mais Brauchitsch, Wagner et consorts sont vent debout, comme escompté. Le 6 novembre, les temps sont mûrs pour leur river leur clou, très sévèrement, en lâchant la bride à l'insolence de Heydrich à leur égard. Cela ne veut pas tout à fait dire que la Solution finale, sous la forme d'un génocide général, vient d'être décidée -puisque l'idée que Hitler en donne l'ordre à Himmler le 9 en marge des commémorations munichoises continue de me séduire. Mais en tout cas, que Hitler a annoncé et autorisé une sévérité maximale.


PS.- Avec mon esprit de l'escalier, je viens seulement de consulter l'agenda de Himmler... et d'y trouver un déjeuner avec le Führer et Abetz, le 16 septembre*.

Petit à petit le puzzle se remplit !

* l'éditeur des agendas, qui fait le rapprochement entre le mot "explosifs" du 6 novembre et l'affaire des synagogues, ne pense pas à le faire ici et rapproche ce déjeuner d'une sugggestion de Zeitschel, spécialiste des questions juives auprès d'Abetz : il avait demandé à l'ambassadeur de soumettre aux autorités du Reich l'idée de déporter les Juifs européens vers l'est (d'après des documents publiés par Klarsfeld). L'un n'exclut pas l'autre !

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Une ruse nazie typique, inaperçue et fondamentale

Nouveau message Post Numéro: 27  Nouveau message de Pigoreau  Nouveau message 19 Jan 2014, 16:14

"Pouvez-vous nous en dire plus sur l'endroit où est conservé ce texte ?"

Hélas, non. Toutefois, un indice ici : http://www.lexpress.fr/culture/livre/ce ... 08047.html

Extrait :
"Dans cet extrait d'Erinnerungen Teil II, second tome de ses Mémoires tirés à quelques exemplaires en Allemagne et inédits en français, l'ex-colonel revient sur ses liens avec Louis-Ferdinand Céline..."

L'auteur de l'article, David Alliot, pourrait sans doute nous mettre sur la piste.

Pour le reste, c'est très intéressant et confirme que cela mérite d'être creuser.

Second Lieutenant
Second Lieutenant

 
Messages: 140
Inscription: 29 Avr 2013, 14:33
Région: France
Pays: France

Voir le Blog de Pigoreau : cliquez ici


Re: Une ruse nazie typique, inaperçue et fondamentale

Nouveau message Post Numéro: 28  Nouveau message de Pigoreau  Nouveau message 20 Jan 2014, 14:59

Je ne trouve pas grand-chose en m'intéressant à l'autre bout de la chaine, à savoir les exécutants. L'homme qui assure la liaison à l'époque entre Deloncle et Sommer est Guy Delioux (cadre du MSR infiltré dans cette formation en mars 41 pour le compte du contre-espionnage français !). Delioux ne dit pas grand-chose de l'affaire, affirme ne pas y avoir participé (pas surprenant) et précise : "Début septembre 1941, Deloncle d'accord avec certains services allemands qui exigeaient des partis politiques français une activité plus spectaculaire en faveur des théories nationales-socialistes, décida de faire exécuter par ses hommes divers attentats par explosif contre les synagogues de Paris." Il fit demander à Berlin par Sommer l'autorisation de passer à l'action et des explosifs.
A l'époque, Sommer dirige un Referat en charge de la surveillance des milieux cléricaux (installé au 74-76 avenue Foch), qui n'est, semble-t-il, pas rattaché à l'Abteilung VI, mais soit directement subordonné à Knochen, soit dépendant de l'Abt IV (selon Nosek). A en croire certains MSR, Sommer aurait été un temps l'officier d'ordonnance de Knochen.

Second Lieutenant
Second Lieutenant

 
Messages: 140
Inscription: 29 Avr 2013, 14:33
Région: France
Pays: France

Voir le Blog de Pigoreau : cliquez ici


Re: Une ruse nazie typique, inaperçue et fondamentale

Nouveau message Post Numéro: 29  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 22 Jan 2014, 18:50

Une réaction de l'historien Alain Michel : http://vichyetlashoah.blog.lemonde.fr/2 ... omment-679 .

@ Olivier : il n'y a vraiment pas beaucoup de raisons de supposer que Sommer ait des liens directs avec Berlin, en court-circuitant Knochen. Celui-ci apparaît bel et bien comme le maître d'oeuvre parisien de l'affaire. Sinon, pourquoi les militaires demanderaient-ils son départ ?

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Une ruse nazie typique, inaperçue et fondamentale

Nouveau message Post Numéro: 30  Nouveau message de Pigoreau  Nouveau message 22 Jan 2014, 22:46

"il n'y a vraiment pas beaucoup de raisons de supposer que Sommer ait des liens directs avec Berlin, en court-circuitant Knochen. Celui-ci apparaît bel et bien comme le maître d'oeuvre parisien de l'affaire."

C'est vrai. J'ai évoqué la possibilité d'un Sommer court-circuitant Knochen en commettant une erreur sur la situation de Sommer. Mon erreur vient du fait que :
1. Sommer après sa réaffectation en France, en 1942, travaille de façon indépendante, sous couverture diplomatique, et rend compte directement à Berlin (comme Reiche à Vichy).
2. les interrogatoires de Sommer par les Américains ne sont pas clairs sur la situation de celui-ci à Paris et laissent supposer qu'il agissait déjà dans la capitale comme il le fera plus tard à Marseille.
Nosek et les gens du MSR nous indiquent qu'il n'en était rien et que donc mon hypothèse ne tient pas la route.

Second Lieutenant
Second Lieutenant

 
Messages: 140
Inscription: 29 Avr 2013, 14:33
Région: France
Pays: France

Voir le Blog de Pigoreau : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 2 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Paras Allemands en Lorraine en mai 44 ? 
il y a 6 minutes
par: RoCo 
    dans:  Médecin urgentiste 
il y a 8 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Opération Neptune sur cartes... 
il y a 11 minutes
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 53 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Uniformes des Forces armée britanniques 
Aujourd’hui, 18:38
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 18:24
par: kfranc01 
    dans:  le cuirassé Courbet 
Aujourd’hui, 16:55
par: P. Vian 
    dans:  La baraque des prêtres: Dachau,1938-1945 
Aujourd’hui, 14:30
par: alfa1965 
    dans:  Histoire économique de Vichy 
Aujourd’hui, 12:52
par: pierma 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: riri et 20 invités


Scroll