Connexion  •  M’enregistrer

24 mai 1940 _ La vérité historique

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

24 mai 1940 _ La vérité historique

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de norodom  Nouveau message 26 Oct 2013, 18:17

Bonsoir,

Il est des situations où il faut balayer les états d'âme, les différents, et faire abstraction des divergences pour laisser place aux seuls soucis du respect de la vérité historique et du devoir de mémoire.
C'est bien pour cela que je propose ce fil que j'ai mis à l'écart de ce "monument" de 123 pages, ce "Haltbefehl" qui me laisse un goût amer !
Un goût amer qui résulte de mon sentiment de honte de m'être fait blouser depuis près de quatre années !
Depuis plus de 60 ans que les évènements de Dunkerque m'ont interpelé, je suis honteux et furieux de ne pas avoir découvert dans ses détails, la vérité sur ces évènements.
Furieux d'avoir tant tardé à obtenir la certitude que "l'arrêt devant Dunkerque" est une pure invention issue des citations contradictoires des généraux allemands, dans l'après guerre et plus particulièrement au cours de l'instruction du procès de Nuremberg.
Honteux et furieux de mettre prêté à des débats au cours desquels on a commis, par ignorance, une injuste omission du courage et du sacrifice des soldats, français et britanniques qui ont permis l'évacuation du B.E.F. Injuste omission aussi du calvaire des réfugiés éparpillés sur les routes et qui présents au coeur des combats en furent les victimes innocentes !

La véritable situation m'est apparue à la lecture de deux livres présentant sans aucun doute, toutes les garanties que réclame la vérité historique.

"Le drame de Dunkerque" (Général J.Armengaud) paru en 1948
"La défense de Dunkerque" (Robert Béthegnies) paru en 1950

Je remercie Patrick (dynamo) pour le deuxième nommé et Alfred pour les deux, de m'avoir mis sur la voie de ces incomparables documentations.
Tout y est, sans bavures avec des récits d'une objectivité implacable, étalant des détails contrôlables.

J'ai toujours voulu connaître les circonstances qui expliquent l'échec de Guderian lors de son attaque sur Grand Fort-Philippe et Gravelines, au matin du 24 mai 1940.
Ne nous avait-on pas dit et redit que ce jour là, Dunkerque se présentait aux Allemands "comme un fruit mûr prêt à cueillir"... qu'aucun danger ne menaçait les impétueux équipages des chars qui avaient atteint l'Aa au soir du 23 mai ?

Une première piste m'était apparue à la lecture de trois articles publiés en mai 2013 par la "Voix du Nord"...
Le dimanche 26 mai 2013 à Gravelines, une plaque commémorative a été dévoilée, à la mémoire du drame du "Cochon Noir" le 24 mai 1940.
La veille, 23 mai, von Rundstedt avait arrêté ses panzers sur l'Aa et le 24 mai, il fut prétendu que Hitler confirma cet arrêt.
En fait, il ne m'était pas apparu que le récit de la bataille de Gravelines ait été abordé...

J'indique les liens vers les articles de "La Voix du Nord" afin de permettre à chacun de découvrir ou de redécouvrir une présentation digne d'intérêt :

http://www.lavoixdunord.fr/region/grave ... 95n1268274

http://www.lavoixdunord.fr/region/grave ... b0n1270860

http://www.lavoixdunord.fr/region/grave ... 95n1288408

En cas de difficultés d'accès, il me sera possible de présenter un document au format word ou pdf

C'est bien ce jour là que tout a commencé vers 10 H 30 à Gravelines....
Gravelines n'a pas été en cette journée du 24 mai, le seul objectif... en réalité c'est sur tout le secteur de l'Aa entre Gravelines et Holque ( à quelques km au nord de Watten) que les Allemands appuyés par des chars et l'infanterie, ont fixé leurs six axes d'efforts, tentant de forcer le passage, outre sur Grand Fort-Philippe et Gravelines, sur les quatre ponts de franchissement de l'Aa (Saint-Folquin - Saint-Nicolas - La Bistade à hauteur de Saint-Pierre Brock et Holque).

Gravelines avait une position stratégique qui convenait bien pour y installer un bon système de défense. L'ensemble de l'agglomération comprend deux hameaux de chaque côté de l'Aa. Grand Fort-Philippe sur la rive Ouest et Petit Fort-Philippe sur la rive Est. Le tout constituait une place forte derrière une ceinture de remparts et de canaux.

Avant la bataille qui débuta le 24 mai 1940, environ 150 Anglais du 6ème Green Howards étaient sur place, ainsi qu'un poste chargé du service d'ordre, appartenant à la 2e Cie du 511e Bataillon Régional. A l'aube du 23 mai, un bataillon du 310ème R.I. prend position pour la défense de Gravelines. L'ensemble placé sous les ordres du commandant Cordier, dispose d'une batterie mobile de 155 de marine.

A Petit Fort-Philippe, étaient sur place environ une cinquantaine de sous-officiers et matelots, sous les ordres de l'enseigne de vaisseau Vinson et du maître principal Saliou.
Etait installée une batterie de côte comprenant :
quatre pièces de 95, deux de 75 (en DCA), deux mitrailleuses et deux FM

A Gravelines, le dispositif de défense était organisé ainsi :

Défense de Petit Fort-Philippe par les Anglais du 6ème Green Howards
Défense de Gravelines par le 6ème bataillon du 310ème R.I réparti en plusieurs points...
_ défense du pont de l'écluse Vauban par la 23e Cie (capitaine Brevert)
_ défense du pont rail (ligne de Calais) par la 21e Cie (lieutenant Millequant)
_ défense sur les remparts est sud-est de la ville par la 22e Cie (capitaine Pradier)
_ défense des routes de la gare et de Bourgbourg par une Cie d'accompagnement (capitaine Chataing) disposant de quatre sections de mitrailleuses et deux canons de 37, comme armes antichars.
_ la batterie de 155 de marine est installée sur le quai de la douane à 250 m au nord du pont Vauban

Dans l'après-midi du 23 mai, le 18ème Groupe de Reconnaissance de Corps d'Armée (capitaine Sigogne) avait installé un groupe, armé d'un canon de 25 pour la défense de l'écluse 63 bis, le reste étant réparti sur cinq kilomètres au sud, le long de la rive droite de l'Aa jusqu'au pont de Saint-Floquin (inclus).

Dans la soirée le II/137ième RI (commandant Miquel) s'établit sur l'Aa à gauche du VI/310, liaison à 500 m au Sud de la gare.

Sur l'autre rive de l'Aa les systèmes de défens étaient déjà en place dès le 23 mai sur un secteur s'étalant de Petit Fort-Philippe jusqu'à Saint-Momelin ( à quelques km au nord de Saint-Omer). On pourra détailler la répartition des différentes unités dans ce système de défense.

Toute la journée du 24 mai il y eut des combats acharnés au cours desquels les deux parties subirent de lourdes pertes. Beaucoup de chars allemands furent détruits ou endommagés au point que vint un moment où ils durent revoir leurs ambitions, laissant le gros du travail à l'artillerie et à l'infanterie. Là encore on pourra détailler les opérations.

Au soir du 24 mai, l'ennemi avait renoncé à poursuivre son action dans le secteur essentiel de Gravelines et plus au sud, toutes les attaques pour forcer le passage furent endiguées.

Voilà donc, en un premier temps, ce qui s'est passé le 24 mai 1940 sur le secteur de l'Aa où les équipages des panzers devaient se prélasser sous un ciel sans nuages, loin de tous dangers !

Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: 24 mai 1940 _ La vérité historique

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Jumbo  Nouveau message 26 Oct 2013, 18:31

Ravi de te retrouver avec un post de nouveau riche et argumenté :D
"Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y'a des statistiques là-dessus." (Jean Gabin) Mélodie en sous sol

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5908
Inscription: 01 Juin 2004, 19:12
Localisation: OISE

Voir le Blog de Jumbo : cliquez ici


Re: 24 mai 1940 _ La vérité historique

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 26 Oct 2013, 18:42

Je suis vraiment heureux de te revoir parmi nous Roger.
C'est un très bel exposé et je ne doute pas que ce fil va attirer les experts en la matière.
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61660
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: 24 mai 1940 _ La vérité historique

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 26 Oct 2013, 22:32

Rien de nouveau concernant le secteur de Gravelines. La brèche est plus au sud-est. Autour de Hazebrouck...


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: 24 mai 1940 _ La vérité historique

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 27 Oct 2013, 08:20

Voilà un post de tout premier ordre. merci Roger. Ceci promet de belles discussions que je me délecte d'avance de lire.

Au plaisir !

Amicalement
« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12598
Inscription: 18 Avr 2010, 16:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Re: 24 mai 1940 _ La vérité historique

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de norodom  Nouveau message 27 Oct 2013, 16:10

Bruno Roy-Henry a écrit:Rien de nouveau concernant le secteur de Gravelines. La brèche est plus au sud-est. Autour de Hazebrouck...

Là, Bruno, vous brûlez les étapes...
Nous ne sommes plus dans le secteur nord de l'Aa, mais à l'est de Saint-Omer et nous ne sommes plus au 24 mai mais au 27. On reviendra sur ces évènements...
Entre temps, au petit matin du 25 mai, les Allemands avaient effectué une percée au niveau de Watten et Saint-Momelin, s'emparant des hauteurs du Mont de Watten. Le lendemain, 26 mai deux contre attaques furent menées, l'une le matin qui échoua, l'autre l'après-midi qui, si elle permit de gagner les hauteurs au prix de lourdes pertes, se limita à s'y installer en attendant l'attaque allemande du lendemain 27 mai qui permit à ces derniers d'ouvrir une large brèche (celle que vous signalez) dans le triangle Watten - Cassel et Hazebrouck.


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: 24 mai 1940 _ La vérité historique

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 27 Oct 2013, 16:23

Non. Nous sommes bien le 24 mai au matin : des reconnaissances blindées de Von Kleist sont aux lisières d'Hazebrouck. Elles reçoivent l'ordre de se replier derrière le canal. C'est le témoignage de Von Kleist donné par Benoist-Méchin, p. 170 de son ouvrage "60 jours qui ébranlèrent l'Occident" !


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: 24 mai 1940 _ La vérité historique

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de norodom  Nouveau message 27 Oct 2013, 18:12

Bruno Roy-Henry a écrit:Non. Nous sommes bien le 24 mai au matin : des reconnaissances blindées de Von Kleist sont aux lisières d'Hazebrouck. Elles reçoivent l'ordre de se replier derrière le canal. C'est le témoignage de Von Kleist donné par Benoist-Méchin, p. 170 de son ouvrage "60 jours qui ébranlèrent l'Occident" !

Oui bien sûr, le témoignage de von Kleist... encore un général à qui on a imposé un bémol !
Et l'ordre de repli n'était autre que celui émis en clair, qui parvint le 24 mai à 12h30 environ, aux unités allemandes qui combattaient devant Calais et dont le contenu était le suivant :

"Par ordre du Führer -- attaque au nord-ouest d'Arras limitée à une ligne Lens - Béthune - Aire-sur-la-Lys - Saint-Omer - Gravelines -- le canal ne sera pas franchi"

La ligne en question s'étire entre 80 et 90 km... cela faisait beaucoup et impliquait un engagement important d'effectifs et de matériel...pour le canal, il devait s'agir de l'Aa... pas du canal de Bergues à la mer.

D'autre part, le (ou les groupes) présents aux lisières d'Hazebrouck auraient dû effectuer un repli d'une quinzaine de kilomètres, que ce soit en direction d'Aire-sur-la-Lys, ou en direction de Saint-Omer ?... tout cela est bien curieux !

Il faut retenir que le 24 mai, le groupe von Kleist ne disposait pas encore de la totalité des forces blindées pour engager la grande attaque du 27 mai, compte tenu que Calais n'était pas encore tombé et qu'une partie de la 2ème panzers se trouvait encore à Boulogne !

Or, Bruno, dans mon explication que vous contestez, il est bien question de l'attaque du 27 mai qui provoqua la brèche.


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: 24 mai 1940 _ La vérité historique

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 28 Oct 2013, 10:25

L'attaque du 27 mai, c'est autre chose. On parle du 24 mai : il convient donc de produire le témoignage de Von Kleist. Vous semblez le récuser : apportez alors les preuves documentaires qui démontreraient que c'est un faux témoignage...

Or, si les troupes de Von Kleist débouchaient à partir de Hazebrouck, elles pouvaient prendre à revers tous les défenseurs de l'Aa.


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: 24 mai 1940 _ La vérité historique

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de norodom  Nouveau message 28 Oct 2013, 11:32

Bruno Roy-Henry a écrit:L'attaque du 27 mai, c'est autre chose. On parle du 24 mai : il convient donc de produire le témoignage de Von Kleist. Vous semblez le récuser : apportez alors les preuves documentaires qui démontreraient que c'est un faux témoignage...

Or, si les troupes de Von Kleist débouchaient à partir de Hazebrouck, elles pouvaient prendre à revers tous les défenseurs de l'Aa.

Prenons les choses dans l'ordre...
Que von Kleist veuille excuser l'échec de ses projets en invoquant un ordre de repli qui lui a coupé l'herbe sous les pieds... cela entre bien dans le stratagème de la plupart des généraux allemands qui ont voulu rendre Hitler, responsable de "la fuite" du BEF. Le champion toutes catégories de ce stratagème étant Karl-Heinz Frieser et aussi Franz Halder sur lequel je reviendrai en son temps !

Quant à ce si, il y a de quoi rire !
Le 24 mai, du Kleist à Hazebrouck,du Kleist à Calais (je passe sur une partie du Kleist à Boulogne) et l'essentiel du Kleist sur l'Aa au sud de Gravelines depuis la soirée du 23, cela fait apparaître, du côté du groupe Kleist, une pince à trois branches !
La première, à l'ouest dans les secteurs de Boulogne et Calais, la seconde au centre sur l'Aa et enfin la troisième dans le secteur de Hazebrouck.
Car je rappelle, au cas où cela aurait échappé aux observateurs, que von Kleist était le chef du groupe panzer composé au départ du conflit de 7 divisions blindées, appartenant au groupe d'armées A, sous les ordres de von Rundstedt.
En outre envisager qu'une pince composée d'effectifs réduits pouvait venir à bout des éléments de défense encore en place, bien qu'étant émoussés... c'est se fourrer le doigt dans l'oeil !


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Suivante

Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
il y a 6 minutes
par: P. Vian 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 9 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  identification de soldats 
il y a 24 minutes
par: gherla 
    dans:  Opération Neptune sur cartes... 
il y a 34 minutes
par: frontovik 14 
    dans:  Amazon et Ebay sommés de retirer des faux Lego représentant des soldats du IIIe Reich 
il y a 39 minutes
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Histoire économique de Vichy 
il y a 44 minutes
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Paras Allemands en Lorraine en mai 44 ? 
il y a 45 minutes
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Médecin urgentiste 
il y a 52 minutes
par: Dog Red 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 19:40
par: kfranc01 
    dans:  Uniformes des Forces armée britanniques 
Aujourd’hui, 18:38
par: kfranc01 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: riri et 22 invités


Scroll