Connexion  •  M’enregistrer

De la "désintégration" de l'armée française, Mai-Juin 40

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Re: De la "désintégration" de l'armée française, Mai-Juin 40

Nouveau message Post Numéro: 61  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 18 Nov 2012, 21:55

Je pense qu'il ne craint pas la guerre car il est bien informé sur l'état d'esprit des dirigeants Français ou Britanniques (les vermisseaux !)et sur l'état d'impréparation de l'armée de l'air française et la faiblesse de l'armée de terre britannique.Il pense qu'il pourra peut être même tout obtenir sans tirer un seul coup de fusil......La déclaration de guerre l'étonne sans doute, mais il ne craint absolument rien....Il est sûr qu'il écrasera la France et que l'Angleterre sans appui continental négociera .

vétéran
vétéran

 
Messages: 1337
Inscription: 21 Aoû 2011, 13:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: De la "désintégration" de l'armée française, Mai-Juin 40

Nouveau message Post Numéro: 62  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 19 Nov 2012, 08:59

Alfred a écrit:Je pense qu'il ne craint pas la guerre car il est bien informé sur l'état d'esprit des dirigeants Français ou Britanniques (les vermisseaux !)et sur l'état d'impréparation de l'armée de l'air française et la faiblesse de l'armée de terre britannique.Il pense qu'il pourra peut être même tout obtenir sans tirer un seul coup de fusil......La déclaration de guerre l'étonne sans doute, mais il ne craint absolument rien....Il est sûr qu'il écrasera la France et que l'Angleterre sans appui continental négociera .


Tu te contredis : soit il a besoin de se faire déclarer la guerre pour écraser la France, soit il espère que Paris et Londres s'abstiendront et il est étonné du contraire.

Pardon de répéter : il n'y a pas photo. Autant il a tout fait en 1938 pour faire monter une tension artificielle et calmer le jeu au dernier moment, autant en 1939 il provoque Paris et Londres, et ne leur laisse d'autre solution qu'une déclaration de guerre.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: De la "désintégration" de l'armée française, Mai-Juin 40

Nouveau message Post Numéro: 63  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 19 Nov 2012, 21:58

Non pas de contradiction : ce n'est pas parce qu'il a peur, il jouait avec le feu depuis de nombreuses années, il s'attendait sans doute à une nouvelle reculade type Munich ; il préférait, je pense, le gain rapide peut-être mais comme tous les joueurs il a du ressentir une poussée d'adrénaline, car c'était un enjeu plus gros, pas désagréable ....
Le destin l'aidait bien en lui permettant de régler définitivement le compte de la France, par la voie des armes, son rêve ....

vétéran
vétéran

 
Messages: 1337
Inscription: 21 Aoû 2011, 13:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: De la "désintégration" de l'armée française, Mai-Juin 40

Nouveau message Post Numéro: 64  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 20 Nov 2012, 05:15

Sauf ton respect, ta thèse est typiquement une demi-mesure dans la révision historique, et il est inconfortable de stationner au milieu du gué.

Hitler a réussi à faire croire que la déclaration de guerre le surprenait et, comme c'est très bête et méchant de sa part, c'est passé comme une lettre à la poste dans les analyses historiques au nom du principe peu scientifique mais très moral : quand un nazi dit du mal de lui-même, ou quelque chose qu'on peut retourner contre lui, on ne va pas aller contre !

La réalité : une victoire contre la France, au début de son parcours militaire, est indispensable. Ce n'est pas un rêve mais une intention bien arrêtée. Prouvée par Mein Kampf et toutes les décisions ultérieures. Et le fait de paraître surpris fait partie intégrante du processus : cela permet justement de détourner l'attention de la logique de Mein Kampf au moment même où elle touche au but.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: De la "désintégration" de l'armée française, Mai-Juin 40

Nouveau message Post Numéro: 65  Nouveau message de alberto  Nouveau message 20 Nov 2012, 11:22

Au-delà des considérations des conditions politiques (chaotiques) de l'époque, je voudrais revenir à quelque observations plus "concrètes".

Pour ce qui est de la "désintégration" de l'armée française, je m'étonne que personne, jusqu'alors, n'ait évoqué Marc Bloch et son "Étrange Défaite" qui sut si bien décrire l'état de désorganisation, de pagaille et d'improvisation de l'encadrement militaire français au plus haut niveau !

Pour ce qui est la valeur intrinsèque du "soldat" français, je m'en rapporte quant à moi à divers ouvrages lus depuis et notamment un livre dont le titre est "Comme des Lions" (dont j'oublie momentanément le nom de l'auteur). Ce livre décrit la violence des combats durant la première phase de l'attaque et le courage dont surent faire preuve beaucoup d'unités.

Je dispose par ailleurs d'un témoignage vécu sur le terrain, celui de mon père qui décrit dans ses mémoires à la fois ce qu'a écrit Marc Bloch sur l'aspect pagaille du Commandement, mais aussi l'ardeur au combat des unités, dont la sienne, qui ont présenté une résistance acharnée à l'avance allemande. Il décrit les attaques incessantes de l'aviation allemande par les mitraillages de ses chasseurs, tandis qu'il n'y avait du côté français aucune arme antiaérienne à y opposer...Des unités entières à l'abandon en rase campagne vouées à la captivité faute de munitions épuisées...Des fantassins épuisés après des marches de 30Km. par jour devant se battre face des des ennemis frais et dispos ayant fait la même route en camions...J'en ai des pages et des pages...

Oui, je crois qu'entre les deux guerres, un routine s'était installée dans les états majors, la sacro-sainte bureaucratie envahissant les postes à responsabilités, les promotions au copinage (franc-maçonnerie) plutôt qu'au mérite avec pour résultat un Haut Commandement complétement sclérosé dont l'incompétant généralissime Gamelin en fut le parfait archétype.

Bien à vous.
"Mépriser l'art de la guerre c'est faire le premier pas vers la ruine." (Machiavel)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1078
Inscription: 28 Mar 2011, 12:35
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alberto : cliquez ici


Re: De la "désintégration" de l'armée française, Mai-Juin 40

Nouveau message Post Numéro: 66  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 20 Nov 2012, 13:37

"Comme des lions"
Mai-juin 1940
de Dominique Lormier Edition Calmann-Lévy

Résumé:
Pour de nombreux français, la défaite de 1940, à l'origine du régime de Vichy, rime avec débâcle et déshonneur militaire. Dominique Lormier tente de rétablir la vérité sur la résistance héroïque de l'armée française. Il suit l'évolution des troupes sur le terrain, dénonce les erreurs du commandement français, en s'appuyant sur de nombreux témoignages. Un hommage à retardement mais bien mérité aux oubliés de la guerre."

Sinon, si un doute demeure sur la vaillance des troupes françaises, une référence aux pertes subies ET infligées permet de le lever.
"Aux jeunes, je veux dire: ne vous portez jamais volontaire pour la guerre" Tony Vaccaro. GI photographe

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3992
Inscription: 10 Mar 2012, 16:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: De la "désintégration" de l'armée française, Mai-Juin 40

Nouveau message Post Numéro: 67  Nouveau message de alberto  Nouveau message 20 Nov 2012, 13:49

Merci Tri Martolod pour la précision !
Il doit exister une édition antérieure a celle que tu cites, car mon père faisait l'éloge de ce livre dans le courant des années 90.
Mais peu importe, seul le texte compte...
Bien à toi. :)
"Mépriser l'art de la guerre c'est faire le premier pas vers la ruine." (Machiavel)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1078
Inscription: 28 Mar 2011, 12:35
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alberto : cliquez ici


Re: De la "désintégration" de l'armée française, Mai-Juin 40

Nouveau message Post Numéro: 68  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 20 Nov 2012, 15:13

Tri martolod a écrit:"Comme des lions"Mai-juin 1940de Dominique Lormier Edition Calmann-Lévy

Exact. Très mauvais livre, on peut s'en passer facilement.
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7297
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: De la "désintégration" de l'armée française, Mai-Juin 40

Nouveau message Post Numéro: 69  Nouveau message de Vincent Dupont  Nouveau message 20 Nov 2012, 15:27

Bonjour à tous

Exact. Lormier écrit pour vivre, ce qui fait que ses livres sont souvent vulgarisés et parlent de la même chose sous un titre différent.
100 000 morts oubliés de Richardot, si l'on veut vraiment découvrir la campagne de 1940 sous l'angle de "Ce que l'on sait peu", est meilleur que n'importe quel Lormier.

Amicalement ;)
Vincent

Image
"L'ignorance du passé ne se borne pas à nuire à la connaissance du présent ; elle compromet, dans le présent, l'action même."
Marc Bloch
Fusillé par l'occupant le 16 juin 1944

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3237
Inscription: 20 Fév 2008, 22:44
Localisation: Saint-Quentin
Région: Entre Picardie et Champagne
Pays: France

Voir le Blog de Vincent Dupont : cliquez ici


Re: De la "désintégration" de l'armée française, Mai-Juin 40

Nouveau message Post Numéro: 70  Nouveau message de alberto  Nouveau message 20 Nov 2012, 16:26

"Comme des Lions" très mauvais livre ?
Possible, mais joli titre et qui avait l'heur de plaire à qqs uns qui avait pratiqué la SGM sur le terrain et qui enfin parlait d'eux autrement qu'en amalgamant leur défaite avec l'incurie de leurs chefs.

Bien à vous. :D
"Mépriser l'art de la guerre c'est faire le premier pas vers la ruine." (Machiavel)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1078
Inscription: 28 Mar 2011, 12:35
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alberto : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le HMS Edinburgh et les lingots d’or soviétiques. 
il y a moins d’une minute
par: Alfred 
    dans:  Groupe de résistance VIRA Raymond Viadieu Toulouse ; membres 
il y a 43 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  venue de la femme et de la fille d'un pilote US en France 
Aujourd’hui, 15:36
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Médecin urgentiste 
Aujourd’hui, 12:47
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Aujourd’hui, 12:44
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Coup de force japonais de Langson, 22 septembre 1940 
Aujourd’hui, 11:47
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 11:44
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 11:37
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Testament de Hitler : Sur le problème juif et le racisme 
Aujourd’hui, 11:24
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  FCM2C Capturés par les Allemands. 
Aujourd’hui, 09:51
par: JARDIN DAVID 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Facebook [BOT] et 14 invités


Scroll