Connexion  •  M’enregistrer

De la "désintégration" de l'armée française, Mai-Juin 40

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Re: De la "désintégration" de l'armée française, Mai-Juin 40

Nouveau message Post Numéro: 101  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 06 Déc 2012, 18:25

Bonjour,

Voilà du lourd avec l'analyse de Giraud sur la défaite de 40, j'ai survolé mais je crois que tout y est :

http://pdbzro.com/pdf/bernard_officier.pdf

Ce lien a été fournit par Scipion ici:

viewtopic.php?f=23&t=25994&p=413637#p413637
« War vor ha war zouar »

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4040
Inscription: 10 Mar 2012, 16:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: De la "désintégration" de l'armée française, Mai-Juin 40

Nouveau message Post Numéro: 102  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 07 Déc 2012, 09:33

--------------------------------------------------------------------------------

L'analyse de Giraud est datée. Elle correspond à ses conceptions politiques et à sa perception des combats en mai 40, lorsqu'il a tenté de commander une armée en pleine déroute ! Il exagère beaucoup les causes morales de notre effondrement et tend à en faire supporter le poids au Front Populaire. Sans être totalement erronée, cette vision est excessive...

Comme les analyses vichystes de l'époque, il surévalue les moyens aériens et blindés de l'ennemi. Au contraire, il sous-estime nos propres capacités, notamment pour notre aviation. Il regrette même la création de l'armée de l'Air, qui a vu l'Aviation détachée de l'armée, considérant qu'avec les mêmes moyens, elle aurait pu davantage répondre aux sollicitations des chefs des armées. Il est certain que lui -lors de son bref commandement à la IXème armée- n'a quasiment rien obtenu en fait de soutiens aériens...

Son point de vue est intéressant sur la situation des armées de l'Est après le 10 juin. Il estime qu'elles auraient pu former le carré derrière la ligne Maginot et les camps retranchés de 14/18 : Thionville, Metz, Verdun, Toul, Epinal et Belfort. Comme il l'écrit : "c'eût été mieux que d'être encerclé au pied de la Colline inspirée (Sion)". Mais à condition que les plénipotentiaires aient bataillé lors de l'armistice pour exiger que les troupes encerclées puissent regagner les lignes françaises comme en 1871, ce qu'il ne précise pas...


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Précédente

Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  uniformes des Républicains 
il y a 25 minutes
par: Cat 
    dans:  Sylvester Stadler 
il y a 26 minutes
par: nico86 
    dans:  Impact des partisans sur le front de l'Est 
il y a 52 minutes
par: Dog Red 
    dans:  La Wehrmacht de Fall Gelb 
il y a 56 minutes
par: Eric Denis 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 56 minutes
par: iffig 
    dans:  Bill HW Price nous a quitté 
Aujourd’hui, 12:27
par: pierma 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 10:58
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  L'or de Moscou 
Aujourd’hui, 08:56
par: Alcide NITRYK 
    dans:  Qui est Odé? 
Aujourd’hui, 08:02
par: Tri martolod 
    dans:  La prise de Langson, 9 mars 1945 
Aujourd’hui, 07:38
par: Tri martolod 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Alfred, Lusi et 17 invités


Scroll