Connexion  •  M’enregistrer

Défense en Bretagne 1943

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Re: Défense en Bretagne 1943

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 19 Oct 2020, 17:17

pili a écrit:Les alliés ont-ils pensé sérieusement à un débarquement en Bretagne ? On a vu ce qu'a donné le débarquement royaliste de Quiberon en juin 1795. Débarquer dans un cul-de-sac n'est pas une bonne idée.


Et pourtant, peut-être pas un débarquement mais une opération de grande envergure, oui.

En 1944, dans l'hypothèse où les Alliés ne pourraient sortir de la presqu'île du Cotentin, les états-majors mirent au point des plans d'actions aéroportées ou commandos, destinées à prendre les ports bretons de Saint- Malo, Brest et Quiberon d'une importance stratégique primordiale. À la fin juin, 900 000 soldats alliés occupaient la tête de pont normande, mais leur progression était bien en deçà des prévisions du plan Overlord. La situation empirait au mois de juillet avec 1 500 000 soldats qui marquaient le pas. Les projets sur la Bretagne ressortaient des cartons7.
L'importante opération Beneficiary prévue du 22 juin au 3 juillet prévoyait la prise du port de Saint-Malo en deux temps pour la mise en place d'une tête de pont suffisamment large destinée à lancer la libération de la péninsule bretonne. Dans la première phase, la 1° division parachutiste devait sauter à l'est de la rivière Rance, prendre Saint-Malo, détruire les obstacles et défenses sur les plages voisines. Il était même prévu de faire atterrir directement sur les plages les planeurs de la 1° brigade aérotransportée. Le 504° régiment de paras US et la brigade parachutiste polonaise devaient sauter à l'ouest de la rivière, prendre Dinan et son aérodrome, détruire les obstacles et défenses sur les plages limitrophes. Vingt-cinq groupes de parachutistes du SAS sauteraient dans la région de Dol-Pontorson- Plancoët-Dinan avec pour mission la diversion et le harcèlement des troupes ennemies. La deuxième phase prévoyait, dans la zone libérée par les parachutistes, l'arrivée de deux divisions d'infanterie US. La Marine réclama la certitude de pouvoir entrer dans le port sans être sous le feu de l'ennemi pour éviter la perte de précieux navires, les parachutistes ne pouvant le garantir, le projet fut annulé.
Avec le projet Hands-Up prévu entre le 15 juillet et le 15 août, les Alliés voulaient remettre au goût du jour le projet Chastity, la mise en place d'un grand port en eau profonde dans la presqu'île de Quiberon ; le port de Cherbourg ayant subi de nombreuses démolitions avant sa prise. Un assaut aéroporté de la brigade parachutiste polonaise avec la première division britannique devait s'assurer la prise de l'aérodrome de Vannes pour accueillir la 52° division aéroportée, ainsi que la sécurisation des plages de débarquement de la 1ère brigade de commandos dans les abords immédiats de la presqu'île. Le déclenchement de l'opération était subordonné à l'attaque de la 3e armée US du général Patton en direction de Brest depuis une ligne Saint-Malo-Rennes afin que les fantassins US puissent rejoindre les parachutistes dans un délai de quatre jours. L'avance fut si rapide que Patton décida de détacher seulement le 8e corps d'armée du général Middleton pour la prise de la Bretagne à la place de la 3e armée initialement prévue. Le projet devenait caduc.

https://books.openedition.org/pur/16347?lang=fr
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 80818
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Défense en Bretagne 1943

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de Jumbo  Nouveau message 21 Oct 2020, 10:47

brehon a écrit:Bonjour,

Il y avait un dépôt de munitions en forêt du Gâvre entre Redon et Nantes.


A noter qu'à l'origine, ce dépôt était essentiellement un dépôt de carburant et de munitions établit par les Britanniques avant l'effondrement de la France. Lors de leur repli pour évacuation vers St Nazaire, ils laissèrent énormément de matériel après avoir mis le feu aux réserves de carburant et saboté nombres de véhicules. Le site était équipé de voies ferrées desservant les sites de stockage. A leur arrivée, les Allemands ont repris le site existant et le développèrent en construisant des quais bétonnés supplémentaires. Sous l'occupation allemande, le site était essentiellement un site de stockage de munitions de toutes sortes. Lors de la poussée des troupes américaines en aout 44, comme l'avaient fait 4 ans plus tôt les Anglais, les Allemands se replièrent dans la poche de St Nazaire.
"Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y'a des statistiques là-dessus." (Jean Gabin) Mélodie en sous sol

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6206
Inscription: 01 Juin 2004, 19:12
Localisation: Salon de Provence
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Jumbo : cliquez ici


Re: Défense en Bretagne 1943

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 21 Oct 2020, 12:04

Jumbo a écrit:A noter qu'à l'origine, ce dépôt était essentiellement un dépôt de carburant et de munitions établit par les Britanniques avant l'effondrement de la France.


Merci pour la précision Jean.
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12961
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Défense en Bretagne 1943

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de brehon  Nouveau message 21 Oct 2020, 12:27

Bonjour,

Et en 14-18 il y avait un camp de prisonniers allemands.
Toutefois, il n'était pas exactement à l'endroit du futur dépôt.
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9198
Inscription: 14 Déc 2009, 15:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: Défense en Bretagne 1943

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Belchasse  Nouveau message 22 Oct 2020, 06:49

1943 correspond aussi à une recrudescence de la répression des réseaux de résistance en Bretagne suite à des dénonciations.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1216
Inscription: 06 Sep 2018, 13:56
Région: Maine
Pays: France

Voir le Blog de Belchasse : cliquez ici


Précédente

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LE FRONT OUEST ET LA GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Mort de Valéry Giscard d'Estaing 
il y a 20 minutes
par: Alfred 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 19 
Hier, 23:31
par: Richelieu 
    dans:  Anne Sylvestre 
Hier, 23:11
par: thucydide 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 23 
Hier, 22:03
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Pour les amateurs de ballon rond : Revanche ou pas ?? That's the question. 
Hier, 21:57
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 20 
Hier, 21:01
par: PHILIPPE77 
    dans:  Des lettres sauvées de la destruction 
Hier, 20:08
par: Excalibur 
    dans:  Deux frères du USS Oklahoma identifiés 
Hier, 19:44
par: coyote 
    dans:  Livre sur le matériel allemand 
Hier, 18:50
par: Dog Red 
    dans:  [DU 30 nov. au 31 décembre 2020] et dans le cadre du 80°anniv: La France de Vichy 
Hier, 16:42
par: betacam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Yandex [BOT] et 21 invités


Scroll