Connexion  •  M’enregistrer

Vol de Hess : la vérité en marche !

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 31  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 22 Jan 2012, 21:21

Oui, parce que ce pseudo silence et secret gardé pendant son interminable incarcération ne peut plus se prévaloir de la ruse nazie ou d'une hypothétique fidélité à AH.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3324
Inscription: 14 Mar 2006, 19:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 32  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 23 Jan 2012, 04:54

Formulée ainsi, la question signifie qu'on trouve logique la dissimulation première de Hess et de Hitler. Logique et classique : tout agent arrêté à l'étranger dément le plus possible avoir été envoyé par son gouvernement et prétend le plus possible avoir agi en franc-tireur. Cela peut être vrai ou faux : en tout cas il est ahurissant d'y voir une preuve, et de faire la moindre confiance à cette dénégation.

Ensuite, il y a deux périodes :

* du vivant de Hitler : c'est évidement à lui de révéler, s'il le souhaite et quand il le souhaite, que Hess était son envoyé. Celui-ci est plus que jamais un toutou bien soumis, et ce d'autant plus que ses moyens de jauger la situation par lui-même se réduisent un peu plus chaque jour.

* après la mort de son Führer-boussole : pourquoi voudrait-on que Hess se mette à table, et quand ?

-il conserve toute sa vie son admiration pour Hitler; avouer un tel mensonge serait, plus que jamais, ternir son image, ainsi que celle du régime nazi, assez malhonnête pour duper la planète pendant des années sur un point fondamental. Et cette raison, chaque jour de retard la renforce.

-avouer ce mensonge ce serait remplacer une croyance aussi floue que répandue, mais plutôt en sa faveur (Hess prenant une initiative pour rétablir la paix -la question de savoir s'il savait qu'il y aurait Barbarossa dans la foulée étant moins claire) par une honte absolue : il n'était que le pire des agents nazis, tentant d'assurer les meilleures bases de départ à la plus massive et cruelle guerre d'agression et d'extermination de l'histoire.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 33  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 23 Jan 2012, 07:29

François Delpla a écrit:* après la mort de son Führer-boussole : pourquoi voudrait-on que Hess se mette à table, et quand ?
A ce moment, si on suit François, HESS est déboussolé.
Mais je ne suis pas d'accord avec ceci:
François Delpla a écrit:avouer un tel mensonge serait, plus que jamais, ternir son image, ainsi que celle du régime nazi,
Je ne suis pas certain que l'image du défunt parti était si forte. Il aurait pu par contre jouer sur la duplicité de certains anglais .... et il n'avait plus rien à perdre, étant en prison à vie ! Au contraire, HESS pouvait suivre les dires des négagas qui aujourd'hui encore cherchent à montrer que le régime nazi voulait la paix à toutes forces. HESS était une bonne "com".
Ne négligeons pas aussi le côté "martyr" des SS, nazis et autres. Un HESS envoyé spécial, ça a de la gueule !
Une hypothèse pour l'option FD: savons nous si HESS avait conservé ses moyens intellectuels après 1945 ? Témoins ? N'aurait-il pas été "rendu" plus ou moins amnésique ? Et comme on ne pouvait jurer qu'il l'était définitivement, autant le garder à l'ombre ?
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7296
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 34  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 23 Jan 2012, 07:55

Hess était tout à fait lucide et sain d'esprit après la guerre, il y a eu assez de codétenus, de gardiens et d'aumôniers pour en témoigner.

Qu'il ait eu le souci de préserver l'image du nazisme n'implique pas qu'elle ait été ou qu'il l'ait jugée excellente, mais seulement qu'elle aurait pu être pire.

La "tentative de paix" de Hess était justement ce qu'il y avait, dans l'état des connaissances de l'époque, de plus présentable : au moins un dirigeant nazi voulait la paix, était humain, est en prison injustement, etc.

Avouer que Hitler l'a envoyé, c'est jeter tout cela par terre : l'homme de paix devient tout bonnement un homme de guerre inquiet d'avoir à se battre sur deux fronts, et un plat valet de son dictateur qui le missionne pour tenter d'éviter cette dangereuse situation.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 35  Nouveau message de Chef Chaudart  Nouveau message 23 Jan 2012, 10:17

Il faut aussi ajouter la situation de la Guerre Froide: Staline, en personne, va accuser Winston d'avoir magouillé une affaire de négociations de paix début 41, afin d'inciter Hitler à attaquer l'URSS. Il n'aura de cesse de tenter de la prouver.

Dénégations du Vieux Lion, bien sûr, qui ne convaincront jamais le paranoïaque Staline.

Il est avancé que ce sont les Russes qui refusent la libération de Hess pour le punir, justement, de continuer à nier la participation de la GB dans l'affaire.

A noter que dans ces Mémoires, le PM ne nie pas vraiment avoir organisé l'affaire. Il faudrait que je retrouve le passage.
...never give in, never give in, never, never, never, never-in nothing, great or small, large or petty - never give in except to convictions of honour and good sense. Never yield to force; never yield to the apparently overwhelming might of the enemy.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 772
Inscription: 13 Oct 2009, 16:06
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de Chef Chaudart : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 36  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 23 Jan 2012, 10:40

Hess ne prend aucun risque avec les opinions occidentales après guerre pour dire qu'il était venu proposer en Angleterre la paix, que le conflit allait s'arrêter, que l'armée allemande se retirait de France et que l'Allemagne aller régler son compte au communisme et à Staline.

Quel danger y avait il d'avouer cette combinaison. ?
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3324
Inscription: 14 Mar 2006, 19:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 37  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 23 Jan 2012, 11:11

@ Chef C

Staline a dû (je soumets ici cette hypothèse) raisonner à peu près ainsi : dans la classe dirigeante britannique on avait deux soucis, contenir l'Allemagne et détruire le communisme; la plupart privilégiaient le second objectif et une minorité, dont faisait partie Churchill, le premier; mais lui-même n'était pas ennemi de détruire le communisme si cela ne faisait pas trop grandir l'Allemagne; tout ce beau monde était très hésitant au premier semestre 41, et pas hostile à l'idée d'en discuter avec un représentant nazi tel que Hess; il aura sans doute été trop gourmand et l'accord ne s'est pas fait avec Churchill, qui cependant n'a rien fait pour décourager une attaque allemande vers l'est; Hess restait entre ses mains comme une carte de réserve, en fonction de la tournure du combat germano-russe.

La réalité que le cerveau stalinien ne pouvait pleinement concevoir, c'est que Churchill avait fait dès 1933 le choix très clair de privilégier l'ennemi allemand tant qu'il serait nazi et de faire, dans cette optique, toutes les concessions et tous les cadeaux nécessaires à l'URSS; que devant la défaite française il avait renouvelé cette analyse et ce choix; que le choix par Hitler d'attaquer à l'est serait pour lui une excellente nouvelle... dans l'optique point du tout de la déroute du communisme, mais de celle du nazisme; que, inversement, un choix allemand de faire tomber comme des quilles les jalons anglais sur la route des Indes (Gibraltar, Malte, Chypre, Suez et l'Irak), militairement tout à fait réaliste à court terme, compliquerait infiniment sa tâche (à lui Churchill) et multiplierait ses chances d'être renversé par un mouvement d'humeur des Communes; qu'en conséquence, ledit Churchill a, en janvier ou février, décidé d'agiter Hoare comme un leurre, en faisant croire à une conspiration précise en marche pour le renverser, que toute attaque allemande un peu appuyée en Méditerranée (c'est-à-dire allant au-delà d'un soutien à l'infortuné Mussolini) torpillerait en requinquant le jusqu'auboutisme winstonien.

Se sert-il de Hoare pour lancer l'Allemagne contre l'URSS ? Peut-être. Mais plus sûrement pour brouiller les pistes et gagner du temps, notamment celui nécessaire aux USA pour secouer leur immobilisme.


@ Dynamo

il me semble que c'est clair : avouer que Hitler l'avait envoyé pour casser le parti conservateur et y faire triompher une alliance aryenne antisoviétique, c'était certes de bonne politique en temps de guerre froide, mais au prix d'une tache indélébile sur la réputation du nazisme, les méthodes de direction de Hitler, etc.

Franchement, tu le vois dire : "Je me suis foutu de votre gueule en jouant au pacifiste pendant... dix ans... quinze ans... et maintenant on oublie tout, sus aux Rouges !" ?

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 38  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 23 Jan 2012, 11:25

François Delpla a écrit:

@ Dynamo

il me semble que c'est clair : avouer que Hitler l'avait envoyé pour casser le parti conservateur et y faire triompher une alliance aryenne antisoviétique, c'était certes de bonne politique en temps de guerre froide, mais au prix d'une tache indélébile sur la réputation du nazisme, les méthodes de direction de Hitler, etc.

Franchement, tu le vois dire : "Je me suis foutu de votre gueule en jouant au pacifiste pendant... dix ans... quinze ans... et maintenant on oublie tout, sus aux Rouges !" ?


OUI !
Hess peut l'écrire, le chanter, le déclamer sur tous les tons, son patron en a fait la pierre angulaire de sa politique et de son programme pour le Reich millénaire, c'est gravé dans le marbre c'est "mein kampf" !
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3324
Inscription: 14 Mar 2006, 19:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 39  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 23 Jan 2012, 11:38

Hess s'est coincé lui-même par ses mensonges.

Le moment où il aurait pu revenir dessus était bref : entre la mort de Hitler et l'examen de son cas à Nuremberg, au printemps 46. Du moment qu'il endosse, comme système de défense, le costume d'un archange du pacifisme (notamment pour nier l'accusation la plus dangereuse pour lui, celle d'avoir "comploté contre la paix" dans les années 30), il est obligé de faire semblant d'avoir décidé tout seul de son vol vers l'Ecosse et de n'avoir rien su des préparatifs de Barbarossa.

Revenir là-dessus à un moment quelconque des quarante années qui lui restaient à vivre aurait été très difficile et, comme je l'ai dit, très dommageable pour l'image du nazisme.

Il faut aussi tenir compte du serment très probablement fait à Hitler de toujours tenir bon dans cette dénégation : s'il lui restait une chose à laquelle être fidèle, c'était bien ce serment.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 40  Nouveau message de Puyol  Nouveau message 25 Jan 2012, 18:34

François Delpla a écrit:Dans les débats en cours à l'heure actuelle sur la Toile, et à ma connaissance, la théorie d'un Hess acteur solitaire n'est plus défendue que par un pseudonommé Plavix, sur un seul forum :
http://www.passion-histoire.net/n/www/v ... 08#p393108

Ce qui est particulièrement intéressant c'est que, pressé de donner son interprétation de la conversation Hoare-Hohenlohe, il en vient à en faire la partie émergée d'une vaste conspiration englobant Hoare et Halifax !

Si Hoare souhaitait réellement une entente avec Hitler (via Max Hohenlohe), il se peut que Halifax soit tenu au courant. Mais on ne saura sans doute jamais le rôle exact de Halifax dans cette affaire.

Si Hoare souhaitait réellement une entente avec l'Allemagne...
.... avec des "si"...

En mars 1941 Hoare rencontre Hohenlohe à Madrid. Tout cela est bien étrange. On se perd en conjectures.


 

Voir le Blog de Puyol : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  588eme NBAP 
il y a 11 minutes
par: Marc_91 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 30 minutes
par: Marc_91 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Aujourd’hui, 06:18
par: P. Vian 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Aujourd’hui, 01:40
par: frontovik 14 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 01:24
par: kfranc01 
    dans:  Coup de force japonais de Langson, 22 septembre 1940 
Aujourd’hui, 00:25
par: alfa1965 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 23:16
par: kfranc01 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Hier, 22:31
par: Manu 
    dans:  Testament de Hitler : Sur le problème juif et le racisme 
Hier, 22:08
par: Manu 
    dans:  Meutes Eisbär 1 et Eisbär 2 
Hier, 21:46
par: alfa1965 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Yahoo et 9 invités


Scroll