Connexion  •  M’enregistrer

Vol de Hess : la vérité en marche !

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 281  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 27 Oct 2013, 14:33

Je viens de prendre connaissance de divers remous récents, qui m'aident à mieux comprendre pourquoi mon avis avait été sollicité par un magazine.

Par ordre chronologique :

-un document de 28 pages rédigé en 1948 par Karlheinz Pintsch, "Adjutant" de Hess, retrouvé dans les archives de Moscou par Matthias Uhl, co-auteur du "Dossier Hitler" et révélé par lui en mai 2011 http://www.telegraph.co.uk/history/worl ... itler.html ;

-un papier du Telegraph du 26 septembre dernier sur un nouveau livre de Peter Padfield, historien anglais non universitaire et biographe de Hess http://www.telegraph.co.uk/history/1033 ... -USSR.html ;

-un compte rendu de ce livre lui-même, dû à Nigel Jones et paru le 4 octobre http://www.telegraph.co.uk/culture/book ... eview.html .


Pintsch fait état d'une entente étroite entre Hess et Hitler. Le premier, simple messager du second, venait "en accord avec les Anglais" pour négocier "au moins la neutralité" de l'Angleterre pendant Barbarossa. Je dis tout de suite que je n'y crois pas du tout : cela sent à 10 kilomètres une confession dictée par le KGB. Par ailleurs Pintsch n'avait pas à être mis au courant de ce genre de choses. Enfin, notre interview, déjà citée, de Rochus Misch en 2006 http://www.delpla.org/article.php3?id_article=425 est fiable au moins en ceci : le propre serviteur de Hess, Sepp Platzer, qui a beaucoup causé avec Misch pendant leur captivité en URSS, pensait que Hess avait agi seul. Ce qui ne prouve rien dans un sens ou dans un autre, mais invite à se rappeler la maladie du secret qui avait cours en Hitlérie, donc à mettre radicalement en doute que Pintsch ait pu en savoir aussi long. Il ne fait que mettre sur le papier les soupçons de Staline.


Pour Padfield, que j'ai l'intention de lire de près (mais pas avant un mois ou deux), il y a à la fois entente entre Hitler et Hess, qui emporte un traité de paix auquel ne manque que la signature (neutralité anglaise dans Barbarossa contre évacuation de l'Europe occidentale), et piège personnalisé du MI6 pour attirer Hess en Angleterre. Je ne trouve pas que cela s'articule très bien.

Surtout, Padfield semble faire son petit Martin Allen en inventant (ou en se laissant mettre dans les mains par des gens douteux) les pièces qui manquent à sa démonstration : un "informant" qu'il se refuse à nommer lui a raconté qu'il avait servi de traducteur pour le traité. Dont Hitler avait bien sûr fourni une version anglaise, mais Churchill voulait vérifier la traduction.
an academic who later worked at a leading university. He has since died. Before his death, he passed on an account of how the group were assembled at the BBC headquarters, in Portland Place, London, to carry out the task.


Là encore, beaucoup de confidences inutilement faites à un subalterne, qu'il aurait suffi de faire plancher sur un texte allemand sans lui donner le moindre renseignement sur ses tenants et ses aboutissants. Au lieu de cela, on constitue une équipe ! et dans des locaux, non du MI6, mais d'un média !! Mais il faudrait lire ce que Padfield dit exactement.

Quant à la date de Barbarossa, elle était divulguée ! L'article ne dit pas si c'était dans le traité, ou si au futur grand universitaire germaniste on a révélé gratuitement ce secret.

Ledit informant a par la suite rompu tout contact avec Padfield en étant repris en main par ses "anciens supérieurs du service de sécurité".

A toute cette salade s'ajoutent des considérations sur la Shoah : une raison de l'enterrement de ces renseignements pourrait être que la famille royale était "profondément engagée dans des tentatives de paix", mais Padfield croit plutôt que Hess apportait "des informations sur l'Holocauste" et que Churchill ne voulait pas qu'on sache qu'il savait. Cette partie me semble encore plus fantaisiste, par rapport à ce qu'on sait de la genèse de la Solution finale. Hitler n'en avait encore parlé à personne en Allemagne, ce n'était pas pour aller le dire à l'étranger ! Il y avait juste une menace parfaitement publique d'extermination en cas de guerre... émise le 30 janvier 39.

Dernière petite chose, sur la question du parachutage : Hess "bailed out when he ran out of fuel after failing to find Dungavel". Autant il est sinon normal du moins compréhensible, les choses étant ce qu'elles sont, que Padfield ne tienne aucun compte de mon Churchill et Hitler, autant il n'est ni compréhensible ni normal qu'il ignore le livre de John Harris (2010) qui démontre que Hess ne pouvait ni ne voulait atterrir à Dungavel, mais visait Prestwick.

En conclusion, je crains que ce livre ne ménage un peu toutes les chèvres et tous les choux. En tout cas la discussion bat son plein, et le fait de considérer qu'il y a encore des secrets d'Etat à protéger, concernant cette période, semble à de plus en plus de gens aussi vain que ridicule. Tout ça va plutôt dans le bon sens.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 283  Nouveau message de Puyol  Nouveau message 09 Nov 2013, 13:12

Aldebert a écrit:Sans être prophète en la matière, on (on c'est moi) peut avancer que nous ne connaîtrons jamais la réalité des choses

C'est tout de même étrange d'affirmer que l'on ne connait pas la vérité sur le vol de Hess en 1941.
Quelques essayistes anglais veulent nous faire croire que les autorités britanniques veulent dissimuler la vérité.


 

Voir le Blog de Puyol : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 284  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 09 Nov 2013, 18:51

Puyol a écrit:Quelques essayistes anglais


parmi tous les adjectifs qu'on m'a appliqués, il manquait celui-là !

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 285  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 10 Nov 2013, 10:37

Plus j'en apprends sur la place de Hess dans le régime nazi, plus je trouve sidérant qu'on ait pu le faire passer pour un marginal ruminant dans son coin...
... et plus je pense que Hitler, tout en ayant prévu et préparé son remplacement par Bormann (que personne, tiens comme c'est curieux, ne traite de marginal), avait bon espoir de le voir revenir vivant et la paix en poche.

Il se croit au sommet de son art de la surprise, et croit bien que cela va marcher une fois de plus.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 286  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 10 Nov 2013, 11:06

Il a fait quoi exactement ? Par lui même j'entends.
Ce que je n'ai jamais bien compris, c'est l'attitude en demi-teinte de HESS. A priori il donne une image d'illuminé, de fanatique quasi abruti plus que d'éminence grise adaptée aux négociations fines. Etait-il au moins anglophone ?
Vu l'image pitoyable qu'il a donné de lui après 1941, serait-il possible qu'il ait été neutralisé (genre camisole chimique) par les sbires de Winston ?
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7299
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 287  Nouveau message de Puyol  Nouveau message 10 Nov 2013, 13:48

JARDIN DAVID a écrit:serait-il possible qu'il ait été neutralisé (genre camisole chimique) par les sbires de Winston ?

Dans quel but Winston aurait-il demandé la "neutralisation" de Hess ?


 

Voir le Blog de Puyol : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 288  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 10 Nov 2013, 13:53

Son enfance égyptienne donne à penser qu'il pouvait se débrouiller en anglais, et dans un univers britannique. Il a d'ailleurs comme protégé, poulain et homme à tout faire dans les relations germano-britanniques le jeune et brillant géopoliticien Albrecht Haushofer.

Il était "représentant du Führer", notamment, à la tête du parti, excusez du peu. Depuis le 21 avril 1933.

Il est aussi, d'après la loi de succession édictée fin 33, le successeur de Hitler pour le parti, Göring ne l'étant que pour l'Etat.

Une autre étape capitale de son ascension survient pendant l'agonie de Hindenburg (et peu après la nuit des Longs couteaux) : le 27 juillet 34, un décret impose aux ministères de lui soumettre tous les projets de loi; il précise par circulaire le 9 octobre qu'il faut s'y prendre suffisamment à l'avance pour que ses bureaux aient vraiment le temps de les étudier. Cela en fait le meilleur équivalent d'un premier ministre (fonction dont héritera Bormann).

D'après un livre non traduit de Peter Longerich (Hitlers Stellvertreter / Führung der Partei und Kontrolle des Staatsapparates durch den Stab Hess und die Partei-Kanzlei Bormann, Munich, Saur, 1992), il jouait un double rôle de chef du parti et de médiateur entre Hitler et les Allemands.

Combien de ces indications trouve-t-on dans les bouquins qui attribuent son vol à son cerveau malade ?

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 289  Nouveau message de Puyol  Nouveau message 10 Nov 2013, 14:06

François Delpla a écrit:Combien de ces indications trouve-t-on dans les bouquins qui attribuent son vol à son cerveau malade ?

Alors tu connais des bouquins qui attribuent son vol à "son cerveau malade" ? Qu'entends-tu par là ?

En ce qui me concerne, j'ai dit très clairement que Hess n'était pas un fou.


 

Voir le Blog de Puyol : cliquez ici


Re: Vol de Hess : la vérité en marche !

Nouveau message Post Numéro: 290  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 10 Nov 2013, 14:15

ne jouons pas sur les mots !

Les tenants de l'idée que Hitler n'était pas au courant utilisent pour jauger les capacités cérébrales de Hess, avec une absence fréquente de souci démonstratif, toute la gamme du discrédit, de la sottise à la démence.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 09:14
par: iffig 
    dans:  Groupe de résistance VIRA Raymond Viadieu Toulouse ; membres 
Aujourd’hui, 09:14
par: Powerhouse 
    dans:  FCM2C Capturés par les Allemands. 
Aujourd’hui, 08:49
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 08:33
par: Didier 
    dans:  GMC gazogène ? 
Aujourd’hui, 08:17
par: Patrick.Fleuridas 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Aujourd’hui, 01:26
par: Alfred 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 22:50
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 22:17
par: kfranc01 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Hier, 20:26
par: alain adam 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Hier, 19:21
par: brehon 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités


Scroll